Là où les musulmans sont majoritaires, le territoire devient terre d’islam

Publié le 31 mai 2018 - par - 11 commentaires - 1 460 vues
Share

 

Monseigneur Salim Sayegh, jordanien, évêque émérite du Patriarcat Latin de Jérusalem, vicaire patriarcal pour la Jordanie, est intervenu au Forum Jésus Le Messie du 26 mai 2018 à Paris. Après avoir rappelé la logique des conquêtes musulmanes jusqu’à aujourd’hui, il évoque la situation en Jordanie où le droit se réfère ouvertement à la charia pour tous les cas non traités par le code pénal.

Les apostats passés de l’islam au christianisme perdent la garde de leurs enfants, ne peuvent pas se marier ni jouir des droits civils. Les enfants sont considérés musulmans. A l’école, l’éducation musulmane est obligatoire pour tous les enfants. Après la mort de l’apostat, c’est l’Etat qui devient son héritier. Les écoles officielles enseignent qu’un apostat doit être tué.  Lorsque des enfants d’un parent chrétien passé à l’islam veulent revenir à la religion de leurs ancêtres (ou du parent resté chrétien!), ils sont considérés apostats par les tribunaux islamiques dans lesquels ils ont obligation d’enregistrer leur changement de religion. Ils sont considérés murtadin (apostats). Un chrétien n’a pas le droit d’être ministre.

Joachim Veliocas

Images Observatoire de l’islamisation.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
dufaitrez

M. de la Pallice n’aurait pas dit mieux ! Définition de la Majorité.
Le Culte des Minorités et du Korrect leur ouvre la Voie ! (Par leurs Voix).

Yohann Le Debattant

C’est bien pour cela qu’il n’y aura pas de « hijra » des musulmans de France. Le but est le « Dar al islam ».

Kader Oussel

« C’est bien pour cela qu’il n’y aura pas de « hijra » des musulmans de France. »
Êtes-vous au moins allé consulter madame Soleil ?

Yohann Le Debattant

Madame Soleil? Pas besoin, la Lune suffit pour les muzz

PANDRE

Evidemment. C’est mathématique. C’est pourquoi, à ce tarif là, on va bientôt être minoritaire en France, et tôt ou tard, on va se faire niquer. Ca ne peut pas en être autrement.

haddock

Oui, c’est numérique/mathématique/Onfray l’a dit,…

Joël

« Là où les musulmans sont majoritaires, le territoire devient terre d’islam »
Ce n’est pas nouveau puisque c’est déjà le cas des mosquées et de leurs terrains.
Et pour cause, il n’y a qu’eux qui y mettent les pieds, il sont donc majoritaires de fait.

Hallas

Une exception, la seule dans le monde arabe, la Syrie où il y a des ministres et des généraux d’armée chrétiens, parti Baath et clan Assad oblige, situation de « laïcité » insupportable pour des voisins qui ont permis à Daesh, Al Nosra et autres saloperies d’y semer le chaos.
Bachar Al Assad l’a bien compris et c’est lui qu’on a traité de tyran alors qu’il s’était rapproché de l’Occident .
Il y a encore 8% de chrétiens en Syrie pour 8% d’alaouites!
Le reste est composé de sunnites et de chiites plus ou moins pratiquants et aussi d’activistes que le père Hafez Al Assad a réduit par les armes.
Nous avons détruits des régimes certes dictatoriaux(Hussein, Khadafi) mais favorisé l’islamisme!

Nemesis

Hélas !

?? ANCIEN COMBATTANT AFN ??

??⚠️ Là où l’islam, la gauche et la droite molle passent, la civilisation trépasse.

Nemesis

Malheureusement c’est vrai : c’est la destruction de ce qui existe de bien.