La polémique contre le professeur Raoult est-elle justifiable ?

Publié le 29 mars 2020 - par - 48 commentaires - 1 746 vues

On a bien polémiquė sur le traitement de la maladie du Covid-19 (corona-virus-deases-2019) due au virus Sars-CoV-2, préconisé par le professeur Didier Raoult.
Je ne voudrais pas rajouter une autre polémique mais au contraire rétablir certaines vérités .

Est-il dans le vrai ?
Fait-il fausse route ?
L’avenir nous le dira, mais pour ma part, je pense qu’il est dans le vrai et ce, pour plusieurs raisons.

Le professeur Raoult est un médecin, chercheur, infectiologue, professeur de microbiologie, spécialiste des maladies infectieuses tropicales à la faculté des sciences médicales de Marseille. Il est à la tête de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée (IHU).
C’est un homme de terrain qui est au contact direct avec ses malades, c’est une référence et une sommité mondialement connue pour ses travaux…

Le traitement qu’il préconise est simple, peu coûteux, apparemment efficace et associe deux médicaments : l’hydroxychloroquine (commercialisée sous le nom de Plaquenil, 4,26 € la boîte) et l’azitromycine (7,37 € la boîte – et il en faut 2 boîtes – commercialisée sous le nom de Zithromax).
Il propose un traitement de 10 jours, dès le DÉBUT de la maladie, après que les malades ont été testés positifs au test du Covid-19.

Pourquoi au début de la maladie ? Contrairement à ce que préconise le ministre de la Santé, monsieur Véran, au début de la maladie le traitement élimine le virus et évite d’arriver aux troubles respiratoires avec réanimation et quelquefois, le décès du malade. Il se trouve que lorsqu’on arrive au stade de la réanimation, le virus a presque disparu ; on dit qu’il est indétectable. Or a ce stade-là, puisqu’il n’y a presque plus de virus, l’antiviral ne sert à rien.

Quand des nullités comme Michel Cymes préconisent de n’utiliser le traitement, du bout des lèvres, qu’en cas d’aggravation, c’est-à-dire au stade de la réa, on peut se poser des questions sur leur compétence…
Soit ils n’y connaissent rien et ils la ferment , soit ils font confiance au professeur Raoult et ils préconisent le traitement, dès le début…

L’azitromycine est un antibiotique bien connu, de la famille des macrolides, dérivés de l’érytromycine…
Cet antibiotique est, entre autres, utilisé dans les affections bronchiques et donc ici, pour lutter contre une surinfection pulmonaire. Il a un gros avantage, c’est d’avoir aussi une action antivirale (ce qui est rare pour un antibiotique).

La chloroquine (commercialisée sous le nom de Nivaquine) est un antipaludéen de synthèse connu depuis très longtemps.
Le professeur Raoult utilise un dérivé mieux toléré, l’hydroxychloroquine (Plaquenil). Le Plaquenil est utilisé dans la polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux…
Ces 2 médicaments, utilisés depuis de nombreuses années, ont fait la preuve de leur innocuité.
Il est évident, comme tous médicaments, qu’il y a des précautions d’emploi, des doses à respecter, certaines contre-indications à vérifier…

L’hydroxychloroquine n’était pas jusqu’ici utilisée comme antiviral, mais le professeur Raoult a, lui, étudié ce médicament pour ses propriétés antivirales. Il a notamment fait, il y a 13 ans, une publication internationale sur le sujet.
Donc on voit que les médicaments utilisés par le professeur Raoult ne sont pas des substances sorties d’un chapeau, qui pourraient avoir de graves effets secondaires sur l’homme et être très toxiques…
J’ai entendu une femme médecin, pourtant chef de service à l’hôpital, dire “on attend qu’il y ait des centaines de morts dus à cette thérapeutique pour l’interdire !”.

Elle est en plein délire et on peut même dire, pour la chloroquine, que c’est un médicament qui a été utilisé par des “milliards” d’être humains, sans qu’il n’y ait eu de catastrophe sanitaire due à ce médicament…
Donc, médicaments, on peut dire peu toxiques, limités dans le temps, 10 jours de traitement seulement.
Les résultats, apparemment excellents d’après les premiers essais, confortés par l’utilisation aux États-Unis sur 500 malades…
Jusqu’ici, on n’a rien à reprocher à ce traitement.

Là où le bât blesse, c’est que le Plaquenil est utilisé ici hors AMM.
Je m’explique. Le Plaquenil a obtenu son autorisation de mise sur le marché (AMM, qui fait que c’est un médicament) pour des indications tout autres, puisque utilisé en rhumatologie et pour des maladies auto-immunes.
Là, la communauté scientifique crie au scandale, et pour avoir officiellement une AMM pour l’utilisation dans le covid-19, il faudrait une démarche longue et coûteuse que le professeur Raoult ne peut attendre.

Le prix très faible du traitement est-il un des griefs non avouables des opposants et notamment du lobby pharmaceutique ?
Je n’ose y penser.
L’hydroxychloroquine est une molécule très facile à produire (en France) et s’il y avait eu une réelle volonté du gouvernement, on aurait déjà approvisionné la plupart des hôpitaux et pharmacies de France.
Autre polémique, l’inscription de l’hydroxychloroquine aux substances vénéneuses !…

Petit rappel :

Les substances vénéneuses sont classées en 3 catégories :
– Liste 1 : produits présentant un risque élevé pour la santé ou toxique
– Liste 2 : produits présentant un risque limité ou produits nocifs
– Stupéfiants : produits engendrant une toxicomanie
Ça c’est la loi.

Un médicament non listé est en vente libre en pharmacie (exemple le Doliprane).
Si on inscrit ce produit chimique sur la liste des substances vénéneuses, en liste II par exemple (il y a un rectangle vert sur la boîte), c’est le cas de l’hydroxychloroquine, cela ne veut pas dire que du jour au lendemain il devient vénéneux, comme un champignon vénéneux, et qu’il est interdit de le consommer.

Cela veut juste dire qu’étant inscrit sur la dite liste II des substances vénéneuses, il faudra avoir une ordonnance pour se le procurer en pharmacie.
En aucun cas le public aura un accès interdit à ce médicament, mais il sera soumis à l’obligation d’avoir une ordonnance.
Le gouvernement a listé en liste II l’hydroxychloroquine, qui jusqu’ici ne l’était pas.

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/1/13/SSAP2001007A/jo/texte

Le fait que ce soit l’ex-ministre de la santé, madame Buzyn, qui ait fait inscrire l’hydroxychloroquine sur la liste II des substances vénéneuses au JO du 13 janvier 2020, peut faire croire qu’il y a eu manipulation avec arrière-pensée.
Yves Lévy (ex-directeur de l’Inserm), mari d’Agnès Buzyn, était en conflit avec Didier Raoult, au point de « retirer leur label aux nouvelles unités de l’IHU de Marseille en 2018»…

Que ce soit une vengeance d’Agnès Buzyn contre Raoult, la tentation de franchir le pas est grande mais je ne le ferai pas… (bien que je n’ai aucune sympathie pour elle et pour toute la Macronie en général…)
La motivation est sans doute d’ordre pratique. Je m’explique :
Si on avait laissé l’hydroxychloroquine non listée, certains, vu la conjoncture, auraient essayé de se procurer et de stocker par tous les moyens ce médicament et pour éviter la rupture et l’auto-médication pour ce médicament, je pense que c’était une bonne mesure  (pour une fois).

De la même manière, autrefois l’éther était en vente libre dans les pharmacies et il n’y avait pas de problème.
Jusqu’au jour où des drogués se sont jetés sur ce produit et on a vu apparaître un grand nombre d’éthéromanes.
Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement d’alors a listé l’éther en liste II. Donc, après l’arrêté, il fallait une ordonnance pour se procurer de l’éther.
Pratiquement, et ça été spectaculaire, du jour au lendemain les éthéromanes ont disparu.

J’espère avoir éventuellement clarifié ces polémiques sur cette crise sanitaire sans précédent que nous traversons, et vous avoir éclairés un peu sur ce sujet délicat…

Vu que l’enjeu est la vie des malades, je crois que la polémique ne devrait même pas exister…

C’est là que l’on voit que les conflits d’intérêts et jalousies de toutes sortes peuvent parasiter et paralyser la vie d’un pays…
Le dogmatisme l’emporte sur le pragmatisme…
Aux armes citoyens…

Robin Dubois

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
lucette.tanneur

oui le chloroquine pas assez cher elle ne rapporte pas assez d’argent pour l’état , donc nul

Marie d'Aragon

Merci d’avoir éclairé notre lanterne sur ce sujet.
Quant à Michel Cymes ? Plus compétent dans un congrès de chirurgie esthétique à
Monaco…

bernard

Toute cette discussion alors qu’il faudrait utiliser tout de suite la solution de Raoult, décrit la
bagarre autour du fric des trusts pharmaceutiques défendus par des docteurs félons, corrompus.

saurer

Non seulement le Pr Raoult est un scientifique hautement référencé, mais de plus il sert de modèle à plusieurs médecins, dans le monde entier, tel le Dr Zélenko, aux Usa :Ce dernier dit s’être appuyé sur les études chinoises et sur celles du professeur Didier Raoult.
Les résultats qu’il a obtenus sont impressionnants ; réussite totale à 100 % !
Il ajoute que sa formule lui permet de débrancher l’assistance respiratoire de ses malades après seulement 3-4 heures !
Voici sa formule :
1 – Hydroxychloroquine 200 mg 1 pilule 2x par jour durant 5 jours
2 – Azithromycine 500 mg 1 pilule par jour durant 5 jours
3 – Zinc sulfate 1 pilule de 220mg par jour durant 5 jours
Résultats transmis bien entendu à D. Trump. (cf Europe Israël 29/03/2020)

Denys

Merci Saurer pour votre geste citoyen qui démontre votre sens de la responsabilité. Il n’y a plus qu’à se procurer les ingrédients au marché noir ou à monter son labo dans le garage ou à se fournir auprès de son dealer (in)habituel qui s’est déjà reconverti. Sauf que : https://www.lepoint.fr/sante/exclusif-coronavirus-plusieurs-cas-mortels-d-usage-de-la-chloroquine-en-france-30-03-2020-2369285_40.php
Sans doute un complot de l’industrie pharmaceutique qui s’obstine à vouloir salir notre nouveau prophète, tout en continuant à nous faire les poches. Allez on y croit ! Croire car c’est exactement de ca dont il s’agit. Comme quoi pas besoin d’être musulman pour partir en vrille.

batigoal

J’avais raté cet article mesuré, qui ne déforme pas la réalité, et n’a pas peur de s’appuyer sur une realité objective (la chloroquine etait en liste II depuis 20 ans, j’ai fourni le lien x fois). J’ajouterai que si le decret pour l’HCL sort janvier, il a été décidé en… novembre, donc hors crise Covid-19. Bref beaucoup de polémiques inutiles en effet, à l’heure où la nation devrait etre rassemblée.

Marc Larapède

La prescription du plaquénil devrait être laissée aux médecins de ville (ou de campagne).

batigoal

en effet, mais encore faut il qu’il sache quelle dose administrer, pour combien de temps, etc…

Phil93

“Si on avait laissé l’hydroxychloroquine non listée, certains, vu la conjoncture, auraient essayé de se procurer et de stocker par tous les moyens ce médicament et pour éviter la rupture et l’auto-médication pour ce médicament, je pense que c’était une bonne mesure ”
FAUX FAUX FAUX !

le doliprane n’a pas été classé vénéneux mais a été restreint par arrêté pour éviter la pénurie…

Robin DUBOIS

La chloroquine est listé en liste II depuis pas mal de temps( déjà sur le Vidal 2010 elle y était). Il me paraît logique d’avoir listé l’hydroxychloroquine en liste II.
Vu l’indication thérapeutique de l’hydroxychloroquine dans ce cas là, et vu les contre contre-indications et risque de surdosage, il ne m’apparaît pas choquant de l’avoir listé…
Vous parlez du doliprane peut-être, mais rien ne nous dit que le législateur ne l’inscrira pas un jour sur le liste II… toujours est il que mon but n’est pas de polémiquer sur ce sujet…

Phil93

Ouah la news !!! depuis 2010 !!!!
tout le monde se serait trompé en disant le 13 dec 2020 !!??
félicitations !!!
il n’en reste pas moins vrai qu’il n’y’a pas un seul médecin qui n’a pas prescrit un jour de la chloroquine et que si il y’avait eu des problèmes, depuis 50 ans et des centaines de millions d’utilisateurs, cela se saurait !!!!

Nikitaratata

Et voici que subitement une campagne de presse s’installe pour affirmer haut et fort que la chloroquine “aurait” provoqué des morts et des effets toxiques cardiaques, sans bien sur préciser les conditions particulières de ces incidents (le plus souvent suite à une auto-médication sans surveillance médicale). Encore porté hier en héros national, demain le Professeur Raoult sera-t-il considéré come un empoisonneur irresponsable ? Question: combien de décès recensés suite à un usage (sous contrôle médical) de la chloroquine vs nombre de décès suite au coronavirus ? Et dans ce dernier cas on ne parle pas au conditionnel.

didile

Il y a des donneurs de leçons ,politiques ,people ,infectés .Certains ont déjà succombé .On ne doute pas qu’ils vont tous boycotter les prescriptions du professeur Raoult !!!Pour eux et pour leur famille.
Ou alors ,pour obéir au gouvernement ,ils vont tous attendre de n’avoir plus qu’une heure ou deux à vivre pour tenter le traitement.

Et comme le médicaments du Pr. Raoult ne sert à rien s’il ne sont pas mis en œuvre dès le début de la maladie, l’effet Darwin aura joué à plein…

Dany BARTHOUIL

Excellent ! Merci d’avoir expliqué pourquoi certains produits sont soumis à prescription……car on voit apparaître dans certains articles que la chloroquine a provoqué des morts …mais c’était par des auto médications !!! …

didile

Nous, les sans-dents ,nous n’y connaissons rien ,mais nous avons assez de jugeote pour constater qu’ aucun journaliste ne pose, à tous ces médecins qui déboulent sur les plateaux des médias pour dégommer le professeur Raoult,la question qui ,derrière notre écran ,nous brûle les lèvres: “et vous, quel traitement préconisez ou dispensez -vous à vos malades ?”.
Il y en a même qui viennent se faire de la pub et qui ne sont même pas médecins.
Dans les guerres précédentes ,les journalistes donnaient des nouvelles du front ,
elles étaient vraies ,elles étaient fausses ,ils les arrangeaient sûrement à leur sauce suivant leurs opinions politiques mais au moins ,ils ne disposaient pas d’assez de temps d’ondes ou d’antennes pour y convoquer tous les charlots de la terre .

Nikitaratata

Le traitement du Professeur Raoult ne se résume pas seulement à l’usage de la chloroquine en association avec un antibiotique mais également à la méthodologie et prise en charge du patient. Il s’oppose en effet à un dépistage tardif et une prise en charge médicale uniquement lors de l’apparition de symptômes très graves. C’est une hérésie et en totale contradiction avec les principes fondamentaux de médecine: connaissez-vous UNE SEULE pathologie pour laquelle une prise en charge médicale tardive améliore l’espérance de vie et/ou facilite la guérison du patient ? Il suffit de quelques brèves recherches pour se rendre compte du C.V exceptionnel du Pr. Raoult qui est une sommité mondialement reconnue dans son domaine d’expertise et non un “doux farfelu à la recherche de gloire médiatique”

Denys

Oui il préconise ce traitement à un stade relativement précoce, ce qui est logique. Pas farfelu mais bien évidemment à la recherche de gloire comme beaucoup de chercheurs à son niveau. Il s’est mis en coauteur d’un nombre incalculable d’articles pour être en tête de liste dans son domaine. Son management est critiqué. C’est loin d’être un saint. Tant mieux si l’HCQ fonctionne. Discovery nous permettra d’y voir plus clair je l’espère.

Nikitaratata

La gloire et la reconnaissance il l’a déjà eue dans le passé… par contre il faut savoir que dans le monde de la recherche scientifique vous ne valez que par le nombre d’ articles publiés dans des revues scientifiques prestigieuses, à défaut de quoi ni aide ni subsides… c’est un principe dangereux pouvant mener à une compétition malsaine et certaines dérives. Le Pr. Raoult est suffisamment intelligent pour avoir saisi les règles du jeu et les avoir appliqué à son avantage. Faut-il le lui reprocher ? En dehors du coronavirus, il (et son équipe) a obtenu des résultats indiscutables qui ont contribué une l’avancée scientifique notable dans son domaine. Pour le reste il peut (et à le droit) de se tromper. Seul l’avenir nous le dira.

Thomas

Ah ! Merci Denise pour ce commentaire puissant…
Au coeur du sujet… !
Ou comment suggérer le début d’un processus
de discrédit avec des considérations ultra périphériques à destination des émotifs superficiels….
C est comme si un conducteur du dimanche émettait insidieusement des débuts de critiques et de suspicions sur la façon de conduire, inconsidérée, de Sébastien Loeb…!
Pas sérieux tout ça…
Et même scandaleux et condamnable pour un nombre certain de généralistes-tocards, ou autres, qui viennent délirer dans les médias. Au mieux, ces généralistes sont dans les généralités…
Et je ne parle pas du pouvoir et de ses sbires…

Denys

@Thomas. Vous voulez du fond ? Voir les liens fournis à Phil93 plus bas. Vous voulez aussi les études chinoises dont on parle régulièrement ? Voici celle du 19 février (et pas du 16 mars comme le propage les fake news) qui a fait rentrer l’HCQ dans la liste des possibilités thérapeutiques en Chine au même titre que d’autres antiviraux : https://www.jstage.jst.go.jp/article/bst/advpub/0/advpub_2020.01047/_pdf/-char/en.
Voici l’abstract de celle plus tardive qui ne constate pas de bénéfice particulier pour l’HCQ : http://www.zjujournals.com/med/EN/10.3785/j.issn.1008-9292.2020.03.03
Savez vous aussi ce qu’on peut lui opposer ?

Pascal JUNG LEDOUX

Encore une affaire de fric…Médicament peu cher et efficace!!!A rappeler que ce Professeur est le 1er Mondial dans le domaine des maladies infectieuses.Ce n’est pas à macrhitler et sa bande de nuls de lui donner des leçons!!!

Denys

Les arguments d’autorité n’ont aucune place dans une démarche scientifique (consulter aussi Bernard, notre spécialiste de la gravité quantique, il saura vous l’expliquer s’il se rappelle encore ce qu’est la science).
1) Pourquoi Raoult nous a vendu l’HCQ en bidouillant sa première étude ?
2) Pourquoi Raoult s’est carrément passé de groupe de contrôle (ce qui ne lui aurait pas coûté grand chose en terme de protocole) dans sa deuxième étude ?
Moi je ne vais pas chercher de théorie complotiste. Alors je dirais juste un mot : ego. Et pour vous un autre : Milgram.

Anonyme

Evidemment que Monsieur le Professeur est dans le vrai , il ne risquerai pas sa carrière en racontant des mensonges , il laisse ça à ce gouvernement véreux , je vous souhaite monsieur le Professeur un immense succès merci pour nous tous , et merci aussi parce que vous ne cédez pas à la pression de choisir qui doit vivre , qui doit mourir

denis

Bande d”assassins de la rem .Macron,chef de bande ;Salauds,pourris

Denys

Calmez vous cher homonyme. Votre commentaire ne fait pas avancer le schmilblick. Rendez vous plutôt utile : faites comme les jeunes niçois et apportez des paniers repas aux petits vieux ou si vous êtes vous même un petit vieux, mettez vous au tricot. Ça calme les nerfs. Et Dieu sait qu’on a besoin de sang froid en ce moment quand tout le monde est si prompt à partir en vrille.

patphil

le type même du gaulois réfractaire !
à éliminer au plus vite pour que les labos trouvent un médicament dans quelques mois

Robin DUBOIS

Il sera d’ailleurs le héros du prochain Asterix : le professeur Raoultsterix…

Denys

Vraiment ? Pourtant Raoult nie la notion de français de souche (https://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/le-francais-de-souche-n-existe-pas-23-08-2012-1498404_445.php) et s’opposait à l’interdiction du voile à l’université (https://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-voile-a-l-universite-les-pompiers-pyromanes-15-04-2016-2032545_445.php). Arrêtez d’en faire ce qu’il n’est pas. Raoult n’est pas Panoramix. Il politise le débat scientifique comme vous le faites. C’est contre productif. Quant aux labos, certains le soutiennent en voulant distribuer gratuitement l’HCQ à leur pays si elle fonctionne.

Nikitaratata

En effet, non seulement il défend le port du voile mais il va même plus loin en affirmant que ses élèves les plus talentueux sont tous d’origine africaine et/ou orientale. Lors d’une conférence Il a également tenté une démonstration (plus ou moins discutable) en se basant sur les publications scientifiques pour affirmer l’émergence scientifique des pays africains et de l’orient face à l’effondrement scientifique américain et européen. De tels propos devraient le rendre infréquentable sur ce site et je suis plutôt surpris du soutien inconditionnel dont il bénéficie ici sur R.L

Denys

Effectivement la position de RL est incohérente et la plupart des commentateurs ici sont à la rue en faisant de Raoult un « patriote ».

Thomas

Denis
Je sais pas si vous avez remarqué mais c’ est pas pour ses idées politiques qu’ il est au coeur des évènements. Il l est parce que nous sommes dans son domaine d excellence et par son comportement.
La politique, la vision du monde, son organisation en nations souveraines ou pas, la déferlante migratoire ou pas, le pouvoir des peuples ou des oligarchies, ça c est carrément un autre sujet et là il n’a plus la prééminence qu il a dans son domaine où il est exceptionnel.
Faut pas tout mélanger…

Denys

C’est vrai. Mais c’est bien Raoult qui sort de son domaine d’excellence en politisant le débat ? Par ailleurs c’est bien lui qui se fiait aux données fournies par la Chine et ne considérait pas sérieusement la possibilité d’une pandémie mondiale comme Buzyn (source : https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-en-chine-doit-on-se-sentir-concerne/). C’est bien lui encore qui considère que développer un vaccin pour une maladie émergente est une « manie » et relève de la « science fiction » (source : https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-traitement-vaccin/) quand la Chine en est aux tests (source : https://www.chinadaily.com.cn/a/202003/24/WS5e79cb02a310128217281a70.html) ?

BERNARD

J’ai écouté ce jour un médecin qui a dit (approximativement) : Un virus passe à travers le corps, il y rentre, il fait des dégâts éventuels et en ressort, que ce soit celui de la grippe ou du coro. Lorsqu’il ressort, on constate les dégâts qu’il a fait, mais il n’existe pratiquement plus.
C’est ce que disait Raoult à propos du traitement “en phase terminale” : les dégâts sont faits, il n’y a plus de virus ça sert à rien.
Il serait donc de la plus triviale logique d’administrer un traitement (lequel je sais pas s’il existe), le plus tôt possible, c’est à dire AVANT que le virus n’ait pu faire trop de dégâts dans les poumons. (Dans le cas du cod, je rappelle que certains dégâts sur les alvéoles seront irréversibles entraînant des insuffisances respiratoires définitives)

Anonyme

Bonjour Bernard , je vous rejoins dans votre commentaire , mais il faut vous adressé à macron pour cela , car je reste persuadée que Monsieur Le Professeur aimerai pouvoir agir ainsi

Denys

Sacré Bernard ! Toujours le même après mon long exil. Voilà qu’il s’improvise médecin en avouant être dans l’approximation et l’ignorance (« lequel je sais pas s’il existe »). Merci quand même pour les conseils, on continuera de notre côté à en passer par notre médecin traitant.

Denys

Raoult a pour modèle la Chine pour lui la meilleure au monde en virologie. Il s’est fié aux chiffres communiqués par Pekin pour affirmer en janvier que l’on délirait à propos d’une éventuelle pandémie en Occident. Il réfute l’intérêt d’un vaccin et considère que le confinement est moyenâgeux. Il focalise l’attention sur l’HCQ. La Chine a une stratégie multimodale : dépistage, confinement, masque, évaluation de plusieurs antiviraux (HCQ mais également remdésivir, favipiravir, …), des remèdes de la médecine traditionnelle chinoise, du plasma convalescent, test d’un vaccin en cours. Aujourd’hui grâce à lui on parle toujours du même traitement qui est d’ailleurs autorisé en hôpital et pas des alternatives. Il est vu au final comme un prophète ou un messie. Ridicule !

peplum

“autorisé” : “saboté” en hôpital (au moins par la force des choses, puisque traiement “paludéen” utilisé trop tard, seuls arrivant à l’hôpital les symptomatiques graves, le symptôme grave ayant remplacé le test (quasi inexistant), ou la pure et simple présomption prudentielle d’infection).

Phil93

le traitement alternatif actuellement mis en place et ne servant à rien coûte 463 euros…
quand aux alternatives à venir on en parle pas mal puisque les tests en cours présentent 3 autres traitements à l’essai…
tout ce que l’on voit lorsque l’on parle partout du traitement du Pr Raoult c’est sa descente en flêche tandis que les chercheurs s’activent à trouver une solution de remplacement qui ne coutera pas les 2 euros de la boîte de chloriquine !!!
denys : lamentable tentative de désinformation de votre part. Soit vous travailliez pour les labos soit vous regardez trop les chaînes d’infos en continu !!!

Denys

@Phil93. Je vous conseille de consulter urgemment les vidéos de Raoult sur le site de l’IHU Méditerranée qui systématiquement vante la Chine. Ensuite vous regarderez avec profit ces liens si vous lisez l’anglais pour comprendre ce que fait la Chine qui n’a rien à voir avec ce que dit Raoult qui monopolise le débat avec sa monomanie :
https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/who-china-joint-mission-on-covid-19-final-report.pdf (voir p 35 sur les différentes molécules à évaluer).
https://www.chinadaily.com.cn/pdf/2020/1.Clinical.Protocols.for.the.Diagnosis.and.Treatment.of.COVID-19.V7.pdf (voir p 8 et 9 sur les protocoles thérapeutiques)
https://covid-19.chinadaily.com.cn/a/202003/19/WS5e72e741a3101282172806a4_1.html (encore sur les molécules alternatives)

françois BLANC

Ne pensez-vous pas que ces atermoiements sur l’ usage de ce traitement n’existent que pour masquer la penurie de ses composants ??

Nikitaratata

Il s’agit de la seule et unique explication SENSÉE. Je ne donne pas 10 jours pour que tous les stocks encore disponibles d’hydroxychloroquine (Plaquenil) soient réquisitionnés par le gouvernement et indisponibles sur le marché libre (lire: interdits) . Ils seront strictement rationnés et réservés aux malades sélectionnés selon certains “critères” que je laisse à chacun le soin d’ apprécier (et je ne soutiens ici aucune thèse “complotiste”).

Jacksoul

L’article ne répond pas à quelques-unes de mes interrogations:
La chloroquine aurait été classée vénéneuse pour éviter le rush et l’auto-médication, soit;
Mais elle a été ainsi classée le 13 janvier, alors que l’épidémie ne nous avait pas touchés;
En outre cela signifierait que Buzyn savait que la chloroquine était adaptée à la situation.
Bref, des questions de nature à alimenter le conspirationnisme.

Joël

C’est pire que ça, si vous lisez bien l’arrêté :
Vu l’avis du directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail en date du 12 novembre 2019.
Un avis datant de novembre, c’est donc bien que début novembre ou avant des gens savaient que quelque chose de grave allait arriver.

Jacksoul

Et qu’ils savaient aussi que la Chloroquine pouvait être efficace !
C’est pourquoi je parle de “conspirationnisme”.

Malou30

Une chose est sûre et certaine , tout médicament même la simple aspirine peut être dangereuse.
Le traitement préconisé par le professeur Raoult est fait sous surveillance médicale . Arrêtons de l’em…….er .
Michel Cymes la seule chose qu’il soigne ce sont ses apparitions TV .

Phil93

…surtout l’aspirine !!!
ce n’est pas pour rien que ce médoc a été remplacé par le paracétamol !!!

Lire Aussi