La nouvelle formule de Présent : de la couleur et deux fois plus de pages

Publié le 8 septembre 2017 - par - 9 commentaires - 1 216 vues
Share

Nous avons noué, au fil des années, des relations amicales avec le quotidien papier « Présent », et avec quelques-uns de leurs animateurs, dont Samuel Martin, rédacteur en chef, et Caroline Parmentier, que les fidèles de TV-Libertés connaissent bien. Ce journal vient de lancer une nouvelle formule que les nombreux participants présents aux 10 ans de Riposte Laïque ont découvert en exclusivité, ce samedi, à Rungis. Une occasion d’en discuter avec Samuel Martin…

Riposte Laïque : Tous nos lecteurs ne connaissent pas « Présent ». Pouvez-vous pallier cette lacune au mieux ?
Samuel Martin : Présent est un quotidien qui paraît cinq fois par semaine. Journal d’opinion et d’information, il affiche clairement sa ligne catholique et droite nationale. Comme tout quotidien, il est composé d’articles brefs et d’articles plus longs, de réflexions, de reportages et d’interviews. En semaine nous avons des pages thématiques : économie, culture de vie, patrimoine, famille-éducation, etc. Le samedi, le supplément littéraire traite des livres qui sortent, des expositions à voir ; le même jour paraît une double page religieuse. Le combat est politique, religieux, culturel : Présent est donc sur tous ces terrains.

Riposte Laïque : Nous avons eu le plaisir de vous inviter aux 10 ans de Riposte Laïque, et nous avons découvert une nouvelle formule, nettement plus moderne, avec de la couleur, plus de pages, une typographie différente. C’est une vraie révolution ?
Présent : En 35 ans d’existence, la maquette de Présent avait peu évolué. Depuis trois ans, la couleur avait fait son apparition en fin de semaine, il y avait davantage de photos… mais le cadre était grosso modo resté le même. Le 1er septembre dernier nous avons donc lancé la nouvelle formule. Changement de format (un peu moins grand), doublement de la pagination (8 pages tous les jours, 16 pages le samedi), couleur tous les jours : oui, c’est une révolution. Avec une lisibilité accrue, les articles sont mis en valeur. Pour l’instant, nous n’avons que des retours enthousiastes de la part de nos lecteurs, qu’on aurait pu croire frileux et craintifs de tout changement d’habitude. Il n’en a rien été : ils sont ravis.

Riposte Laïque : Donc, alors que beaucoup ne croient plus en la presse papier, et ne jurent que par le numérique, vous faites le pari de la continuité ?
Samuel Martin : Tant qu’il existera une presse papier, Présent sortira en version papier. Et puisqu’il existe internet, Présent existe aussi en abonnement numérique. Tous les modes de parution doivent être exploités, ils ne s’excluent pas mais se complètent. Nous ne touchons pas exactement le même public sur papier et sur internet, raison de plus pour être partout.

Riposte Laïque : Sans vouloir être indiscrets, on peut supposer qu’une telle évolution a un coût, en terme d’embauche de journalistes, de frais de fabrication et de distribution. Vous êtes devenus riches, ou vous allez augmenter vos prix (1,50 euro actuellement) ?
Samuel Martin : Oui un quotidien papier coûte cher à fabriquer, à tous les postes : les articles, le papier, l’imprimerie, la distribution aux abonnés ou la mise en kiosques. Nous ne sommes pas devenus plus riches, et s’il y a augmentation du prix de vente au numéro, elle ne se fera que dans quelques mois. Depuis maintenant trois ans, une saine gestion nous a permis de retrouver un certain équilibre financier, fragile certes, mais qui nous permet de tenir et, au delà, de sortir cette nouvelle formule. En fait notre richesse est notre lectorat. Les abonnements, les dons nous permettent de continuer. Comme nous le répétons souvent à nos lecteurs: nous n’avons que vous, et vous n’avez que nous.

Riposte Laïque : Présent est-il à égalité de chances avec vos « confrères » de la presse écrite ? Etes-vous en kiosque dans un maximum de lieux, comme tout le monde ? Comptez-vous plutôt sur l’abonnement que sur la distribution ?
Samuel Martin : Non nous ne sommes pas à égalité. Quotidien sans publicité, nous percevons une aide de l’Etat. Mais elle est minime, dérisoire par rapport aux “grands” journaux qui bénéficient à la fois de la manne de l’Etat et des ressources publicitaires. Cela leur permet de paraître à perte. Nous ne pouvons nous offrir ce luxe, notre distribution en kiosque a donc ses limites. A cela s’ajoute le fait que trop souvent les kiosquiers nous cachent plus ou moins derrière les autres journaux. Mais un lecteur motivé finit toujours par nous trouver ! Les abonnements sont une fidélisation du lectorat, mais nous ne dédaignons pas la vente au numéro ; certains lecteurs préfèrent cette liberté, et être visible, accessible en kiosque est une forme du combat : Présent doit figurer parmi les autres titres de la presse quotidienne.

Riposte Laïque : Parlons à présent de votre ligne politique. Résolument anti-Macron ? Vous paraissez partager notre refus de l’invasion migratoire, et de l’islamisation de la France. Quel est votre positionnement sur la loi Travail, et les mobilisations qui s’annoncent ?
Samuel Martin : Oui nous partageons pleinement votre refus de l’invasion migratoire et de l’islamisation de la France qui constituent un Grand Remplacement de population et un Grand Remplacement culturel et religieux. Journal catholique, Présent se trouve sur ce point en plein accord avec les “laïcs” que vous êtes sur ce refus de disparaître. Sur la loi travail, nous sommes plus mesurés, étant persuadés que la vie du monde du travail est entravée par des pesanteurs auxquelles on s’est habitué mais qui n’ont rien de naturel. Cependant, dans l’ordre de nos combats, celui de la foi et de l’identité passe bien avant celui de l’économie.

Riposte Laïque : La présence de Caroline Parmentier, régulièrement, sur Bistro Libertés, est-elle profitable à Présent ?
Samuel Martin : Tout à fait, sa présence tous les quinze jours sur TV Libertés contribue à nous faire connaître. Sa combativité et son engagement reflètent ceux du journal. D’autres collaborateurs sont sur Radio Courtoisie (Anne Le Pape et Alain Sanders). Nous ne vivons pas en vase clos, et il est tout à fait logique que des liens se nouent entre médias complémentaires : quotidien, télévision, radio.

Riposte Laïque : Quelque chose à ajouter, Samuel ?
Présent : Tout simplement : que vous ayez connu l’ancien Présent ou que vous ne connaissiez pas du tout ce quotidien, le moment est venu de le découvrir dans cette nouvelle formule. Demandez-le à votre kiosquier, demandez-le nous (present.fr)… Faites-vous votre opinion !

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
dufaitrez

Comment peut-on être Catho et anti immigration ?
Les « Présent » devrait s’interroger sur le « Futur »…

Dominique

On peut catho et pas forcément suicidaire…. D’ailleurs le suicide est très mal vu par la religion chrétienne !

Chantal

Si j’écoute BISTRO LIBERTES s’est en grande partie pour Caroline Parmentier une patriote que j’apprécie beaucoup pour son talent et sa vivacité d’esprit elle sait comme personne remettre à sa place le gauchiste exécrable et tellement de mauvaise foi l’ineffable Me Gardères

Bacquet

Je m’interroge sur cette PUB (?) La secte des cathos (de gauche comme de droite) a choisi un pape communiste qui participe aux invasions musulmanes ! Mon aversion pour le religieux ne cesse de croître !

Arthur

J’avoue que je ne connaissais pas l’existence de ce quotidien (ou presque) d’opinion. Je ne serais pas étonné qu’il ne bénéficie pas des mêmes aides officielles que d’autres journaux d’opinion, mais d’idéologie complètement opposée comme ce fameux Charlie Hebdo !

Mille

Ils devraient être tous en prison ces salauds qui nous traitent de racistes quand on voit ce qu’ils font.
http://web.archive.org/web/20160319003310/http://camersenat.info/revelation-voici-les-22-presidents-africains-assassines-par-la-france-depuis-1963%e2%80%b3/

Anton

Soutenez,Achetez et Lisez PRESENT, le seul journal quotidien qui vous défend ! (depuis 1982)

kabout

d’après le New York Times le macron est un«Président raté», a un «Ego démesuré» a l’etranger ils l’ont deja tous catalogués,j’espére qu’en France il va encore descendre dans les abimes des sondages.

Marcus

Définition :
Orateurs avec de grandes Geules et de petites mains.
devinez ? qui sont ils ?
Vous avez trouvé…
alors Vous , Françaises Français …
Nous devons AGIR MAINTENANT