1

La Place de la République est devenue une décharge, et Hidalgo s’en fout !

HidalgovoilePendant quelques semaines, la Place de la République à Paris avait été transformée en camp pour sans papiers, revendiquant le droit au logement.

Les attentats du 13 novembre 2015 ont au moins eu le mérite de les faire évacuer….mais aujourd’hui, il y en a d’autres… Alors que je prenais le métro pour me rendre à mon réveillon, la Place de la République commençait à être envahie de clandestins qui avaient déjà déployé leur banderolle « solidarité avec les migrants », mis à tue-tête leur musique arabe (pour l’ambiance comme à Bagdad…), nous offrant en spectacle la pollution de leur campement crasseux, affalés sur des matelas, commençant à répandre leurs déchets…bref, à transformer cette immense place totalement refaite il y a trois ans pour un budget de 180 millions d’euros, en décharge à ciel ouvert et bientôt en égout.

C’est sûr, Paris, censée être la plus belle ville du monde, n’avait pas assez souffert des attentats, entraînant une baisse vertigineuse du tourisme, des rues désertes catastrophiques pour les commerçants, des annulations de réservations dans les hôtels et restaurants. Il faut en plus que les quelques touristes qui persévèrent et les millions de Parisiens subissent ces pustules de saleté qui commencent à pulluler dans tout Paris, avec les risques de gale et autres maladies agréables…

Moi qui me promène beaucoup dans la capitale, je peux vous assurer que la Place de la République n’est pas la seule concernée…

Cette laideur rampante s’acclimate à tous les trottoirs,  tous les espaces, comme un champignon vénéneux…

C’est facile, un matelas, une couverture, et je m’installe… pour le reste, on verra, il y a assez d’abrutis pour nous nourrir… ou on ira se servir… toute façon, je m’en fous, bientôt j’aurai mon logement… il parait que la Mairie de Paris a encore accéléré les préemptions d’immeubles et les constructions de logements sociaux pour nous loger… du tout cuit je vous dis… Avec des Français aussi cons, on va pas se gêner….

Et pour toute cette diversité, pour tout ce vivre ensemble, merci qui ? Merci Madame Hidalgo !

Albert Nollet