La “petite” entreprise Vento-sol fait condamner la “grosse” Pompili

Publié le 12 janvier 2021 - par - 25 commentaires - 3 487 vues
Traduire la page en :

Nicola Vento, fondateur de Vento-Sol et créateur du dispositif ECOBANG, l’homme qui a mis à genou la ministre Barbara Pompili devant la Cour d’Appel de Bordeaux.

La grosse Barbara Pompili dans toute sa splendeur. Elle est devenue, avec Eric Dupond Moretti, l’un des boulets de Macron.

C’est un combat surréaliste, digne de David contre Goliath, que livre actuellement une petite entreprise du Sud de la France contre la Ministre de l’Ecologie (et de la transition vu le nombre de ministres qui se sont succédés ces dernières années).

Son crime ?

Ne pas entrer dans cadre d’une procédure de reconnaissance que l’Etat cherche à lui imposer… alors qu’elle ne la concerne pas.

Après une première victoire devant le tribunal administratif, la société Vento-Sol et son dispositif ECOBANG (technologie performante et économique pour traiter les effluents aqueux) viennent d’obtenir une nouvelle victoire devant la Cour d’Appel de Bordeaux.

Pour protéger les grands groupes qui traitent les eaux usées et les effluents, Barbara Pompili et ses sbires ont abusivement utilisé les règlements et la justice pour interdire la commercialisation d’un dispositif simple et peu coûteux, inventé par une entreprise bien française.

Le système révolutionnaire Ecobang menacerait, depuis 2008, la sûreté de l’Etat, et surtout, vu son faible coût, la pérennité des commissions versées à certains ministres et hauts fonctionnaires par les grands groupes de traitement des eaux et des eaux usées. Corruption, quand tu nous tiens !

Le système Ecobang pour caissette de 900 litres. Avec ça, pas besoin de construire une mini station d’épuration !

A l’origine, le système ECOBANG a été imaginé pour apporter une solution efficace aux problèmes de gestion des faibles volumes d’effluents aqueux. Nicolas Vento, qui travaillait déjà dans ce domaine, avait en effet identifié un besoin spécifique. Il a donc développé un dispositif “nouvelle génération” à partir d’un cahier des charges exigeant.

Chronologie d’une saga judiciaire : quand l’administration paralyse le développement d’une innovation française

  • 2008-2010

Conception d’ECOBANG par Vento-Sol. Nicola Vento crée un premier prototype, qui donne immédiatement de très bons résultats. Il réalise ainsi une quinzaine de prototypes entre 2008 et mars 2010 pour finaliser le produit final.

  • Juillet 2010

Le démarrage de l’activité est officiellement lancé… mais est immédiatement stoppé par des blocages administratifs : le Ministère de l’Ecologie impose une reconnaissance à ECOBANG.

  • Juin 2013

Après 3 années d’efforts, le Ministère reconnait finalement la première version d’ECOBANG… mais avec de telles restrictions que le dispositif est invendable. En septembre, Nicola Vento conteste cette reconnaissance.

  • 2014

Après plusieurs échanges avec l’administration, Nicolas comprend en février 2014 d’où viennent les blocages et pourquoi il est si difficile de faire reconnaître ECOBANG : le dispositif ECOBANG n’entrait pas dans le cadre de la procédure de reconnaissance.

Il écrit immédiatement au Ministère pour lui demander pourquoi il impose cette obligation alors que son dispositif n’est pas concerné. A partir de ce courrier, le Ministère cesse toute communication avec Vento-Sol.

  • Juin 2015

Après avoir épuisé tous les recours amiables, Nicola saisit le Tribunal Administratif.

  • 15 Mai 2018

Le Tribunal Administratif de Toulouse donne raison à la société Vento-Sol. Le Ministère fait alors appel de cette décision.

  • 10 novembre 2020

La Cour d’Appel de Bordeaux a confirmé la décision du Tribunal Administratif.

Cette fois, la condamnation pour faute du Ministère de l’Ecologie a été confirmée.

“La justice a considéré que notre dispositif ECOBANG aurait pu prendre 20 à 30% du marché agricole si le Ministère de l’Ecologie ne nous avait pas mis, à tort, autant de bâtons dans les roues  ! Ce sont ainsi des milliers d’appareils qui auraient pu être commercialisés… nous permettant de devenir leaders sur notre marché.” affirme Nicolas Vento, fondateur Vento-Sol en nous lisant les principaux attendus de la décision de justice condamnant Barbara Pompili.

Si on écoutait la grosse Barbara Pompili, les employés communaux déneigeraient les routes à bicyclette !

Et maintenant… un nouveau combat devant le Conseil d’Etat

Malgré cette belle victoire obtenue devant la Cour d’Appel, Vento-Sol n’est pas pour autant libre de développer la commercialisation d’ECOBANG comme elle le souhaiterait !

“En effet, le Ministère de l’Ecologie se sachant en faute, il a fait évoluer sa réglementation le 27 décembre 2019, pour éviter d’avoir à modifier sa liste officielle devenue non conforme, explique Nicolas Vento.

“Or les changements apportés posent de sérieux problèmes juridiques et rendent ce texte non applicable selon Vento-Sol.

“Ainsi, en août 2020, après avoir épuisé tous les recours amiables, la société Vento-Sol a saisi le Conseil d’Etat pour faire annuler les modifications du texte de loi.”

En essayant de paralyser et de tuer une entreprise française, tous les ministres et hauts fonctionnaires qui se succèdent au ministère de l’écologie se comportent en “nuisibles”.
Nuisibles pour les entreprises qui innovent pour protéger la nature, comme l’entreprise Vento-Sol et Nicolas Vento, avec le dispositif révolutionnaire Ecobang.
Nuisibles pour 80 000 apiculteurs français, en réintroduisant les néonicotinoïdes tueurs d’abeilles, interdits par la France et l’Europe en 2015 ; en interdisant des produits pas chers pour traiter les ruches contre le varroa destructor ; en ayant refusé de lancer, depuis 10 ans, une campagne de destruction du frelon asiatique, qui détruit désormais des milliers de ruches et des milliards d’insectes pollinisateurs sur le territoire français.
Nuisibles pour des tas d’entreprises innovantes, en bloquant des procédés simples pour protéger l’environnement ou recycler les déchets.
Bravo à l’entreprise Vento-sol pour son invention et pour son combat judiciaire.
Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411
Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Marnie

L’écologie est à égalité, avec l’élyséen, notre ennemie actuelle grave. Avec ces deux énormités nous sommes en train d’atteindre le non-retour. Espérons qu’en 2022 nous sortions de ce guêpier intenable. Les pompes à chaleur sont bloquées à 21 °. Ceux qui ont fait installer ce type de chauffage sont obligés de revenir au fuel car le délestage sur l’électricité, dont le coût est sans cesse en augmentation, est mortel pour les budgets. Non seulement il n’y aura jamais un retour sur investissement mais une perte sèche pour les français des campagnes.

Marnie

(suite)
Que dire des voitures électriques qui, là encore, relèvent d’une erreur qui frise l’indécence tant au point de vue de certains composants hors de prix et leur recyclage ou destruction impossible. Comment certains peuvent-ils se faire détester autant et surtout comment des gouvernants peuvent-ils suivre de tels énergumènes aveuglés et irresponsables. Tout le monde n’habite pas Paris ou les grandes villes.

Dorylée

C’est bien connu et depuis longtemps : la plus grande menace pour l’environnement c’est l’idéologie écologauchiste essentiellement composée de crétins, d’ignares arrogants et dangereux. La plupart heureusement sévissent devant d’autres idiots insondables en Louboutin sur les plateaux télé dans la rubrique ” asinus asinum fricat “. Certains hélas, beaucoup plus abrutis et hargneux que la moyenne accèdent au ministère ce qui leur donne les moyens de torpiller les vrais projets parce qu’ils donnent des résultats là où les écolos pastèques avaient décidé , contre toute logique, que ça ne pouvait pas marcher. L’URSS fonctionnait comme ça jusqu’à ce qu’elle s’écroule

Laure

Cette entreprise a t- elle déposé un brevet pour commencer?

Sylvie Danas

Tout ce qui menace les grands monopoles qui corrompent les décideurs de l’État est systématiquement combattu et enterré. C’est flagrant, notamment, dans le domaine de la pharmacie.

A titre personnel, j’ai participé à une startup pharmaceutique qui a identifié une molécule (démontrée sans effets secondaires notables – c’est à dire classée S.A.F.E par la FDA) susceptible de guérir le SIDA. Pas de le soigner, pas d’empêcher de l’attraper, mais de le guérir. Nous sommes arrivés à la fin des essais de phase 1 avec des résultats extrêmement prometteurs, et fautes de fonds propres, nous avons du essayer d’intéresser plusieurs grands labos (et la fondation Bill Gates) à son développement.

Echec total. Dépôt de bilan

Le problème: la molécule ne coûtait presque rien à fabriquer…

jeannot

Quel putain de merdier qu’est devenue la France ! 3 cm de neige et toutes les routes sont bloquées. A vomir ! Des gens doivent passer des nuits bloqués dans leur voiture ou dans des gymnases “qu’ils” n’ont pas encore fait brûler. Nous sommes la risée du monde : Canada, pays nordiques, USA etc…. Il ne neige plus depuis des années, nous devrions avoir des stocks gigantesques de sel et d’engins de déneigement. Ben, non ! Nous sommes démunis ! Ouf nos “mineurs” non accompagnés sont cocoonés bien au chaud.

Laure

Et attendez que tout le monde soit obligé de rouler en véhicule électrique en restant bloqué durant des heures sur la route…

claude 34

Quand tout le monde roulera en véhicule électrique , il n’y aura plus d’électricité.
Merci les verts.
On achètera des ânes…

Fonzy

Dans un BMC à Tataouine la Pompili !!

Nicola Vento

Bonjour,

Je viens de lire votre article sur ECOBANG et Vento-Sol, et je vous remercie pour votre soutien.

Je souhaite juste réagir sur un point si vous le permettez: la Ministre actuelle Barbara Pompili est arrivée après que la date de l’audience devant la Cour d’Appel soit connue. Elle n’est donc personnellement pas responsable de ce qui est arrivé.
Depuis 10 ans que les blocages existent, tous les gouvernements se sont succédés, avec des ministres de tous les bords… et aucun n’a rien pu faire. La Ministre actuelle n’aurait sans doute rien fait de plus, car c’est le système qui ne fonctionne pas.

Je crois que le problème vient de l’incapacité du Ministère de reconnaître une erreur. L’erreur est pardonnable, et nous en faisons tous. Mais une erreur non reconnue devient en faute.

Laure

Est ce que ça peut être utilisé en remplacement d’une fosse septique et réseau d’épandage pour une maison individuelle?

Nicola Vento

Non, vous ne pourrez pas remplacer une fosse sceptique et réseau d’épandage, car les volumes que vous générez sont beaucoup trop importants pour pouvoir être évaporés.

kayok enragé

Les pastèques sont le plus grand danger qui menace la politique et la société de notre pays. Ces écolos politiques doivent être combattus par tous les moyens afin qu’ils n’obtiennent aucun poste décisionnel à tous les échelons de la gestion de notre pays. Il en va de notre survie car ce sont des idéologues qui préfèreront ruiner la Nation pour satisfaire leur idéologie mortifère.

Phil93

si il y’avait encore un doute : TOUS pourris partout et toujours !!!Comme le disait le président Trump pour certains pays , la France est devenue un pays de merde gouvernée par des sous merdes qui ne voient que leurs intérêts et ceux de leurs riches amis …
Seule une vraie révolution nous sortira de cette merde, pas les élections des mêmes ou des amis des mêmes, MLP y compris en 2022…

D. Lajoie

RL a publié il y a quelques jours une photo de Barbara Pompili.
Elle n’est pas GROSSE . Elle est pulpeuse .

Fonzy

On est bien d’accord….dans un BMC à Tataouine….

GRIVO69

…grasse plutot
Et tjrs ds un bordel mil…

Patrick Granville

Les ecolos sont comme le pasteque vert à l’exterieur et rouge à l’interieur. Sortons de ce gouvernement, des responsabilités ces incapables nuisibles. Le yéti aurait des casseroles au cul. Mdr. 😂🌵🐓

patphil

résister paie même si ça prend du temps

Patator06

Certes mais il faut avoir les reins solides (financièrement) pour pouvoir résister dans le temps parcequ’à priori le rythme judicaire et administratif est beaucoup plus lent que dans le privé…

BERNARD

Pourquoi cette entreprise et cette invention n’est-elle pas proposée à l’étranger ?
Peut-être que dans un pays moins corrompu, elle aurait plus de chances.
Des brevets ont-ils été déposés ?

Il est clair maintenant qu’il n’y a plus de service publique mais des sévices pourris qui font faire leur boulot par le privé tout en touchant de magnifiques pots de vin, ceci dans tous les domaines, ce qui fait qu’on paye trois fois :

1) Pour les fonctionnaires du public qui font pas leur boulot
2) Pour financer le “service” par les gens du privé, sous-traités par les fonctionnaires du 1)
3) Pour financer les pots de vin.

Après ça, il y en a encore qui se posent des questions du style “ou passe le pognon de dingue” de nos impôts !

Marnie

Que faire pour se débarrasser des “sévices pourris” ? Ils sont trop nombreux à profiter un maximum de notre pognon.

BERNARD

C’est assez simple et c’est aussi ce que j’avais proposé lors des revendications des GJ (plusieurs fois d’ailleurs dans les colonnes de RL)

: Au lieu de se faire noyauter par la gauchiasserie, ils auraient dû faire la grève générale. Il n’y aurait pas eu de mutilés volontaires par LBD et l’Etat aurait dû plier, chaque jour de grève générale lui coûte 11 milliards.
Ce que la CGT avait réussi à faire en son temps, les GJ n’ont pas réussi à le faire. C’est bien dommage ! Ils auraient eu gain de cause., mais bon ils se sont contentés de 50€ par mois alors tout va bien.

Lire Aussi