La République d’Omicron

Macronvirus.jpg

La république d’Omicron n’est pas celle de Platon, c’est son opposition, elle se confond avec celle de Mammon, je ne prononce dorénavant plus son nom car c’est un mental poison. Son nom est le néant, le rien, qui est l’ennemi du bien. Il se veut chef suprême, vitupérant, vipérant, arrogant, erdogant, insultant, sultan, mais il se confond désormais dans l’impuissance avec le variant avec lequel il a fusionné pour espère-t-il sortir gagnant.

« L’Omicron est En Marche vers la victoire ! »,  qu’on se le dise puisque Radio Paris le clame, le déclame et le réclame, la délirante et goebbelsienne propagande comme seul argument massue.

Mais c’est une République aboulique à la tête d’une population de canards sans têtes, mais masqués. Attention, masqués et avec un QR code tatoué sur l’avant bras, comme autrefois… Il est pratique ce code, vous pouvez monter dans les trains, tous seuls comme des grands, alors qu’il y a 80 ans on vous y poussait de force la baïonnette dans les reins, les hurlements mécaniques dans les oreilles. Il est vraiment génial, ce code tatoué jusque dans la cervelle, qui vous esclavagiste volontairement – Étienne de la Boétie nous le rappelle sans cesse – et vous rend heureux de faire partie des élus, face aux exclus… Mais les exclus n’ont pas eu le code, n’auront pas le code, n’ont pas pris le train, ne prendront jamais le train, ont refusé le poison, n’ont pas eu l’Omicron qui est le rejeton de la protéine Spike réduisant les naturelles protections… Et ils ont survécu…

La République d’Omicron a désormais pris le dessus sur la raison, et c’est vers la funeste oraison que maintenant nous nous dirigeons.

Mais trois mois avant que nous débarquions dans nos bateaux et nos avions, la déraison était encore ici fruit de saison. Il n’y a jamais d’éternelle malédiction ! Seules la volonté et la détermination, qui sont filles de Marianne, vaincront l’inoffensif et adolescent démon qui ne doit son emprise qu’à nos suicidaires indécisions. Il est vrai que le brouillard sans cesse pétaradé sur le champ de la compréhension n’avait pas arrangé nos naturelles et divagantes opinions… Mais il a toujours existé un espoir, il s’appelait le courage, il n’avait pas la terminaison en « on » mais persistait depuis le fond des âges contre toutes les tempêtes et autres terminales solutions.

Chassons ce désespoir, nous sommes la vie, ils ne sont que des « on », c’est à dire des « riens », des « rien de bien », des creux, des gueux, des séides, des coquilles vides.

Pitié, au mois de mai, après que nous votions, faisons en sorte que nous ne prononcions plus jamais son odieux nom !

François SERVENIÈRE

image_pdfimage_print
14

13 Commentaires

  1. Vous avez commencé votre article avec des rimes avec « an », vous avez oublié « Satan » et pour les rimes en « on », Macron rime avec étron, j’en fais un au moins une fois par jour.

    • Et aussi avec zonzon la prison. Bientôt, la lrem vaudra dire le roi est mort.

    • Kabout ; ce minable est un euphémisme ! j’espère surtout qu’il sera poursuivi par la « Cour Pénale Internationnale » , lui et ses gougnafiers du gouvernement .J’ai tellement de qualifiquatif pour ce paltoquet qu’il me faudrait beaucoup espace . VIVE E.ZEMMOUR ! ET ZEMMOUR président ,SEUL lui en a l’étoffe ….Les autres sont à la ramasse .

  2. mutation en chine omicron 20 millions de personnes isolees plus de 1200 deces levirus a mute en passant par des souris et rats hotes genial pour paris plein de rats partout pour la video aurora apple tree censuree celle ou elle danse avec un groupe de femmes habillees en raeliens et boit du sang quel sens de l humour pour nos communautes lisez les paroles simiesques amphi festival mutations reussies finie la nuit adaptation aux uv terrestres le plan se poursuit

  3. Le covidisme est une nouvelle religion-sectaire satanique, celle de la mort et de l’extermination de l’humain, celle de l’avènement du transhumanisme qui veut en finir avec l’humain (comme le confirment K Schwab-Rothschild patron des patrons milliardaires, en France J. Attali, L. Alexandre…). C’est une religion-sectaire noire déguisée en préoccupation sanitaire ! Son nom de Dibbouk, Divoc, Covid est celui de Satan dont le code est 666, (Apoc. 13,11-18)
    Par le plus « pur des hasards », encore une fois, ou par « pure coïncidence », il se trouve que des chercheurs espagnols et japonais ont bien trouvé dans les « vaccins » anti-Covid, de l’oxyde de graphène (666 pour 6 électrons 6 protons 6 neutrons)
    https://www.mondialisation.ca/la-religion-covidiste-et-le-mal/5664312

  4. Le fourbe Attali mis en difficulté par une question posée clairement sur le conflit d’intérêts des Fabius avec le groupe faiseur de crise McKinsey (pour part des mondialistes US-Israel).
    Il répond par la menace « VOUS ETES ENSEIGNANT DANS CETTE ECOLE ? »
    puis il balai la question d’un revers de main en disant « Commentaire complotiste ».
    C’est pauvre minable Attali, l’enfer t’attend.
    https://twitter.com/choqlautremonde/status/1485521321291403268?cxt=HHwWiMC-3azx0J0pAAAA

  5. La chasse aux sorcières contre les médecins genre raoult va cesser avec la fin de la pandémie et certains médecins qui ont appelé à pénaliser les non vaccinés vont être mis sur le banc des accusés bien plus que les non vaccinés : il faut simplement attendre.
    Le moins que l’on puisse dire, c’est que la ligne antivax de principe du site a néanmoins éété très mal argumentée et très contre-productive, et a favorisé de faire tomber dans un piège pourtant très visible , l’assimilation à des antivax de principe ( assez idiots ) de tous ceux qui avaient d’excellentes raisons de s’opposer au passe sanitaire.

    Rien n’est plus nuisible à une bonne cause qu’un mauvais avocat

Les commentaires sont fermés.