La Révolution est en bonne voie, les tyrans peuvent trembler !

Publié le 11 janvier 2020 - par - 31 commentaires - 1 851 vues

Nous étions si fiers lorsque nous l’avons adoptée en 1789. Si fiers de son universalité, de sa clarté, de son évidence. Si fiers qu’elle a été un préalable à chacune de nos Constitutions. Si fiers que tant de pays nous l’aient enviée. Qu’avait-elle donc établi, que nous nous sentions emplis de cette légitime fierté qui gonflait nos cœurs et nos esprits ? En premier lieu le principe sacré de la liberté et de l’égalité devant la loi. Ensuite l’énoncé des quatre droits fondamentaux et imprescriptibles que sont la liberté, la sécurité, la propriété  et la résistance à l’oppression. Imprescriptibles ! Sur lesquels on ne peut pas revenir. Obtenus une fois pour toutes quels que soient les régimes et les dirigeants qui se succèdent.

Venaient ensuite les principes politiques : La Loi est l’expression de la volonté générale [. …]  Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse.[… elle] ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires.

Une liberté était particulièrement explicitée, la liberté de pensée : La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Eh bien que finisse notre fierté. Baissons les yeux, piteux. L’imprescriptibilité de nos droits a pris fin. Notre pays n’est plus celui des droits de l’homme.

Les preuves ?

La liberté : quelle liberté puisque nous sommes pistés, suivis, espionnés, par nos téléphones, nos cartes bancaires, et maintenant la reconnaissance faciale. Et ne croyez pas que cela soit contre les terroristes et agresseurs « chances pour la France », car lorsque ceux-ci sont arrêtés, les juges les relâchent. Non, la mesure ne concerne que les « Gaulois réfractaires », selon l’expression du traître qui nous gouverne. Les gens ne peuvent plus élever leurs enfants comme ils l’entendent, et doivent accepter qu’à l’école, chez de tout petits-enfants, la folie des pédophiles qui dirigent le monde leur imposent des cours de sexe, de masturbation – oui, de masturbation, à des petits bouts de chou – les parents qui s’y opposent étant gravement sanctionnés, au point de risquer de se voir prendre leurs enfants. Cela est devenu la norme en Grande-Bretagne, avec le programme « All about me » pour les enfants de 6 ans, dans des centaines d’écoles primaires, sur les ordres du conseil du comté du Warwickshire, avec distribution de matériel sexuel inapproprié. Dans quel monde de fous sommes-nous tombés ?

L’égalité :  Quelle égalité lorsque les uns sont emprisonnés pour avoir seulement manifesté pour leurs droits et les autres, violeurs assassins et égorgeurs, relaxés sous le motif d’une soi-disant irresponsabilité totalement inventée par des magistrats aux ordres d’un pouvoir, lui, dément ? Quelle égalité lorsque le petit peuple est durement taxé tandis que les puissants échappent à toutes taxes ? Lorsqu’il est devenu pour la plupart difficile de se chauffer, de se soigner, de rouler ? Lorsque les uns ont le droit d’utiliser des avions privés ou des paquebots qui polluent autant que trente mille voitures, tandis que les autres sont invités à marcher pour se rendre à leur travail même si celui-ci est à des dizaines de kilomètres ?

La libre communication des pensées : La répression contre les Gilets jaunes est une répression d’État, largement réprouvée par la communauté internationale. La France est devenue une menace majeure à la liberté d’expression. Censure généralisée, invention du concept des fake-news, volonté de brimer la parole sous des prétextes fallacieux, condamnations à des amendes énormes de ceux qui osent s’exprimer, des journaux alternatifs, loi adoptée par le parlement français contre les multinationales pour forcer Facebook ou Google à censurer la parole sur des critères ténébreux sous peine d’amendes exorbitantes, lanceurs d’alerte poursuivis. Bref le « ministère de la Vérité » inventé par Orwell a bien vu le jour chez nous.

La résistance à l’oppression : encore un droit retiré au peuple en France puisque le 19 mars 2019 Laurent Nunez, secrétaire d’État à l’Intérieur, avait déclaré à l’Assemblée nationale que les autorités considéreraient désormais toute personne participant aux manifestations Gilets jaunes comme des émeutiers : « pour l’avenir et dès samedi prochain, nous partons du principe que ces rassemblements sont des rassemblements d’émeutiers qui ne visent qu’à causer des troubles ». Il avait également annoncé que les rassemblements seraient immédiatement dispersés et que les interpellations seraient massives, traitant les manifestants dans leur totalité de casseurs. La répression contre les Gilets jaunes est une répression d’État, largement réprouvée par la communauté internationale qui pointe du doigt les dizaines d’éborgnements, de mutilations, de coups de matraque dans le visage, de coups de pied dans les parties intimes, de gaz excessivement dangereux pour la santé et qu’on n’hésite pas à tirer sur des bébés.  (« On », ce sont les CRS et la BAC). Que penser également lorsque des enfants sont mis à genoux mains sur la tête pour s’être exprimés, comme les lycéens de  Mantes-la-Jolie en décembre 2018 , ou encore comme des manifestants pacifiques ? « Des CRS nous ont fait mettre à genoux mains sur la tête sinon on prenait des coups de matraque ». a raconté Lionel après la manifestation du 1er mai dernier.

La propriété. Nous en avons parlé dans notre dernier article, la propriété est un droit qui a tendance à disparaître. L’expropriation des petits propriétaires de France est en voie.

Les peines strictement et évidemment nécessaires :  En dehors des existences brisées par les magistrats ordinaires, les juges des tutelles, les juges des enfants, les conseils généraux et la Ddass dans lesquels on trouve une masse de pédophiles dont l’unique souci est de  « placer » des enfants en masse, combien de Gilets jaunes ont été emprisonnés pour n’avoir demandé que leurs droits ? Je voudrais aussi rappeler le cas de Jean-Louis Caccomo, ce professeur enfermé pendant 3 ans dans un hôpital psychiatrique à la demande du directeur de son université pour avoir dénoncé la vente de diplômes à prix d’or à des étudiants étrangers exploités. Le rapport Jean Lassalle à l’origine de la défunte proposition de loi 3676 pour la création d’une commission d’enquête établissait que les magistrats ne cessent de se livrer à grande échelle à des exactions contre les individus : « ils ont le droit de démolir des familles, de détruire des existences, mener à la ruine des entreprises, briser des carrières, conduire au suicide des citoyens,  sans crainte d’avoir un jour à rendre des comptes, à payer pour leurs fautes » . En ce qui me concerne, j’en suis moins sûre, car je ne cesse d’entendre des victimes dire comment ils profiteront de la guerre civile ou de la révolution en marche pour régler leurs comptes avec ces crapules.

L’expression de la volonté générale : Volonté générale ? Vous avez vraiment dit volonté générale ? Quelle blague ! Quand des traîtres au pouvoir refusent le verdict du peuple exprimé par voie de référendum et font passer quand même ce qui a été refusé à l’aide de traités internationaux comme Sarkozy l’a fait pour cette catastrophique Constitution de l’Europe ; quand le peuple se trouve obligé de manifester durant plus d’un an pour faire entendre vainement sa voix, alors non, il n’y a plus de respect de la volonté générale. Mais peu importe qu’ils aient mis fin, ces traîtres, aux principes de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Ce dernier a enfin compris qu’il ne pourra faire sa loi qu’en utilisant ce principe fondamental du droit à la résistance à l’oppression. C’est pourquoi Révolution et guerre civile sont en bonne voie. Que les tyrans tremblent, leur fin est proche.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
adrien

Je ne crois pas Louise…. l’Etat dispose de bien plus de moyens que le peuple. Il a libéré la flicaille de ses pulsions violentes depuis le début du mouvement GJ, on voit presque tous les jours que les flics se “lâchent” et tapent sur tout ce qui bouge. Ce n’était as le cas avant.. Ils sont protégés et ils le cavent. A quand la création de milices citoyennes anti flics ?

cougar

La plupart des gens qui manifestent, contre tout et rien à la fois , dans deux ans ,ils auront oublié , et voteront , encore une fois pour Macron , l’extrême droite , leur fait plus peur, que leur retraite….. On parie …..

Eric des Monteils

Gardez une bouteille au frais à déguster entre amis, le jour de la chute de Macron.
Peu importe de quelle façon cela se produira, même s’il souffre beaucup.

jirel

le nom de Robespierre vous dit quelque chose, chère auteure ? lors de la grande Terreur de 93, les comités de Salut Public étaient submergés par les dénonciations des ” bons patriotes ” vous en rêvez ?

cougar

Curieux cette jubilation que vous avez , sur les dénonciations, amenez plutot une discution , vous ne faites que des critiques , ca fait un peu anarchiste, et ca ne propose rien .

POLYEUCTE

L’idée de la Révolution de 89 fut superbe. La Terreur de 93 fut une Horreur !
Recommencer ? On sait comment ça commence…. la suite ?
En deux Siècles tout a changé. Information et vote.
Commençons par là, ensuite, on verra…

babe

au chapitre liberté une loi est entre en vigueur le 22 décembre pour mettre sous contrôle
toute les personnes qui se déplacent en bateau avion et train soit disant pour les fiches “s” attention que vos déplacement soit réglé par chèque ou carte bleue car avec ce genre de loi c’est le contrôle fiscal assure il faut de l’argent a notre guignol

adrien

Plus de details ?

Jean kulpa

Il est temps d’arrêter de discuter et de former des milices dans toute les communes puisque l’état sous la présidence des la REM n’est plus capable de protéger les Français.

adrien

AMEN !!

henri UBEDA

pouryassine et les comme lui, ce n’est pas parceque vous etes nes en france que vous etes francais C FAUX UN COCHON NE DANS UNE ETABLE N’EST PAS UN CHEVAL

pauledesbaux

le faire le plus tôt possible afin de conserve ce qu’il nous reste de notre FRANCE CHERIE héritage de nos vaillants aïeux au périls de leurs vies et de leurs souffrance…voilà une entreprise réaliste : UN FABRIQUE DE POTENCE, il faut y songer sérieusement “çà peut rapporter gros”…..

Coronel Polako

Utiliser les petits ateliers de mécanique Générale pour réviser et remettre en fonction la “bascule à Charlot”.

djeffcrs

Ex commandant de CRS mais aussi gilet jaune du premier samedi je m’insurge contre cet article. Les CRS sont des professionnels qui sont régulièrement confondus avec d’autres forces moins habituées au maintien de l’ordre. Les CRS portent deux bandes jaunes sur leur casque. Le LBD est une arme non létale qui remplace le pistolet automatique. Comme nous n’utilisons jamais le pistolet dans des manifestations, le LBD n’est pas adapté aux manifs ( c’est mon point de vue mais aussi celui d’autres commandants). Les CRS font des bosses pas des trous, les CRS n’ont pas d’ennemis . L’extrême gauche ultra violente ne laisse pas de choix aux CRS, force doit rester à la loi. Vouloir à tout prix se rendre chez Macron ou dans une préfecture c’est à coup sûr, s’en prendre plein la gueule..

Qu.

c’est nous qui payons ton salaire,
et pas pour ce que tu as fais
on va ou on veux quand on veux
et tu va bientôt t’en rendre compte

Posy

Les CRS ont-ils eu pour consigne de viser la tête ?

Claude

Votre participation au mouvement des GJ prouve que vous vous souciez du sort de vos contemporains.
Beaucoup trop d’individus oublient d’où ils viennent (disons d’où venaient leurs parents) dès lors qu’ils perçoivent de bons revenus. Bien sûr, ils ont traversé la rue, ils ont bien travaillé à la Fac, ils sont instruits, ils possèdent un bel appartement, leur épouse est belle et radieuse…
Mais même quand on a réussi dans la vie, il faut rester simple et ne pas mépriser celles et ceux qui galèrent pour gagner 1000 ou 1.500 € par mois.
J’espère que tous les chefs d’Escadron et les officiers de crs (mais aussi l’ensemble des personnes de ces unités) n’oublient jamais d’où ils viennent.
Cdlt, C.A

Enrico

CRS ET TOUTE L’ARMEE FRACAISE FAUDRAIENT VOUS BOUGGER LE CUL POUR PRENDRE LE POUVOIR ET DEGAGER TOUTE CETTE RACAILLE MAIS VOUS ETES A LA SOLDE DE MACRON ET VOUS VOUS ECRASES

Aux Armes Citoyens

Bien d’accord avec Enrico.

adrien

“Les CRS font des bosses pas des trous”: et ces jeunes qui ont perdu un oeil par balle de LBD, il est comment, cet oeil , en “bosse” ou en “trou” ?
“Vouloir se rendre chez Macron ou en préfecture c’est à coup sûr s’en prendre plein la gueule”: c’est évident que si toi et tes collègues avaient compris que les GJ sont vos concitoyens, que nous sommes en quasi-dictature, vous auriez laissé la Révolution de novembre 2018 se faire. Mais apparemment vous préférez mangez dans la main de vos persécuteurs. La gamelle est trop bonne (retraite, points d’indice, IJAT, avancement, etc) Continuez de vous suicidez à la queue-leuleu et à taper/gazer, vous êtes couverts par ceux qui se foutent bien de vous, vous ne risquez plus l’IGS….

patphil

le président des ultra riches a été élu par les syndicalistes, les bourgeois de droite et de gauche tels que mélanchon
tant que les gaulois réfractaires continueront à ne pas aller voter…

R2D25

Pas faux !!

G.A. Custer

Si seulement ça pouvait être vrai…

Aux Armes Citoyens

Quand est-ce qu’on la lui tranche sa tête à celui-là ????!!!

pauledesbaux

et avec TOUS SES CON -parses les béni
ouioui qui émargent sur notre dos de CON-tribuables (faire la grève de nos impôts serait salutaire pour assécher leurs émargements
immérités)

Emma

Réponse à Dupont cela ne m’étonne pas

Natou

Si seulement la photo qui illustre cet excellent article c’était pour de vrai je serai aux premières loges pour savourer un tel plaisir !!!!!!!

finance

Que la photo puisse devenir vérité . On a guillotiné ce brave roi Louis XVI et Marie-Antoinette , pour bien moins que ça .

Fradth

Il faut se battre pour ses droits, parce que par nature nous ne possédons pas le moindre droit. Même le droit de vivre la nature ne connait pas et la moindre brute a partir du moment ou elle nous l’ôte a toute légitimité pour l’ôter si rien ne l’en empêche. Nulle justice pour la proie mangée par le prédateur. Nulle justice pour la victime si le meurtrier n’est pas puni.

.Dupond1

Manifestation monstre a Marseille cet aprem ……en tete GJ et notre beau drapeau !!! (pas un seul arabe dans le défilé)

babe

non ils attendent embusques qu’on leur donne les ordres pour nous attaques il faut lire les articles sur le site “volontaires pour la France “et vous aurez les explications il manque une étincelle pour une guerre quelque soit le nom que l’on veut lui donnée et c’est pas le guignol qui est au gouvernement qui fera quelque chose lui il partira en hélicoptère préparé vous

Lire Aussi