1

La principale faiblesse de Ruffin a un nom : Mélenchon !

Je l’aime bien François Ruffin (*) !

Et ce, même si j’ai parfois de fortes envies de le baffer… c’est à dire chaque fois qu’on me rappelle qu’il roule pour le traître Mélenchon, passé maître, celui-là, dans l’art de rouler les électeurs, du moins ceux n’ayant pas encore compris qu’il n’a rien d’un homme de gauche, sauf dans ses propos précisément destinés à les tromper en leur faisant croire qu’il est des leurs, contre le gouvernement (en place) avant un scrutin… pour finir par s’allier avec lui en lui apportant les voix qu’il a réussi à dérober au FN/RN son ennemi de toujours !

Certains citoyens n’ont toujours pas assimilé la supercherie, occultant sans doute son proclamé « dégoût des Blancs aux yeux bleus » débouchant logiquement sur la préférence des basanés étrangers…

C’est quoi le mot que vous ne comprenez pas, les gars, dans « Jean-Luc Mélenchon est un traître à la Patrie » ?

Donc par voie de conséquence, tous ceux qu’il a fait élire sous son étiquette, aussi fausse que lui… et si je me moque de ceux qui sont à son exacte image de menteur-profiteur, je me désole que Ruffin soit des leurs car il me semble plus sincère et plus droit que la plupart de ses copains.

François Ruffin, je l’ai tout de suite apprécié, lorsqu’en février 2017, honoré du César du meilleur documentaire pour « Merci Patron », il en avait profité pour pousser un vrai coup de gueule contre la partialité et l’inertie des politiques à propos des abus du patronat ; écoutez-le ou ré-écoutez-le, c’est un régal :

https://www.youtube.com/watch?v=U-s1fVTT24U

Et si aujourd’hui je déplore toujours le « camp » qu’il a choisi, cela ne m’empêche pas de me réjouir quand il taille à Macron un costard semblable à ceux de la ré-infosphère, et dont nous pouvons apprécier tous les mots à leur juste valeur.

Comment ne pas apprécier sa verve, son excellente diction (comparée au bafouilleur Premier ministre) et son courage face aux députés majoritaires (sic) même s’il apparaît évident que ce sont les nombreux absents qui sont réellement majoritaires !

Résumé de sa superbe intervention : « Vous avez déchiré le contrat social. Vous vous êtes assis dessus. Vous l’avez piétiné. Et c’est la France, qu’aujourd’hui, vous déchirez. »

https://www.youtube.com/watch?v=DOzEMaJWHZk

Électron libre, il lui arrive d’indisposer ses « collègues » arborant la même « couleur », comme par exemple lorsqu’il rend hommage en décembre dernier à Étienne Chouard (**) :

« La France Insoumise tenait mardi une conférence de presse à l’Assemblée pour défendre la création d’un « référendum d’initiative citoyenne » (Ric), une des revendications des Gilets jaunes.

François Ruffin, se voulant en première ligne du mouvement, s’est réjoui du retour de cette question mais, en précisant : « il n’a pas fleuri par hasard ». « Il a fleuri parce que des hommes de conviction, nommons-les, Étienne Chouard et ses amis, l’ont semé, l’ont arrosé depuis des années ».

Oh la boulette !

Nul doute que « la personne sacrée » de Mélenchon a dû voir rouge (encore que ce ne soit pas un scoop) et que les oreilles du trublion ont dû lui chauffer… Pas sûr d’ailleurs qu’il ait reçu l’engueulade sans répliquer…

Voir la tête des prétendus « Insoumis » lors de sa sortie ne peut que nous réjouir, comme tout ce qui peut contrarier le gars Méluche et ses clones. Merci m’sieur Ruffin.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/12/19/25001-20181219ARTFIG00216-malaise-chez-les-insoumis-apres-l-hommage-de-francois-ruffin-a-etienne-chouard.php

En revanche je goûte moins quand il se croit obligé de mettre un bémol à son soutien aux Gilets jaunes, parce que certains, ayant découvert six migrants cachés dans un camion-citerne, les ont remis à la gendarmerie… ce qui ne provoque aucune révolte en moi, considérant plutôt que le signalement d’envahisseurs illégaux devrait être un devoir civique… à partir du moment où officiellement les politiques prétendent combattre ce fléau… tout en faisant l’inverse !

Si le pouvoir nous trahit, nous nous devons de nous défendre par nous-mêmes en prenant les choses en mains, comme le font les GJ ; je n’imagine pas François Ruffin s’en offusquer s’il avait choisi un vrai parti patriote (RN ou DLR) au lieu d’un parti se prétendant parti d’opposition pour mieux tromper les électeurs.

« On dirait qu’il soutient les Gilets jaunes quand il pense pouvoir les récupérer, mais qu’il prend ses distances avec eux s’ils expriment une opinion différente de la sienne sur l’accueil des migrants. Position inconfortable et révélatrice de ses contradictions. Il approuve la révolte populaire quand elle conteste l’ordre établi, espérant renforcer son électorat, mais prend ses distances avec elle quand elle vise les migrants. » Philippe KERLOUAN.

http://www.bvoltaire.fr/des-gilets-jaunes-font-arreter-des-migrants-clandestins-la-gauche-crie-au-scandale/

https://www.lejdd.fr/Societe/migrants-denonces-par-des-gilets-jaunes-dans-la-somme-lhistoire-vraie-3850430

J’ai du mal à comprendre qu’un homme capable d’une saine analyse sur les « grands patrons » et les politiques en général et sur Macron en particulier, puisse être dans le camp des « pro-migrants, quand ceux-ci participent au moins autant que le grand patronat et ses actionnaires insatiables à l’appauvrissement incessant des classes moyennes.

Pour autant, qu’il se réserve un salaire de 1100 euros (égal au Smic) comme il l’avait promis, reversant le surplus à des associations (après provision pour ses impôts) ça n’est pas si courant chez les parlementaires (je n’ai d’ailleurs pas d’autre exemple à citer à l’instant)

https://www.marianne.net/politique/un-apres-francois-ruffin-se-paye-toujours-au-smic-la-prochaine-fois-je-m-accorderai-une

ou qu’il piège un député LREM en révélant son commentaire « off » dans un tweet, quand il avait bien prévenu après son élection qu’il se voyait bien « député-reporter ».

https://www.marianne.net/politique/francois-ruffin-craque-le-d-un-depute-lrem-j-ai-l-impression-d-avoir-vole-cette-place

… cet homme-là ne peut pas être franchement mauvais, même si certaines de ses fréquentations sont condamnables…

Du coup, je ne lui vois surtout qu’un grand défaut… hélas de taille : Mélenchon !

Dommage… vraiment dommage !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Ruffin

(**) https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Chouard

http://www.thomasjoly.fr/2017/11/pour-francois-ruffin-la-france-insoumise-est-incapable-de-gouverner.html

http://www.rfi.fr/france/20181129-france-politique-francois-ruffin-gilet-jaune-france-insoumise-lfi-corbiere-bernalici

https://www.sudouest.fr/2017/10/03/whirlpool-a-amiens-le-face-a-face-francois-ruffin-emmanuel-macron-3829024-710.php