La mort de Castro a déclenché une rixe de gauche…

Publié le 28 novembre 2016 - par - 3 commentaires - 590 vues
Share

castro2Les chevaux se battent à l’écurie… car il n’ont plus de foin », dirait ma grand-mère rurale. C’est la disparition de leur idole Castro, mort dans son lit (25 nov. 16) à 90 ans, en bon général de la révolution, qui a déclenché la rixe équine.

Jean-Luc Mélenchon a réuni 200 personnes à Paris, le 26 novembre 2016, pour pleurer un jour « triste ». Roulement de tambour voilé : « C’est dans l’exemple de nos héros que nous puisons sans cesse les leçons et l’énergie dont nous avons besoin pour ouvrir le chemin que, dans leur temps, à leur place, ils ont d’abord dégagé ».

Si vous ne l’aviez pas remarqué, apprenez que « Chaque fois qu’il y a un problème, ce sont les Cubains qui arrivent les premiers à la rescousse. Alors nous en Europe, on a du mal à comprendre cela. On ne retient que les polémiques politiques autour de Fidel (…). Fidel a fait des erreurs, oui tout le monde fait des erreurs mais tout le monde n’est pas Fidel ».

Dès le lendemain, dans une vidéo mise en ligne par le magazine « Le Point <http://www.lepoint.fr/monde/onfray-mort-de-fidel-castro-melenchon-a-t-il-fume-la-moquette-27-11-2016-2086030_24.php> « , le philosophe caennais Michel Onfray s’interroge vertement : « Mélenchon a-t-il fumé la moquette ? ». Rappelant que « Cuba est une dictature », Michel Onfray juge « sidérant » l’hommage rendu par celui qui, à l’inverse des Cubains, « n’a même pas l’excuse d’avoir un demi-siècle de propagande quotidienne derrière lui ».

Pour le philosophe bas-normand, le fondateur du Parti de gauche « souscrit aux hommages de fleurs et de bougies pour ce personnage qui a été un nabab, qui vivait comme un prince des monarchies pétrolières ».

Et dans la soirée du même sombre dimanche, à la télévision France2, Mélenchon somme Cohn-Bendit de ne le point tutoyer, à quoi l’ex-Rouge, ex-Vert (et cætera) riposte brillamment : « Va te faire voir ! »

Se faire voir ? Mais l’ex-trotsko-lambertiste (2,9 millions € de patrimoine selon « Le Canard enchaîné » en mai 2013) ne fait que cela !

Patrick Gofman

Print Friendly, PDF & Email
Share

3 réponses à “La mort de Castro a déclenché une rixe de gauche…”

  1. Robert dit :

    Castro c’est un hollande en beaucoup plus intelligent