1

La propagande vaccinale de Véran est sur toutes les télés

Pierre-Alain Depauw, médias-presse.info : Bon petit serviteur du Big Pharma $$$, le socialiste Véran veut relancer au plus vite la vaccination avec AstraZeneca ! La suspension du vaccin AstraZeneca s’est faite du bout des lèvres par Macron et les serviteurs inconditionnels et zélés du Big Pharma. $$$ Olivier Véran, ministre de la Santé, a aussitôt pris la défense d’AstraZeneca : Je fais partie de ces Français qui ont reçu une injection d’AstraZeneca. Les gens ne sont pas en danger parce qu’ils auraient été vaccinés par AstraZeneca.

De nombreux pays européens ont suspendu l’utilisation du vaccin AstraZeneca suite aux différents cas d’effets secondaires graves avec des cas de caillots sanguins chez des personnes vaccinées, suivis de thromboses, d’incidents cardiaques, de pertes de la vue, etc. Qu’importe pour Olivier Véran qui veut relancer la vaccination avec AstraZeneca au plus vite ! Que penser alors du délit de mise en danger de la vie d’autrui ?

Quant au risque lui-même, il s’agit de celui d’être rendu malade par la vaccination. Et pour entrer dans le champ de l’infraction de mise en danger de la vie d’autrui, ce risque doit être un risque de mort ou de lésions graves, des mutilation et d’infirmités permanentes des personnes contaminées par la vaccination !

Avec un risque de transmission du Covid aussi faible et une mortalité réelle aussi infime, il semble difficile d’étendre la vaccination à tout le monde avec les risques de mise en danger de la vie d’autrui ! Malgré cela, Véran veut reprendre le plus vite et le plus tôt possible la campagne vaccinale avec l’AstraZeneca !

La méthode de la propagande vaccinale est destiné à accrocher l’attention des gogos par la publicité sur toutes les télés. La propagande vaccinale de Véran le petit serviteur du Big Pharma $$$, est utilisée sous la forme d’une information pseudo-scientifique moralement indéfendable ! La propagande vaccinale du Big Pharma a-t-elle le droit de truquer une information pseudo-scientifique au nom de la liberté du commerce ?

Pourquoi la propagande vaccinale du Big Pharma doit-elle faire avaler aux gens des contre-vérités scientifiques aussi flagrantes ? Avec Véran, Big Pharma a distribué aux médias collabos des épais rapports pour diffuser sa propagande vaccinale présentant les apparences du sérieux scientifique, avec des tableaux, des schémas, des annexes, une bibliographie, tout cela en forme de simulacre scientifique que les médias corrompus et les journalistes paresseux sont incapables de chercher à comprendre et surtout de critiquer.

Soit dit en passant, la diffusion de cette idiotie scientifique présuppose, chez ceux qui la répandent, la crétinerie la plus épaisse ! La malhonnêteté intellectuelle de ces prises de position n’est pas à l’honneur de la communauté médicale et scientifique en France. La campagne vaccinale de désinformation a trouvé dans le monde médical et scientifique en France tous les nigauds et les complices $$$ au service du Big Pharma.

Mais un chercheur payé par le Big Pharma a-t-il le droit de truquer une expérience scientifique sur les vaccins au nom de la liberté de la recherche payée par le Big Pharma ? Quelle trace la propagande vaccinale du Big Pharma laissera-t-elle dans la presse et les médias ? Même si les vaccins ont été présentés comme l’ouverture au nouveau monde du Covid-19, les journalistes qui ont relayé la propagande vaccinale n’ont pas hésité pour cela à utiliser les méthodes de la publicité mensongère en diffusant des messages fallacieux !

Et cela sur toutes les télés et les réseaux sociaux en tenant à distance les critiques de la vraie presse scientifique. C’st le constat du pouvoir Big Pharma $$$ pour influencer les médecins, la presse et les médias !

Les critiques de la presse scientifique portent sur la très forte porosité qui caractérise la puissance financière du Big Pharma $$$, le monde médical et les mandarins de l’APHP, et le monde journalistique en France. La collusion du Big Pharma et du monde médical de l’APHP portait déjà en elle une réelle ambiguïté !

Les critiques de la presse scientifique portent sur la nécessaire distance entre ces deux mondes ! Ce déséquilibre dans les rapports entre le Big Pharma $$$, le monde médical de l’APHP et la presse ne pourra pas durer indéfiniment. Ce qui ne manquera pas d’avoir des répercussions politiques indésirables pour Véran.

Francesca de Villasmundo, médias-presse.info : L’efficacité des vaccins anti-Covid mise en cause par le British Medical Journal ! Une bombe médiatique met en cause deux labos pharmaceutiques Moderna et Pfizer. Une étude parue dans le British Medical Journal met en cause l’efficacité de leurs vaccins anti-Covid.

Depuis la sortie du vaccin Pfizer et du vaccin Moderna, les informations concernant leur efficacité et les effets secondaires possibles s’approfondissent de plus en plus. Le Pr Doshi a analysé les données sur la demande d’agrément des deux labos pharmaceutiques, découvrant que leur efficacité est bien en deçà des données publiées. Déjà dans un précédent article, Peter Doshi avait pu déceler des différences évidentes qui modifiaient considérablement leur efficacité soutenue par une grande partie de la communauté scientifique.

Le British Medical Journal et le Lancet avaient vivement critiqué les vaccins anti-Covid : Il y a un manque de transparence sur les données. On ne sait pas s’ils fonctionnent ou non et il n’y a pas assez de données pour comprendre leurs effets sur une période moyennement longue. « J’ai posé des questions sur les résultats sur les vaccins Covid-19 de Pfizer et Moderna, parce que tout ce que l’on savait était les protocoles d’étude et des communiqués de presse ! L’efficacité des vaccins aurait été compromise car ceux-ci ont été réalisés en partie sur des patients suspects de Covid et sur des Covid asymptomatiques non confirmés.

Cela l’aurait conduit à évaluer une efficacité beaucoup plus faible que celle estimée jusqu’à présent, bien en dessous du seuil d’efficacité de 50% pour l’autorisation fixé par les autorités de régulation. Selon ce qui a été écrit dans le British Medical Journal qui fait autorité, ce ne serait pas 95% mais bien en dessous, entre 19% et 29%. Si ces données avaient été analysées, il n’y aurait pas eu d’autorisation des autorités !

Les seules données fiables, écrit le Pr Doshi, pour comprendre l’efficacité réelle des vaccins, sont les cas d’hospitalisation, des patients en réanimation et des décès. Le rapport de Pfizer ne mentionne pas les 3 410 cas de Covid-19 suspectés, de même pour les rapports sur les vaccins Moderna. Pfizer dit qu’il rendra les données disponibles sur demande et Moderna dit que ses données pourraient être disponibles sur demande, une fois l’étude terminée. On parle de fin 2022 étant donné que le contrôle prend deux ans ! Il en va de même pour le vaccin Oxford/AstraZeneca qui publiera ses données à l’issue de l’étude !

Moralité : Véran vend des faux-vaccins anti-Covid. Ce sont en réalité des thérapies géniques à ARN messager, sans en connaître ni la réelle efficacité ni les conséquences à court ou long terme sur la santé.

Joaquim de Alburquerque, médias-presse.info : Pfizer a tenté d’intimider l’Argentine et le Brésil en échange de vaccins ! Pfizer a conclu des accords de ventes de vaccins avec 9 pays d’Amérique latine et des Caraïbes : Chili, Colombie, Costa Rica, République dominicaine, Équateur, Mexique, Panama, Pérou et Uruguay. Deux grandes nations latino-américaines sont absentes de cette liste : l’Argentine et le Brésil.

Que s’est-il passé en Argentine ? Pfizer a exigé que si on intente une poursuite civile contre Pfizer en Argentine et gagne cette affaire, ce soit le gouvernement de l’Argentine et non Pfizer qui paie l’indemnisation alors que la loi dit que les producteurs de vaccins comme Pfizer devront payer pour leurs négligences et leurs erreurs si elles sont démontrées. Pfizer a refusé cette décision ! Après quoi Pfizer a demandé à l’Argentine de souscrire une assurance internationale pour payer d’éventuelles poursuites civiles futures contre Pfizer.

Que s’est-il passé au Brésil ? Pfizer a demandé au Brésil de créer un fonds de garantie et de déposer de l’argent sur un compte bancaire étranger pour que Pfizer ne soit pas pénalisé en cas d’effets secondaires, et soit exemptée de toute responsabilité civile. Le Brésil a refusé qualifiant ces clauses d’abusives !

Pierre-Alain Depauw, médias-presse.info : Big Pharma recherche clergé collabo pour encourager à la vaccination anti-Covid ! Le Dr Fauci, ambassadeur du Big Pharma, a suggéré qu’il n’était pas le persuadeur le plus efficace pour convaincre les hésitants à se faire vacciner : « Pour convaincre les croyants de se faire vacciner, il faut un clergé qui y encourage les croyants ! » Fauci est l’employé du gouvernement américain le mieux payé. Depuis 2014, il a gagné 417 608 $ par an, plus que le président ! Fauci veut utiliser des prêtres catholiques pour convaincre les fidèles de prendre un vaccin expérimental qui a déjà entraîné des dizaines de milliers de décès, a réagi Michael Hichborn de l’Institut Lepanto. La fille Chelsea Clinton, vice-présidente de la Fondation Clinton, a plaidé pour une réglementation mondiale des réseaux sociaux pour censurer les critiques à l’encontre des vaccins contre le Coronavirus. Une conférence organisée par le Vatican pour imposer les vaccins a obtenu le soutien financier des labos pharmaceutiques. Des intervenants, dont Chelsea Clinton, sont des partisans de l’avortement et de la cause LGBT, a dénoncé l’archevêque Carlo Maria Viganò.

Francesca de Villasmundo, médias-presse.info : Chance de survivre au Covid par tranche d’âge. Une estimation des chances de survie au Covid, entre mars 2020 et avril 2021, concernant les habitants de l’Angleterre et du Pays de Galles vient d’être publiée. Il faut dépasser les 80 ans pour avoir 1,7% de risques d’en mourir et 90 ans et + pour avoir 6% de risques d’en décéder. Il faut vraiment avoir un mauvais karma pour en décéder… pic.twitter.com/SU2RuigcEX — Ella Kelian (@EllaKelian) April 21, 2021

De quoi relativiser largement la mortalité et la létalité de ce virus qui doit faire peur aux gens pour les vacciner ! De quoi s’interroger quant à la vaccination anti-Covid qui, via le contestable passeport sanitaire, se profile obligatoire ! Surtout lorsque cette vaccination entraîne chez les populations en-dessous de 75 ans de nombreux effets secondaires graves qui peuvent être mortels alors que la maladie elle-même ne l’est pas.

Pour ces tranches d’âges le risque de décéder du Coronavirus est extrêmement faible alors que les risques de faire des accidents même mortels suite au vaccin sont bien plus importants.

Michèle Marie, médias-presse.info : Bill Gates et l’État profond ! Gates est à peu près aussi populaire que Soros, comme on a pu le voir sur CBS News se faire entarter à trois reprises par un groupe d’assaillants. Bill Gates souhaite réduire la population mondiale ! L’État profond est constitué d’une cabale mondialiste dont les membres sont reliés entre eux par la finance et les pratiques occultes. L’équipe de juristes de Trump avait annoncé des révélations importantes à ce sujet durant le déroulement du procès devant la Cour Suprême.

On attend que Véran utilise sa police sanitaire et politique pour convaincre les hésitants à se faire vacciner ! C’est tout le soin apporté à sa conception de la propagande vaccinale sur toutes les télés !

Thierry Michaud-Nérard