1

La nullité des dirigeants occidentaux, porte ouverte à la guerre !

– ils refusent de rechercher les causes d’un événement (ils n’y pensent même pas !) : Edgar Morin a dit récemment : « Avant l’engagement, avant l’indignation, il faut comprendre »
– ils refusent d’envisager les conséquences dudit événement une fois qu’il aura disparu,
– ils sont emprisonnés dans des a priori dûs à un conditionnement hors normes.

Ils ne sont que dans l’instant, dans la perception de l’événement
– leur appréhension de l’événement se limite à n’être que la manifestation d’une émotion,
– cette émotion est logiquement catégorique, teintée de haine et partiale faisant d’eux des gens butés,
– face à l’événement, ils opposent un monde imaginaire bisounours qu’ils voudraient voir inconsciemment se réaliser.

1er exemple : l’islam dans l’Europe et son terrorisme intrinséque
– ils n’en recherchent pas les causes refusant de se poser les questions essentielles :
* quelles sont les raisons du développement de l’islam en Occident ?
* pourquoi n’ont-ils pas pris conscience de son développement ?
* pourquoi restent t-ils aveugles face à sa violence et à sa volonté totalitaire ?
* pourquoi refusent t-ils de s’y opposer ?
* pourquoi ne saisissent-ils pas que leur pusillanimité les conduit à leur disparition ?
– ils ne réagissent que par l’émotion : « Vous n’aurez pas ma haine », « Je suis Charlie », « Même pas peur », islamophobie,
– ils proposent la réalisation de leur monde imaginaire : la « créolisation », leur participation aux événements marquants de l’islam : célébration du ramadan, acceptation du burquini, refus de porc dans les cantines scolaires, subventions pour la construction de mosquées …

2ème exemple : la guerre en Ukraine
– ils n’en recherchent pas les causes refusant de se poser les questions essentielles (voir l’excellent article d’hier de Jacques Guillemain : « Réponse à un général français qui me voit comme le porte-parole du Kremlin ») :
* pourquoi Poutine a t-il engagé son opération spéciale ? N’était-ce pas pour prévenir une invasion du Donbass ?
* pourquoi restent-ils aveugles devant la responsabilité flagrante des Etats-Unis ?
* pourquoi ne s’aperçoivent-ils qu’ils sont le jouet de ce pays et ne cherchent-ils pas à préserver leur indépendance ?
* pourquoi ne voient-ils pas que l’Ukraine est l’un des instruments de la préservation de la domination américaine ?
* pourquoi ne saisissent-ils pas les risques d’une guerre dues leur participation à la domination américaine ?
* pourquoi ne se sont-ils pas posés la question de savoir si l’Ukraine était réellement une démocratie ?
– ils ne réagissent que par l’émotion :
* parce qu’ils réprouvent la guerre, ils crient leur haine pour la Russie traitant Poutin d’assassin et de dictateur,
* ils infligent à la Russie des sanctions sans même réfléchir sur les conséquences négatives pour eux-mêmes !
* ils infligent également à la Russie humiliation sur humiliation sans même envisager :
que l’humiliation est créatrice de frustration,
que l’humiliation s’inscrit dans le temps long,
que l’humiliation provoque une crispation de l’ordre international et qu’il faudra un temps fou pour qu’il devienne
apaisé, si tant est qu’il puisse réellement le devenir !

– ils proposent la réalisation de leur monde imaginaire : une Ukraine qui leur ressemble, parfaite et
démocratique comme ce qu’ils croient être, membre de la Communauté européenne et de l’Otan !

Philippe Arnon