La redoutée vengeance des Druzes

Hier, à Jenin -ville du nord d’Israël, foyer bien connu de terroristes arabo-palestiniens- un commando de terroristes palestiniens a kidnappé un jeune israélien d’origine Druze, lequel, victime d’un accident de circulation était hospitalisé dans un hôpital de cette ville.

Plongé dans un coma prolongé celui-ci fut arraché, aux soins prodigués à l’hôpital, par cette bande de guignols avec la conséquence évidente, du probable décès de la jeune victime qui devait fêter ses dix-huit ans ce jour.

Ces terroristes d’opérettes entendaient faire chanter Israël en subordonnant la restitution de la dépouille du jeune israélien contre rançon, savoir, la restitution des corps de terroristes, victime de leur propre barbarie.

Toutefois, si les israéliens ont des vapeurs de bluettes vis-à-vis des terroristes de carnaval et ceux-ci usent et abusent de cette pusillanimité israélienne il n’en va pas de même avec la communauté Druze.

Avec cette communauté Druze, il n’en va pas de même, cette communauté fidèle à l’Etat d’Israël a une conception de l’honneur et des principes chevillée au corps et leur réputation de cruauté dans l’exercice de la vengeance est légendaire et bien connue.
Ils ne sont pas allés par quatre chemins. Cette communauté a constitué un commando de plusieurs dizaines d’hommes cagoulés prêt à faire une descente punitive dans la ville de Jenin qui risquait d’être sanglante.

C’est là que les genoux de ces terroristes de grand guignol se sont mis à flancher et, la trouille au ventre, se sont empressés de restituer le corps de la victime sans discuter et sans demander leur reste.

Entre temps à Jérusalem, ces terroristes faisaient exploser deux bombes déclenchées à distance, selon des méthodes courageuses de ces sauvages et grâce à D.ieu, il n’y a qu’un jeune homme tué et malheureusement 19 blessés les stations de bus où se sont produits les attentats étaient bondées. Cela ne serait jamais produit dans un village Druze.

La morale à tirer de ce comportement courageux des Druzes dont la menace est crédible c’est que la peur est bonne conseillère et cela fonctionne fort bien contre ces misérables révolutionnaires en peau de lapin. Et cela devrait saisir de leçon à Israël et au reste de l’occident, s’ils ne veulent pas se faire engloutir par cette gente barbare.

 Guy Sebag

image_pdfimage_print
16

8 Commentaires

  1. Walid Joumblat, que je considérais, et que beaucoup de chrétiens libanais considéraient, comme un homme et un chef politique exceptionnel, était bien druze ?

    • Effectivement. Un politique fin et rusé, corrompu (comme tous les hommes politiques libanais et une bonne partie des hommes politiques français), mais qui a su préserver sa communauté durant toute la guerre civile libanaise.
      La doctrine druze est ésotérique. Antoine Sfeir, que j’avais eu l’honneur de rencontrer un peu avant son décès, m’avait dit qu’il était très intéressant de comparer les rites initiatiques druzes et francs-maçons.
      Pour ceux que le Proche-Orient intéresse, je conseille « Entre la raison et le prophète » » de Joseph Azzi, relatif aux Druzes et à leur doctrine. S’ils se disent musulmans c’est parce que le mouvement a émergé dans un environnement musulman (l’Egypte fatimide). En réalité les Druzes se sentent plus proches des Juifs.

  2. En Europe il est minuit moins le quart. Si la peur ne change pas de camp maintenant, après il sera trop tard.

  3. les israéliens ne veulent toujours pas se laisser suicider, les druzes ne veulent toujours pas se laisser pervertir!
    mais en france, comme en europe, que sommes nous devenus?

  4. Très intéressante cette rapide analyse de la communauté Druze. En dehors de l’ancienne guerre du Liban, on n’en entend pas souvent parler.

  5. Cher monsieur Sebag, le nombre de commentaires parle de lui-même….Tout le monde se fiche de ce qui se passe en Israël qui est l’avant-poste de ce qui va se passer en Occident. L’aberration première est de réclamer des territoires perdus lors de la première guerre israélo-arabe déclenchée par eux en 1948 (Verrait-on l’Italie réclamer la Savoie ou la France réclamer la Navarre ou l’Allemagne l’Alsace-Loraine?), la seconde aberration est qu’un palestinien est un habitant juif de la Palestine mandataire, un arabe ne voulait pas de ce qualificatif !!, une autre aberration est que la Jordanie a occupé la Cisjordanie de 1948 à 1967 mais aucun ‘palestinien’ n’a réclamé ce territoire mais seulement aux lendemains de la guerre des ‘6 jours’ perdue, entre-autres, par la Jordanie; qui a abandonné, officiellement, ses droits sur ce territoire ! Ben, voyons !

    • M. Rafael, revoyez le cours de l’histoire de cette région, votre esprit partisan perverti la verité, reprenez votre esprit, allez chercher un livre d’hitoire sur le sujet et revenez nous compter cette fois la vraie histoire.

Les commentaires sont fermés.