Laetitia Dewalle estime que l’immigration ne concerne pas les GJ

GJ Pièges à Cons : la porte-parole GJ Laetitia Dewalle ne veut pas parler d’immigration…

Depuis bien longtemps le pouvoir et la gauche s’ingénient à tendre au peuple, singulièrement au peuple de droite, des pièges dans lesquels il se précipite tête première !

Dans la conjoncture actuelle, prenez le cas des Gilets jaunes ; plusieurs chausse-trappes leur ont été tendues dont les principales :

  • La « violence » contre la police et les médias
  • Le « Grand Débat » dit encore « Grand Enfumage »
  • Le discours de leurs porte-parole.

La structure protéiforme du mouvement, son absence de chefs reconnus et de plateforme claire de revendications font à la fois sa faiblesse et sa force. Car si leur adversaire principal est bien le pouvoir en place, les bataillons auxquels ils sont quotidiennement confrontés dans notre société où l’immédiat a gommé la réflexion, ce sont les troupes médiatiques subventionnées, haut-parleur du macronisme mais aussi de l’idéologie bobo-gaucho qui règne sans partage sur le « paysage médiatique ».

Décidément on ne peut  plus écrire tranquille, voici Caramel qui se pointe suivi comme son ombre par un Félix dont les moustaches sont encore blanches du lait dont je lui avais laissé une écuelle dans la cuisine.

Après quelques caresses de bienvenue et un nettoyage de moustaches, Félix ne peut s’empêcher d’y aller de son grain de sel :

« La propagande concernant la « violence »  contre la police est en partie annihilée par toutes ces vidéos de violences policières qui circulent sur le Net, elle n’est donc pas déterminante ! »

Caramel se devait d’intervenir à son tour :

« Celle contre les journalistes va faire un flop, car tous ont pu constater combien les chaînes de désinformation massive ont fait le jeu du pouvoir et des Robocops au détriment du mouvement des Gilets jaunes.

Du coup les petits frottements d’oreilles infligés aux sbires du politiquement correct ressemblent plus aux bastonnades que Guignol inflige aux méchants qu’aux scènes de violence bestiales dénoncées par des médias hystériques en pleine crise de résistance corporatiste »

Félix ne veut jamais être en reste :

« Quant au « Grand Débat National » il ressemble tellement à la semi-liberté avec bracelet électronique que même certains journalistes en ont convenu !

Selon l’ineffable Griveaux, on pourra parler de tout, sauf du RIC, de l’immigration, du terrorisme, de l’organisation d’élections, de la peine de mort et du départ de Jupiter !

C’est-à-dire que l’on pourra débattre de tout ce qui est subsidiaire, mais pas du principal !

Pas question de débattre des « acquis sociaux républicains » que sont avortement, PMA, immigration, peine de mort, bref tout ce qui contribue à détruire famille et structure sociale.

De plus le kid de l’Élysée n’a pris aucun engagement sur la suite qui serait éventuellement donnée aux revendications passées par le filtre imposé au Grand Débat qui ne sera qu’un grand Déba… llage, défouloir pour crétins naïfs, stérile, et téléguidé par le pouvoir. »

« Si vous me laissez donner mon opinion » réussis-je à glisser

« Reste donc le troisième piège des trappeurs en costards bleus : les porte-paroles des Gilets jaunes invités dans les médias…

Et là on peut dire que ça marche à fond : la technique consistant à inviter des Gilets jaunes totalement étrangers à l’expression orale, et, a fortiori au délicat exercice qui consiste à répondre sous la pression quasi physique d’un panel déstabilisant de « journalistes » ou de  copains « spécialistes » d’une hostilité à la limite de l’insulte, est une technique à la fois efficace et parfaitement rodée.

Mais là où les choses deviennent plus graves, c’est que l’observateur averti constate les effets de l’entrisme de certains cercles de gauche et d’extrême gauche chez les Gilets jaunes… »

« Ah – me coupa Caramel –  il n’y a pas que sur ces médias, regarde l’interview sur un média ami, TV Liberté, d’une certaine Laetitia Dewalle, qui se présente comme porte-parole des GJ du 95.

Lorsque la présentatrice l’interroge sur la position concernant l’immigration des GJ qu’elle représente, la « porte-parole » rétorque qu’elle ne répondra pas car « l’immigration n’est pas le souci principal des Gilets jaunes… c’est un problème politique et nous ne faisons pas de politique… »

La fille a tout faux et le sait pertinemment, car tout est politique dans les revendications des GJ qui, soit sont purement politiques, soit ont un impact politique (Ric, mode de scrutin, démission du golem de l’Élysée, Smic, retraites, organisation d’élections etc…)

La déclaration de la fille est donc une réponse politicienne d’extrême gauche plus que d’extrême gaucherie, formulée en toute mauvaise foi,  pour esquiver le débat fondamental car l’islam et l’immigration sont au cœur des problèmes rencontrés par tous les Français y compris les GJ.

Ils sont aussi au cœur du financement des mesures sollicitées par les GJ.

En effet, la suppression pour les immigrés clandestins ou non de l’AME , des aides sociales, des allocations familiales, du regroupement familial ainsi que l’expulsion des clandestins, représente un montant  d’économies largement supérieur au coût des mesures sollicitées par les GJ.

En plus cette « Schiappa », sorte de courge islamo-collabo, déguisée en Gilet jaune, ne réalise pas  que l’actuelle politique d’immigration signifie sous quelques années la perte de l’identité française, la perte de notre liberté, la soumission à la Charia, l’esclavage des femmes  et la disparition de la civilisation française… y compris des GJ et d’elle-même! »

Caramel se tourna vers Félix : « Et toi qu’en penses-tu ? »

Le chat (je hais sa souplesse !) sauta sur mon bureau sans déranger une feuille de papier :

« Je pense que ceci n’a rien de fortuit.

L’aisance des propos tenus par cette marionnette (mais pas Marie honnête !) démontre que l’extrême gauche a mis en œuvre ses techniques habituelles d’entrisme et d’utilisation d’ « idiots utiles », afin d’accomplir la subversion du mouvement des Gilets jaunes.

Faute de réaction immédiate de notre part, nous serons, encore une fois, les cocus de l’Histoire ! »

Patrice Cirier

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/14/gj-pieges-a-cons-la-porte-parole-gj-laetitia-dewalle-ne-veut-pas-parler-dimmigration/

image_pdf
0
0

71 Commentaires

  1. Toute cette caste politique, médiatique, judiciaire, haut fonctionnaires etc…, se connaissent tous (franc-maçons pour beaucoup), sont du même milieu, sont des sectaires car ont une idéologie, une façon de penser à part, la même et entre eux, d’où ce mépris envers les Français, et il est évident que leur mépris n’est dirigé que sur les Français de souche dont ils insultent. Ils ne se rendent même pas compte que les Français voient leur deux poids deux mesures.

  2. (Suite) La mansuétude pénale invraisemblable dont bénéficient Macron et son entourage en est aussi la marque. J’ai eu d’étonnantes conversations avec des gens de ce milieu pour entendre ce genre de réponse : « les gilets jaunes, ce sont des beaufs, des fachos, il est normal que nous défendions l’État contre ces gens-là ». Consternant. »
    Et c’est ce que doivent dire également Macron et tout ses ministres entre autres politiciens, sur les GJ car ils viennent tous du même milieu.
    La « justice » en France n’aime ni l’ordre ni la justice (on le voit avec son laxisme avec les délinquants de banlieue dont elle excuse de tout et avec les politiciens au pouvoir encore plus), elle ne préfère donc ni l’un ni l’autre, elle ne sert qu’à défendre les politiciens au pouvoir dont elle est en lien.

  3. https://www.fdesouche.com/1142597-severe-repression-des-gilets-jaunes-la-justice-francaise-est-elle-en-train-de-preferer-lordre-a-la-justice
    Sévère répression des gilets jaunes :
    « Extraits : La lourdeur de certaines condamnations de gilets jaunes provoque la colère des gilets jaunes, lesquels critiquent une justice qui se serait donné comme mission de rétablir l’ordre – quitte parfois à excéder sa mission d’application de la loi.

    (…) une connivence sociologique, philosophique culturelle et politique de la haute fonction publique judiciaire avec les « élites » au pouvoir. Ce sont souvent les mêmes, qui se voient, qui se fréquentent, appartiennent au même cercles, aux mêmes obédiences.

  4. A tout les internautes attention certains sur se site essaye une operation de destabilisation contre les gilets jaunes en pretendant qu’il serais au fond un mouvement a la solde de l’extreme gauche de melenchiass le franc-mac traitres a la france…dans but a terme de saper aux moral des gilets jaunes Pour qu’il se desagrege les patriotes nationaliste souverainiste heleno-chretien blanc identitaire sont la nature meme de fond du mouvement des gilets jaunes ..d alleurs pas de banlieussad pas de blac-bloc pas d’anti-fa (france) mais de gros moyens materiel ..et carte blanche donner aux millice mercenaires de macrocescue pour faire montre de la plus grande violence contre des francais blanc identitaire la pas de pitie ! milice d’ont syndicats onts gager leurs fideliter aux regime de

  5. Cela prouve que certain(e)s GJ ne comprennent rien.
    Au contraire, l’immigration est la PREMIERE revendication qui devrait être faite car c’est de là que partent tous les problèmes rencontrés par les Français. Et en plus ils ne connaissent pas ces gens et ils s’apercevront très bientôt ce qu’ils vont faire subir aux Français Mais les plus déçus seront ceux qui leur font confiance. Leurs enfants pourront les remercier plus tard…..

  6. Je doute que RL et RR parviennent à éclairer ces GJ lors de leurs assises car il est difficile de faire boire un âne qui n’a pas soif

  7. ayant parlé avec plusieurs GJ je confirme que l’on trouve aussi des gens bien plus proches de Mélenchon que de Dupont Aignan.
    Certains veulent clairement que l’on traite de l’immigration,
    d’autres pleurnichent sur les racailles qui « souffrent » dans les banlieues…
    on ne s’en sortira pas.
    la France finira par couler, le monde va changer totalement,
    et on sauvera ce qu’on pourra.

  8. Maintenant les commerçants se plaignent que les Gillet jaunes leur ont fait perdre de l argent. Ils manifestent.
    On arrivera à rien dans se pays chacun pense à soit.
    En attendant les musulmans avancent et rigolent de toutes nos conneries surtout des Francais qui se tapent entre eux .
    Les muzz s aident entre eux les Français se tirent la bourre pauvre cons.

    • eux ils ne demandent pas qu’on taxe les plus riches d’entr’eux; ils savent qu’en cas de guerre civile leurs riches assureront les arrières.
      et ils ont beaucoup d’admiration pour ceux qui ont du fric.

  9. Parce que vous croyez être encore libre de dire ce que vous pensez ? Cette femme joue la sécurité avant tout…

    • La sécurité ? Je n’y crois pas une seconde. Comment peut-on penser une seconde que ces « porte-parole » GJ jouent la « sécurité » quand ils manifestent avec les risques dont ils connaissent ? De plus, le mouvement des GJ est criminalisé par le gouvernement ! Tous ces « porte-paroles GJ » d’extrême-gauche, mélenchonistes, jouent sur une forme d’ambiguïté, ils ont pris et prennent les Français de type GJ depuis le début pour des cons (tout comme Mélenchon ne s’est jamais intéressé aux Français de type GJ avant), avec l’aide du pouvoir et avec ses médias de masse qui les ont bien aidés en cela car ça les arrangeait, ce qui les a favorisés à noyauter et à étouffer le mouvement sur sa dimension identitaire.

  10. Si telle est la position des GJ, qu’ils aillent se faire foutre. Les milliards gaspillés pour l’immigration seraient bien utiles pour les plus
    démunis d’entre nous ;mais si les GJ ne voient pas la relation de cause à effet, qu’ils continuent
    à gueuler leurs conneries.

    • Je suis totalement d’accord car les GJ identitaires si tant est qu’il en reste encore, n’ont pas à aider des GJ qui considèrent normal la destruction du peuple français et qui font tout pour, qui acceptent que les Français paient pour leur destruction, par tous les moyens : coûts, islamisation, attentats et insécurité.

      • Les gilets jaunes est un mouvement indidentitaires avant toute chose !
        De la decoule tout le reste….! 🤔

    • Je l’ai déjà dit et écrit, la manifestation, voire l’affrontement aurait pu, aurait dû se faire au sein de ce bouillon de culture ( et d’inculture )… J’ai tout vu sous l’uniforme jaunet, de l’extrême gauchiste portant sur le dos de la main son groupe sanguin à la ménagère s’arrêtant tous les 300 mètres pour enlever ses chaussures afin de soulager ses arpions…Vous aviez de tout et bien sûr les ennemis de notre civilisation bien blancs et bien élus comme Meluche…Frères identitaires, nationalistes, chrétiens radicaux, vous teniez sous la main ces racailleux….et on s’est contenté de l’affrontement flics contre gauchos…Il ne manquait que Cohn BEndit… J’ai bien essayé essayé d’en envoyer titiller cette nuisible d’Hidalgo et sa Brossat (reluire) à L’hôtel de ville de Paris…Hélas !!!

  11. Tiens certains vous vous appercevez qu’ il y a parmi les gillets jaunes des collabos des gens qui votent mélanchon et qui sont pour les bougnes qui font chier tout le monde .
    L immigration sa les concernent pas pauvres rigolos pauvres bisounours.

  12. On ne peut adhérer aux déclarations de ceux (ah! Et celles, mille excuses) qui prétendent changer le pouvoir et crient en même temps (! ) qu’ils ne veulent pas « faire de politique! Car si tout n’est pas politique, comme tenterait de vous le faire croire un bon marxiste dans une pesante dissertation, les revendications des G. J. NE SONT QUE POLITIQUES:

  13. Si, les GJ, c’est AVANT TOUT contre l’islamisation, l’afuckanisation et l’UE. Si t’as pas pigé ça, enlève ton gilet!

  14. Eh oui! Les gilets jaunes roulent surtout pour Mélenchon! Au début, on croit à un véritable sursaut de la France profonde, celle des innombrables laissées pour compte, celle dont Ubu Roi se moque ouvertement. On applaudit. Mais peu à peu, dans l’attente d’une explosion générale s’estompe: on va en parler; c’est normal, puisque 80% des Français sont contre l’immigration! Et puis, non, non, cela ne concerne pas les G. J.! (qui paient pourtant taxes, impôts et cotisations). On croit d’abord à une méprise ou à la censure de la télé. Mais…Non, les baveux des télés ne peuvent aller jusque là, et ce sont les G. J. qui se « censurent » eux mêmes, car si 80% des Français sont contre, à peu près les 20% restant votent pou Méluche. Le compte est bon!

    • A moins qu' »on » nous prend pour des cons et que tout est fait pour qu’on n’entende que des GJ allant dans ce sens donc qu’il ne parle pas d’immigration, dans le but de torpiller le mouvement pour aller dans le sens des mélenchonistes car immigrationnistes.

  15. Parfois il ne faut pas exagérer. En effet, cette dame vit dans une zone bien impactée par l’immigration africano muzz, si d’aventure, elle se permettait de dénoncer , ouvertement , les  » bienfaits » de l’invasion, elle encourait le risque « d’incivilité » de la part des collabos et surtout , des pépites d’or de la nation à l’encontre de tous son entourage, notamment ces enfants. Ça se passe comme ça dans les zones islamisé, racisme latent et communautarisme imbécile, a l’encontre des autochtones , il s’agirait de ne pas l’oublier . C’est le futur de la France , si rien n’est fait pour contrer cela , vous aurez alors tout loisir de l’expérimenter , se que je ne souhaite pas

    • Et Zineb, et Sansal, et zemmour, ils font comment?
      Mais ce que vous ne voulez pas voir, et que je n’avais pas vu au début moi non plus, c’est que beaucoup de gilets jaunes roulent pour Mélenchon.

      • Les GJ qu’on voit aujourd’hui, sont sûrement, pour pas mal d’entre eux, des mélenchonistes car les mélenchonistes sont venus torpiller le mouvement sur sa dimension identitaire qu’on pouvait voir au début (et il y a eu plusieurs faits qui l’ont prouvé). Mais dès le début du mouvement, dans les médias, on n’a pu que constater qu’aucun « porte-parole » des GJ n’a voulu parler de l’immigration, ce qui veut dire que tout a été fait pour que ce sujet ne puisse pas être exprimé, ce qui a avantagé dans le mouvement-même, les mélenchonistes, ce qui ne veut pas dire par contre, qu’il n’y a plus du tout de GJ identitaires encore mais probablement moins, mais, s’ils ont pu pour certains se retirer du mouvement s’ils ne s’y sentaient plus à leur place, ils n’ont pas changé d’opinions pour autant.

    • Je ne sais pas pour elle mais vous êtes en train de dire que tous les « porte-parole » des GJ vivent dans une ZDND, j’imagine, d’où qu’aucun ne parle d’immigration ? Ce que vous dites ne tient pas.

      • possible; le soutien massif des Français est né d’une illusion.
        en fait le méchancon était en embuscade.et la lutte contre l’immigration qui nous ruine, c’était bien une illusion.
        les drapeaux y ont contribué aussi.

  16. Monsieur Cirier, supporter du boxeur de flics s’aperçoit que les gilets jaunes sont infiltrés par l’extrême gauche !!! Je l’évoque sous les quolibets des commentateurs anonymes de RL , et de des pauvres auteurs de textes bébêtes depuis plus de 2 mois !!!

  17. Superbe formule de Michel Onfray: « Melenchon adhère aux Gilets jaunes comme la tique au chien ». Voilà, tout est dit, merci Michel….

  18. Et c’est pareil pour les politiciens au pouvoir, il y a encore peu, on voyait Macron avec deux délinquants, noirs, torses nus, à Saint-Martin, dont un faisait un doigt d’honneur. Tout ceci n’est que de l’éloge de la délinquance, n’est que le fait de la porter aux nues quand elle est le fait de non blancs (car pour les non blancs, tout leur est automatiquement excusable du fait de leur couleur de peau). Le deux poids deux mesures, les Français le voient sous leurs yeux. Et c’est ça que les politiciens au pouvoir et les médias ont passé leur temps à faire l’éloge et à excuser.
    Il y a des ZDND en France, ce qui paraît normal pour les politiciens au pouvoir et les médias.

  19. Après, ce qu’on voit avec les GJ, c’est que les « forces de l’ordre », avec les GJ, ne servent que de répression et ont énormément de violences policières, elles utilisent leurs armes dangereuses pour juste disperser des GJ, non pas pour se défendre.

  20. Noëlle Lenoir, ex-ministre, estime que les journalistes sont « responsables » des violences contre eux :
    « journalistes #LCI agressés par #GJ sont responsables de ce qu’ils subissent (…). Ils ont donné à longueur d’antenne une tribune à l’édification de la violence, de la provocation au meurtre, de l’insulte et de la bêtise. »
    Tout le monde s’est indigné bêtement, comme des moutons, sur ce qu’a dit N. Lenoir mais personne n’a essayé de comprendre ce qu’elle voulait dire.

    Violence et défiance contre les journalistes : ce qui scandalise venant des gilets jaunes est accepté venant des cités https://www.fdesouche.com/1140521-violence-et-defiance-contre-les-journalistes-ce-qui-scandalise-venant-des-gilets-jaunes-est-accepte-venant-des-cites

    • Ce que je voulais dire pour ces journalistes, tout jeunes, qui sont allés sur le terrain dans une manifestation des GJ et qui se sont fait agresser, c’est non pas que c’est normal ce qu’ils ont subi, c’est que les « journalistes » des médias de masse (ceux qui sont bien payés et derrière leur bureau) trouvent ça tout à fait normal quand ça se passe dans les banlieues car ça fait partie de leur propagande: ils font la promotion de l’immigration donc ils excusent les délinquants de banlieues car non blancs, ça fait de très nombreuses années qu’ils passent leur temps à faire ça (je ne parle pas de ces jeunes journalistes, je parle des médias de masse pour qui ils travaillent) et ils font l’éloge des délinquants non blancs, de leur violence, de tout ce qu’ils font et de ces ZDND, en les excusant

    • C’est le deux poids deux mesures.

      De plus, les médias de masse ne sont plus que des médias au service de la propagande du pouvoir mondialiste et immigrationniste donc ce ne sont pas des journalistes et ils le savent mais le nient. Par exemple, les violences policières occasionnant des blessures très graves sur les GJ ne sont pas dénoncées par ces mêmes médias (tout comme par le gouvernement avec Castaner qui sans honte, nie en bloc toutes les violences policières sur les GJ) ou très peu, ni ils dénoncent leur traitement partial, non objectif, de l’information, et bien entendu ils nient servir juste la propagande du pouvoir.

    • Si on avait en France, de vrais journalistes qui faisaient simplement leur travail, par exemple, ce pompier GJ qui a failli mourir par un tir de flash ball et qui a été dans le coma, très récemment, ça aurait dû faire la Une de tous les médias et dénoncés par les journalistes car c’était une violence policière très grave, ce qui n’a pas été le cas, forcément puisque les médias de masse ne sont que la propagande du pouvoir :
      Bordeaux (33) : un pompier Gilet Jaune dans le coma après avoir été touché par un tir de flash-ball dans la tête https://www.fdesouche.com/1141157-bordeaux-33-un-pompier-gilet-jaune-dans-le-coma-apres-avoir-ete-touche-par-un-tir-de-flash-ball-dans-la-tete

    • A partir de là, les Français ne peuvent que constater ce deux poids deux mesures, et cette quasi totale indifférence des médias de masse (tout comme du gouvernement qui est dans le déni total à ce niveau-là) sur les violences policières envers les GJ et qui amènent à des blessures graves sur des GJ.

  21. Tout comme le mépris de la caste politico-médiatique envers les Français blancs (de type GJ), n’est que le résultat du poids de l’immigration. De plus, l’immigration extra-européenne détruit la civilisation des Français de souche.
    Aujourd’hui, les politiciens par clientélisme, aident que l’islam/l’islamisme se répande (avec l’aide financier des mairies) parce que les musulmans représentent de plus en plus de poids en France, du fait de l’immigration.
    De plus, l’Etat (par les politiciens et les médias) a tout laissé faire dans les banlieues (et continue bien entendu) qui sont devenues des ZDND, ce qui a donné un très mauvais exemple aux Français, l’Etat (tout comme les médias) a excusé continuellement les délinquants de banlieue tout en se montrant laxiste avec eux.

  22. Le fait que les Français, blancs sont les laissés-pour-compte (qu’il n’y a aucune aide de l’Etat dans les zones rurales, aucun service public, entre autres), et les méprisés et insultés, vient du poids de l’immigration de masse, et c’est ce que certains Français ne comprennent pas. Mélenchon, tout comme Macron, les mondialistes, les gens de gauche, (tout comme ceux de droite « molle »), il y a encore juste avant les GJ, ne passaient leur temps qu’à mépriser les Français de type GJ. Tout ce que les GJ dénoncent, c’est directement lié au mondialisation mais aussi au poids qu’a l’immigration en France car elle amène à un grand remplacement et plus le temps va passer, plus le grand remplacement va s’avancer, plus ça va s’empirer à ce niveau-là pour les Français de type GJ.

  23. Des la création du mouvement ils étaient là..
    Pas besoin d’entrisme…ils ont presque fait le mouvement…l’on modelé…c’est nous pauvres cons « que l’on est » qui nous sommes greffé à eux avec notre naïveté qui nous sied à merveille…voyant » enfin « dans ce mouvement le réveil salutaire de notre peuple comme certains en face y voient le grand soir…
    Ce n’est en fait qu’une révolution de rouges voulant déboulonner d’autre rouges..
    Une histoire républicaine …les jacobins racourcisant des Girondins leur tête dans le panier et le peuple à la casserole…amen..

    • « Ce n’est en fait qu’une révolution de rouges voulant déboulonner d’autre rouges.. »
      Je crois plutôt que l’extrême-gauche a juste dès le départ servi à étouffer le mouvement des GJ qui a fini par changer d’aspect (pour finir par devenir d’idéologie d’extrême-gauche) par rapport au départ. On se rappelle de ceci au début du mouvement des GJ, entre autres choses :
      « Des gilets jaunes font arrêter des migrants clandestins : la gauche crie au scandale » http://www.bvoltaire.fr/des-gilets-jaunes-font-arreter-des-migrants-clandestins-la-gauche-crie-au-scandale/

      • Je n’étais pas en train de dire que les GJ qui avaient arrêté des clandestins avaient mal fait, c’était juste pour dire que c’étaient forcément des GJ identitaires, ou plutôt simplement normaux et qui croyaient qu’on était dans un pays où les clandestins étaient considérés comme ceux qu’ils sont normalement : des clandestins, alors qu’en France, ils sont accueillis avec un large sourire par le gouvernement donc aussi par tous ces fonctionnaires comme les douaniers.

    • Donc il est possible que le mouvement des GJ a simplement bougé (d’où tout ce qu’on a vu depuis le début du mouvement), et qu’il est passé d’une révolte plutôt de droite à une révolte récupérée en totalité (ou quasi) par l’extrême-gauche, alors que l’extrême-gauche crachait sur la gueule des Français de type GJ (et contribue à la destruction des Français), il y a encore juste avant le mouvement des GJ car elle est immigrationniste, tout comme les mondialistes au pouvoir. Les GJ n’ont plus qu’à changer de drapeaux, et passer aux drapeaux rouges et ils seront en totale conformité avec ce qu’ils disent défendre, ce qui éviterait toute ambiguïté.

      • il n’aurait pas été récupéré s’il avait annoncé la couleur dès le départ.
        quand on avance masqué, n’importe qui peut se substituer à vous.

  24. Il me font rite certains gillets jaunes ils disent que l immigration n est pas leur problème alors que la baisse de leur pouvoir d achat est justement du a cette invasion.
    Beaucoup de patrons emploient des migrants ou des étrangers affriquains et les paient une poignée de figues .
    Les Gillets jaunes devraient comprendre que pour le même travail un algérien un maroquin etc seras moins payé dans ce cas si l immigration n est pas un problème pour eux qu’ ils ferment leur geule ils ont rien compris.

  25. Pour le Grand Débat, on pourra toujours proposer le friday wear ou débattre aussi si on pourra mettre des chaussettes ayant des couleurs différentes ? C’est déjà un bon début !

  26. Entre « l’immigration ne nous concerne pas » et il faut faire cracher les « riches », les Gj sont vraiment formatés par le marxisme et il restent insensibles à la dernière « réussite » de cette idéologie qu’est le Venezuela, entre les mondialistes macroniens et les tenants de la lutte des classes immigrationnistes, la France est mal barrée, jusqu’à présent j’avais toujours refusé de délocaliser mais maintenant j’étudie la question

    • Parce que ces GJ qu’on entend, ne comprennent pas qu’ils vont finir par crever par l’immigration de masse. Les Français de souche, notamment les plus jeunes ou/et ceux qui ont les moyens (et dont ces GJ détestent car ont des moyens), vont vouloir partir en masse en voyant tout ce qu’il se passe en France et à côté de ça, par contre, les Africains, dont ces GJ ne s’en disent pas déranger, continueront à venir en masse, finiront par détruire les Français car ils n’apportent rien à la France (pire amènent l’insécurité et sont des coûts), sans compter que le chômage y est déjà important, viennent amener l’insécurité en général et l’islamisation, avec les attentats islamiques, et viennent faire avancer plus rapidement le remplacement de la population, des FDS, de leur civilisation.

    • ceux qu »ils veulent faire cracher au bassinet, ce sont des Français.
      Mais aucun ne demande de taxer momo qui envoie du fric au bled pour y construire une super villa.
      ni de taxer les étrangers qui achètent des biens hors de prix en France et ne paient pas l’ISF, eux!!!
      non, ce sont les leurs qu’il faut taxer.

      pourtant en cas de guerre civile il faudrait bien des riches pour assurer les arrières.

    • Ah ! Enfin !!!! Yves ESSYLU – Frederic REYNIER est revenu ! Et devinez quoi , Il s’appelle maintenant François BLANC ! Salut François ! Alors, ma fille, toujours aussi formatée par le marxisme ?

  27. Il existe toujours des « envoyés spéciaux », ou alors « envoyés du Paradis », à vous de voir. En tout cas ma mère avait raison; elle qui planqua les flingues des résistants quand elle avait quatorze ans, nous a toujours prévenus; de même avec l’invasion arabo-musulmane…il y a quarante ans au moins.

  28. Dites vous que plus que les casseurs, une déclaration anti immigration entrainera l’interdiction du mouvement pour ‘racisme’.
    Ceci dit, si après avoir obtenu 10 milliards, tapé sur les médias, les gj s’auto censurent… ça sent le sapin.

    • Le mouvement des GJ est déjà criminalisé par le gouvernement si vous n’aviez pas remarqué (et les GJ sont traités notamment de racistes) donc c’est difficile de faire pire, d’où que cette supposée « auto-censure » des GJ sur l’immigration ne tient pas.

      Visite de Macron à Bourgtheroulde (27) : les Gilets Jaunes reçoivent l’ordre de retirer leur gilet sous peine de « 135 euros d’amende » https://www.fdesouche.com/1141803-macron-a-bourgtheroulde-les-gilets-jaunes-recoivent-lordre-de-retirer-leur-gilet-sous-peine-de-135-euros-damende

    • Donc je n’y crois pas une seconde que les GJ s’auto-censurent sur l’immigration vu que le mouvement est criminalisé. Les GJ et en tout cas, leurs porte-parole n’ont simplement pas envie de parler de l’immigration parce qu’ils sont d’extrême-gauche, des immigrationnistes, mais par contre jouent sur une certaine ambiguïté dès le début sur ce sujet, mais l’extrême-gauche est venue étouffer le mouvement des GJ sur sa dimension identitaire dès le début. D’où certains faits qu’on a vus de la part des GJ au début du mouvement et qui ont été dénoncés par l’extrême-gauche car ce sont des immigrationnistes, des destructeurs du peuple français, blancs, mais certains Français ne s’en rendent pas compte.

  29. C’est drôle l’extrême gauche tient un discours symétrique : les portes paroles des GJ ont des accointances avec l’extrême droite. Petit extrait : « Aux abois, Macron aimerait choisir ses adversaires. Et à tout prendre, ceux avec qui il débattrait d’identité nationale et d’immigration lui conviennent mieux que ceux qui crient justice sociale. Pour cela, ministres et médias lui apportent sur un plateau des porte-parole autoproclamés qui flirtent avec la fachosphère. Passage en revue des gilets bruns surfant sur la vague fluo. » L’article intégral : http://lahorde.samizdat.net/2019/01/14/du-brun-dans-le-jaune/.

    • Si les « porte-parole » avaient été normaux, non pas CHOISIS (dans le coup donc pourquoi pas des faux gilets jaunes ou des vrais mais au moins, choisis) pour ne jamais parler d’immigration, il y en aurait eu au moins quelques-uns d’entre eux (même la moitié) qui auraient mis régulièrement sur le tapis le sujet de l’immigration dans les médias alors que pas un seul d’entre eux ne parlent d’immigration, PAS UN SEUL. Dans tous ces « porte-parole », on ne peut que constater que c’est un sujet tabou, à partir de là, plein de gens ont compris. Tous ces « porte-parole » répètent juste tous les mêmes choses qui arrangent les médias de masse donc le gouvernement.

    • Je ne parle pas de ce qui est dit sur ces « porte-parole », du portrait qu’on nous en fait, je parle de ce qu’ils disent concrètement dans les médias de masse et même quand ils sont invités dans des médias, qui ne sont pas les médias de masse. On ne peut que constater que l’immigration est pour tous ces « porte-parole », un sujet TABOU. Ils n’ont pas d’autres sujets tabous et pourtant, on ne peut pas dire notamment chez certains, qu’ils ont eu leur langue dans leur poche dans les médias de masse, à partir de là, la conclusion est vite faite.

    • De plus, en France, les populations immigrées vivent largement mieux que les Français des zones rurales étant donné que les délinquants de banlieues vivent de trafics dans les ZDND, d’où qu’ils n’ont aucun problème de « pouvoir d’achat » ! La Seine-Saint-Denis notamment est devenue un narco-Etat et est un des département les plus riche de France et en plus, les banlieues reçoivent énormément de subventions de l’Etat, ce qui n’est pas le cas des zones rurales.

      • Le riche train de vie de l’éboueur cachait un trafic de stupéfiants
        http://www.leparisien.fr/seine-et-marne/le-riche-train-de-vie-de-l-eboueur-cachait-un-trafic-de-stupefiants-26-05-2005-2005981034.php

        A Marseille, un bon dealer se fait 100 000 euros par mois :
        L’un d’eux y décrit scrupuleusement ses gains, frais et charges comme le ferait n’importe quel chef d’entreprise : les salaires des guetteurs (4 800 euros par mois), les rétributions des « nourrices » qui conservent la drogue chez elles (5 000 euros par mois), la rémunération des dealers ou des « gérants » (9 000 euros par mois) un bénéfice net écrit en toutes lettres de 110 950 euros par mois, soit plus d’1,3 million d’euros par an… en liquide et net d’impôts.
        150 cités à Marseille, 50 lieux de deal

        • pour ces gens hyper riches , personne ne réclame l’ISF!
          non! l’ISF c’est juste pour les vrais Français.

          • Oui, tous ces trafiquants de drogue très riches dans les ZDND (dont tous ceux qui « travaillent » pour eux contre énorme rémunération mensuelle) ne paient pas d’impôts, d’où leurs grosses voitures, tout en étant sensés officiellement être pauvres, reçoivent des aides sociales, envoient leur argent dans leur bled, et tous ces GJ mélenchonistes n’ont pas l’air d’en être gênés, ils en redemandent même !
            Il est vrai aussi qu’avec toute la propagande débile dont on nous bassine à longueur de temps, nombre de Français ne savent pas tout cela. En revanche, Mélenchon, tout comme les politiciens haut placés et tout comme les médias de masse, savent très bien tout cela mais ils font semblant de ne pas le savoir.
            De plus, les clients de ces dealeurs sont des bobos…

      • https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20111230.RUE6776/a-marseille-un-bon-dealer-se-fait-100-000-euros-par-mois.html
        300 000 euros ? 400 000 euros ? 500 000 euros ? Combien rapporte le trafic de drogue quotidien dans les cités marseillaises ? Le Figaro évoque dans son édition du 30 décembre une somme de 110 950 euros de bénéfices…

        Et c’est ça que nombre de GJ ne s’imaginent même pas parce qu’ils ont trop écouté certaines choses qui sont devenues des idées reçues pour nombre de Français, et qui sont répétées à l’infini dans les médias de masse et par les politiciens de gauche dont ceux au pouvoir.

    • Nouvelle carte de la pauvreté en France : plus de communes en zone rurale
      Une centaine de communes font leur apparition sur cette nouvelle carte de la pauvreté, certaines en pleine zone rurale comme Dax (Landes), Foix ou Pamiers (Ariège), Guéret (Creuse), Marmande ou Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Villers-Cotterêts (Aisne), où le Front national vient de remporter la mairie, y entre aussi. « C’est la réalité de la pauvreté en France (…) le Pas-de-Calais compte toujours 49 communes sur les 700 les plus pauvres.
      C Dans l’air, Raufer : où sont les vrais pauvres en France ? Pas dans le 9-3. https://www.youtube.com/watch?v=QBS_D6P-fb8

      • Pilaf merci pour tous vos posts. Mais je suis absolument d’accord pour qu’on se débarrasse de la racaille dans les cités. Et s’il y en qui sont étrangers ou bi-nationaux, ça ne me gênerait pas qu’ils soient expulsés. Pour les autres la taule. Aucune idée si ces malfrats sont riches. Auquel cas, s’ils restent dans les cités, on ne peut pas dire qu’ils profitent de leur pognon. Moi je me serais barré hors de France pour m’installer dans une super villa au soleil car rien ne les en empêche. ;-)) Au contraire le risque de se faire tuer lors de règlements de compte entre bandes rivales devrait les y pousser. Donc j’ai de sérieux doutes sur leur fortune personnelle …

    • Non, Denys, vous êtes toujours Arthur: on vous reconnaitrait même si vous ne le précisiez pas.
      Non les G. J. à la télé ne « flirtent pas avec la « fachosphère » (mot stupide, crée par la « gauchosphère » vendue à l’étranger.
      Non, Macro, votre cher président ne souhaite pas parler avec « ceux avec qui il débattrait d’identité nationale et d’immigration ( qui )lui conviennent mieux que ceux qui crient justice sociale’: au contraire, son slogan pourrait être « les migrants d’abord ».
      Mais comment faites vous pour croire de pareilles inepties? Parce que vous êtes de bonne foi! Avez vous avalé un clown?

      • Hargott. Je change de pseudo à cause de Arthur 68. Je ne « valide  » par l’article de la horde. Je dis juste que l’extrême droite dit que l’extrême gauche récupère le mouvement et réciproquement. C’est drôle 😉 Pour ma part, je pense que les 2 ont tort au final. Les GJ ne sont pas une masse homogène, c’est varié en termes d’opinion politique même si des choses les unissent. Macron n’est pas « mon cher président ». Je n’en suis pas fan loin de là.

Les commentaires sont fermés.