1

La politique islamiste de Macron comme fiction

Macron soumis à l’influence anti-nationale mondialiste de Soros est désormais la figure controversée de la politique LREM comme fiction pour masquer l’islamisme conquérant. La politique anti-nationale GOF-LREM des loges maçonniques promeut en conséquence une France sous domination musulmane.

Et le JDD de dénoncer la soi-disant peur de l’islam dans un sondage bidon ! Mais, pas de quoi parler d’un fantasme de complot souterrain immigrationniste mondialiste de Soros pour la soumission des dhimmis, les minorités soumises en terre d’islam, et le retour à l’époque médiévale de l’Islam conquérant. Les soi-disant zélites européennes LREM-socialistes indigénistes corrompues ont dénoncé les racines judéo-chrétiennes de la France afin de livrer les peuples européens à la dhimmitude. Éric Zemmour est naturellement relégué dans une mouvance réactionnaire, prompt à fustiger une France gauchisante, sans identité, avachie, capitularde.

Éric Zemmour est dénoncé pour faire figure de pionnier de la France identitaire à succès sur CNews.

Depuis quelques années, la Droite Nationale est devenue un pilier intellectuel de la dénonciation de la haine mortifère de l’islamisme radical et des islamistes contre la France judéo-chrétienne et les Français.

Et le sondage bidon du JDD veut faire croire à l’histoire universelle des musulmans opprimés ! Après le massacre organisé des chrétiens d’Orient, le but de Macron – qui fait la promotion des Algériens avec les discours lénifiants GOF-LREM sur la tolérance de l’islam méditerranéen de France en France – est de faire des Français des citoyens de seconde zone dans leur pays ! Aujourd’hui, la préoccupation à l’égard des chrétiens d’Orient n’est plus limitée aux milieux soi-disant islamophobes et ou même décrits comme croisés. La Droite Nationale promeut ouvertement la défense de l’identité française et de l’Occident chrétien. On eut donc citer élogieusement les propos des éditorialistes du Figaro Ivan Rioufol et Éric Zemmour, ou de Bernard Antony, défenseur ardent de la branche catholique traditionaliste, pour qui toute terre conquise par le djihad et par les islamistes voit ses habitants obligatoirement convertis et soumis en dhimmitude. Dénoncer cette situation, ce serait prendre le risque de faire le jeu de l’extrême droite, alors que Macron est déjà en campagne pour 2022.

C’est pourquoi les islamo-gauchistes dénoncent une déformation complotiste de la réalité de l’Islam.

La Droite Nationale serait soumise à un imaginaire conspirationniste peuplé d’intentions mauvaises et de haine malfaisante à l’endroit des islamistes limité à un seul et même scénario : la domination musulmane.

Et cette Europe-là, musulmane et soumise à Soros, beaucoup d’Européens n’en veulent pas. Les dhimmis, en Algérie, ce sont les juifs et les chrétiens, les Mozabites et tous ceux qui ne sont pas sur la ligne de l’islam radical. De ce point de vue, le monde des islamistes reste médiéval dans ses fondements.

Macron et les siens sont toujours à l’affût d’une servilité ou d’une allégeance à l’islam radical. C’est pourquoi la dhimmitude, c’est en réalité une concession soumise des gouvernements européens. Une femme ne peut pas aller seule au café, elle doit sans cesse surveiller ses vêtements, ne pas montrer ses cheveux ni ses bras, au risque d’être harcelée dans la rue. Macron a inventé une nouvelle manière de parler pour ne rien dire. Les GOF-LREM s’obstinent à ne pas entendre ce que les Français disent dans leur majorité !

Cette Europe socialiste contemporaine à la Soros est d’autant plus redoutable qu’elle a abdiqué ses racines chrétiennes pour mieux complaire à ses nouveaux maîtres musulmans. La France de Macron montre l’exemple d’une France socialiste affairiste mondialiste ayant effacé son histoire et renié son identité. À cet instant précis, il est clair que le prix à payer, pour avoir la paix en France dans cette Europe, est la soumission des Français. On aurait tort de penser que ces idées à la Soros sont marginales. Sous une forme ou sous une autre, l’image d’une Europe qui se couche devant l’islam est omniprésente dans la politique de l’UE !

Merkel a conduit l’Europe germanisée à s’avilir devant les migrants et elle impose la soumission des peuples européens à ce destin collectif honteux et humiliant. Et cela n’est pas sans conséquences, au moment où le sondage bidon du JDD dénonce les soi-disant vociférations des Français qui seraient hostiles à l’islam et non aux islamistes comme aussi à travers l’Europe, et pas seulement en Allemagne avec l’AfD. Autant dire que la propagande des idées mondialistes immigrationnistes de facture assez médiocre à la Soros n’est pas marginale et dont les Français pourraient se tenir quittes. Non, décidément, les islamistes ne parlent pas pour ne rien dire. Ce que dit le djihad, il le dit clairement, et cela en dit long sur la politique terrifiante de Macron, lui qui dénonce les soi-disant Français islamophobes, mais qui refuse de nommer les tueurs islamistes.

Thierry Michaud-Nérard