1

La reconstitution du défilé du 14 juillet 1919 aurait fait rayonner la France

Image associée
.
Emmanuel Macron ayant décidé de torpiller  le  centenaire de l’armistice de 1918 en refusant de célébrer la victoire qui sonnait la délivrance de tout un peuple,  épuisé par quatre années d’une guerre épouvantable, voici quelques images  du défilé de la victoire du 14 juillet 1919, tel qu’un président digne de sa fonction aurait dû le reconstituer pour le 11 novembre 2018.
.
C’était pour lui un devoir. Il s’est piteusement dérobé pour ne pas déplaire à Angela Merkel. Pour Macron, seul compte le monde futur qui fait table rase du passé, avec, en ligne de mire, l’abolition des frontières qui garantira la paix. La grande illusion !
.
La reconstitution de ce défilé historique eût été le plus grand événement célébré à la gloire de notre armée et de notre France millénaire.
.
Mais nous avons eu droit à une prestation minable, au niveau de l’étroitesse d’esprit d’un président, incapable de se hausser à la hauteur de sa fonction dès qu’il s’agit de glorifier son pays. Il se dit patriote mais n’aime pas assez la France pour  célébrer dignement la victoire de nos Poilus.
.
Je vous laisse imaginer les acclamations de la foule parisienne, si nos deux maréchaux Joffre et Foch,  ou du moins leurs doublures, avaient ouvert  le défilé sur leurs magnifiques chevaux, à la tête des unités en uniforme d’époque.
.
Suivis du général Pershing et des troupes alliées. Un spectacle  extraordinaire qui aurait fait rayonner la France à travers le monde.
.
Paris aurait applaudi son armée comme Rome savait acclamer un général romain victorieux au retour de la guerre. Du grand spectacle à la hauteur de l’immense événement de l’histoire que fut la Grande Guerre.
.
Voici donc quelques photos et images datant de 1919. Elles montrent la liesse d’une foule libérée de quatre  années de souffrances et reconnaissante à tous ses soldats qui s’étaient sacrifiés pour sa liberté.
.
Mais ce fabuleux défilé de la victoire du 14 juillet 1919,  toute cette émotion de tout un peuple fier de son armée, toute cette explosion de joie, Macron a été incapable d’en ressentir la puissance et d’en percevoir  la portée.
.
Sa célébration du centenaire a été aussi pâle qu’un forum de Davos. Nulle.
.
Son objectif n’était pas d’honorer l’armée et de célébrer la victoire, mais de réunir le monde entier pour donner  le coup d’envoi du Forum sur la paix, qui se tiendra dorénavant chaque année à Paris. On a célébré Macron le mondialiste.
.
La consécration du mondialisme, telle  était la raison de ce 11 novembre 2018.
.
Macron est tout le contraire d’un patriote. Il a massacré un événement grandiose.
C’est un ratage monumental, un gâchis impardonnable.
.
Voici ce qu’aurait pu et dû être le défilé de la victoire de 2018.
.
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Image associée
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Image associéeRésultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Image associée
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Image associée
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
Résultat de recherche d'images pour "photos défilé de la victoire 1919"
.
Et pour finir, le maréchal Pétain, auréolé de sa gloire après la victoire de Verdun et que Macron n’a pas eu le courage d’honorer en tant que grand chef militaire.
.
Jacques Guillemain