La mosquée de Pessac fermée suite à des prêches extrémistes

La mosquée de Pessac diffusait des prêches incitant au meurtre, aux attentats. Elle a été fermée par la préfète de Bordeaux Fabienne Buccio.

« Hussarde de la République », haut fonctionnaire intègre, longtemps en poste dans la Loire et le Nord, la première préfète nommée en Gironde Fabienne Buccio a obtenu la fermeture de la mosquée intégriste de Pessac, dans la banlieue de Bordeaux. Le dossier monté par la préfète Fabienne Buccio, dont j’ai apprécié la particulière compétence lorsqu’elle était en poste à Saint-Etienne, relève « Des prêches et des propos qui ont régulièrement incité à ne pas respecter les lois de la République, qui ont justifié les attentats et valorisé la mort en martyr ».

Cette mosquée « promeut un islam radical et véhicule une idéologie salafiste » précise un fonctionnaire de la préfecture de la Gironde, contacté ce 4 mars 2022 par téléphone. Une procédure de fermeture provisoire a donc été lancée par la préfète Fabienne Buccio contre la mosquée Al Farouk de Pessac, en banlieue de Bordeaux. Mosquée qui n’a cessé de diffuser « une idéologie salafiste » ajoute la préfète de la Gironde Fabienne Buccio.

Une « procédure contradictoire » (car des recours sont possibles selon la loi française) frappe donc cette mosquée gérée par l’association « Rassemblement des musulmans de Pessac », ouverte en 2014 (à l’époque où le député maire PS Olivier Dussopt interdisait une conférence d’Omar El Katab Erkat dans sa ville d’Annonay et qui accueille chaque vendredi jusqu’à un millier de fidèles. https://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html )

« Les prêches et des propos ont régulièrement incité à ne pas respecter les lois de la République, justifié les attentats et valorisé la mort en martyr », martèle la préfète Fabienne Buccio. Des propos « incitant à la violence, à la haine ou à la discrimination ».

Selon la préfète, l’ensemble de ces faits pourraient constituer des « propos », « idées », « théories » ou « activités » « incitant à la violence, à la haine ou à la discrimination », encourageant « à la commission d’actes de terrorisme » ou « faisant l’apologie de tels actes ».

Il aura fallu des années, et l’arrivée d’une nouvelle préfète, pour que les autorités locales prennent conscience de l’extrême dangerosité de cette mosquée salafiste, ouverte en 2014. Que de dégâts causés par l’inaction des dirigeants français durant 8 ans.

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

 

 

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. La france n’étant pas un pays musulman les mosquées doivent être rasées les muzzs n’ont qu’à retourner chez eux

    • Notre pays est une nation bougnoulisee tout simplement , notre peuple est tellement idiot , pour nous la fin est proche .

  2. DÉMENTÈLEMENT! pour un véritable résultat serait plus sérieux.

  3. Plus que l’arrivée d’une nouvelle préfète IL Y A LES ELECTIONS qui font bouger les choses !!!! Mais demain grace à E.Z si LE MALHEUR VEUT QUE Macron repasse tout va reprendre et se poursuivre comme AVANT les élections. Voir avec mille fois plus d’intensité car ça sera son dernier mandat et il fera tout pour apposer le mot FIN sur la France avant 2027 !

  4. Cette mosquée n’est pas la seule !! Toutes appliquent le Coran qui pousse au djihad, islamisation de tous les pays …toutes doivent être fermées !

  5. Ho ? Une mosquée fermée… et toutes les autres où on continue d’enseigner le coran qui appelle à nous égorger, elles, restent ouvertes, on en ouvre d’ailleurs de plus en plus !!! Et ceux qui animaient cette mosquée, eux, bien tranquilles chez nous. Les expulser ? vous n’y pensez pas !!! On adore quand on se fout de nous !!!

  6. Certes, mais le Coran pour incitation au meurtre, au communautarisme, etc, etc, quand les sans couilles vont-ils le déclarer interdit ?
    Un jour un musulman pieu m’avait dit « j’ai trois fils, j’espère que ça ne fera pas des guerriers ». Cette phrase indique que la communauté musulmane n’a pas se place en terre chrétienne, dans la mesure ou le Livre ne peut être modifié, car réputé NON ÉCRIT.

  7. fermeture pour un mois? ou six maximum? comme celle de marseille vue à la fin du reportage de M sur roubaix, fermée administrativement mais ouverte en catimini

Les commentaires sont fermés.