La nouvelle Allemagne marche vers la dictature

MerkelvoileeLe 19 octobre, jour d’anniversaire de la première année de la résistance du peuple contre le système, Pegida a réuni à Dresde plus de 40 000 manifestants contre le gouvernement de Berlin, contre Merkel, contre le SPD, contre la CDU, contre les Grünen, contre les Linken, même si Pegida dit vouloir être un mouvement qui se place au-dessus des partis politiques. Björn Höcke, AfD, 43 ans, 4 enfants, sort du lot et fait trembler les partis politiques du système. Dans un talk show de la ARD du 18 octobre, Björn Höcke a sorti un petit drapeau allemand en direct et a scandalisé le ministre de la Justice Maas, SPD, qui se trouvait à sa gauche, une journaliste de l’ARD qui se trouvait en face et le ministre de l’Intérieur de Saxe, SPD. Les téléspectateurs ont vu en direct l’interdit d’être fier de sortir les couleurs de leur pays. Voir les élites honteuses face au petit drapeau allemand dérange et choque un pays qui sombre dans la misère, dans une phase d’insurrection. Médias et partis politiques traditionnels, trahissent leur peuple et le peuple le voit. Le peuple, qui a ouvert les yeux, est en train de sauver l’Allemagne moribonde en ayant réussi à lancer une dynamique populaire après avoir chauffé pendant plus d’une année les foules. 9 mois avant Pegida, il faut se souvenir des marches du lundi qui ont commencé à réunir le peuple autour du refus de faire la guerre à la Russie et contre l’intervention de l’OTAN, de Bruxelles, dans la guerre en Ukraine.
Erfurt. Le 21 octobre, Björn Höcke a tenu un rassemblement devant la cathédrale d’Erfurt devant plus de 10000 manifestants chauffés à blanc et agitant une mer de drapeaux allemands. L’évêque d’Erfurt a fait éteindre la cathédrale pour plonger les manifestants de l’AfD dans le noir. Ces derniers étaient équipés de torches et de gros projecteurs pour illuminer la cathédrale tout en dénonçant l’acte de l’évêque qui s’est allié aux partis politiques et aux médias du système. Björn Höcke a parlé du talk show de la ARD et du comportement du ministre de la Justice, Maas, SPD. La foule a sifflé le ministre en hurlant « traître au peuple ! », en huant et accusant la ARD et les médias officiels de Presse de mensonge (Lügenpresse)n mais aussi en dénonçant le comportement des églises catholique et protestante qui agissent contre le peuple alors que ces dernières devraient rester neutres,  ou pour le moins, défendre les chrétiens. Björn Höcke dérange et fait trembler les élites de Berlin car Björn Höcke a un style bien a lui et renoue dans sa manière de parler avec la tradition de la langue allemande. La WDR a d’ailleurs réalisé un montage en tentant de rapprocher Björn Höcke et Goebbels, le ministre de la propagande du Reich, dans sa manière de parler.
Ce 28 octobre Björn Höcke invite encore le peuple à sortir devant la cathédrale d’Erfurt pour réclamer le départ de Merkel et de son gouvernement collaborateur avec la mondialisation. Le premier ministre président des Linke du Land de Thuringe, également ancien centre de la Stasi en RDA, ne semble pas en mener large car après avoir appelé cet été le peuple à accepter l’arrivée d’illégaux, il se fait maintenant très discret. L’AfD avec Björn Höcke voit le nombre de ses sympathisants monter rien que dans la rue. Le 16 septembre 1 200 manifestants, le 23 septembre 5 000 manifestants, le 30 septembre 8 000 manifestants, le 7 octobre 10 000 manifestants, le 21 octobre 10 000 manifestants. Björn Höcke compte sur plus de 15 000 manifestants pour le 28 octobre !
Cologne. Dimanche 25 octobre les manifestants de HogeSa contre les Salafistes, des supporters de football, se sont violemment affrontés avec des manifestants de Refugee Welcome ou plutôt des chômeurs achetés par l’Etat allemand pour manifester contre le peuple qui veut la démission de Merkel et de l’actuel gouvernement de Berlin. C’est maintenant prouvé que l’Etat finance ces manifestants qui tentent de briser les manifestations des patriotes allemands. La tension ne fait que monter depuis la fin de l’été 2015 dans la société allemande. Ce dimanche Hogesa a aussi célébré son premier anniversaire mais dans des heurts extrêmement violents avec les défenseurs de l’idéologie «Refugee Welcome ». Après avoir attaqué la police, les manifestants de Refugee Welcome ont attaqué les manifestants d’Hogesa. La police parle d’une ambiance atteignant le niveau de la haine. Depuis plusieurs années les observateurs avertis voient l’Allemagne reprendre un niveau de violence inconnue depuis la Seconde Guerre Mondiale. Le mouvement est profond et basé sur le long terme et ne semble pas du tout être seulement une force venant du peuple mais bien un mouvement organisé et voulu par l’élite pour amener l’Allemagne à une autre ère politique. Les Allemands planifient et rien ne vient au hasard dans un tel pays où mal garer sa voiture peut vous entraîner devant le tribunal. Est-ce un hasard si l’homme qui a poignardé la maire de Cologne est peut-être un membre des services secrets ? Aussi un hasard que le leader de Hogesa, décédé maintenant, travaillait pour le BND ? En Allemagne une organisation qui dérange et qui n’est pas autorisée par l’élite ne peut pas se réunir sur le long terme sans être interdite. L’Allemagne a organisé son réveil pour sauver sa peau dans la mondialisation. Lundi encore Pegida est dans la rue avec ses organisations sœurs dans toute l’Allemagne. La nouvelle Allemagne est en marche !
Olivier Renault

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. La nouvelle Allemagne est en marche ?? ah Bon… ne rêvé pas oublier les années 30
    tout a été pensé pour que ça ne se reproduise plus JAMAIS …JAMAIS….JAMAIS…JAMAIS ET ENCORE JAMAIS
    ce n’est pas des petits Voyous fascistes qui vont faire leur LOI j’espère que les patrons Francais prendrons la même décision
    ————————-
    Une avancée significative du nouveau chef du syndicat unique d’IG-Metall, le plus gros du monde : Jörg Hofmann propose dans une interview le licenciement des travailleurs hostiles aux étrangers. « Personne ne devrait créer une séparation entre la main-d’oeuvre avec des intimidations racistes : chacun devrait savoir qu’il perdrait alors son travail », précise-t-il.

    • Pourquoi ne pas directement enlever le travail à tous les allemands de souche et leur enlever leur maisons pour les donner aux pauvres migrants tant que vous y êtes ??? Qu’est ce que c’est que ce racisme cette haine contre son propre pays ? Que les musulmans émigrent dans les pays arabes : ils ont la même religion la même façon de vivre ? Et vous allez y aussi si vous vous sentez si mal en Europe !

    • « ce n’est pas des petits Voyous fascistes qui vont faire leur LOI » ; je vois que même Tempo peut tomber d’accord avec nous sur le fond, car c’est ce qui est répété ici à longueur d’articles………
      « pour que ça ne se reproduise plus JAMAIS …JAMAIS….JAMAIS…JAMAIS ET ENCORE JAMAIS » : c’est bien tout ce que nous demandons ici chaque jour……….

  2. Article très intéressant, mais quand vous dites « un mouvement organisé et voulu par l’élite pour amener l’Allemagne à une autre ère politique », quelle serait cette élite dont vous parlez à demi-mots ? Les chefs d’entreprise et les milieux économiques ? Des intellectuels ?
    Si vous avez quelques lumières à ce sujet, elles seront les bienvenues !
    Merci d’avance.

    • Chrétienté s’écrit comme ceci et non comme vous l’avez écrit. Je crois que c’est vous qui devez reprendre le contrôle de vous-même-il y a des spécialistes qui pourraient vous aider-pour ne pas écrire ces âneries. Décidément , vous avez un gros problème avec les juifs. En espérant que vous retrouviez la raison…

  3. Je suis avec beaucoup d intéret ce mouvement de libération du peuple allemand. Pourquoi,tous les lundis, en union de coeur avec eux , ne pas mettre une bougie allumée et un drapeau français à la fenêtre de notre maison ou appartement ? Tout le monde peut le faire. C est un acte simple et fort. Ce serait un début de prise de conscience de notre part .Bien à tous.Qu en pensez vous ?

  4. Un réveil salutaire s’impose pour garder l’Allemagne de Kant et de Beethoven….

  5. Sur europe 1 à l’émission des grandes voix la journaliste Catherine Nay qui autrefois félicitait Merkel pour son plan d’accueil des migrants a parlé d’une véritable révolte des allemands contre MERKEL, de guerre larvée, de mouvements de révolte importants .
    C’est très très violent et il semble effectivement que l’on soit au bord de la guerre civile.
    Comment Catherine Nay n’avait pas imaginé cette situation qui devait forcément arriver.
    Voir l’intervention de Jean Mairie Le Pen dans Chez-Zemmour-Naulleau-Jean-Marie-Le-Pen-s-adresse-aux-migrants-
    Quelle lucidité et intelligence.
    Il explique pourquoi sa fille a un boulevard devant elle. 90% de l’électorat de droite est en accord avec elle sur l’immigration.
    Il lui suffit d’abandonner ses idées marxistes (sortie de l’euro retraite à 60 ans recrutement de fonctionnaires) et elle est élue au 1er tour.
    Comme Jean Marie Le Pen dit à propos de sortie de l’euro qu’il considère comme inutile
    « Quand la maison brûle on ne s’occupe pas de ranger la bibliothèque »
    De toute façon a t il dit l’électorat populaire a toujours voté pour lui (ils parlent des dockers de Marseille confrontés aux violences des quartiers Nord) Donc il suffit d’attirer l’électorat de droite naturel.

  6. Si on suit la logique de la fin de l’article et qu’on la pousse plus loin, on irait presque jusqu’à se demander si en France aussi, qui sait, la révolte du peuple – qu’on attend toujours – serait orchestrée au niveau politique en nous gavant d’immigrés à marche forcée pour nous pousser à réagir ? C’est peut-être envisageable au niveau de l’Allemagne, je pense que c’est impossible pour la France.

  7. la mère kel et son vice chancelier en portent une grand responsabilité nous soutenons VIKTOR ORBAN d’autres vont suivre çà va surement faire mal mais quand on entend Valls déclarer que si les maires refusaient d’accueillir les migrants les prefets prendront la relève NOUS NE SOMMES PAS EN DEMOCRATIE MAIS EN DICTATURE, n’est-ce pas ces parents qui ont quitté l’espagne de franco ? Lui va-t-il jouer les franquito aussi, sur un sol qui ne lui appartient pas, ils ne nous ont aidés en rien dans nos révolutions pour établir UNE REPUBLIQUE QUE TOUS SONT VENUS CHERCHER ICI allons-nous supporter encore longtemps tous ces étrangers qui viennent nous donner des leçons ? j’entends aussi l’hidalgo « marcher » avec les musulmans qui avaient aussi et pourtant colonisés leur pays en ont-ils des regrets pour les aider à instaurer l’islam en FRANCE ,

Les commentaires sont fermés.