La monstruosité de l’État-Macron totalitaire

Publié le 17 août 2020 - par - 9 commentaires - 1 385 vues
Traduire la page en :

Résistance républicaine : Les médias de propagande pro-Macron ou de Gôche sont prêts à tous les mensonges pour dissimuler le niveau de violence qu’exerce une grande partie de l’immigration contre la France et les Français. Un policier raconte l’agression de l’infirmière dans un bus en décrivant les agresseurs de “type africain”… Mais ça ne plait pas à @BFMTV qui censure ! Manque de bol la version non censurée est diffusée par @GG_RMC sur @RMCDecouverte quelques heures plus tard… Damien Rieu (@DamienRieu)

Résistance républicaine : Benoit Rayski : Voilà ce que pense Stella Kamnga :

“Venue du Cameroun, elle a déclaré qu’elle n’avait pas été victime du racisme systémique en France, que les accusations de racisme à l’égard des Français étaient du bourrage de crâne, et que quiconque veut réussir en France peut y arriver, quelle que soit son origine, ce qui n’est pas le cas en Afrique.

Elle ajoute : “Pourquoi les Africains tiennent-ils tant à venir en France, pays réputé raciste ? Pourquoi les Africains qui se disent victimes de racisme ici ne rentrent-ils pas en Afrique ? Assa Traoré ne représente pas les Noirs. Comme prévisible, elle a été qualifiée sur les réseaux sociaux de “suceuse de Blancs“.

“Et comme à l’habitude, on lui a promis le viol et la mort (ce fut pareil pour Mila). Voilà qui en dit long sur la haine et sur les frustrations sexuelles qui habitent l’âme et les reins de certains racisés.”

L’Anomie de l’État-Macron, propos librement détourné de Murray N. Rothbard, contrepoints.org :

Francis Richard : Murray Rothbard répond aux questions qu’on ne se pose pas parce que l’État est une organisation qui semble aller de soi. Pourtant l’État, ce n’est pas nous ! L’expression L’État, c’est nous ! est un tour de passe-passe pour imposer une responsabilité collective. L’État, ce n’est pas nous, les Français, mais une organisation qui tente de conserver un monopole de l’usage de la force et de la violence d’État !

L’État-Macron prédateur : il s’agit de la seule organisation dans la société tirant ses revenus, non pas de contributions volontaires ou de rémunérations pour services rendus, mais de la coercition pour acquérir la richesse, non par le processus de production et d’échange, mais par la prédation. Or il n’y a pas de prédation sans production. L’État-Macron, c’est la systématisation du prédateur. Il ne produit rien, il soustrait et fournit un outil légal, ordonné et systématique à la prédation de la propriété privée pour assurer le mode de vie de la caste parasitaire de l’État-Macron. Ces parasites de l’État-Macron doivent, pour réaliser leur prédation, obtenir l’acceptation active ou résignée de la majorité des citoyens et avancer des arguments pour les convaincre.

Ils sont les sages et les experts de la prédation de la propriété privée pour assurer le mode de vie de la caste parasitaire. Ils savent ce qui est bon pour les autres, mais sûrement pas pour eux. Ils pensent pour les autres et les autres doivent se dévouer pour la caste parasitaire qui n’a sûrement pas d’avidité égoïste !

Ce que l’État-Macron ne fait pas, c’est protéger les gens contre les criminels et les cambrioleurs, c’est personnifier le patriotisme national, c’est incarner le besoin de tradition et de légitimité du pouvoir.

Bref, pour conserver leur fromage et pour tenter de faire oublier leur prédation, les LREM socialistes bénéficiaires de la caste parasitaire font ce qu’il faut pour complaire à leur clientèle électorale…

Comme le plus grand danger pour l’État-Macron aux mains de la caste parasitaire est la critique libre et indépendante, ces parasites s’attaquent à toute opposition, avec la loi Avia pour culpabiliser les gens.

En principe, la Constitution fixe des limites à l’État, mais il peut les repousser autant qu’il le veut parce qu’il est juge et partie. Qui juge de la constitutionnalité d’une extension de ses limites ? L’État lui-même !

L’État-Macron prédateur aux mains de la caste parasitaire vit de la confiscation du capital privé. Son expansion implique des incursions toujours plus nombreuses chez les individus et les entreprises privées.

L’État-Macron peut craindre de disparaître s’il est dominé par l’UE ou renversé par les Français. Mais guerre ou révolution sont aussi des aubaines pour l’État-Macron prédateur qui a besoin de se renforcer pour éliminer des adversaires. Chaque guerre moderne a apporté aux peuples un héritage de fardeaux étatiques accrus sur les citoyens. Les crimes les plus graves contre l’État sont les dangers pour sa propre satisfaction…

L’empiétement de l’État sur la société, qui avait diminué du XVIIème au XIXème siècle, s’est accru au XXème. Au XXIème siècle, la France fait face, une fois encore, au règne virulent de l’État-Macron confisqué et perverti par la caste parasitaire à ses propres fins. Au cours des siècles, toutes les tentatives pour tenir l’État sous contrôle ont échoué. Le problème de l’État aux mains de la caste parasitaire est loin d’être résolu.

L’État-Macron totalitaire : Interdiction de fumer dans l’espace public, c’est le reconfinement qui vient dans la suite logique de la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique des “pieds nickelés de la science” grassement financés par Gilead et le Big Pharma.

Jonathan Frickert, contrepoints.org : Plutôt que de garantir la sécurité et de rassurer les Français, l’État-Macron totalitaire crée artificiellement la peur pour cacher son incompétence avec sa manie normative.

Avec les signes de reprise de l’épidémie qui se multiplient, des questionnements entourant la nature du virus et ceux, problématiques, qui frappent les gouvernants, Véran a tenté de masquer les nombreuses hésitations de l’exécutif depuis le début de la crise sanitaire par son fameux ABCD du port du masque !

La Galice a interdit à ses administrés de fumer dans la rue et en terrasse en cas d’impossibilité de respecter la distance de sécurité de deux mètres entre chaque personne. Selon le quotidien espagnol El Pais, cette mesure originale pourrait s’étendre à d’autres régions, essentiellement dans le centre du pays.

Il est prévisible que l’interdiction de fumer en extérieur passe les Pyrénées et plus tôt que l’on croit, d’autant que le nouvel édile écolo-gauchiste totalitaire de Bordeaux envisage d’importer cette interdiction pour l’appliquer à la cité girondine. Ce qui est En Marche, c’est l’impérieux besoin de contrainte qui gagne du terrain de jour en jour, allant toujours plus loin dans les pans de la vie humaine victimes de ces interdictions.

Comment ne pas rappeler la définition que Hannah Arendt donnait à la notion de totalitarisme dans son livre sur les origines du totalitarisme paru au début des années 1950, à savoir la domination permanente de chaque individu dans chaque sphère de sa vie, qu’elle soit publique, privée ou même intime.

Il est inquiétant de voir des mesures de l’État-Macron totalitaire de plus en plus restrictives appliquées dans des sphères de plus en plus étendues de la vie des Français.

La tendance n’est pas nouvelle et pour le constater, il suffit de prendre n’importe quel élément de la vie des gens et de se demander s’il existe un texte de l’État-Macron socialiste totalitaire qui l’encadre et la réponse sera très souvent oui. Dans un contexte de totalitarisme sanitaire, cette tendance est d’autant plus prégnante qu’elle est imposée et visible dans l’actualité immédiate. Il s’agirait du prix à payer pour éviter le reconfinement. Cette idée est un leurre, car après le confinement absurde suite à la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique des “pieds nickelés de la science” grassement financés par Gilead et le Big Pharma, on a droit à un reconfinement qui ne dit pas son nom.

La triste réalité de l’Anomie de l’État-Macron socialiste totalitaire pose la question culturelle !

Le traitement de la pandémie fait l’objet de nombreuses comparaisons à travers le monde. La gestion asiatique est quasi unanimement saluée, en particulier le cas japonais, pays très densément peuplé avec 334 habitants au km², soit presque trois fois plus qu’en France, et où la part de seniors est la plus élevée du monde. L’archipel nippon a pourtant réussi la prouesse de contenir remarquablement la pandémie.

De la même manière, le magazine Forbes a publié en avril une étude sur les États qui ont su le mieux riposter face au virus, dégageant un classement de 40 pays où la France de l’État-Macron socialiste totalitaire est absente. En tête du palmarès se situe Israël. La raison de ces succès tient en partie à la culture de ces différents pays. La culture asiatique est plus hygiéniste et apte à la distanciation physique, permettant à chacun de se responsabiliser, alors qu’Israël, vivant dans un état d’urgence permanent pour des raisons géopolitiques, est mieux préparé à assumer collectivement des problématiques touchant à la sécurité.

En termes de risques et de gestion calamiteuse de la crise du Coronavirus, sans prendre en compte l’anomie du Califat du 93 vis-à-vis de la loi républicaine, la France de l’État-Macron rafle toutes les médailles !

Pour le reste du pays, hors Califat du 93, soumis à l’État-Macron socialiste totalitaire, on a droit à une infantilisation croissante. La leçon asiatique montre que derrière la question culturelle, on a la problématique de la responsabilité individuelle. En clair, l’augmentation des restrictions des libertés et des sanctions à 135 euros jusque dans l’absurde, n’est que la conséquence de l’infantilisation dont les Français font l’objet.

Mais sortir de l’État-Macron socialiste totalitaire exige que chacun prenne conscience individuellement de sa responsabilité en 2022. Les Français font l’objet des inactions dangereuses de l’État-Macron socialiste totalitaire sur la vie des gens et sur celle de leurs proches, avec le confinement absurde en famille sans aucun dépistage par des tests décrétés inutiles, parce que Macron ne les voulait pas, conformément à la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique des “pieds nickelés de la science” grassement financés par Gilead et le Big Pharma ! La gestion calamiteuse de la crise du Coronavirus par Macron et sa clique des “pieds nickelés de la science” explique la pénurie des masques décrétés inutiles parce que Macron ne les voulait pas, sans tenir compte du fait que le port du masque n’est pas là pour se protéger, mais pour protéger les autres et pour éviter de contaminer les proches avec qui on vit confiné.

Mais pour cela, il faut que Macron, l’arrogant juvénile, sorte de l’infantilisation dont il fait montre.

La tyrannie de l’État-Macron socialiste totalitaire repose sur l’infantilisation et sur la culpabilisation des Français dans la gestion calamiteuse de la crise de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique !

Sortir de l’hystérie de l’État-Macron socialiste totalitaire est une urgence sanitaire en santé mentale !

Macron, l’arrogant juvénile incompétent, est incapable de prendre conscience de la responsabilité qu’il a vis-à-vis de tous les Français, et pas seulement vis-à-vis des activistes du lobby gay, et notamment des loges maçonniques GOF-LGBT. Macron, l’arrogant juvénile incompétent, est incapable de faire confiance au bon sens des Français, car l’idée des ennemis des sociétés libres est leur incapacité à faire confiance dans les Français, et surtout leur défiance vis-à-vis de ce que les Français pourraient faire de leur liberté.

La tyrannie des normes de l’État-Macron socialiste totalitaire suit cette logique. La comparaison entre les cas français et asiatiques montre bien que la clef est dans la capacité des gouvernants à responsabiliser les populations et non pas dans les incantations quasi prophétiques teintées de menaces de reconfinement comme le fait depuis bientôt deux mois le gouvernement Castex afin de faire passer des mesures qui suivent la même logique de restriction des libertés. Plutôt que d’assurer la sécurité et de rassurer les gens, l’État-Macron socialiste totalitaire crée artificiellement une peur pour tenter de masquer son incompétence crasse.

L’inflation des arrêtés et contraintes contre la population est-elle réellement une réponse à la peur des gens ou le signe de la crainte de l’État-Macron socialiste totalitaire vis-à-vis de la colère des Français ?

L’hystérie écolo-gauchiste révolutionnaire, encouragée par Macron, l’arrogant juvénile incompétent, explique la gestion calamiteuse de la centrale de Fessenheim par l’État-Macron socialiste totalitaire.

La tyrannie de l’idéologie réchauffiste, c’est l’occasion de fermer la centrale de Fessenheim !

Causeur : Fermer la centrale de Fessenheim au-nom du CO2 est intellectuellement insupportable.

Théophile Blondy Dupraz : L’idéologie du réchauffement. C’est l’occasion de faire le point avec Rémy Prud’Homme sur les rapports entre science et idéologie, en particulier autour des questions d’environnement.

Ce qui peut expliquer une telle situation, c’est l’affaiblissement de l’autorité scientifique. En témoigne la publication d’articles grotesques sur le Lancet qui ont passé le filtre des publications, y compris celui des institutions les plus célèbres. L’autorité scientifique est devenue quelque chose de très discutable.

Une compétence scientifique dans un domaine ne donne pas de légitimité dans un autre domaine. Les académies des sciences ne remplissent pas la fonction d’arbitre. Pour la Convention citoyenne, aucun des membres de l’académie des sciences n’a été invité à donner son avis. Pourtant, l’académie des sciences a donné un avis sur la centrale nucléaire de Fessenheim, en critiquant la décision de Macron de la fermer.

Tous les gens raisonnables sont d’accord pour dire que fermer la centrale de Fessenheim est une sottise absolue. La centrale était en parfait état et venait d’être rénovée, avec de l’électricité à bon marché, ne rejetant pas de CO2 du tout. La fermer au nom du CO2 est intellectuellement insupportable ! C’est un cadeau purement politique fait aux écolos. Sans compter les coûts que la fermeture va engendrer. On ne voit pas par quoi on pourrait la remplacer parce que l’éolien et le solaire ne marchent que quelques heures de la journée.

Le besoin d’électricité est particulièrement fort à des moments où le solaire et l’éolien ne peuvent pas en fournir. Du point de vue environnemental, entre la destruction du paysage, le hachage des chauves-souris et les tonnes de béton qui sont coulées, largement supérieures que pour le nucléaire, l’éolien ce n’est pas la panacée. Il y a une tendance chez les journalistes à ignorer le raisonnement économique, ses concepts et le raisonnement mathématique. Les articles de presse ne font pas de distinction entre puissance et production.

Dans la même veine, comparer un kilowatt/heure nucléaire ou thermique que l’on a à disposition avec un kilowatt/heure imprévisible produit par le renouvelable n’a aucun sens. Le problème n’est pas seulement qu’il y ait plus de menteurs et d’incompétents aujourd’hui qu’hier, mais que la société est moins armée pour se défendre intellectuellement. La presse, qui devrait faire partie des outils de défense intellectuelle au lieu de propager approximations et semi-vérités, sélectionne certains faits au détriment d’autres.

Moralité : Une éradication de la peste écolo-gauchiste révolutionnaire et du terrorisme intellectuel des écolo-gauchistes anti-capitalistes est devenue quasiment impossible ! Tout ça va laisser des traces !

Marguerite Yourcenar : “Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties” !

C’est dire si tout cela est fait avec le soutien de Macron-le-petit, et avec le plus grand sérieux !

Que peut-on attendre de ces gens-là, ces mystificateurs totalitaires que sont les écolo-gauchistes anti-capitalistes révolutionnaires, et Macron socialiste incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur ?

La France soumise aux écolo-gauchistes anti-capitalistes brûle, et pas seulement avec ses églises.

Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Van Dunord

J’ai grandi dans un pays musulman évolué. Quand je suis venu en France il y a déjà bien longtemps, j’avais déjà constaté que ma liberté largement avait diminué.
Maintenant je ne peux plus bouger, j’ai l’impression que mes mains et pieds sont liés.
Entreprendre quelque chose en France, galère pas possible, il y a tellement de règles.
Le pays est bloqué.

ISWT

Vous ne savez pas ce qu’est un totalitarisme.

Khamsa

Alors expliquez nous ISWT donneur de leçons impénitent ! À première vue vous n’avez pas capté l’esprit de cet excellent article.

Kancau11

Vous non plus apparemment.

ISWT

Plus que vous j’en conviens aisément.

jean haysoupé

@ISWT
Il faut vous réveiller, les temps qui viennent s’annoncent difficiles.
Dire aujourd’hui que les journaux qualifiés “d’extrême droite” par la “bien-pensance” soient obligé d’aller se faire héberger en Russie pour éviter la censure de nos fachos de gouvernants, était impensable il y a encore 30 ans!
Ce qui me rassure dans cette attitude fasciste gaucho-macronienne, c’est que les Russes ne tolèreront jamais une politique islamo-dictatoriale à ses frontières.

ISWT

Les Russes c’est les habitants du pays dont le président inaugure des mosquées ?

ADLER

Il faut sortir la tête du sable. Macron nous emmène dans le mur. C’est un fou furieux qui est avide de pouvoir (sa prof aussi d’ailleurs). Il n’aime pas la contrariété et veut que tout soit sous son contrôle. C’est un psychopathe ultra dangereux. En plus c’est un domestique de la haute finance mondiale. Depuis qu’il est en place nous vivons dans l’interdit, l’obligation et la soumission. J’ai lu une bonne dizaine d’ouvrage sur ce furieux, menteur, enfumeur, qui ne respecte personne. Même ses proches. Je vous conseille de lire : LE GRAND MANIPULATEUR. Une merveille.

ISWT

Il vous faudra attendre 2022.

Lire Aussi