La novlangue, pour nous faire accepter le Grand Remplacement musulman

Novlangue.
Littéralement langue nouvelle.
Ou langue neuve.
Ou langage neuf.
Ou nouvelles acceptions données à de vieux mots ou de vieilles expressions.

Voici un petit blog qui devrait vous faire marrer tout en vous invitant à décoder les leurres que la classe politico-universitaire tente d‘implanter dans les esprits, surtout les plus jeunes donc les moins formés, pour déjouer les pièges de la communication-propagande de la doxa immigrationniste collaboratrice des envahisseurs musulmanisés.
https://amourtolerancepaix.com/islam/le-jihad/novlangue/

Comprendre les desseins et savoir les discerner au-delà des mots employés permet de déjouer les complotistes d’État des démocraties occidentales.
Non contents de fabriquer des chiffres et des statistiques qui n’ont qu’un but, servir de fondement aux asservissements des populations historiques des pays européens, ils utilisent comme arme le « verbe euphémique » et ce que des arlequins comme Edgar Morin ont théorisé sous le sobriquet de « pensée complexe » pour masquer leur manque d’entendement.

Or ici je suis dans l’erreur, ils ne manquent pas d’entendement, leur but est de détruire l’entendement de leur lecteur ou de leur auditeur pour le mener à un haut niveau de certitude de l’existence d’un réel qui n’a jamais existé, créant ainsi de l’incertitude à forte intensité sur le discours de ceux qui continuent à vouloir leur crier le réel qui ne correspond pas du tout à celui que les tenants de la pensée complexe veulent donner à voir.

On peut alors rebaptiser l’objet morinien comme « connerie complexe » tant il faudra de générations de psychanalystes pour tenter d’expliquer comment, comme certaines résolutions d’équations mathématiques, la sottise humaine peut ainsi tendre vers l’infini.
Croyez-moi, le mystère de la résurrection de Jésus, ce n’est rien du tout à comprendre à côté de la paire de manche de couilles que nos macronistes ont posée sur la table de l’agora que nos journalistes de LCI, de BFM business ou de France Info font avaler comme un mauvais bouillon au téléspectateur avide de connaissances, étant précisé ici que Libération, le Monde ou autres Mediapart sont définitivement hors concours.
Car il ne faut jamais s’éloigner des bases des Lumières, les seules qui éclairent en connaissance de cause et permettent le jugement : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement. Et les mots pour le dire arrivent aisément » ou « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. Et les mots pour le dire arrivent aisément », cet aphorisme de Nicolas Boileau mérite de rester votre boussole par ces temps troubles où l’on voit des guignols tenter de reconstruire l’Histoire, la Géographie et les peuples, quand on ne demande pas tout simplement pas à l’Homme de se déconstruire.

La seule incertitude qui vaille reste le principe d’Heisenberg qui a force de loi en mécanique quantique, mais vous devez vous convaincre qu’en « sciences » sociales ou autres « sciences » encore plus molles que les montres de Dali , quoi que l’on vous dise, affirme, assène et tente de vous démontrer, un crétin restera un crétin quelle que soit l’appellation contrôlée ou non qu’on collera sur son étiquette, et qu’un contenu n’a pas nécessairement les caractéristiques affichées sur son contenant tant qu’on n’en a pas la preuve formelle.

Quand on vous présente un universitaire ou un politologue comme un spécialiste des minorités ou des migrations sur un plateau TV, derrière votre petit écran commencez par penser guignol et manipulateur-menteur, il n’y aurait alors plus de mauvaise surprise, tout au plus une bonne si le bonhomme ou la bonne femme parle vrai.
Car vous serez d’accord avec moi sur ce point, on se remet toujours mieux d‘une bonne surprise que d’une mauvaise, non ?

Ne plus être dupe de soi-même commence par ne pas être dupe des autres qui vous manipulent et arrivent à vous faire prendre leur vessie pour votre lanterne, or quand cette dernière est pleine ça n’éclaire plus bien alentour à cause de l’opacité du liquide prise dans le sens de ne pas pisser loin.
N’ayez plus peur des mots, n’ayez plus de complexes devant les supposées pensées de ce qualificatif, tout cela n’existe que sous la forme d’un mauvais songe qu’une lueur de votre intellect enverra illico dans l’enfer du non-existant car ne reposant sur aucune réalité sauf celle de vous tromper.

Deux petits exemples du blog qui vont vous faire percevoir le vaste complot pour lequel tous les moyens de la mondialisation sont employés à dizaines de milliards et l’énorme travail de contre-complot et de résistance qui doivent être opposés aux menteurs patentés de la plupart de médias de grande écoute.

Du coup, même les élections présidentielles et législatives française risquent de vous apparaître sous l’aspect d’un simulacre de démocratie où le choix des citoyens est déjà sous influence, voire sous contrainte, par le jeu des parrainages qui limite l’accès au votatum circus et l’accès aux médias, aux malfaisances journalistiques qui jettent l’opprobre sur les volontaires qui discourent sur le réel au lieu de discourir sur les songes de nuits d’étés qui sont autant d’opiums de peuples, qui discréditent au nom d’une incompétence économique présupposée en omettant de souligner et surligner que ce sont les prétendants de la doxa qui ont ruiné le pays et l’ont amené là où il est : au bord de la guerre civile, leur malignité suprême étant de faire croire que le tenant du réel serait l’artisan de ladite guerre civile, alors qu’elle est déjà déclarée, tandis que les discours des pensées complexes continuent de la cacher.

Cette manière de nommer rappelle furieusement l’autre manière à l’époque de qualifier la guerre d’Algérie en « événements » ou en « pacification », au lieu d’utiliser le mot qui convient : guerre tout court.

Sur l’idiot utile de l’islam, ils sont des centaines de milliers dans notre pays, peut-être des millions, politiciens, politologues, coureurs de plateaux TV et radios, universitaires, syndicalistes, associatifs, sociologues, toute la lie de la pensée doxa droit-de-l’hommiste de l’Occident, quoi. Ils sont complotistes, faites de la contre-propagande pour montrer partout qu’ils mentent :
« Idiot utile : Amil Imani en donne cette définition : « Les idiots utiles sont naïfs, débiles, ignorants des faits, utopistes, [biberonnés aux bons sentiments] ; ils sont des rêveurs niant le principe de réalité ou carrément trompeurs. … L’idiot utile peut être un millionnaire, une star de cinéma, un universitaire renommé, un politicien, ou issu de n’importe quel autre segment social. Sans aucun doute, la variante la plus nocive est celle du « politiquement correct ». Ils sont passés maîtres dans l’art de l’euphémisme, de l’ambiguïté, du sophisme, du double langage et de la duperie en tous genres. […]

L’idiot utile peut même s’engager dans la désinformation volontaire et le mensonge lorsque cela lui convient. Des termes tels que « islam politique » ou « islam radical », par exemple, sont des contributions de l’idiot utile. Ces termes n’existent même pas dans le jargon de l’islam, car ils sont tout simplement redondants. L’islam, par nature et selon sa charte – le Coran – est un mouvement politique radical. C’est l’idiot utile qui aseptise l’islam et trompe les gens en prétendant que « l’islam réel » constituant la plus grande partie de cette religion serait essentiellement modéré et apolitique.

Hélas, la plupart des gens acceptent ces euphémismes aberrants pour décrire l’islam car ce credo les rassure. C’est moins terrifiant de croire que seulement une petite partie de l’islam aurait été détournée et transformée en radicalisme politique et que l’ensemble serait, par ailleurs, modéré et apolitique ».

Autre mensonge de la novlangue politiquement correcte apprécié à l’aune d’une réalité vécue par chaque habitant historique de ce pays, le bien-vivre ensemble qui ne recouvre que la réalité du mal-vivre à supporter les importations non désirées comme les grossesses du même nom :
« Intégration – inclusion – multiculturalisme – pluriel – communautés – vivre-ensemble : la notion de peuple français est « archaïque », il n’y a que des citoyens, l’assimilation est jugée suprématiste et l’intégration a remplacé l’assimilation,  puis l’inclusion a remplacé l’intégration, puis le multiculturalisme a remplacé l’inclusion.

Lors de la décolonisation on a choisi, d’un commun accord, de ne plus vivre ensemble et avec l’immigration massive, on remet paradoxalement cela sur le tapis ! Le vivre-ensemble est un mot trompeur désignant la politique destinée à favoriser l’installation de communautés immigrées en France dans le respect contradictoire de leur « identité » propre et de celui des « valeurs » de la République, après l’échec des politiques d’assimilation, jugées maintenant suprémacistes. Dans le discours dominant l’intégration n’est jamais suffisante et il faut toujours appeler les autochtones – jamais les immigrés – à plus d’efforts pour assurer le « vivre-ensemble » côte à côte puis face à face. Les États-Unis, le Canada, l’Australie se sont créés par l’immigration sur un terreau vierge de toute culture, sans civilisation d’accueil (les quelques autochtones ont été balayés) et donc ils n’ont pas de problème d’intégration mais un risque de suprémacisme, et tout naturellement, ils pensent multiculturalisme et ne voient pas la nécessité de la discrétion des signes distinctifs culturels :  « Le multiculturalisme est une idéologie fondée sur l’inversion du devoir d’intégration du migrant dans sa société d’accueil, c’est elle qui doit déconstruire, son imaginaire, ses références, ses institutions, son histoire, sa culture, ses mœurs, qui doit réformer ses mentalités, ses attitudes pour accommoder les exigences de la diversité, dans la logique des accommodements raisonnables (voir ce mot). Dans cette perspective la société d’accueil n’est plus qu’une communauté parmi d’autres dans une société plurielle. Elle ne peut plus exister publiquement que pour que l’on puisse contester ses privilèges ». (Bock Coté) ».

C’est à nous d’avoir la finesse de nous approprier Sandrine Rousseau, qu’on la manipule pour la pousser à dynamiter le langage novlangue de toutes les fausses vérités que l’on veut nous faire avaler comme un bouillon de onze heures.
Elle a les accents du vrai, construisons son discours pour l’aider à déconstruire l’Homme musulman, car « Yes, she can !!! ».
( Et non pas cane comme l’écrivent ceux qui voudraient déconstruire mon propos, une belette écolo n’étant résolument pas un palmipède).

Jean d’Acre

image_pdfimage_print
10

4 Commentaires

  1. ce qui est drole c’est que la novlangue est immédiatement traduite par tout ceux qui le veulent bien, plus d’aveugle mais un nonvoyant, plus d’égorgement mais de coup de couteau, plus d’étranger mais un mineur isolé, plus de prénom stigmatisant etc. plus de gastronomie mais du couscous à noêl

  2. de trop nombreux délits et crimes (vols, viols, assassinats)
    et des tabassages en règle et en groupe ressemblant plus à des lynchages) et le tout commis essentiellement sur des Français Blancs et par des Afro-Maghrébins,
    dealers de drogue et narcotrafiquants et principalement dans les secteurs de Lille-sud
    (stations de métro, le métro, les bus et surtout dans les rues) mais pas que …
    c’est partout maintenant à Lille
    et là bien sûr tous ces délits et ces crimes qui sont commis à Lille
    par les amis et les protégés de la maire de Lille (Afro-Maghrébins)
    et qui sont systématiquement occultés ou/et étouffés par M. Aubry
    méthodiquement et de sa part c’est silence radio et circuler y’a rien à voir !
    tout va bien à Lille et qui grâce à Aubry la dhimmie
    le vivre ensemble à Lille c’est qu’entre musulmans Arabes, Turcs et Afro-Maghrébins
    mais sans les Lillois originels et Français d’origine parce que
    tous remplacés ou/et éliminés !..

  3. la maire de Lille qui était absente au conseil municipal
    du vendredi 04/02/2022 absente pour cause Covid 19
    mais qui était bien présente en chair et en os
    pour la manifestation anti-Zemmour qu’elle a personnellement organisé
    et pour dire son speech Zemmourophobe tout comme sa haine
    sa détestation et son mépris pour Zemmour
    en compagnie de son fan-club d’islamo-racailles et d’islamo-gauchistes
    preuve par A+B et images à l’appui que Martine Aubry
    n’est qu’une menteuse, une tricheuse
    tout comme elle l’a pratiqué et organisé pour ses réélections successives
    au beffroi de Lille qu’elle a converti en minaret et pour l’hôtel-de-ville en mosquée
    https://www.lavoixdunord.fr/1136528/article/2022-02-04/lille-positive-au-covid-19
    tapez : martine aubry manifeste contre la venue de zemmour
    et vous aurez la preuve en images comme quoi aubry
    est une menteuse invétérée, une escroc
    qui utilise que des méthodes ordurières pour arriver à ses fins

  4. « glands » remplacement, au sens propre comme au figuré

    Où pour reprendre Le Gallou, des barbus poilus gland-remplacent des bobo épilés

Les commentaires sont fermés.