La plainte de madame Sy contre Zemmour devrait être classée sans suite

Publié le 16 octobre 2018 - par - 14 commentaires - 4 560 vues
Share

Faire France. Comment ? Pourquoi ? À lire par hasard (?) la célèbre Histoire de France d’Alain Decaux, ce qui frappe à rebours lorsque on le met en perspective  avec les débats actuels consiste moins à relever les éventuelles précisions manquantes (et à venir) que de souligner la farouche volonté d’Alain Decaux de dessiner sa forme réelle et imaginaire à la France, se faisant sans le savoir.

Ainsi, oui, Charles Martel n’avait pas de carte d’identité française en poche. Et oui encore ce n’était pas non plus un saint tels nos Staline ou Sartre de pacotille. Martel, ancêtre de Charlemagne, sa prouesse faite, il devient le roi effectif suivant ici l’adage grec au sens d’aristos – meilleur – sur le terrain (pas seulement grâce au sang qui ne vaut rien parfois). Car lorsqu’il arrive à synthétiser autour de lui toute une force de refus celle-ci sait, avec, en son esprit, elle sent, de tous ses pores, ne pas voir son âme (son souffle) être soumise aux soumis de l’islam. Non pas pour les seules questions d’intérêts et de territoires comme il est prétendu par nos histrions. Aussi et surtout parce que l’on se sent d’une même lignée symbolique, même foi enveloppée d’une même vision, donc on tient disait Léonidas aux premières lignes pour supporter les premiers chocs venant des vagues adverses.

La nouvelle Histoire prétend qu’à cette époque il y avait déjà dans ces contrées des micro-enclaves musulmanes (Narbonne) et donc (?) Martel, aurait arraché une victoire qui se serait révélée être une « opportunité » alors qu’une coexistence était bien sûr possible. Voilà le rêve éveillé de l’anachronisme postmoderne lorsqu’il se mêle d’Histoire version paix islamique, en imaginant leur France de demain. Pis, c’est le canevas même (lui-même) des courants post-nationaux et hyper-nomadiques tramant l’esthétique du techno-mondialisme affairiste : chaque différence cultive sa variété où elle peut, le rôle de « l’État care » étant qu’elle ne s’étripe pas avec la différence d’en face… Vœux pieux bien sûr (maintenant, à douze ans on s’écrase à coup de barre de fer).

Éric Zemmour est sur le même écheveau que Decaux : montrer comment cet échevin français dessina peu à peu cette puissance inégalée, du moins avant 1866 (lorsque Napoléon III refusa la demande d’alliance de l’Autriche contre la Prusse). Et même s’il est possible de contester Zemmour sur Pétain et de Gaulle (en ce qu’ils sont aussi responsables du déclin français, le premier en défendant un antisémitisme français qui ne pouvait en rien effacer la défaite de la monarchie française devant la franc-maçonnerie, le second pour avoir abandonné l’Algérie au nationalisme arabe nassérien et baathiste qui firent le lit des wahhabites d’aujourd’hui) il n’empêche que dans l’ensemble Zemmour défend tout autant que Decaux l’idée que la France ne peut pas être réductible à une somme de hasards ; autrement elle serait restée morcelée, au gré des mariages et des alliances ; il y aurait eu des France comme il y avait des Allemagne, des Italie ; on ne peut donc pas en effet dissoudre dans le seul hasard le lien dans le lien qui se soude jusqu’à « nous », de Martel à la corne de Roland (que l’on peut encore entendre à l’instar de certains coquillages) Jeanne d’Arc, Duguesclin, Bayard, Jean Moulin, leurs prouesses enveloppant les Charlemagne, Hugues Capet, Saint Louis, Louis XI, François 1er, Henri IV… la France des maquis, tout se tient.

Ce qui fait que venant en France et voulant y vivre comme Française, ce que prétend cette chroniqueuse si vénéneuse, comment ne pas offrir un peu de soi, admirer le pays hôte, don/contre-don vouloir aussi, être de son lien ? Pourquoi, en effet, ne pas s’appeler aussi « Corinne » (ou Alice) aussi pas seulement, mais seulement, aussi (là, je fais parisien…) ?

Pourquoi, surtout, pourquoi attaquer en justice une remarque sur son prénom, acerbe certes, mais non dénuée d’expression au sens littéral et qui en tout cas ne peut se métamorphoser en une plainte, ici, en France voltairienne, une plainte qui ne peut être que classée sans suite, sauf ordre sibyllin venant de la Chancellerie ?…

Est-ce déjà le cas ? On verra bien, mais cela montrera alors qu’en effet, la post-Histoire désirant le morcellement « multiculturel » aura fait en même temps son doigt d’honneur. La France comme cette toile contemporaine qui s’auto-détruit au moment de son achat ? Une mission pas si impossible… Sauf qu’il faut tenir (hold, hold, disent les cousins anglais).

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jill

La connerie a quand même des limites, et le
ridicule pour la justice aussi.

Yes-comment

Habileté subtile d’omettre les prénoms des protagonistes dans ce titre… mais donner du « Madame Sy », pour du « Zemmour », est peut-être une injure pour Monsieur Zemmour…

logique

procès ou pas procès zemmour a déjà été jugé et condamné à disparaitre du PAF !
c ‘est déjà une victoire pourla triste péronnelle hapasatou qui dans la suite a osé dire que son cher pays était …le sénégal !!!

patphil

voeu pieu !
l’un est politiquement incorrect la deuxième anti française

Anne-Marie G

L’être humain comme tout être vivant a besoin de racines qui se puisent dans l’histoire par le biais des lignées de ses géniteurs. C’est un fait biologique et psychologique fondamental. A tel point que les enfants nés sous X ou dont la mère a eu recours à un donneur de sperme ont été autorisés par la loi à se voir communiquer tout document pour retrouver leur(s) géniteur(s). C’est ce lien que nos zélites veulent détruire à tout jamais en s’attaquant aux nations européennes avant de s’attaquer probablement aux autres. Car elles veulent une humanité unifiée qui puisse être dirigée par un gouvernement mondial au prétexte manifestement fallacieux que les guerres entre nations n’auraient plus lieu d’être. Cette utopie est diffusée par le fourbe Attali qui voudrait garder son histoire, ses racines en tant qu’appartenant à la communauté juive mais qui trouve que les autres ayant les mêmes souhaits sont « repliés sur eux-mêmes » et sentent le rance. Si nous perdions donc notre histoire, nous perdrions notre identité, le métissage serait plus facile et rapide, conformément au souhait de nos zélites dont certains universitaires plus zélés vont jusqu’à encourager ladite pratique, après Sarkosy qui y voyait dans son discours de 2007 à l’Ecole polytechnique le moyen d’éviter de graves périls.

Boadicea

Hold on hold on and don’t give up would be better than « hold, hold ».

bon sens

raté, va falloir se remettre à vendre des produits capillaires mensongers sur son tweeter …

Gabriel

Fausse accusation, vraie motivation à se faire de la publicité et de la monnaie à bon compte. L’accusation ne tenait pas la route. Elle agresse verbalement E. Zemmour, ce dernier répond naturellement à l’attaque, se met en prose combat et la renvoie à ce qu’elle est. Une imbécile dont le PAF se complait à mettre en scène dans des émissions pour décérébrés.

Zorglub

Jusqu’au jour ou autochtone sortira son fusil et commencera a exprimé son ras le bol .Et la guerre civile inévitable à plus ou moins court terme surgira un peu partout en ordre dispersé, pour se regrouper et bouter l’islam hors de nos petites frontières.

Favre

Il ne s agira pas alors d une guerre civile , mais d une guerre de conquête pour le musulmans , et de reconquête pour les Français de souche . Mais rien ne dit que les choses se passeront ainsi , bien d autres scénarios sont possibles.

Zoglub

Elle a déjà commencé si vous en vous êtes pas rendu compte vous êtes peut être aveugle.pardon mal voyant.Quand aux autres scénarios c’est toujours une balle ou un coup de couteau in fine.

Joël

En attendant, retournement de veste étonnant sur une autre affaire :
Le Conseil d’Etat a annulé, lundi 15 octobre, une mise en demeure infligée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel à RTL.
http://www.fdesouche.com/1088867-le-conseil-detat-annule-une-decision-du-csa-visant-eric-zemmour
Y aurait-il un changement plus profond au gouvernement que le remaniement ?

Allonzenfan

Cette conne cherche juste à ramasser de la monnaie… n’importe quel juge peut comprendre son manège !

kabout

elle a fait son buzz,maintenant elle peut retourner dans son salon de coiffure coiffer les siens et qu’elle ne fasse plus chier personne.