1948 : la naissance de l’Etat d’Israël, pour fuir les persécutions arabes (2/3)

Publié le 9 juillet 2018 - par - 151 commentaires - 1 752 vues

Suite de la première partie : Et si on parlait de ce million de juifs chassés des pays arabes ?

https://ripostelaique.com/et-si-on-parlait-de-ce-million-de-juifs-chasses-des-pays-arabes-1-3.html

2- De l’influence nazie au fascisme islamique ou NAZISLAMISME

Dès 1930, de fausses accusations pleuvent sur les juifs après la parution et la diffusion du livre sur « Les protocoles des sages de Sion ». Un faux absolu, maintes fois démontré, mais qui fut tellement adulé par la rue arabe, qu’il pourrait presque se substituer au coran. Le parti nazi était plébiscité par une foule arabo-musulmane en délire. Les arabes de Palestine étaient très liés avec le mouvement nazi, par leur leader Hussein al Husseini, grand mufti de Jérusalem. De 1942 à 1945, il séjournera à Berlin aux côtés d’Hitler, incitant à la radio aux meurtres des juifs. Le mufti pour soutenir l’Allemagne nazie qui se battait sur le front Est, a créé une brigade arabe et une autre bosnio-musulmane. Il existe des archives le représentant avec Hitler.

http://www.upjf.org/fichiers/dossiers_nazis_palestiniens.htm

L’islam, on en parle partout en ignorant quasiment tout de lui. Cet ouvrage, très pédagogique, de Hamed Abdel SAMAD, politologue allemand d’origine égyptienne, né musulman, répond à nos interrogations. Il démontre comment islam et islamisme sont les deux faces d’une même pièce battue par un totalitarisme de type fasciste.

 

3-L’EXODE pour la survie 

Les juifs ont fui les pays arabes, pour mettre fin à leur enfermement, à leurs persécutions, aux pogroms, aux émeutes, à la guerre civile, à l’acharnement déclenchée en masse contre eux, à leur peurs. Or, pour quitter un pays il faut 2 forces concomitantes : Une force de poussée, et une force d’attraction.

La force de poussée va précipiter le départ (l’exode) de tous les juifs hors des pays arabes : Syrie, Yémen, Maroc, Libye, Tunisie, Égypte… et les mettre en quelque sorte sous une orbite divine. C’est à cause de la haine, des violences de la rue arabe qui s’élevaient contre eux pour les effrayer, les pousser à partir, les spolier, les humilier que la force d’attraction multi-millénaire, récitée plusieurs fois par jour dans leurs prières juives, devenait enfin réalité depuis la naissance de l’État d’Israël, et surtout entre 1948 et 1954. Dans cet exode, il faut y voir dans la terre promise, question de survie, dans nul autre endroit possible, sans nul autre choix possible.

Lorsque Menahem Yedid a vu sa synagogue incendiée à Damas, et devant les ruines de sa maison calcinée, il n’a pas eu d’autres choix que celui de partir, de fuir, à pieds, de nuit, sans passeport.

Le rav Harma de Syrie raconte qu’il fallait avoir de la chance pour passer la frontière sinon on était repris et jeté en prison. 4 jeunes filles et 2 garçons ont tentés de passer la frontière, sans succès. Les Syriens les ont tués et leurs corps furent brûlés. Tous ceux qui étaient suspectés d’avoir un lien affectif avec Israël, étaient arrêtés, et  torturés atrocement (ongles arrachés, brûlures de cigarettes sur tout le corps, même sur les seins des femmes). A la honte d’être nues devant leurs bourreaux, s’ajoutait la douleur, la souffrance, l’humiliation.

En Iran (Perse), des bombes ont même été posées pour faire partir au plus vite les 12.000 juifs.

Une loi de dénaturalisation des juifs d’Irak datée de 1950 leur imposera de quitter le pays, dans l’année, en abandonnant passeport et nationalité. En 1951, une loi d’expropriation était votée pour saisir leurs biens, les confisquer, bloquer leurs comptes bancaires, et les autoriser à sortir juste avec 30 kg de vêtements, leur montre et leur alliance. En Irak, le départ vers Israël était attendu depuis 40 ans avec un immense soulagement.

Emile Amir (Irak) raconte qu’à 2 heures du matin son père, voulant être le premier à partir,  l’a emmené avec lui à la synagogue servant de centre d’enregistrement, pour y rencontrer des milliers de juifs prêts à partir, eux-aussi, les premiers. Il y avait à cette époque 137.000 juifs vivants en Irak. Deux mois plus tard, 63.000 s’étaient déjà inscrits pour partir. Dans leur fuite, ces juifs n’avaient jamais vu un avion de leur vie, or dans la Bible il était écrit ; « Je vous emmènerai sur les ailes d’un aigle », et leurs embarquements, concordant avec la prophétie, fut des plus naturels. La croyance rejoignait la réalité. Ce sont 5.000 juifs qui ont pu quitter l’Irak en 2 ans ! L’Irak étant le pays cultivant la haine et les violences les plus virulentes contre les juifs.

Au Yémen, pays proche de l’Arabie saoudite, lieu sacré du prophète  Shimon Avizmer  témoigne que les juifs sont détestés, et la haine est omniprésente. Le Yémen est le seul pays musulman où a été appliquée la loi du coran, qui impose d’islamiser de force les enfants orphelins de père ou de mère. Ainsi tout enfant orphelin, d’après la loi du prophète, doit être, ou aura été, converti à l’islam.

Bat Yé’or (Photo ci-dessus) raconte également que tout était confisqué à la douane. Les valises étaient vidées, les contenus  jetés mais bien sûr pas perdus pour les douaniers… Le prix de la liberté consistait à partir sans rien. Une main devant et l’autre derrière. Au total c’est 1.150.000 juifs qui ont pu quitter les pays arabes dont il en resterait moins de 5.000 et encore 20.000 en Turquie.

 

4- la NAISSANCE de l’État d’Israël

En 1947, à l’ONU, le diplomate Russe Andreï  Gromyko déclare (sic) : « Nous devons reconnaître le droit élémentaire des juifs à avoir leur propre état. Nous pensons que la partition provisoire de la Palestine doit-être établie sous la tutelle de la SDN ».

La partition de la Palestine, sera suivie d’une vague d’attentats contre les communautés juives  de tous les pays arabes.

En 1947, le plan de partition de l’AG des Nations Unies, a décidé qu’il y aurait l’État juif et l’État arabe établis à l’emplacement de la Palestine mandataire. Les États arabes ont immédiatement refusé sa légitimité. Tout ce qui arrivera ensuite aux réfugiés juifs des pays arabes pris en otage de cette décision, s’explique à partir du discours au chantage incitateur de Heykel Pacha aux Nations Unis :

« Les Nations Unies doivent se rendre compte que la solution proposées risque de mettre en danger un million de juifs vivant dans les pays musulmans. Si un état juif est établi, personne ne pourra empêcher les émeutes dans tous les pays arabes et peut-être une guerre entre les deux races ».

Ces paroles ont eu un effet immédiat dans la rue arabe. Et d’ajouter (sic) :

« Le djihad contre les juifs nous conduit vers notre indépendance, favorisée par les autorités locales qui empêcheront le partage de la Palestine ». Il n’en fut rien bien entendu.

Le 14 mai 1948, date de la création de la naissance de l’État d’Israël par David Ben Gourion.

D’un côté, les Nations Unies reconnaissent irrévocablement par vote [33 Pour ; 13 Contre et 10 Abstentions], le droit souverain du peuple juif à rétablir son état multimillénaire, confisqué par l’empire ottoman ;

-De l’autre, les armées arabes nationalistes se préparent à envahir le nouvel état hébreu refuge. Dans le même temps, les rescapés de la Shoah s’entassaient dans les bateaux de fortune. Ils allaient enfin former une Nation à partir de trois liens capitaux inséparables : Une Terre, une langue, une loi. Pour l’ambassadeur d’Irak, en colère, les arabes vivaient déjà en Palestine des milliers d’années avant les juifs, or toutes les recherches archéologiques et historiques attestent du contraire. Mensonge !

Contrairement aux idées reçues l’État d’Israël n’est pas né de la Shoah et le sionisme n’est pas né de l’antisémitisme, non plus, même si l’antisémitisme en a accéléré le développement. La création d’une Nation juive semble être la seule réponse au besoin de demeurer juif avec le choix donné de se tenir éloigné ou non de la croyance religieuse ou Thora par une laïcisation de l’identité juive. Issu des idées de Nation sous la révolution française, le sionisme est aussi l’enfant légitime de l’histoire européenne.

L’erreur historique des chefs arabes

Après cette déclaration, 5 États arabes vont déclarer la guerre à Israël. Pour les arabes, il devenait inacceptable qu’un État de dhimmis puisse se substituer à la communauté de dhimmis ! Quelques centaines d’arabes de Palestine ont fui leur foyer. Certains par peur de la guerre qui commençait,  d’autres convaincus d’y revenir en vainqueurs. Ils allaient sur ces terres disputées transmettre leur statut de réfugiés de l’UNRWRA à plusieurs générations.

Parallèlement, les juifs chassés de 1945 à 1975 n’obtinrent aucun statut particulier. Ces juifs « arabes » étaient originaires du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, de Turquie, d’Irak, d’Iran, d’Égypte, de Libye, du Yémen. Ils avaient tout perdu : leurs proches, leurs cimetières, leurs synagogues, leur passé, leurs emplois, leurs maisons, leur mode de vie et parfois même leurs enfants…

C’est en Israël qu’ils allaient reconstruire une nouvelle vie et tenter d’oublier, sans exiger un droit au retour aux pays arabes qu’ils ont fuis pour sauver leur vie et leur descendance. Une vie future s’ouvrait à eux, même si des temps amers les attendaient aux frontières.

 

Patrick Granville (Pour une diffusion de l’Histoire vraie, réelle, vécue)

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
DAVID3000

Je n’arriverai jamais à comprendre que Riposte Laïque ait pu laisser passer ce commentaire nauséabond de cette ordure nommé Mercadier ce minable antisémite mais certains de mes commentaires moins haineux n’on jamais été publié je trouve cette attitude pour le moins scandaleuse car là cela devient très grave

La Mécréante !

à l’auteur : quand on veut rétablir la vérité à propos des “Hébreux”, “du peuple juif”, du “pays d’Israël”, on ne commence pas par cautionner le vocable “ Palestine mandataire“ qui est la pire des saloperie infligée aux
juifs !

En spoliant le peuple juif de sa terre promise, la SDN (de merde) à cherché à lui donner “le coup de grâce” dès après la Shoah !

c’est ça la vérité !

Adeline

Vous n’en avez pas assez dit. Dès la fin de la guerre, des voix se sont élevées pour nuancer toute cette histoire de shoah. Je pense par exemple au témoignage de Rassinier, un gauchiste déporté (“le mensonge d’Ulysse”).
Plus près de nous, il faudrait citer l’étude de la courageuse Anne Kling : “menteurs et affabulateurs de la shoah”.
Mais, bien-sûr, mon post va sûrement être censuré…

vairesaynjaytaurisque

le maroc edt un pays ou il y a encore : des juifs pratiquants des cimetieres juifs et des lieux saint juif.
les juifs sepharades venant entre autre du maroc sont fier de leurs origines marocaines et le declarent ouvertement.
Ces mêmes juifs sepharades sont victimes du racisme des juifs ashkenazes .

Vous pourrez verifier par vous même pour peu que vous fassiez l’effort de faire des recherches.

DUFAITREZ

Non comment, comme prévu. Bien à vous.

Vîncent L.

À vos yeux Simone Veil a eu le tort d’avoir survécu. Vous n’êtes qu’un moins que rien. Et je suis loin très loin de partager les idées d’une Simone Veil qui ne méritait sans doute pas le Panthéon.

Vîncent L.

La loi sur l’avortement a été voté par une large majorité de députés et approuvé par la plupart des Français et si l’on sait me lire Simone Veil n’est pas mon idole. Et oui il y a bien eu 5 à 6 millions de juifs exterminés lors de la seconde guerre mondiale. Reste que les BHL, Attali… Sont des malfaisants.

Vîncent L.

Il faut quand même dire qu’elle a perdu sa mère, son père, son frère et je crois une sœur durant la seconde guerre mondiale. Vous êtes tout simplement ignoble. Pour votre information il y avait des camps d’extermination et des camps de concentration. Simone Veil n’a pa été la seule survivante des camps de concentration.

patphil

j’enseignais au maroc dans les années 1970, les inscription dans les toilettes (des élèves) étaient très directes: en arabe mais aussi en français, je ne cite que celle qui me parait la plus marquante: hitler n’a pas fini le boulot.

torghal

En fait les juifs disparus sont partis en vacances tout frais payés par les Nazis sans doute sur la Costa Brava

Patrick Granville

Soit vous êtes inculte et donc de mauvaise foi, soit vous faites dans la provoc sur un sujet qui a été traité par des millions de pages de livres et de films que vous n’avez jamais lus ni vus. Ne pensez vous pas déshonorer la mémoire de Claude Lanzmann ?… Il n’y a que les muzz qui contestent la shoah et empêchent en classe les profs d’en parler, pour la substituer Allah Naqba. Est- vous de ceux là?

Fifi

@Patrick Granville Oui, ce n’est pas normal que nombre de musulmans communautarisés ne veulent pas qu’à l’école, en France, soit enseignée la shoah !
Voici un article du Parisien du 20/11/2015 :
“Face à l’islamisme en France, «n’est-ce pas trop tard ?»
Il n’est pas normal que des profs n’enseignent plus Rousseau, Voltaire ni la Shoah…”

Fifi

“De plus en plus nombreux sont ceux qui, dans les Etats musulmans et arabes, ajoutent foi à la doctrine qui est au coeur du négationnisme, à savoir que les juifs auraient inventé l’histoire de la Shoah dans le but de promouvoir leurs propres intérêts.” http://www.projetaladin.org/holocaust/fr/musulmans-et-juifs/la-shoah-et-les-musulmans.html

Patrick Granville

Les muzz suite à de nombreux mariages consanguins sont dans le délire. Préservons nous de leur folie.

DAVID3000

Bien répondu Patrick et Granville

torghal

C’est quand même gros. Israël a été créé à cause des persécutions des Juifs en Europe. D’ailleurs la plupart des juifs sionistes étaient européens. Le protocole des sages de Sion est un faux, qui a été écrit par la police secrète du tsar.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Protocoles_des_Sages_de_Sion

Patrick Granville

Merci pour votre remarque mais Le souci du titreur de ne pas faire un article à épisodes, moins attractif aura involontairement déformé l’histoire. C’est à cause ou surtout depuis la création d’Israel que les violences arabes se sont amplifiées contre les juifs des pays arabes. Au même titre Israel n’a pas été créé à cause de la Shoah mais à cause des pogroms en Russie et de l’antisemitisme en France lors de l’affaire Dreyfus.

Marie Claude

Champion ,la “police secrète du tsar”!! …Elle a même annoncé …en 1917!!!… la mort programmée des nations d’Europe,”grâce” à la propagation du vice ( alcool,drogue,sexe,corruption….),leur submersion par les masses incultes du sud,la disparition de leur monnaie nationale ,la diffusion de la Pensée Unique par les media soumis au Pouvoir occulte ,etc…Trop forte,cette Police secrète du tsar!!…D’ailleurs,l’exemplaire que j’ai en mains,imprimé en …1932!!…n’a eu qu’à recopier !
Torghal, c

Fifi

Les Protocoles des Sages de Sion est un faux qui se présente comme un plan de conquête du monde établi par les juifs et les francs-maçons.
Ce document a été rédigé à Paris en 1901, par un informateur de l’Okhrana (la police secrète de l’Empire russe), Mathieu Golovinski. Il PLAGIE le Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu de Maurice Joly, pamphlet satirique décrivant un plan fictif de conquête du monde par Napoléon III, pour décrire un programme élaboré par un conseil de sages…

Fifi

(suite)…juifs afin d’anéantir la chrétienté et dominer le monde.

Mathieu Golovinski connaissait bien les techniques de la propagande pour avoir travaillé dans les années 1890 pour le Département de la presse à Saint-Pétersbourg.

Maurice Joly était l’auteur d’un pamphlet contre Napoléon III intitulé : Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, publié à Bruxelles en 1864. L’ombre de Nicolas Machiavel est le porte-parole de l’empereur Napoléon III qui explique son complot pour…

Fifi

(suite2)…la domination du monde. Il est maintenant établi que le pamphlet de De Cyon, sans doute fourni comme modèle à Mathieu Golovinski par l’Okhrana, constitue la source des Protocoles. Napoléon III est remplacé par un conseil de sages juifs qui projette d’anéantir la chrétienté et dominer le monde.
La supercherie est évidente par comparaison ligne à ligne des deux textes. C’est que fait Pierre Charles dans son étude critique et comparative. Le discours de Machiavel dans le dialogue est…

Fifi

(suite 3)…transposé ; l’internationale juive y remplace l’empereur des Français. Dès leur publication, Les Protocoles sont suspectés d’être un faux : un an après avoir présenté l’opuscule comme véridique, le Times de Londres revient sur le sujet, mais cette fois pour publier la preuve du faux sous le titre La fin des Protocoles. Jacques Bainville, dans l’Action française, reconnaît la falsification vers 1921. Henri Rollin, membre du deuxième bureau français, publie en 1939 un ouvrage…

Fifi

(suite 4)… intitulé L’Apocalypse de notre temps (réédité aux Éditions Allia en 2005) qui montre le processus de création puis d’utilisation de ce texte par les courants d’abord pro-tsaristes, puis fasciste et nazi. Lors du procès de Berne de 1933 à 1935, les juges suisses reconnaissent la fausseté des Protocoles.
La confirmation définitive de la falsification des Protocoles est fournie en 1999 par l’identification de leur auteur, Mathieu Golovinski, dans les archives russes, par l’historien..

Fifi

(suite 5)..de littérature russe Mikhaïl Lepekhine.
Les historiens universitaires sont d’accord sur l’identification du faussaire, la structure du texte falsifié et l’analyse des causes de la falsification et il ne subsiste plus de doute sur ce document. Malgré tout, Les Protocoles des Sages de Sion sont encore mentionnés par des groupes antisémites, voire certains régimes, comme preuve de l’existence d’un complot juif international. https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Protocoles_des_Sages_de_Sion

Fifi

@torghal C’est juste pour informer à vous et à d’autres que ce livre a été juste de la manipulation pour faire de la propagande, mais c’est un mythe qui a perduré…

Michel

Il y a quand même un problème : peu importe que ce livre soit un “faux” (d’ailleurs “faux” par rapport à quoi ?). Le problème est que TOUT ce qui était écrit et décrit dedans est en train de se passer actuellement.

Or, n’est pas “faux” quelque chose qui annonçait ce qui allait se passer.

Peu importe qui en est l’auteur, les changements ou les interpolations opérés dans le texte. C’est L’INTENTION qui compte, et à la clé LE RESULTAT.

Yves ESSYLU

bref vous accusez la dame d’avoir été un kapo ? à 16 ans ….
Ceci étant le goulag soviétique, les camps Viets et les camps coréens ne me paraissent pas vraiment différents des camps des socialistes allemands
mais nos formatés par le marxisme refusent d’en parler

Kounnar

Après Dien Bien Phu :
11 721 prisonniers, selon certains chiffres seul 30% en reviendront…

Yves ESSYLU

comment se fait-il que vous ne parliez :
-ni des pogroms qui ont suivi la révolution de 1917 des gentils Lénine et Staline dans laquelle 80% des bolcheviques étaient juifs ?
-ni du massacre des chrétiens qui perdure ?

Patrick Granville

Merci de votre remarque mais vous m’avez mal lu car dans le 1er article à la 10e ligne j’ai volontairement mis un cadre sur ce vaste sujet inépuisable.

torghal

Vous rigolez 80% des bolcheviks juifs d’où tenez-vous ce chiffre ? Vous reprenez l’antienne des Nazis ? D’ailleurs même si Lénine était d’origine juive, lui ne l’était pas car il était contre toutes les religions comme Marx. Juif n’est pas une race mais une religion.

Yves ESSYLU

je ne le tiens pas des socialistes de Hitler mais de l’ancien communiste Poutine qui a déclaré que les archives montraient que 80 à 85% des bolcheviques étaient juifs en 1917

thorgal

Je maintiens, juif est une religion. On ne peut pas être juif et communiste. Poutine parlait peut-être des dirigeants.

Patrick Granville

Merci de votre remarque. Les pogroms en Russie et l’affaire Dreyfus ont contribués á accélérer la création d’un état juif en Palestine mandataire avec Théodore Ertzel et d’autres. À l’annonce de cette création, les violences arabes contre les juifs se sont amplifiées jusqu’au Délire.

Reconquista

L’extermination des juifs semble avoir été décidée à la demande du grand mufti de Jérusalem en échange d’une collaboration arabe avec les nazis car le grand mufti ne voulait pas les voir s’installer en Palestine. Le projet initial des nazis était de déporter les juifs sur l’ile de Madagascar si je me rappelle bien. Ainsi Hitler se chargeait de réaliser partiellement l’une des prédictions des hadits qui veut qu’à la fin des temps les musulmans combattront les juifs pour les exterminer.

torghal

Pour démontrer que les musulmans étaient pro Nazi, on ressort le grand Mufti de Jerusalem. Combien de musulmans ont combattu au côté des armées alliées contre les nazis ? ça ont n’en parle jamais surtout dans RL !

karaoui

Et de la Ciociara on en parle ?

Fifi

@torghal Sur ce lien, il en est parlé qu’il y a eu des musulmans qui ont combattu contre les nazis mais il est parlé de tout l’ensemble donc aussi des musulmans qui ont combattu avec les nazis…
“La Shoah et les Musulmans”
http://www.projetaladin.org/holocaust/fr/musulmans-et-juifs/la-shoah-et-les-musulmans.html

Fifi

“Les éditions pirates de “Mein Kampf” foisonnent dans le monde musulman
Alors que la réédition du seul ouvrage d’Adolf Hitler crée la polémique en Europe, le livre n’a jamais cessé d’être un best-seller dans le monde musulman.” http://www.lepoint.fr/monde/les-editions-pirates-de-mein-kampf-foisonnent-dans-le-monde-musulman-11-01-2016-2008725_24.php

Fifi

“Des SS musulmans :
(…) Mohammed Amin al-Husseini, le grand mufti de Jérusalem, il rencontre Adolf Hitler le 28 novembre 1941 à Berlin. Durant toute la guerre, il animera en Allemagne une radio de propagande destinée au monde arabe et musulman. Dans les Balkans, il encourage de jeunes musulmans à rejoindre la 13e division de la Waffen SS Handschar. Des photos le montrent en novembre 1943 en train de lever le bras, passant en revue des SS bosniaques.”

torghal

Il y a eu aussi des chrétiens qui ont soutenu les nazis. Ce n’est pas la preuve d’un support massif des musulmans aux Nazis. D’autant plus que le nombre de musulmans ayant combattu dans les armées alliées a lui été massif.

Fifi

Oui, il est vrai que le nazisme allemand n’avait pas vraiment pris dans la population musulmane malgré les tentatives de séduction d’Hitler. C’était surtout le grand mufti de Jérusalem qui était en connivence avec Hitler mais ce qui les reliaient, était le fait qu’ils avaient un ennemi commun : les juifs.

torghal

Sans compter les anglais.

Fifi

Entre le grand mufti de Jérusalem et Hitler, il y avait une grande connivence entre eux et le grand mufti de Jérusalem soulignait les points communs entre islam et nazisme, dont l’antisémitisme (alors qu’en France, aujourd’hui, ceci est devenu totalement occulté par les médias, nombre de politiciens, dont ceux au pouvoir, ceux de gauche ect…) http://www.lepoint.fr/monde/hitler-netanyahu-mufti-la-verite-historique-22-10-2015-1975908_24.php

Pr Sheldon Cooper

Connivence encore plus grande avec les prélats chrétiens

Asher Cohen

@torghal
Voyez mes posts plus haut et sachez qu’après 1945, un grand nombre de Nazis ont été accueillis dans les pays arabes, Syrie, Egypte, Irak, etc..qu’ils ont aidés dans leurs guerres contre l’Etat Juif. Avec l’amérique latine, les pays arabes furent le grand refuge des nazis, donc communauté de valeurs.

thorgal

Ainsi que les USA et l’URSS pour les savants Nazis

Asher Cohen

@thorgal
C’est vrai, mais, sauf erreur, ni les USA, ni l’URSS, n’ont été le refuge des criminels de guerre Nazis, à la différence des pays arabes et certains pays d’Amérique Latine. Votre objection ne tient pas.

thorgal

Tous les Nazis étaient des criminels.

Asher Cohen

@thorgal
Les actes de Verner Von Braun, créateur des V1-V2, sont-ils comparables aux crimes contre l’Humanité d’Eichman réfugié en Argentine, Barbie caché en Bolivie, ou Aloïs Brunner en Syrie? Pourquoi les Juifs n’ont-ils pas capturé Von Braun pour le juger? Les français n’ont-ils pas caché le mufti Al Husseini, recherché par toutes les polices alliées? Et cela leur a rapporté quoi?

Pr Sheldon Cooper

Vous savez combien de personnes ont tués les V1 et v2 lancés sur Londres ?

thorgal

Pour moi c’est au même niveau. Il ne pouvait pas ignorer les ignominies nazis. Ils ont permis au régime Nazi de durer plus longtemps.

Fifi

“Mein kampf best seller chez les musulmans” https://www.dailymotion.com/video/x6v8my

Fifi

A savoir aussi que Mein Kampf est un best seller en Turquie…

butterworth

plus de musulmans pro nazis que les quelques musulmans du cote des allies http://www.europe-israel.org/2016/11/islam-et-nazisme-1-les-troupes-regulieres/

Patrick Granville

Il y a un lien ds cet article 2/3 qui répondra très précisément à vos questions pertinentes.

Reconquista

L’anti sémitisme de l’islam est patant lirsqu’on lit les textes fondateurs de l’islam (tout comme l’anti christianisme etc). C’est cet anti sémitisme qui liait l’islam et les nazi ainsi que le fanatisme religieux qui faisait l’admiration de hauts dignitaires nazis car les muzz se sacrifiaient aisément pour leurs croyances.

thorgal

C’est une interprétation du Coran, quand il parle des Juifs, c’est comme une tribu ennemie et rivale. Il faut replacer le Coran dans son contexte historique.

Asher Cohen

@torghal
Vaste question! Pour simplifier: dès 1933, tous les pays arabes du MO et du Maghreb attendent que les germano-italiens les libèrent du joug colonial franco-britannique. Radio Bari et Radio Seesen émettent leur propagande en arabe. En 1939, sauf erreur, aucun arabe ne s’engage du côté allié. En décembre 1940, une déclaration commune Hitler-Mussolini promet aux arabes la libération du joug colonial avec en prime la destruction et le pillage du Foyer National Juif de Palestine.

thorgal

Normal, les Arabes se sont faits avoir pas les anglais lors de la 1ère guerre mondiale.

Asher Cohen

@thorgal
Par là vous reconnaissez clairement que les arabes étaient pro-nazi et non du côté allié, donc vous contredisez votre post plus haut. De toutes manières et à la différence des Juifs, les arabes n’ont pas combattu en 1917 pour la libération de la Palestine du joug Ottoman.

thorgal

Non pas du tout. ça ne veut pas dire qu’ils étaient pro nazis mais seulement qu’ils n’ont soutenu ni les anglais ni les Nazis.

Asher Cohen

@thorgal
Quand le roi Farouk et des généraux egyptiens sont arrêtés, cherchant à passer en irak des informations militaires Britanniques, ils sont neutres d’après-vous? Quand Rashid Ali soulève l’Irak contre les Anglais et reçoit l’aide des allemands, il est neutre? Quand les arabes combattent les alliés en Tunisie, dans la Phalange Nord Africaine, ils sont neutres? Vous êtes stupide.

thorgal

Je ne vois à quel événement historique de la dernière guerre mondiale vous faite allusion. L’Égypte voulait son indépendance. Comme j’ai dit précédemment dans tous les pays il y a eu des personnes qui ont soutenu les Nazis mais ça ne reflète par une position générale de la population qui devait d’ailleurs ignorer grandement ce que faisait les Nazis. On ne peut pas parler d’adhésion ce qui n’est par contre pas le cas des savants Nazis.

Asher Cohen

@orghal (suite)
En 1941, les arabes combattent pour les Nazis et les Vichystes, mais pas pour les alliés. En Irak, Rashid Ali est allié des allemands du Caucase. En Mai 1942, quand Rommel a pris Tobrouk et menace Alexandrie et le canal de Suez, les égyptiens l’attendent en libérateur. Le roi farouk est arrêté cherchant à apporter en Irak des renseignements militaires sur les Britanniques.

Asher Cohen

@torghal
En 1943, quelques milliers de Maghrébins s’engagent du côté français parce qu’on leur promet l’indépendance en contrepartie, mais il n’y a pas d’engagement arabe du côté Britannique, ni Américain. Donc, la quasi-totalité des arabes soutenaient les Nazis et les puissances de l’Axe qu’ils voyaient en libérateurs. N’essayez-donc pas de falsifier l’Histoire!

thorgal

Dans l’armée Britannique, il y a eu beaucoup de combattants musulmans, certes ils n’étaient pas Arabe car les anglais ont trahi les arabes en 1918.

Asher Cohen

@thorgal
Il y a eu des musulmans indo-pakistanais dans l’armée britannique, mais jamais d’engagement arabe du côté Anglais, ni américain. Vous le reconnaissez encore une fois et contredisez votre post plus haut. Quelle confiance pouvaient accorder les Anglais aux arabes qui les trahissaient quand Rommel menace Alexandrie, et le mufti, comme Rashid Ali, s’accordent avec Hitler?

thorgal

Il y a eu des arabes qui ont combattu avec les Nazis comme dans tous les pays du monde il y a eu des collaborateurs mais on ne peut pas dire que les arabes étaient pro nazis et soutenaient leur doctrine.

Asher Cohen

@thorgal
La majorité des arabes sont pro-nazis, et hormis les quelques milliers de l’armée d’Afrique il n’y a pas d’arabe pro-alliés. Cela peut se comprendre du fait de l’impérialisme colonial, mais qu’on n’essaie pas de le nier ensuite. Cela peut aussi expliquer la violence française à Sétif et Guelma en mai 1945.

Patrick Z

C’est logique, puisque Hitler se revendique de Darwin, certainement pas de Mahomet !
Mais il n’empêche que les arabes voyaient dans les nazis les seuls capables de les délivrer du joug colonial britannique. Rappelons notamment que Sadate, le futur président egyptien, espionnait pour le IIIème Reich.

thorgal

Mais ça ne veut pas dire qu’il soutenait les thèses Nazis car si il les avait connu il aurait su que les arabes étaient des sous-hommes pour les Nazis.

crap2sp

Incroyable,que certains ne veuillent admettre,ces faits,historiques.ou ca les fait trop chier,de savoir que national socialiste,pro Nazis,etaent cul et chemise avec le mufti du Caire,ayant passer plus de 20 ans au MO et Afrique,je sais qu’il en fut ainsi de cette part de l’histoire des juifs,et d’Israel.merci mr Granville.

Adeline

Tout le monde le sait – depuis longtemps – et personne ne le nie. Réveil !

madeleine

2. Quant aux territoires partagés en deux par les Anglais et attribués l’un aux Juifs (Israël) et l’autre aux Arabes musulmans (et refusés par eux), il s’agit de la “Jordanie” dont la surface est multipliée par dix par rapport à celle attribuée à Israël ! Les soi-disant “Palestiniens” sont en réalité des gens issus, comme Yasser Arafat, d’Egypte et Arabie saoudite, qui se revendiquent (à tort) comme “Palestiniens” s’étaient vu offrir la Jordanie par les Anglais. Ni la Bande de Gaza (suite)

madeleine

1. Je me permets de signaler une erreur présente dans 99% des articles sur le Moyen-Orient : Israël ne fut pas “créé” en 1948, il n’y a pas eu “création” ni “naissance” de cet Etat à cette date. Il s’agit de “Renaissance” ou “Indépendance” de l’Etat d’Israël, connu sous le nom de “Palestine” imposé aux Hébreux par les Romains vainqueurs d’une guerre contre eux. Israël (ex-Palestine) existe en réalité depuis plus de 3000 ans sous le nom historique de “Judée-Samarie”. (suite)

torghal

Si on croit la Bible … En fait les tribus Juives qui vivaient en Palestine ont sans doute la même origine que ceux qu’on appelle palestinien arabe qui soit ont été convertis soit n’ont jamais été juifs. En ce qui concerne les juifs “modernes”, la seule légitimité qu’ils avaient d’occuper Israël c’est la religion. La plupart d’entre eux n’ont pas d’ancêtre venant de cette partie du monde. Être Juif est avant tout être de religion juive.

Claude

.Etre juif n’est pas forcément de pratiquer la religion, il existe des juifs athés, mais c’et avant tout faire partie d’un peuple .

thorgal

Non ce n’est pas possible. Israélien oui mais pas Juif.

Claude

Comment ce n’est pas possible ! bien sûr que les juifs ne pratiquent pas tous la religion . voyons

Mais ils font tous partie du même peuple !

thorgal

C’est toute l’ambiguïté du terme juif. A partir du moment ou un juif rejette la religion, il ne l’est plus sauf aux yeux des tenants de l’existence d’une race juive. En fait la vraie question est de savoir comment vous définissez qui est juif ou non.

Adeline

Au bout de 2000 ans de diaspora, les juifs n’ont aucune légitimité à occuper le territoire de l’actuel “Israël”.

DAVID3000

Adeline
on vous attend pour nous sortir de notre chère terre sainte béni par DIEU ISRAEL
pauvre inculte que vous êtes !

Claude

.Adeline, tous les juifs ne sont jamais partis de cette terre qui est la leur, certains sont restés malgré tout,

Et pour les autres, depuis des siècles c’est ” l’an prochain à Jérusalem ” La capitale du roi David .

Bon sang, lorsque l’on ne connait pas l’HISTOIRE à fond, il est préférable de se taire , cela évite de sortir de grosses bêtises .

Cette terre est une terre juive. elle le restera .la Cisjordanie s’appelle , en vérité, la JUDEE, la SAMARIE .

thorgal

Dont beaucoup de musulmans palestiniens qui sont des descendants des juifs antiques.

Asher Cohen

@thorgal
La quasi totalité des arabes présents sur la Terre Juive ne sont que des squatters qui n’y étaient même pas présents au 19ième siècle, encore moins depuis l’Antiquité.

Patrick Granville

Oui merci pour vos précisions historiques mais le nom d’Israel est relativement moderne et officialise’ en tant qu’etat le 14 mai 1948. Nom constitué par la 1ere lettre des pays arabes qui la menace,
I comme Irak, S comme Syrie, R comme R…..L comme Libye.ou Liban. La PALESTINE EST ISSUE D’UN NOM ROMAIN PHILISTINE. Mais le nom d’Israel figure dans la Thora depuis des milliers d’années comme étant la TERRE promise des hébreux.

torghal

Attention de ne pas faire de contre-sens historique quand même le terme d’Israël biblique n’a certainement pas le même sens que celui de l’état moderne. De plus ici, on parle d’un texte religieux qui est avant tout de la propagande et non opposable réellement à des personnes ne partageant pas la même religion ou croyance. Pour moi la notion de peuple élu n’a aucun sens.

Asher Cohen

@torghal
Le texte biblique, rédigé sur plusieurs siècles, est certes très nationaliste, mais de nombreux faits archéologiques en confirment de nombreuses vérités. Il est parfaitement opposable aux squatters de la Terre Juive ne partageant pas la même religion ou croyance. La notion de peuple élu n’a aucun sens pour vous, mais laissez les autres penser ce qu’ils veulent.

thorgal

Oui mais on ne peut pas légitimer la création d’un état Juif en Palestine parce qu’il est le peuple élu ou que des juifs ont créé un royaume en Palestine, il y a plus de 2000 ans. La Religion est une affaire de croyance et non de justice. De plus, il n’y a aucune preuve historique d’une quelconque ascendance palestinienne des juifs d’Afrique du Nord ou d’Europe de l’Est. On parle de droit du peuple. Le seul endroit où il aurait été légitime de créer un état Juif aurait été l’Allemagne.

Asher Cohen

@thorgal
Pendant 18 siècles après leur expulsion de Palestine par les romains, les Juifs sont restés un Peuple en diaspora, attendant le retour sur leur terre, et ils étaient considérés comme tels par toutes les autres nations qui reconnaissaient ainsi leur Droit légitime sur leur Terre. De multiples preuves historiques montrent l’ascendance Palestinienne chez la grande majorité des Juifs d’AFN ou d’Europe de l’Est. N’essayez pas de frauder la Réalité!

thorgal

Quelles preuve historiques ? Et puis même, cela ne légitime ni le retour en Palestine ni aucun droit de propriété sur la Palestine. Vous parlez d’une histoire qui s’est passé il y a plus de 2000 ans. Selon votre loi, les indiens d’Amérique du Nord devraient récupérés New York et expulsés tous les non amérindiens d’Amérique.
ça n’a pas de sens.

Asher Cohen

@thorgal
Une excellente preuve est que les Juifs se sont toujours sentis en exil hors de Palestine et erraient d’un pays à l’autre quand d’autres retournaient finalement vivre en Terre Sainte. Après l’arrivée des européens en Amérique, il n’y a plus eu d’arrivée d’amérindiens. Après la 1ière alyah de 1882, il y a eu des arrivées massives de squatters arabes attirés par l’essor économique dû au retour des exilés. De même les squatters arabes doivent retourner dans leurs patries d’origine.

thorgal

Il y avait beaucoup de juifs très bien intégrés dans les différents pays de l’ouest. Ceux qui erraient comme vous dites ont surtout fuit les persécutions.qu’ils subissaient en Europe de l’Est.
Les Amérindiens comme vous le savez sans doute ont été massacrés, ils étaient sur leur terre quand les européens sont arrivés contrairement au Juifs qui ont colonisés la Palestine sous le prétexte Biblique.

DAVID3000

Exactement Patrick Granville au moins vous vous connaissez l’histoire du peuple juif et cela me touche beaucoup !

DAVID3000

Bravo Madeleine effectivement Israël n’est pas née
En 1948 contrairement à ce que beaucoup pensent elle s’est reconstitué en 1948 d’ailleurs vous avez raison Israël existe depuis plus de 3000 ans et d’ailleurs d’un point de vue archéologique historique théologique biblique tout l’ateste il n’y a qu’à visiter au musée de Jérusalem les fameux manuscrits de la Mer Morte découverte dans des jars qui datait de 2400 ans Donc bien antérieure à Jésus !

thorgal

Mais ça ne légitime pas non plus la création de l’Etat d’Israel. Les juifs antiques et les arabes ont la même origine géographique, il est probable d’ailleurs qu’un grand nombre de juifs se sont convertis à l’Islam après la conquête. Les palestiniens modernes sont certainement en partie des descendants de juifs antiques. Il n’y a pas de certitude de l’origine des juifs d’Afrique du Nord ou d’Europe de l’Est. Ce pourrait être très bien des convertis issus des populations locales en grande partie.

Asher Cohen

@thorgal
Le comportement et les caractéristiques des squatters arabes de la Terre Juive montre clairement qu’ils ne peuvent pas descendre de Juifs, même antiques. En AFN il n’y a pas pu y avoir de conversion au Judaïsme après l’arrivée de l’islam au 7ième siècle. En europe, les conversions de chrétiens au judaïsme ont été très rares et très réprimées. Les musulmans et chrétiens ont toujours considéré les Juifs comme des Juifs et rien d’autre.

thorgal

Vous feriez un très bon Nazi. Ils n’ont pas le nez crochu peut-être ?

Asher Cohen

@thorgal
Dans ce cas les Socialistes Sionistes qui refusaient l’universel pour le Nationalisme Juif étaient des nazis selon-vous?

thorgal

Non c’est pas ce que j’ai dit mais rechercher des caractéristiques anthropologique et raciales spécifiques aux Juifs ça c’est du racisme. En ce qui concerne le nationalisme sioniste, je le comprend mais cela ne suffit pas pour créer un état Israélien en Palestine et de créer ainsi une situation explosive pour des dizaines d’années. De mon point de vue créer un état Israélien en Allemagne après la dernière guerre aurait été beaucoup plus pertinent.

Spipou

Vous êtes sûr de ce que vous dites pour les juifs iraniens ? C’est sous la dynastie Pahlavi qu’ils ont eu le plus de droits.

Du temps du Shah, l’Iran devait être l’un des seuls pays du Moyen-Orient à avoir eu des relations diplomatiques normales avec Israël.

Et puis même à l’heure actuelle, il y a bien plus de 12.000 juifs en Iran !

béret vert

Le vocable de juif arabe est inepte et inacceptable

quiditvrai

béret vert, démonstration S.V.P. car vous êtes inepte et inacceptable sans celà.

Spipou

Non. Les juifs de Yatrib (Médine) étaient des juifs arabes.

Asher Cohen

@Spipou
On ne peut pas être Juif et arabe à la fois parce que le Judaïsme, dès son début, est une religion nationale. Il n’y a donc jamais existé de juifs arabes dans l’Histoire.

thorgal

C’est absolument faux. Le concept de Nation est une création du 19ième siècle.

Asher Cohen

@thorgal
Le “Am Yisrael”, Peuple d’Israël, comme le concept de nation, “goy”, est clairement précisé dès l’Antiquité dans la Bible. Retournez à l’école!

thorgal

C’est comme de parler de la France comme une Nation au moyen age, ça n’a pas de sens historique. De plus la Bible est un livre de propagande qu’il ne faut pas prendre au pied de la lettre. D’ailleurs il me semble que l’on parle plus de tribu ou de royaume. Le concept de Nation est apparu au 18ième siècle avec la remise en cause du pouvoir royal. Auparavant, le peuple était fidèle à son roi et à la religion.

torghal

Effectivement, il faut parler d’israélien Arabe, vous avez raison.

Adeline

En tout cas, arabes et juifs, vous avez ceci en commun d’être des sémites et votre propre livre désigne votre ancêtre commun : Abram.

Asher Cohen

@Adeline
Le concept de sémite a été crée au 19ième siècle pour décrire une famille de langues dites sémitiques, cela ne définit pas une race sémitique. La langue hébreu précède l’arabe de près de 20 siècles. Il n’y a pas de caractéristiques antropologiques communes entre Juifs et populations islamisées dites “arabes”.

thorgal

Décidément vous êtes bien un raciste. Vous allez bientôt nous parler de la pureté de la race Juive.

Asher Cohen

@thorgal
Nous sommes certainement l’un des peuples les plus nationalistes au Monde, mais, à la différence de tant d’autres peuples, nous avons toujours reconnu et respecté les Droits Naturels des non-Juifs, donc nous ne pouvons pas être racistes. Avant de poster des stupidités, retournez à l’école apprendre la différence entre racisme et nationalisme!

thorgal

Dire que les palestiniens modernes ne peuvent pas descendre de Juifs Antiques parce qu’ils n’en ont pas les qualités est du racisme. De plus vous n’apportez aucune preuve sur la supposée origine palestinienne des juifs d’Europe Centrale ou même d’Afrique du Nord.
Être Juif s’est avant tout d’être de Religion Juive. Les pères fondateur d’Israël voulait créer un état laïque mais les faits prouvent que c’étaient une utopie.

Vision partielle et partiale de l'histoire

Mr Granville je vois que vous êtes enseignant j’espère que vous n’ êtes pas professeur d’histoire/géographie car là vous oubliez presque de dire qu’ avant tout c’était pour fuir l’Europe de la Shoah (6 millions de juifs exterminés ça vous dit quelque chose ?)

Patrick Granville

Non pas du tout ce n’est pas à cause de la shoah que l’état d’Israël fut créé mais toutes les structures de fonctionnement d’un État existaient ds ce qui etait la Palestine mandataire et deviendra l’état D’Israel bien avant la Shoah. Ces structures avaient été mises en place depuis 1901 par le Congré Juif mondial sur le projet de Thédore Hertzel alarmé par l’antisémitisme en France autour de l’affaire Dreyfus.

Spipou

Le sionisme, c’était un peu plus compliqué que ça, et aussi un peu plus compliqué que ce que dit l’article…

Fifi

Vous vous trompez. D’abord, cette migration des Juifs des communautés d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient avait commencé à la fin du XIXe siècle, puis, après les années qui ont suivi la guerre israélo-arabe de 1948, entre 500 000 et 600 000 Juifs « émigrent, sont poussés à la fuite ou sont expulsés » des pays arabes. Parmi ces derniers, la majorité (260 000 entre 1948 et 19513 ; 600 000 au total jusqu’en 1972) s’installent en Israël ; le restant se réinstallant en France, au Royaume-Uni et…

Fifi

(suite)…et dans les autres pays occidentaux.
Donc cet exode était un exode des Juifs qui venaient des pays arabes et musulmans vers soit Israël, soit vers les pays occidentaux.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Exode_des_Juifs_des_pays_arabes_et_musulmans

Pr Sheldon Cooper

Les camps de concentration étaient dans les pays arabes ? Les nazis étaient majoritairement catholiques non ? Gott mit uns était la devise des soldats allemands.

Dentaphas

Non triste troll, les nazis étaient majoritairement protestants “d’origine” mais surtout athéistes voire pour un retour aux panthéons nordiques. Gott mit uns rappelle d’ailleurs plutôt dans l’esprit le sectarisme islamique.

Pr Sheldon Cooper

Tellement athée qu’ils ont interdit la laïcité à l’école.

béret vert

Le grand mufti de Jérusalem et sa participation à la solution finale ça te parle ignare?

Fifi

https://www.youtube.com/watch?time_continue=13&v=xCmHRRiwGNI
La vérité sur l’alliance entre le nazisme d’Hitler et l’Islam :
Le 11 décembre 2012, la chaîne franco-allemande Arte a diffusé le documentaire intéressant La croix gammée et le turban, La tentation nazie du grand mufti de Heinrich Billstein. Un film centré sur le grand mufti de Jérusalem Haj Mohammad Amin al-Husseini (1897-1974) et abordant un sujet tabou, méconnu : les alliances, fondées sur des affinités idéologiques et…

Pr Sheldon Cooper

Les évêques applaudissent la remilitarisation de la Rhénanie, mais dans une lettre pastorale collective le 19 août 1936, ils approuvent l’intervention de l’Allemagne dans la guerre d’Espagne « Puisse notre Führer, avec l’aide de Dieu, mener à bien cette entreprise terriblement ardue… ». Ils acceptent, et certains, joyeusement, de faire sonner les cloches le 10 avril 1938 pour célébrer l’Anschluss qui regroupe à l’intérieur du Reich les Autrichiens en majorité catholiques.

Fifi

(suite)…l’antisémitisme, entre cet important dirigeant musulman et ses homologues nazis avant – première rencontre avec Hitler le 28 novembre 1941, à Berlin – et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pr Sheldon Cooper

Avec l’arrivée des nazis au pouvoir, l’Église catholique romaine est reconnue pour la première fois, il faut le souligner, dans l’ensemble du Reich allemand ; les associations, les œuvres de jeunesse, l’école confessionnelle se voient accorder des garanties ; les biens confisqués sont restitués. C’est ce que l’on a appelé la « grande réconciliation » des catholiques et des nazis !

Fifi

https://pointsdereperes.com/churchill-hitler-et-islam/
Pour Churchill et Hitler, l’islam est une religion totalitaire et violente. Mais alors que Churchill dénonçait l’islam et mettait en garde l’Occident, Hitler pour sa part admirait l’islam et en faisait l’éloge. Hitler ne tarissait pas d’éloges à son égard : « … une religion qui croit en la diffusion de la foi par le sabre et dans le fait de subjuguer toutes les nations par cette foi. Une telle foi convient parfaitement au tempérament…

Pr Sheldon Cooper

Tellement admiré qu’il ne s’est jamais converti

Fifi

(suite)…germanique. »

Hitler a dit encore : « La religion de Mahomet… serait bien plus compatible avec nous que le christianisme. Pourquoi fallait-il que ce soit le christianisme avec sa faiblesse et sa mollesse? »

torghal

Hitler racontait beaucoup de mensonge. Pour lui ce qui était important c’était le succès de la race Aryenne. Il était surtout intéressé par les ressources en pétrole du Moyen-Orient. Les musulmans se sont battus en masse dans les armées alliées.

Fifi

Possible qu’il essayait surtout de séduire les musulmans et qu’il voyait des intérêts dans les ressources en pétrole du Moyen-Orient donc qu’il en faisait beaucoup pour les séduire. Et effectivement, il y a eu des musulmans qui ont combattu contre les nazis, mais peut-être y avait-il un mélange et qu’il y avait un fond de pensée quand même qu’il avait sur l’islam, car Hitler méprisait la religion catholique pour sa “faiblesse”, et sur ça, il ne le disait sans aucune manipulation autre derrière..

torghal

Et alors en quoi ce que pensait Hitler sur l’Islam peut changer quelque chose ? Hitler était profondément inculte de toute façon. Il voyait l’Histoire que sous le prisme de la supériorité aryenne et sur l’existence de cette mythique race pour justifier ses guerres de conquête et l’extermination ou la mise en esclavage de toutes les races inférieures dont les arabes.

DAVID3000

Le couperet de Satan
Je vous suggère de vous convertir a la religion Juive , et vous ferai parti du peuple élu , et vous dormirez bien la nuit !
Pathetique !

Pr Sheldon Cooper

Tellement méprisé qu’Hitler se proclame catholique dans “Mein Kampf”. Et pas musulman. Bizarre comme c’est bizarre.

Pr Sheldon Cooper

Hitler se proclame catholique dans “Mein Kampf”, l’ouvrage où il annonce son programme politique. Il y affirme aussi qu’il est convaincu qu’il est un “instrument de Dieu”.Les élèves des écoles allemandes doivent commencer la journée par une prière pour Jésus. L’Église catholique ne mettra jamais “Mein Kampf” à l’Index.

Pr Sheldon Cooper

Autant que celle des prélats chrétiens

Spipou

Les allemands se sont surtout retrouvés, du fait de la crise ayant suivi la défaite de 1918, et aussi par leur naïveté, sous les ordres d’un fou dangereux auquel il ne faisait pas bon désobéir !

Je ne dis pas qu’il n’y avait pas des nazis convaincus, mais le but à long terme du nazisme était d’extirper le christianisme, qu’il soit catholique ou protestant.

Fifi

Au niveau du nazisme allemand, il faut savoir qu’il était anti-chrétiens.
Le bilan du nazisme, c’est entre 5 à 6 millions de Juifs, ainsi qu’entre 500 000 et un million de Tsiganes massacrés (les Tsiganes auraient ainsi perdu entre le quart et la moitié de leur population européenne, tandis que les deux tiers des Juifs d’Europe furent assassinés), mais aussi 200 000 personnes handicapées ou atteintes de certaines maladies incurables furent tuées.

Fifi

De plus, tous les opposants politiques furent envoyés en camp de concentration.

Après, en Europe de l’Ouest, il n’y a que le nazisme que nous condamnons alors que le communisme, c’est 65 millions de morts en 80 ans. https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/le-bilan-des-crimes-communistes_497981.html
La raison à cela vient du fait que l’Europe de l’Ouest n’a jamais été occupée par l’URSS et ne s’est focalisée que sur le fait que le communisme a participé à la chute du nazisme.

Adeline

Une autre raison est le fait qu’après 1945 – tout particulièrement en France – il y a eu une véritable imprégnation des institutions (presse, enseignement, Eglise, etc.) par les communistes, qui se sont employés à construire l’équation “droite = fascisme = nazisme” qui est toujours d’actualité aujourd’hui.

Patrick Z

Faux @Fifi.
Un seul exemple: le futur chancelier Adenauer n’a jamais été envoyé en camp de concentration, il y en a beaucoup d’autres dans son cas mais je le cite parce qu’il est le plus célèbre.

Fifi

C’est d’ailleurs pour cela que les dirigeants politiques des pays d’Europe de l’Ouest ont un gros décalage idéologique (mais aussi au niveau des médias ect..) d’avec ceux des pays d’Europe de l’Est comme la Hongrie ou la Pologne qui à la différence, ont été des pays sous domination soviétique, donc les dirigeants de ces pays ne veulent pas de migrants car savent l’importance de garder leur identité nationale donc de ne pas laisser entrer n’importe qui dans leur pays, par l’immigration.

Fifi

J’oubliais aussi de préciser qu’il y a aussi une question que ces migrants n’ont en plus, aucun intérêt au niveau économique.
De plus en plus, les robots vont remplacer les humains.

Fifi

De plus, il faut comprendre que le nazisme (allemand) a été une idéologie à part, d’ailleurs, il ne faut même pas confondre le nazisme avec le fascisme car souvent on confond, alors que le nazisme est à mettre encore à part.
La planification et l’organisation systématiques d’une politique raciale fondée sur l’élimination physique d’une population sont une spécificité nazie, et n’appartiennent ni au fascisme italien, ni aux divers autres fascismes européens. https://fr.wikipedia.org/wiki/Nazisme

Vîncent L.

Tout à fait exact ! Confondre Franco, Mussoloni et Hitler est une idiotie de première catégorie.

Brouillon

Encore une façon détournée de dédouaner les musulmans de leur antisémitisme originel PR1+8.

Adeline

Non seulement les nazis n’étaient pas catholiques, mais ils reniaient le christianisme en son entier.

Lire Aussi