La Résistance chrétienne se mettrait-elle enfin en marche ?

Publié le 23 mars 2013 - par - 4 016 vues
Share

Nous sommes nombreux à être intimement fiers, sans le montrer la plupart du temps, de nos engagements résistants, qu’ils soient petits ou grands, pour certains (Pierre et Christine) bientôt aux côtés des bretons de Rennes, et bienheureux le reste de l’année d’avoir enfin trouvé un point de convergence indiscutable, aux côtés de ces mouvements qui nous rassemblent ici même (RL, RR, BI,…)

Fait important, certains vont plus loin : ils accompagnent également les chrétiens d’Orient, ceux là mêmes qui viennent désormais trouver refuge en France, chaldéens, coptes, chrétiens de Syrie bientôt, comme Charles Aznavour hier, se vit contraindre par la force, de quitter son pays. Aznavour a dû quitter un pays qui pourtant fut jadis le creuset de l’une des plus anciennes civilisations du monde, y abritant un peuple s’étant vu infligé sur un demi siècle seulement une lourde et terrible double peine (éradication physique des populations par les turcs musulmans, et, d’autre part par les communistes qui complétèrent le tableau en détruisant autant d’édifices religieux qu’ils le purent, tout en déportant des populations). Pour les coptes et les chaldéens, nous pouvons évoquer la même douleur, le même processus en cours.

Si la dernière interview de Charles Aznavour nous fait tant de bien (« Je suis devenu français dans ma tête et dans mon coeur, il faut le faire, ou alors il faut partir »), nous devons aussi rendre hommage à ce peuple qui s’est donné un destin pleinement chrétien dès l’an 301, devenant la première nation au monde à se choisir un tel destin.

Car il y a du « chrétien » derrière cette phrase de Aznavour..

Ainsi, la France fut chrétienne. Elle l’est philosophiquement encore, semble t’il, mais cela tient presque du miracle. La France s’est choisie jadis de suivre les 10 commandements et de construire la psyché nationale commune, largement basée sur la notion d’Esprit Saint, fond  baptismal de l’inconscient collectif, en épousant une mystique chrétienne. Grand bien lui fit, elle devint première puissance mondiale, tout comme le Portugal un jour, tout comme l’Angleterre un autre jour, ou encore les Etats Unis d’Amérique : le Nouveau Testament a bien inspiré ses dirigeants, serions nous tenté de dire.

Dans le cadre de ce qu’il est convenu de nouer désormais la grande alliance des patriotes et des français amoureux de l’identité, sans le concours des parties en charge du destin de notre pays, toute tendance confondues, je me permets ce jour de vous informer de la création des Premières assises de la résistance Chrétienne. J’ai reçu un mail ce matin, c’est presque par hasard que j’en entends parler ce jour…!

Car j’ai bien entendu le message de René Marchand, sur les ondes de Radio courtoisie, en direct, et je pense avoir bien compris le sens de son livre « Reconquista ou mort de l’Eiurope » que je courrai acheter alors que celui-ci est déjà en quasi rupture de stock.
Nous ne pouvons pas faire l’impasse de jeter des ponts les uns vers les autres, d’évacuer les blocages que nous pourrions avoir encore (certains haïssent toute religion, par principe), nous ne faisons rien d’autre que notre devoir envers les générations futures.

Sans le claironner nécessairement sur tous les toits, avec humilité, constance, tempérance, amour de notre pays, avec joie, et bienveillance pour tous ceux qui sont engagés dans la même direction, soient tous les rédacteurs et contributeurs de Riposte Laïque à ce jour.

Le 23 Mars, à partir de 19h30 et pendant 3 heures, interviendront les acteurs de ces premières assises de la résistance Chrétienne . Renseignements sur http://www.cccsp.fr/conferences/premieres-assises-de-la-resistance-chretienne/

Olivier Marot

PS : je n’ai aucun intérêt particulier à communiquer sur ces assises, outre le fait que je sois catholique pratiquant tout en étant ouvert au protestantisme, au bouddhisme, au judaïsme, pour, à chaque croyance, différentes raisons. Je pense seulement faire spontanément un des devoirs de n’importe quel résistant, afin que toutes les fibres patriotiques soient alliées pour le jour J de la reconquista, qui devra se faire hélas…et je n’ose même pas trop le dire, région par région…Car enfin, notre pays s’appuie bel et bien depuis 15 siècles sur la foi chrétienne, cette foi qui peut déplacer  montagnes les plus hautes !

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.