La République des bigots, de Maurice T. Maschino

L’Église catholique n’est pas moribonde, elle est présente, puissante, influente dans notre république qui devient de moins en mois laïque et de plus en plus sous influence.
« L’Église n’a nul besoin de s’ingérer dans la politique française: elle a sur place son homme de main. »
Après avoir multiplié les discours sur la laïcité « ouverte », le président de la République distribue généreusement des cadeaux au ciel ou plutôt à son représentant en se préparant à toiletter la loi de séparation des églises et de l’État et à soutenir massivement l’école privée catholique.
L’auteur explique tout cela et même plus. Il tance tous ceux qui s’amusent à comparer le pape « progressiste » et « ouvert » qui avait pour nom Jean Paul II au nouveau, ce Benoît XVI qui serait réactionnaire et dogmatique….
Un Pape est par essence et fonction un ultra-conservateur et seul comptent : les fondements de sa doctrine, le reste n’étant qu’un habillage de circonstance.
L’auteur détruit, preuves à l’appui le mythe de Jésus Christ, le prophète humaniste, voire révolutionnaire:
« Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre, je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée »(Matthieu, 10, 37)…. « Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence »( Luc, 19,27)….Mahomet n’a pas tout inventé, il a pu puiser une partie de son inspiration dans les « saintes » évangiles!
L’Église est partout, y compris dans certains manuels scolaires utilisés dans les établissements publics, comme dans ce collège « laïque » d’Issou dans les Yvelines comme le rapportent Denis Pelletier et Roland Bosdeveix dans Riposte laïque N°42 !?
Les biologistes sont en liberté surveillée outre-atlantique mais aussi ici dans cette Europe des 25 : l’évolution des espèces n’est plus au programme des collèges italiens et en Allemagne des écoles enseignent le créationnisme!
En France, des médecins refusent de pratiquer des avortements pourtant légaux, des fous de dieux interviennent physiquement contre des IVG…Sans que la puissance publique ne fasse appliquer la loi.
Les libertaires, les vrais, pas ceux qui fraternisent avec les libéraux montrent encore dans ce livre qu’ils combattent sans faiblesse, ni ambiguïté le cléricalisme…
Dans ce livre, ils nous démontrent que l’Église n’a pas changé et qu’elle reste la pierre angulaire de la réaction sur toute la ligne.
Rien n’est à mettre de côté dans ce livre et surtout pas les annexes comme ce texte « Une république, deux écoles » jamais publié par le Monde diplomatique!
Le lecteur est plongé dans cette autre France, celle de l’Alsace Moselle où les écoles publiques sont toutes religieuses. Même si de moins en moins de familles veulent envoyer leurs enfants aux cours de religion, l’État continue à rétribuer 1465 emplois, ce qui a coûté aux pouvoirs publics 36 millions d’euros en 2003!
Athées, agnostiques, croyants anti cléricaux, procurez vous ce livre! Il nous donne des armes pour notre résistance et notre contre-offensive INDISPENSABLES!
Jean-François CHALOT
« La République des bigots »
de Maurice T. Maschino
Les éditions libertaires
10 €
88 pages
mars 2009

image_pdf
0
0