La naissance d’un État palestinien est nécessaire pour la survie d’Israël

Cette histoire n’est pas encore écrite. Oui il faudrait (quoi qu’il en coûte à Israël) que naisse un État palestinien… Il faudrait ? Le conditionnel s’impose évidemment !

Israël est toujours sorti victorieux de toutes les guerres que lui ont imposées les Arabes. Une vérité que ne démentent pas les récents événements de Gaza. Il faudra en effet des années au Hamas pour reconstituer son arsenal militaire. S’il y parvient…

Mais il y a une guerre qu’Israël ne peut ni mener, ni gagner. 20 % de la population de l’État hébreu est constituée d’Arabes israéliens. Leur natalité est plus forte que celle des Juifs. Et ils seront chaque année de plus en plus nombreux. Bien qu’ils soient plus heureux en Israël que dans certains pays arabes, il y a chez eux un violent sursaut identitaire.

Il s’agit là d’une bombe démographique. Les Arabes israéliens, bien que bénéficiant du bien-être israélien, savent qu’ils vivent dans un État juif. Et ils sont nombreux à penser que cela nie leur identité.

Seul un État palestinien pourrait esquisser une solution. Où ? En Cisjordanie et à Gaza. Et aussi avec un drapeau palestinien qui flotterait symboliquement sur l’Esplanade des Mosquées. Pour Gaza, séparée de la Cisjordanie, on prévoirait une route ex-territoriale. Les forces du Fatah pourraient l’emprunter pour ramener à la raison les fanatiques du Hamas.

Pour cela un de Gaulle israélien serait nécessaire. Mais l’époque de Ben Gourion et de Golda Meir est révolue. Il y a juste un Netanyahou prisonnier de sa droite et des partis religieux.

Il n’est pas interdit pour autant de rêver. Car tout cela était déjà inscrit dans les accords d’Oslo signés par Arafat. On connaît les objections – elles sont fortes – à cette solution.

Un État palestinien tiendrait sous le feu de ses canons des villes israéliennes distantes de quelques kilomètres seulement. Mais combattre une armée régulière est quand même plus facile que de se protéger des incursions terroristes. Et ça, Israël sait le faire.

Reste l’épineuse et douloureuse question des implantations juives en Cisjordanie. Quelques centaines de milliers de personnes. Il est évidemment très peu probable que les dirigeants palestiniens acceptent leur présence.

De Gaulle – rappelons-le – a fait rapatrier un million de pieds-noirs en métropole en 1962. Bien sûr la surface et la population de la France ne sont en rien comparables avec celle du petit Israël. Pourtant c’est quand même ce qu’il faudrait faire.

Impossible ? Il est hélas possible que cela le soit. D’où la question : quid des Arabes israéliens ? Dans l’hypothèse d’un État palestinien, ils auraient le choix entre la nationalité du nouvel État et celle d’Israël. Ceux qui prendraient la nationalité palestinienne pourraient rester en Israël mais comme étrangers. Sans aucun des avantages dont ils jouissaient auparavant. Les autres, sans doute, les plus nombreux resteraient de loyaux citoyens israéliens.

À la longue, aucune autre solution n’est envisageable pour la survie  d’Israël. À la longue ? Quelques dizaines d’années sans doute. Israël aurait intérêt à ne pas trop tarder : la bombe démographique risque d’exploser.

Benoit Rayski

image_pdfimage_print

66 Commentaires

  1. Et vous croyez qu’une fois qu’un état palestinien sera mis sur pied, cela va calmer les choses ?
    Je n’ai jamais vu des musulmans vivre en paix côte à côte avec des non-musulmans.
    Pour de courtes périodes, oui, mais pas sur le long terme.
    Les pays musulmans où les islamistes se tenaient tranquilles sont ceux qui étaient gérés par des dictateurs, musulmans certes, mais non barbus, type Saddam, Kaddhafi, El Assad, Ben Ali, Moubarak…
    Or ils ont tous été éliminés, ou presque. Assad en a réchappé grâce à Poutine.
    Je crois que les Israéliens auraient dû ménager les Palestiniens chrétiens, dont écrasante majorité a pris le chemin de l’exil, et qui ont d’ailleurs bien réussi leur intégration dans les pays étrangers où ils se sont installés, et où ils ne posent pas de bombes.

  2. Ok Rayski Les Palestinians veulent revenue Sur Les frontieres de 1947 et Jerusalem pour capitale
    Tu Gerais de t occupier de la survive de la France rigolo et de l Europe de l ouest. Inepte vous etes morts

  3. @Benoit Rayski
    « De Gaulle – rappelons-le – a fait rapatrier un million de pieds-noirs en métropole en 1962 »
    Pour info, De Gaule prévoyait que les pieds-noirs resteraient sur place .Il n’a strictement RIEN fait pour protéger et encore moins rapatrier les français d’algérie. Bien au contraire, il a laissé l’armée française tirer sur une foule désarmée le 26 mars 1962, bilan 50 morts et 200 blessés. Le soir même, s’exprimant à la télévision, le général de Gaulle n’aura pas un mot pour les victimes.

  4. l iran est en faillite 80/100 de la population sous le seuil de pauvrete tout est brade dans le pays terres entreprises bien comme en allemagne pour un euro avant hitler il faut une brouette de billets allah comme l eternel des dieux misereux le pere noel fait mieux DONC SOLUTION POUR L IRAN LA GUERRE SAINTE qui veut parier?? previsions intelligence organique alien surveillant la planete et agissant pour les especes de singes humanoides primitifs superstitieux illogiques a part ceux possedant les genes des dieux

  5. La Palestine ne sera jamais un état et ne peut être un état . Vous pouvez mettre un cheval dans une porcherie ,ça ne sera jamais pour autant une écurie .
    ils n’ont pas encore compris que leurs problème c’est l’islam .

  6. N’importe quoi. Pouquoi pas aussi leur donner le control de l’espace aerien, tant que vous y etes ? Jerusalem est la capital d’Israel, et l’eau potable est en grande partie produite de centrales de desalinisations en Israel. Qu’ils en font de meme au lieu de produire des bombes, des tunnels et autres artifices meurtriers.

  7. Article tres interessant et guidé par l’envie de trouver enfin une solution au conflit. Mais comme cela a été évoqué, quid des extremistes religieux et d’extreme droite Israelien? Qui a assassiné Yitzhak Rabin pour rappel? Et de l’autre coté, le Hamas est en grande partie une bande de fanatiques meurtriers. Quand est ce que le peuple palestinien comprendra qu’ils ne gagneront rien en les suivant? Je reste tres pessimiste…

  8. Interessant de lire encore un avis de plus, celui de quelqu’un qui n’a pas etudie les cartes actuelles de la region avec ses noms et localites, et aussi d’une personne qui semble ignorer que les » Palestiniens » n’existent pas et que la Jordanie a deja en control presque 80% des terres qui devaient a l’origine acceuillir les juifs du monde entier. Les taux de natalite respectifs des Juifs et des Arabes sont plus au moins identiques et l’explosion demographique est aujourd’hui un mythe. Et puis il y a aussi le tout petit detail qui’il a oublie de demander l’opinion des Arabes en Judee/Samarie quant a la possibilite d’inclure toute la region a l’ouest du Jourdain (Gaza sous control Egyptien) sous souverainete Israelliene. Qu’il le fasse et peut eter comprendra-t-il les choses autrement.

  9. Rien ne sera facile pour Israël. Ce petit pays (par la taille pas par l’esprit) a le même problème que nous. Comment assimiler des israéliens arabes ?
    Une solution possible pour eux comme pour nous/ Rendre l’espace public à la neutralité religieuse. Pas de vêtements religieux. Pour nous ce serait plus facile que pour Israel à cause des fondamentalistes juifs. Pour l’Islam l espace public est religieux ce qui est en contradiction avec notre culture française..

  10. Je signale respectueusement a l’ auteur de cet article que la démographie juive a désormais dépasse la démographie arabe en Israël aussi bien en Israël qu en Judée Samarie
    Les articles de Yoram Etinger vous livrent tous les chiffres precis
    Par ailleurs,les arabes ayant déjà reçu 95000 km2 de l ancien mandat britannique (rive est du Jourdain=Jordanie), les 25000 km2 restants de la rive ouest sont réservés exclusivement au peuple juif par le droit international ( chapitre 80 de la charte des nations unies)
    Le conflit se simplifiera quand les arabes accepteront les seules sourates meccoises ,relativement pacifiques du coran et abrogeront les medinoises qui poussent les arabes et autres au jihad contre tous les êtres humains non assujettis !
    A bon entendeur,

    • Merci de voter mise au clair. Aussi, pourrait on preciser que la region de Judee/Samarie n’a pas ete appelee Cisjordanie depuis des decennies. Appelle-t-on la Jordanie, la Tranjordanie? Je me demande bien quelle est donc cette personne pretendant a comprendre la situation geopolitique en question..

    • Le point sur le Coran est en effet fondamental. Mais très peu d’intellectuels musulmans en parlent. Et comme le Coran dans sa forme révisée aide bien à justifier la politique de nombreux pays comme la turquie, ce n’est pas pret de bouger.

  11. Le vivre-ensemble tant diffusé, prisé, sur toutes les lignes est un véritable danger existentiel pour Israël. C’est une trappe – c’est la taqya – La population arabe ne renie pas son identité et ne la reniera jamais. Donc, tous ceux qui se disent pour le vivre-ensemble creusent leur voie vers un état binational qui, en l’espace de quelques années, se déclarera état arabe et adieu à l’état juif d’Israël. Aucun choix, aucune autre alternative hormis une séparation d’eux… Impossible de garder une minorité qui deviendra majorité grâce aux naissances et à la prospérité acquises dans un état providence comme Israël. Le même processus fonctionne merveilleusement en Europe et aux USA… et ont peut voir aujourd’hui où cela mènera les populations non islamisées du monde dans quelques décennies.

    • Ca c’est sur que le vivre ensemble avec des goyim, sauf à les discriminer qu’ils soient musulmans ou chrétiens, ce n’est pas trop dans l’état d’esprit actuel d’Israël. Pour autant, vous allez bien devoir faire face à un autre vivre ensemble, celui du multiracialisme car comment allez-vous justifier qu’un juif chinois de Kaïfeng ou un juif falasha d’Ethiopie n’aient pas autant de légitimité à vivre en Palestine et autant de droits en tant que citoyen qu’un ashkenaze ? Car après tout les uns et les autres peuvent revendiquer leur filiation avec les tribus d’Israël, par le sang des hommes et la conversion des femmes. J’aimerais beaucoup que vous nous parliez de ce sujet dans un prochain article et de la question des mariages interraciaux.

      • uniquement mariage religieux juif permis en israel bonne blague la democratie et la natalite des juifs est due aux juifs orthodoxes des boulets pour israel bientot absence de combattants fin d israel 2030 apres la guerre

    • ce n’est pas la présence d’un état voisin qui serait un problème….
      déjà il faut définir des frontières qui permettrait une viabilité de cet état…donc, heu…problèmes divers et variés (tout le problème est là).
      ensuite israel peut très bien embaucher les voisins, avec des contrats courts mais leur refuser la nationalité et la résidence propriétaire et bien sûr pour les déjà résidents refuser le regroupement familial.
      Et puis rêvons un peu (beaucoup) l’état hébreux pourrait même investir dans ce nouvel état ce qui serait gage de plus de tranquillité….et de profits non négligeables.

    • Le vivre ensemble est un concept qui ne fonctionne qu’entre des communautés qui sont très proches culturellement, religieusement et socialement.

  12. Le cas du Pakistan semble aussi éclairer vos interrogations : Créer un pays pour les indiens musulmans n’a pas suffi pour faire cesser des siècles de criminalité musulmane en Inde, bien au contraire!! Leur donner un pays, c’est augmenter leur pouvoir de nuisance.

    • certes, mais heureusement qu’on l’a fait ! vous imaginez la situation de l’inde aujourd’hui s’il n’y avait qu’un état ?

      • Non, il n’y a aucune fatalité! Les lois ne sont pas immuables. Interdire l’exercice d’un culte, c’est possible. Et les barges d’envahisseurs vers un pays musulman? Il y a de la place sur la péninsule arabique. Leurs ancêtres en ont assez faits pour mériter à leur descendance d’être « non-grata » sur le sous-continent indien. Et le vivre ensemble est ce qui manque le plus aux saoudiens. Le Pakistan est une hérésie malsaine et dangereuse pour ses voisins. La « solution » s’est avérée désastreuse.

  13. Je voterai plus pour un attentat d’origine inconnue , les israéliens mettant tout en oeuvre pour retrouver les auteurs qui s’avéreraient introuvables,Et l’esplanade serait « Oh grosse malheur »rasée et impraticable pour une durée indéterminée.Dans un premier temps cela pourra en calmer quelques uns et puis c’est pas moi c’est l’autre ,quelle tristesse.Nous sommes sidérés ,attristés pour vous ,choqués,compatissants,sur le cul ,liste non exhaustive.Les coupables si on les attrape seront durement châtiés bref le cinéma habituel et la majorité de la planète n’en aura rien à secouer!Vrai ou faux?Un peu les tours jumelles mais sans coupables connus.Et à la place plus tard on découvre une belle plaque .Deux ou trois médailles à la police israélienne qui cherche24/24sans mollir.La larme à l’oeiL

  14. On ne comprends pas bien la logique de votre raisonnement ni la comparaison avec le rapatriement des pieds noirs…La comparaison semble absurde d’autant que l’immense erreur de De Gaulle est de ne pas avoir « rapatriés » les magrébins » ( et non pas les arabes ) et tout spécialement les musulmans en Algérie. La deuxième énorme erreur de De Gaulle ( ou de son gouvernement parce qu’il n’était pas tout a fait libre ) est d’avoir livré à l’ennemi un pays entièrement créé par les français et tel quel!
    Vous voulez créer un pays pour des ennemis dont le seul titre de gloire est le terrorisme financé par des criminels dont des gouvernements français? Grave erreur, on ne doit jamais baisser la garde devant des terroristes. La question de la démographie a également ses solutions : Elles existent!

  15. Ca ne ferait que créer un problème supplementaire. Concéder quoi que ce soit au hamas serait pure folie.

  16. Solution intéressante mais inabordable pour deux raisons : Les palestiniens ne se contenteront jamais d’occuper un pan de la Palestine… Ils veulent un état palestinien sur les cendres de l’état d’Israël. Deuxièmement, admettons qu’ils acceptent le partage… Qu’en sera-t-il des arabes d’Israël? Ils doivent accepter de vivre dans l’état palestinien… Israël, ne pourra jamais accepter toute minorité arabe en son sein sans mettre encore une fois son existence en danger. Les arabes israéliens préfèrent – bien entendu- vivre en Israël dans une démocratie qu’ils peuvent à loisirs torpiller….

    • Ce qui est en tout cas prévisible, virtuellement, c’est que si un jour il naissait un état palestinien sur les cendres d’Israël, cet état resterait un champ de ruines pendant des siècles, car ces gens-là ne savent rien créer ni produire. Ils ne savent que geindre, se lamenter et exiger n’importe quoi. Et très vite ils iraient emmerder leurs voisins arabes et musulmans pour les faire cracher au bassinet…

  17. Grossière erreur. Le hamas n’acceptera jamais Israël.
    Alors il faut renvoyer tout les arabes envahisseurs d’où ils sont venus et annexer le territoire.
    Israël serait bien inspirée de se méfier des arabes soit disant israélien qui sont une 5e colonne sur son sol.

  18. Grave erreur : la cause « palestinienne » a été inventée de toutes pièces pour combattre Israël et le principe même d’un État israélien/juif sur cette terre. Accorder à ces antisionistes pathologiques un État ne résoudra donc rien : ils veulent TOUT. Ils l’ont d’ailleurs prouvé à maintes reprises, en refusant les concessions les plus généreuses (folles) faites par les dirigeants israéliens, par exemple celles proposées par le gouvernement d’Ehud Barak.
    L’islam n’a jamais caché qu’il voulait dominer le monde, à commencer par cette partie du monde qu’il considère sienne depuis le 7ème siècle. Quant aux Juifs et aux chrétiens : le statut de dhimmi leur est réservé, s’ils sont sages. Les autres, couic ! Le Hamas l’explique très bien, par exemple. Mais la soi-disant AP ne vaut guère mieux.

  19. Il ne peut pas y avoir d’état palestinien, car les Palestiniens n’existent pas en tant qu’entité
    spécifique. Il y a déjà un état islamique dans la zone : la Jordanie…
    Coincer Israël entre deux états islamiques voilà une idée qu’elle est bonne ;c’est la guerre assurée… peut-être un avantage pour Israël tout compte fait.
    Par ailleurs, il vivrait de quoi ce pseudo état palestinien ? De la charité internationale ?

  20. La natalité palestinienne ? Bof…les Palestiniens ont une espérance de vie plus courte que celle du reste de la population. Idem pour la démographie constatée en Afrique noire. Combien arrivent à l’âge de 60 ans ?

  21. Voilà un texte digne du Quai d’Orsay.

    Au départ après la guerre de 14/18, il était question de deux pays de la Palestine sous mandat anglais : 50% pour les juifs et 50% pour les arabes. Les arabes ont obtenu 80 % pour eux. Restaient 20% pour les juifs. A vous lire c’est encore de trop. Les arabes dits « palestiniens » (les vrais sont les juifs) ont déjà deux pays : la Jordanie et Gaza.
    Près d’un million de juifs ont été chassés des pays arabo-musulmans sans recevoir un centime de l’Onu, à la fin de la guerre 39/40, presque 4 millions d’européens ont dû également aller sous d’autres cieux, tous ces déplacés n’ont pas été assistés jusqu’à la 4ème génération.
    Les arabes dits « palestiniens » pourraient très bien s’intégrer dans leurs deux pays existants déjà : Jordanie et Gaza.

  22. Comment imaginer que des concessions faites à des musulmans puissent signifier la paix ? Que du contraire. Faites des concessions, ils en profitent, se renforcent et vous attaquent. Pensez au Chinois qui ont compris qui étaient ces Ouigours des musulmans, ils ne le tolèrent absolument pas. Pensez à ces indiens qui souffrent d’être en affaire avec des musulmans, pensez à ces serbes qui ont eu a souffrir de ce que les musulmans faisaient, pensez à nos pauvres compatriotes qui vivent dans les territoires perdus de la République. Pensez à l’ensemble de nos compatriotes morts ou blessés par des musulmans. Avez vous un peu réfléchi avant d’écrire cet article ?

  23. Franchement le problème politico-religieux palestino-israelien concerne en quoi la France, le peuple français, l’occident, à part la violence mortifère des islamistes ?

  24. Quel bipède avec un QI de 150 peut croire à la paix avec ce genre d’énergumènes baignés par le coran, même si on leur laissait créer un état au cœur d’un état juif ?
    C’est pour cela qu’ils n’ont pas encore rien compris ce qui se passe en France.

  25. Du grand n’importe quoi. On se croirait dans un baveux français des années 70 !
    Si vous emputez l’état d’Israël de la moitié des sa superficie, cela aggravera le problème, car les arabes, renforcés par la faiblesse des juifs, exigera le reste, c.à.d. TOUT Israël.
    Mais cela M. Raysky, vous ne pouvez pas le comprendre: vous ignorez tout de la mentalité musulmanne. Vous ni vos ancêtres n’ont vécu 15 siècles sous le joug de la charia!

  26. un état palestinien? personne n’en veut, ni Israël, ni les monarchies sunnites et les états arabes, ni les palestiniens eux mêmes!

  27. Absolument n’importe quoi. Les Palestos ont démontré d’abondance qu’ils ne sont nullement intéressés ni capables de gérer leur propre Etat, surtout si en plus ils doivent vivre en paix à côté d’Israel. Non, mais vous rêvez? Ils veulent TOUT Israel et génocider les juifs en prime. En un mot, ils sont indécrottables. Donc, que faire? Pour le Hamas, le détruire complètement jusqu’à ce qu’ils hissent le drapeau blanc et se rendent sans conditions. Pour les Arabes israéliens qui manifestent violemment en Israel, révocation de leur nationalité israélienne et exil à Gaza, où ils pourront beaucoup mieux nourrir leur identité souffrante en Israel. Israel a pris les gants à l’égard de ces troubles-fêtes pendant trop longtemps, et tant qu’ils ne frapperont pas aussi fort que nécessaire…

  28. NAN !!! Pas d’accord du tout !!

    ll y a une autre solution :
    VIRER les trous du cul arabes non-juifs qui viennent de montrer leur vrais visages de muzzs, pour une partie d’entre-eux, au moins !!

    Parce que le NAZISLAM veut asservir la terre entière, et ISRAËL n’est qu’un prétexte de plus…

    Cependant, je pense que le NAZISLAM est en train de se déliter, que l’INTERNET va CAUSER sa dissolution en tant que « religion » !!

    En effet, tout le monde est connecté, les musulmans comme les autres, et ils lisent, ils voient ce qui se passe dans le monde entier maintenant, comme d’ailleurs, toute personne qui veut voir cette réalité-là, réalité qui, dans les faits, s’impose partout !!!

    Et c’est peut-être ça qui va « sauver », non seulement ISRAËL, mais le monde entier…

  29. Les palestos ont besoin d’un territoire Etat indépendant et libre avec accès à la mer.
    Je propose qu’on leur octroie l’île de Pâques, deux fois plus grande que gaz-à.

    LONU pourrait faire une proposition d’achat de cette île au Chili.
    De cet endroit, ils pourront balancer toutes les roquelles qu’ils souhaitent, et de là-bas ils arrêteraient enfin de faire chier le monde entier.

  30. C’est bien d’écrire un article ! C’est encore mieux quand on connaît le sujet sur lequel on écrit !
    Cela fait plus de 70:ans que l’état d’Israel existe et que les 300 000 palestiniens qui ont quitté le territoire d’Israel reçoivent l’argent de l’aide internationale qui est maintenant versée à des millions de personnes (les descendants de ces exilés volontaires percevant également cette manne). Trump avait (à juste titre) arrêté les subventions us à l’Unwra, mais « Bidon le tricheur » les a rétablie
    Cette situation permet de comprendre que les arabes musulmans palestiniens ne veulent pas la paix : ils ne percevraient plus cette aide financière.
    Et pourquoi ils concentrent tous leurs efforts à des actions de terrorisme et de guerre contre Israël, dont une action médiatique assez efficace

  31. Bien sûr que l erreur de Trump soutien inconditionnel des juifs a été de croire que les palestiniens n auront pas d État…et pourtant si les deux communautés qui sont irréconciliables veulent vivre en paix , pas de choix autre.

  32. Vous délirez un De Gaulle signifirerait la fin d’Israel ce félon dieu merci est mort , la seule solution consiste à un état d’Israel à 100% juif avec expulsion de tous les arabes en Jordanie ou au diable
    Et Israël à terme s’étendra du Nil à l’Euphrate

    • Du Nil à l’Euphrate ? C’est vous qui délirez ! Vous comptez aussi dégager tous les Arabes du Nil à l’Euphrate et nous les refourguer ? Mais au moins ça le mérite d’être clair sur votre impérialisme belliqueux.

    • Les palos, personne n’en veut, ni les libanais ni les jordaniens ni les égyptiens.
      Le seul état qui les accepterait ben c’est la France, une autre colonie israélienne. Alors bonne chance pour votre Israël du nil à l’euphrate, c’est pas parce que c’est marqué dans les élucubrations de types morts il y a 2000 ans que ça va arriver, surtout sans des goys pour faire la guerre à votre place.
      Mais je suis de tout coeur avec vous pour trouver une solution finale au problème palestinien.
      Rien à base de camps de vacances et de douches à gaz, n’allez pas imaginer des choses. Un grand remplacement comme en France, ou des camps de formation pro comme en Chine, ça devrait le faire.

    • Vous oubliez les syriens, qui eux aussi sont victimes du terrorisme et dont la culture ou le peuple sont au moins aussi anciens que celui d’israël. Aucune bombe atomique israélo-américaine ne vous permettra une telle abobination.

  33. Que de contre-vérités!
    Tout d’abord, la natalité des Israéliens est voisine de celle de leurs concitoyens Arabes.

    Ensuite, les Arabes ne veulent pas d’un Etat palestinien – ils l’ont refusé plusieurs fois, la 1ère en 1948 lorsqu’ils ont refusé la Res. 181 des Nations Unies, et la dernière au cours du Sommet de Camp David en 2000.

    Et expliquez-nous donc ce qu’est cette ‘Palestine’ dont vous parlez:
    – d’où vient ce nom de Palestine ?
    – quand et par qui a-t-elle été fondée ?
    – quelles étaient ses frontières, sa capitale, ses principales cités ?
    – quelle était sa langue officielle, ses chefs d’Etat, sa forme de gouvernement?
    – quelle était sa religion?
    – en quoi consistait son économie, sa monnaie?

    Enfin, ne vous faites pas de souci pour la survie d’Israël, on s’en occupe en haut lieu.

    • L’auteur de l’article a du se documenter dans les poubelles du journal le Monde.

    • Beh, Israël c’est un vieux nom repêché dans la torah, bouquin sans véracité historique, d’un état fantoche que se partageaient les assyriens, égyptiens, séleucides, puis romains qui l’ont renommé Palestine. Donc un état créé en 1948, « volé » aux brittish, qui l’avais pris aux ottomans, par des terroristes.
      La langue, l’hébreux, est une création récente, ça aurait été l’esperanto sinon. Pareil pour le shekel, avant c’était la livre palos de la palestine mandataire.
      Et pour l’économie, à part l’espionnage industriel et les arnaques à la taxe carbone, je sais pas trop.
      Donc Israël est aussi « légitime » que le Fatah-land ou le Hamas-land, la seule légitimité venant de la force.

      • Si ce n’est pas de l’humour, c’est tellement ridicule que ça fait rire quand même.

    • – d’où vient ce nom de Palestine ?
      – quand et par qui a-t-elle été fondée ?
      – quelles étaient ses frontières, sa capitale, ses principales cités ?
      – quelle était sa langue officielle, ses chefs d’Etat, sa forme de gouvernement?
      – quelle était sa religion?
      – en quoi consistait son économie, sa monnaie?
      A ce compte-là, dans cette partie du monde, seule l’Egypte existerait.
      A part son nom que doit la France aux tribus germaniques qui l’ont envahie aux IVe/Ve siècles ? Quelle était sa langue officielle, ses chefs d’Etat, sa forme de gouvernement en 850 avant JC ?

      • Lisez donc des livres, mon ami, au lieu de compter sur les médias, dont ce n’est pas le rôle, pour vous faire une opinion sur tout et sur rien (commencez par La guerre des Gaules de Jules César, par exemple), et vous trouverez les réponses à vos questions.

        Mais avant cela, que ne répondez-vous à celles que je pose chaque fois que je vois un ignorant se lancer sur la pente savonneuse du mythe de « la Palestine » ou du « peuple palestinien » ? Depuis des années que je soumets cette liste sur des sites des deux côtés de l’Atlantique, je n’ai JAMAIS reçu une seule réponse. Et pour cause.

        • Vous ne lisez pas les bons livres. Le terme Palestine est celui qui a été le plus utilisé pour désigner cette région : sous les grecs (Palaistínê), les romains (Syria Palaestina), les byzantins (Palaestina prima, seconda, tertia), sous les Arabes et les ottomans (Jund Filastin/ Filastin). Bien sûr que la région avait un gouvernement à ces différentes époques. Les religions et les langues ont été variables. Oui il y avait des pièces de monnaie au VIeme-IVeme s avant JC (dites philisto-arabes) et aussi des pièces de monnaie sous le Jund Filastin et une économie au sein de différents empires.

  34. Oui, il faut parquer tous ces bedoins couards et belliqueux a Gaza, et regulierenent leur mettre une patee pour leur faire comprendre que le match Israel/bedoins est joue d’avance.

  35. En suivant votre raisonnement… j’applique cela à la France qui a grosso modo 10 millions de musulmans… on leur accorde une partie du territoire pour qu’ils puissent vivre en paix avec les méchants français oppresseurs colonialistes ?
    Vous devriez savoir que face au mensonge il n’y a pas de limites et que si on ne se bat pas on perd tout.
    Enfin c’est mon opinion, et je me trouve éclairé ce soir.

  36. Vous avez raison, mais pour cela il faudrait que le Hamas accepte l’existence d’Israël. L’État hébreux ne peut pas se permettre de vivre aux côtés d’un groupe terroriste qui a juré sa perte.

  37. Ben voilà ! Il faut savoir avancer quand on sait qu’on ne peut génocider les arabes en niant absurdement qu’ils sont aussi autochtones que les juifs qui étaient là depuis un bail avant 1948.Le pragmatisme passe toujours par le fait de renouer avec la réalité, en tenant à distance les idéologies.

    • La réalité, c’est qu’en 67, les Arabes jordaniens occupaient la Judée-Samarie, qu’ils avaient nommé Cisjordanie pour l’occasion. Et que forts de l’avantage militaire d’une position en hauteur, ils ont invité leurs potes arabes des pays voisins en vue d’attaquer Israël et de réaliser le rêve de 48 (« les Juifs à la mer »). Manque de pot, Israël a vu le coup venir et a pris les Arabes de court : d’où la déroute d’une guerre perdue en six jours. Et les Israéliens, pas si bêtes, ont compris que la seule solution viable pour eux était de reprendre la Judée-Samarie et qq autres petits bouts de terre : défensivement, c’est top. Et ça marche, puisque les Arabes se tiennent à carreau depuis.
      Manque de pot pour vous, la réalité ne matche pas avec votre idéologie.

      • C’est vrai ? On se demande alors pourquoi Netanyahou courtise l’islamiste Mansour Abbas. Pragmatisme, cher ami, pragmatisme. La normalisation des relations entre Israël et les pays arabes est aussi de cet ordre.

Les commentaires sont fermés.