1

La propagande islamogauchiste tourne à plein dans les médias corrompus

L’appel de la vraie France : « Ne nous laissez pas face à la propagande islamogauchiste de la gauche-déglingo qui tourne à plein dans les médias corrompus et sur toutes les télés vulgaires au lendemain des attentats de Barcelone« . La terreur islamiste de « l’islamofascisme » en folie et ses alliés-déglingo de la gaucho-sphère mènent une « violente tentative de déstabilisation anti-raciste » de tous les pays européens. Pour mettre la main sur la richesse productive des pays européens et pour soumettre les peuples européens, Merkel a fait le choix de défendre l’immigrationnisme à marche forcée avec le soutien très provisoire du divin Macron.

La vraie France voit son indépendance et sa souveraineté menacée par l’emprise de la dictature de l’UE de Merkel sur l’ensemble des pays européens. Guerre économique, violence, pressions internationales, et désormais menaces ouvertes de l’UE de Merkel d’organiser des sanctions contre la Pologne et contre la Hongrie. L’UE de Merkel ambitionne d’installer un pouvoir européen à sa botte pour soumettre les peuples européens. La situation du terrorisme islamique à venir dans les pays européens est tout à fait semblable à celle tragiquement vécue en Espagne au lendemain des attentats de Barcelone. On sait ce qui s’en est suivi après les attentats du 11 septembre 2001, quand deux avions aux mains des terroristes se sont écrasés sur les Twin Towers, entraînant l’effondrement de la confiance des américains dans leur sécurité souveraine.

Étienne Jacob sur le Figaro : « Le 11 septembre 2001, l’Amérique tremblait. 2977 personnes trouvaient la mort dans des attaques perpétrées par des terroristes d’al-Qaida. 19 individus ont détourné quatre avions de ligne pour les faire s’écraser sur le World Trade Center à New York, le Pentagone, et Shanksville. »

Depuis, les théories officielles du terrorisme islamiste, bien relayées par la caste politico-médiatique et surtout par la propagande islamogauchiste qui domine dans les médias corrompus avec le © Padamalgam politicien UMPS, renforcent le scepticisme et la méfiance des peuples européens. Ainsi, il n’est pas question de « donner les noms et les origines arabo-islamiques » de ceux qui ont accompli des attentats terroristes. Ceux qui contestent les versions officielles du terrorisme islamiste sont qualifiés d’islamophobes et de xénophobes.

En France, ces thèses officielles du © Padamalgam ont la mission de « prendre des précautions avec la vérité de la terreur islamiste » de « l’islamofascisme« , car elle ne doit pas être popularisée par les médias hors les sites de ré-information. L’effroyable imposture du © Padamalgam doit nier les conséquences du terrorisme islamique. Les méfaits de la propagande islamogauchiste, qui nie la réalité de « l’islamofascisme« , expliquent le total discrédit des médias mainstream. La réalité politique de « l’islamofascisme » est devenue la bête noire des médias corrompus et des bavardages télévisés en France, à cette époque de terrorisme islamique dominant.

Pourtant, les thèses officielles du © Padamalgam sont légion sur les télés vulgaires en continu. Après le drame des attentats de Barcelone, les journaleux de la collabosphère politikement korrekte ont eu bien du mal à cacher la vérité de l’islam radical intégriste et de « l’islamofascisme » mis en cause par Alain Marsaud, ancien chef de la lutte anti-terroriste. L’objectif du juge Marsaud a été mettre en lumière la vérité sur l’attentat meurtrier de Barcelone au micro de BFMTV contre les tentatives de diversion du journaliste Bellanger.

L’histoire des nombreux attentats en Europe a immédiatement montré de façon indiscutable le rôle des islamistes dans la tentative de déstabilisation des médiocres gouvernements européens dont la politique compassionnelle se résume à décréter des jours de deuil, à faire déposer des fleurs et des bougies. Aussi la gaucho-sphère perpétue la politique de l’autruche favorable à l’immigrationnisme à marche forcée de Merkel.

Les sources révèlent que la politique sécuritaire des gouvernements européens se résume à l’amour des ennemis de la civilisation de l’Occident chrétien. C’est pourquoi il ne faut surtout pas nommer l’ennemi.

Il est clair que la gaucho-sphère est une alliée objective de « l’islamofascisme » et tous les deux mènent des violentes tentatives de déstabilisation des pays européens jugés d’infâmes capitalistes selon la gaucho-sphère et des démocraties corrompues selon « l’islamofascisme« . On n’est pas surpris de retrouver les mêmes méthodes insurrectionnelles que celles des brigades internationales communistes, manipulées par la tyrannie de Staline, à l’œuvre en Espagne dans les années 1930 et en Europe, jusques et y compris contre les partis dissidents d’Europe de l’Est. On comprend pourquoi la gaucho-sphère est inspirée des méthodes de Staline contre une information pluraliste et démocratique sur les attentats de la terreur islamiste de « l’islamofascisme« .

On sait que les pétromonarchies du golfe, qui ont soutenu financièrement le terrorisme islamique, ont financé des groupes hostiles à la démocratie, même malade, des pays européens, afin de semer la peur et le chaos dans les pays soi-disant des droits de l’homme. Les islamistes espèrent que les carences insignes de la politique sécuritaire des gouvernements européens feront des pays européens des États déstabilisés par ces méthodes putschistes. Ils espèrent que les gouvernements européens très médiocres seront renversés.

Ils espèrent que les désordres qui succéderont grâce aux activistes d’une bonne partie de la gauche bobo-déglingo, comme après l’élection de Donald Trump qui a su éliminer Clinton la corrompue, créeront une ambiance quasi-révolutionnaire soutenue par la gaucho-sphère post-communiste en déclin. Et quand le bain de sang sera arrivé, les délires compassionnels de cette gauche bobo-déglingo anarcho-libertaire, toujours sans consistance, feront défiler des foules manipulées, subventionnées Soros-ONG anti-Trump, qui passeront sur toutes les télés vulgaires en continu pour se lamenter et pleurnicher sans fin sur les atrocités de la terreur islamiste de « l’islamofascisme« . Ces activistes pleurnichards de la gauche bobo-déglingo sont portés à bout de bras par toutes les télés vulgaires en continu, car ces gens ont toujours choisi de pleurnicher à la télé.

Les télés vulgaires en profitent pour en faire un buzz profitable, à défaut d’organiser une information pluraliste et démocratique. Il est clair que l’esprit critique, l’éthique professionnelle et même l’indépendance intellectuelle ne conviennent pas aux télés vulgaires en continu. Le point dominant des journaleux corrompus est la solidarité avec les bobos-déglingo anarcho-libertaire médiocres de la gaucho-sphère post-communiste en déclin. Et cela bien entendu avec le secours des bobos-milliardaires des médias soumis qui portent à bout de bras la social-démocratie du type Macron, la seule à promouvoir la social-mondialisation heureuse contre les peuples, avec le racket des banques au profit de la milliardisation internationale heureuse des uns, contre la pauvreté pour tous les autres, contre la population qui travaille, contre les classes moyennes et les familles.

Thierry Michaud-Nérard