La question fondamentale : l’incompétence de Macron à l’Élysée

Le fantasme Macron 2017 aura été, après Hollande l’audacieux, le roi UBU déchu, le dernier plus grand mensonge socialiste : « Dieu, que notre France est triste ! » Le fantasme Macron 2017 aura été pour le monde socialiste, selon la fameuse formule de Churchill, une sorte de « charade, enveloppée dans un mystère, à l’intérieur d’une énigme ». Mais en réalité, le fantasme Macron 2017 n’est un mystère pour personne, car Macron, c’est seulement l’incompétence au pouvoir en tant que résultat fâcheux d’une imposture médiatique.

Aussi, avec l’effondrement du PS, après Hollande l’audacieux, le roi UBU déchu, le monde socialiste en France cessait même d’être une menace. La suite a été une catastrophe avec Macron 2017 qui promet à la France des années d’expérimentation fiscaliste où la bureaucratie parasite de Bercy s’exprime désormais à livre ouvert. Aujourd’hui, l’Histoire de la France sous domination LREM est devenue, avec le fantasme Macron 2017, véritablement l’Histoire de la fiscalité abusive. Et c’est sa programmation qui nous permet d’étudier la structure bureaucratique absurde de la logique LREM de Bercy en tant que tentative de ruiner le pays.

Comment peut-on cerner le fantasme fiscaliste de Macron 2017 et explorer la dynamique utopiste de la bureaucratie socialiste parasite de Bercy en tenant compte des ses méfaits fiscalistes très réels ?

Le fantasme Macron 2017 aura été le résultat très funeste de l’évolution du socialisme utopique selon Hollande l’audacieux, le président de la normalitude tranquille qui a conduit le système du PS à sa fin.

Le fantasme Macron 2017 mérite un essai d’analyse et d’interprétation du phénomène LREM. Jusqu’à ces derniers temps, nous ne percevions le phénomène qu’à travers une propagande médiatique mensongère.

Une raison en est que, presque jusqu’à la fin 2018, la réalité médiatique LREM a effectivement été une mystification absolue. Une autre raison est que sa prétention à un réformisme social-démocrate faisait de la réalité médiatique LREM, en France et pour le reste du monde, un thème de séduction troublant. Aussi les observateurs politiques qui parlaient de social-démocratie parlaient presque toujours, au moins indirectement, des problèmes de la France fonctionnarisée mise à genoux par les syndicats et de ses faux débats politiques, avec pour résultat de faire de la France le champ le plus irrationnel des utopies post-communistes.

Au cœur de la passion fiscaliste du fantasme Macron 2017 est la question de savoir si le régime LREM est seulement un totalitarisme incompétent et incapable de toute compréhension démocratique ou une variante de la modernité mondialiste de la milliardisation heureuse transnationale universelle et donc porteur d’une authentique volonté de détruire la nation et sa civilisation. Quant à l’application des nouvelles taxes et impôts contre les catégories sociales les plus faibles politiquement, ces taxes prétendument écologiques sont dénuées de toute justification et de valeur économique et sociale. Ces nouvelles taxes doivent rendre la tâche de Bercy plus facile sans que le fiscaliste Macron doive réformer le pays. Le simple fait d’y recourir implique un jugement de valeur, puisque c’est la preuve de l’incompétence en économie du fantasme Macron 2017, alors que le système LREM-UMPS est une mécanique bureaucratique étatique spoliatrice, et cela au même titre que la spoliation et la confiscation des biens des paysans koulaks par le système soviétique totalitaire.

Le fantasme Macron 2017 est donc avant tout une tentative de spolier les contribuables sans devoir raisonner sur les vrais concepts et les catégories économiques par lesquelles la vie du pays est organisée. Au contraire de l’Occident, la France est confrontée avec le fantasme Macron à l’énigme du socialisme utopique défunt. C’est pourquoi, le fantasme Macron 2017 se présente aujourd’hui comme un cadavre qui marche.

C’est la chronique de la fin avancée de la tragédie LREM-soviétique par sa dictature fiscaliste en quête d’une société injuste au profit de la Banque et des milliardaires profiteurs dans le monde contemporain. Il reste que le socialisme soviétique historique a échoué sauf à créer la misère partout dans le monde et que cette expérience idéologique a provoqué des guerres meurtrières. C’est pourquoi, le fantasme Macron 2017 est bien l’expérience d’un échec dépourvu de réalisme et sera bientôt un chapitre clos de l’Histoire du pays.

La révolution socialiste soviétique de la spoliation du fantasme de Macron 2017 aura été la dernière aventure utopique des fraternités UMPS-LREM-GOF-LGBT des temps modernes. Cette expérimentation aura offert à la France l’image d’un gouvernement totalitaire contre le bien de l’humanité souffrante. Pour des millions de Français, cette aventure utopique des fraternités UMPS-LREM-GOF-LGBT incarne le désespoir et annonce la fin du socialisme libertaire avec la fin de la terreur du totalitarisme UMPS-LREM. Pour nous tous, le totalitarisme fiscaliste UMPS-LREM est un défi scandaleux car personne ne peut échapper à la puissance de spoliation de Bercy. Pendant 5 ans, le spectre du socialisme de Hollande l’audacieux a hanté la France.

Partout, les Français ont dû prendre parti pour ou contre ce socialisme de Hollande l’audacieux qu’il expérimentait sous la férule de son conseiller incompétent Macron à l’Élysée avant Bercy. On a pu mesurer les débats politiques nationaux du socialisme libertaire à l’aune des prétentions universalistes GOF-LGBT.

Le spectre de la bureaucratie soviétique de la spoliation et de la confiscation des biens est revenu avec le fantasme Macron 2017. La grande force de la dictature politique usurpée donne à la gauche LREM son vrai visage soviétique dans son sens tyrannique le plus dur et le plus rouge. Ce sont les aspects négatifs de l’expérimentation Macron à l’Élysée qui rêve de  spolier l’humanité entière en inventant, à partir de 2017, la nouvelle société confiscaliste de l’Histoire de France après 1793. Seule la pleine réalisation du socialisme libertaire du fantasme Macron 2017, et pas les molles approximations de la social-démocratie de Hollande, doit représenter l’idéal libertaire utopique des fraternités UMPS-LREM-GOF-LGBT comme étant le sommet de l’égalité démocratique LGBT obligeant alors la Droite nationale à se radicaliser sans confiner à l’extrême.

Les aspects négatifs de la dictature UMPS-LREM socialiste n’ont été visibles que peu à peu, quand la dictature UMPS-LREM est devenue en vérité la dictature GOF-LGBT, puis la dictature de Bercy, et, pour finir, le système totalitaire de l’expérimentation Macron à l’Élysée brandissant sa menace fiscale sur tout le pays.

Pendant les deux années de son existence, l’idéal libertaire utopique des fraternités UMPS-LREM-GOF-LGBT n’a jamais été intégré dans les valeurs nationales. Aussi les résultats négatifs sur l’économie du pays de l’expérience du fantasme Macron à l’Élysée, quand bien même on peut les expliquer par la pression de la Banque, obligent néanmoins à poser la question fondamentale de l’incompétence de Macron à l’Élysée.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. Depuis plusieurs jours, je cherche désespérément sur le net 1 vidéo de voyant, de médium, d’astrologue, de je ne sais quoi (enfin, dans la détresse, il faut bien se tourner quelque part, non ?), donc je cherche 1 vidéo qui annoncerait la démission, la destitution du maquereau el arabia, le putsch de ce gouvernement.
    On en trouve, certes, mais bon sang, je n’ai pas la réponse précise que j’attends !
    Ca veut que ce type va faire son mandat complet et que les 4 ans à venir, soit on serre les dents et on continue de râler derrière nos écrans, soit on se bouge le c…, mais il faut faire qq. chose, parce que ces vidéos ne mentionnent pas que l’armée organise une opération que l’on est en droit d’attendre.
    Donc, ne pas compter sur nos généraux épistolaires.
    SEUL LE PEUPLE PEUT SAUVER LE PEUPLE.

  2. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux-là, ces deux diaboliques et machiavéliques, adorent le colored et le tactile.

  3. Tout ça pour ça!!! C’est trop long. Les Français qui ont suivi peu ou prou les résultats du maqueron ministre d’Etat aux phynances et sa carrière « portée »avant son rapt de 2017, l’ont compris depuis longtemps. Juste une remarque: la société « confiscaliste » n’existe pas. On peut plutôt parler d’une gouvernance « confiscatoire » et il est vrai que cela ressemble de très très près à une bureaucratie ex-URSS, formule rechapée… Sauf qu’il n’y a pas de bouclier national, mais l’abolition, mise en chantier « vite »comme disait Duchamp, de l’avenir de la mariée!

    • Mais quand c’est trop long, je ne lis jamais.
      Je regarde la photo, je fais un commentaire dessus.
      Et je lis les posts des uns et des autres.
      Je ne lis pas les posts de certains trolls que j’ai repérés.

      • En fait vous réduisez votre capacité d’analyse! de ce fait, vous faite comme les moines chrétiens, les endoctrinés, vous refusez l’échange et l’argument! C’est vrai que c’est plus facile, moins prise de tête! (sourire)

        • M. Brazon, il n’y a pas que vous à lire, vous comprenez ?
          Il y a tous les jours plusieurs articles à lire et pour ma part, je reçois d’autres sites : christianophobie (Daniel Hamiche), islam et vérité (abbé Pagès), et d’autres.
          J’aime vos articles, M. BRAZON, mais quand c’est trop long, non, ce n’est pas possible, je suis au regret de vous dire que vous n’êtes pas le seul, mais parfois quand j’ouvre et que je vois que c’est long comme des kilomètres, et bien soit je ferme, soit je fais ce que j’ai dit plus haut.

        • Si vous avez lu mes posts sur d’autres articles de ce site, M. Brazon, vous verrez que je ne refuse pas l’échange et que mes arguments font référence à des paragraphes ou à l’article complet… quand c’est court !

        • Et puis, vous savez, parfois je trouve qu’on perd trop de temps avec des trolls.
          Ce soir, par exemple, j’ai perdu du temps avec des trolls sur d’autres articles et l’échange avec des trolls n’est pas enrichissant.
          Bornés ils sont, bornés ils resteront.

  4. Le fantasmagorique Macron, fantasme dès le premier jour ! LUI !
    Le nouveau Calife ? Le petit Caniche aux ordres des minorités !
    Et ça a « Marché » !
    Terminé ! Retour à la niche !

  5. Pas besoin d’etre un grand devin pour voir dès sa campagne ce qu’il était….. et il est devenu…
    Le pire président de la V eme….
    Votre analyse est très juste
    L’etat Macronien est une pieuvre taxatrice

  6. L’incurie de LREM est flagrante.il aura fallu attendre 18 mois pour que les Français se rendent compte de l’inexpérience de cet attelage hétéroclite. Tout n’est que manipulation et communication pour masquer des résultats insignifiants. Les chiffres ne sont pas bons.

    • Je ne serais pas dans la même certitude que vous France.org, parce qu’il suffit de discuter avec certains dans l’entourage, c’est désespérant.
      Ou alors, ils ne veulent pas parler par peur, ou alors, ils s’en fichent, ou alors, autre chose que je ne saisis pas.

Les commentaires sont fermés.