La Roche-sur-Yon, terre LREM-LGBT : la révolution gay change le monde !

Publié le 18 juillet 2019 - par - 16 commentaires - 1 035 vues
Share

Martel : « L’Église attire les homosexuels, les sélectionne et les promeut ». Frédéric Martel est l’auteur contesté et contestable du torchon anti-catholique Sodoma. C’est le même Martel qui imagine 50 nuances d’homophobie ! Le Figaro-Tribune : Le théologien Thierry-Dominique Humbrecht propose une lecture critique de « Sodoma : enquête au cœur du Vatican ». Le livre est militant et entend contraindre l’Église à évoluer sur la question de l’homosexualité. Le lecteur, catholique ou non, est invité à discerner ce qui doit être entendu et ce qui peut être discuté. Au-delà du formatage du livre, entre volonté de scandale et activisme gay, il est inutile d’ergoter sur les faits révélés par Sodoma : des exagérations signalées impliquent des personnes au-delà du raisonnable. Elles théâtralisent la jubilation de l’auteur : des situations décrites, des personnes impliquées, des procédés dénoncés, d’innombrables conversations rapportées. Inutile de surenchérir sur le consternant !

Ces leçons se revêtent d’une autorité morale sur fond de subversion, c’est-à-dire d’inversion délibérée des critères de vérité, avec aussi une récupération de la frange la plus libérale de l’Église, le pape François en tête, pour faire avancer celle qu’il appelle de ses vœux, la cause homosexuelle dans l’Église.

Martel dépeint un système de complicités. L’homosexualité en est la base : l’activité homosexuelle elle-même, étalée chez des ecclésiastiques qui ne sont pas censés s’y livrer et les réseaux de copinage qui en sont la conséquence, entre corruption, couverture et chantage. L’analyse ne fait que patauger dans ce qui est, du point de vue chrétien, un désordre, le péché, qui est de tous les temps, de tous les genres de vie et rencontré à tous les degrés. Pour Martel ce n’est pas l’homosexualité qui est répréhensible (bien au contraire) mais l’hypocrisie qui la dissimule, en se fondant sur elle. La violence de tel discours contre les tendances homosexuelles d’une personne n’est qu’une apparente homophobie sur fond d’homophilie.

Martel l’appliquait déjà à l’Église vingt ans avant Sodoma contre le Vatican, comme un a priori. Les décisions morales de l’Église les plus opposées à la légitimation de l’homosexualité sont inspirées, selon Martel, par l’homosexualité de ses décideurs. Martel dénonce le système qui consiste chez les gens d’Église à prendre pour les autres des décisions qu’il juge homophobes, alors qu’ils sont eux-mêmes homosexuels pratiquants. Pour l’auteur, contester son analyse prouve que l’on souffre du problème qu’il dénonce !

Martel laisse percer l’esprit de subversion en détournant l’idée de ce qui est « contre-nature » : ce n’est plus l’homosexualité, mais le célibat ecclésiastique. L’argument sonne faux. D’abord, il prend la posture de la prescription sur ce que l’Église doit penser. C’est le côté militant du livre qui va plus loin qu’une enquête sociologique. Il passe du fait au droit. Il réintroduit l’idée de nature dans le débat sociétal sur le mariage homosexuel. Martel propose une morale inquisitoriale pour la prise en considération des pulsions et des désirs individuels devant être satisfaits. Martel veut faire sauter le dernier verrou de résistance, le discours de l’Église catholique, face à une homosexualité devenue conforme aux bonnes mœurs :

« Le Vatican est le dernier bastion à libérer ! » Il contribue à l’institution d’une nouvelle norme et à l’annihilation des anciennes. Et son torchon Sodoma déconsidère ceux qui sont censés lui résister…

Martel, qui réduit à une homophilie plus ou moins sublimée, les amitiés intellectuelles chez Jacques Maritain, se trompe historiquement et grossièrement. Le philosophe était loin de n’inviter chez lui que des artistes homosexuels, fût-ce pour œuvrer à leur conversion et à ne pas y réussir. Mais, du point de vue de la culture homosexuelle, « la révolution gay change le monde« . Il est vain, selon Martel, de s’y opposer. Ce livre est celui d’un combat partisan, celui de la légitimation morale de l’homosexualité, entre promotion politique et décrédibilisation des instances de l’Église qui s’y opposent encore. (Thierry-Dominique Humbrecht)

Aude Bariéty : « Vendée : 12 étudiants d’un institut catholique renvoyés devant le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon pour la (soi-disant) dégradation d’un stand LGBT : « Homo-folie, ça suffit ! » Les jeunes ont été sanctionnés par l’Institut catholique d’enseignement supérieur (ICES) (qui compte déjà un nombre non négligeable d’enseignants militants LGBT !) À La Roche-sur-Yon (Vendée), ces 12 étudiants catholiques ont contesté le village partisan pour la propagande LGBT de la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Sur des vidéos, on voit des étudiants éclater des ballons et renverser des grilles d’exposition du stand du centre LGBT de Vendée, puis subir une empoignade des militants LGBT. Résultat : enquête du parquet après la dégradation d’un stand LGBT en Vendée ! Et deux mois après, douze étudiants âgés de 19 à 22 ans poursuivis non plus pour dégradation d’un stand LGBT mais pour « entrave à la liberté (d’expression ? et) de réunion et de manifestation » (comme Castaner contre les Gilets jaunes et la violence de Quatremer : l’appel à la haine impuni contre les Gilets jaunes) et « injures à raison de l’orientation sexuelle » (et de la propagande LGBT devant une église) comparaissent devant le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon.

Un étudiant est jugé pour « dissimulation du visage dans l’espace public » (quand les Black Blocs de la gauchosphère sont impunis), un pour (soi-disant) « vol avec dégradation » (Ben voyons ! Yapuka !) et un pour « violences » (quand les Black Blocs de la gauchosphère sont impunis). Sophie Proquin-Salacrou, présidente du centre LGBT de Vendée proclame : « L’homophobie est un délit. Ils ont enfreint la loi, justice doit être faite« .

À La Roche-sur-Yon, ces étudiants catholiques sont bien les victimes expiatoires des comportements haineux des LGBT et de la propagande déglingo de la révolution gay qui doit changer le monde !

« Ils étaient décomplexés, méprisants, dans l’homophobie la plus totale. » (Ben voyons ! Takaycroire !)

Le maire (opportuniste pro-LREM ex-LR) de La Roche-sur-Yon dénonce des « agissements imbéciles, sectaires et régressifs » d’individus « mal intentionnés, […] écumant de haine et malveillants ». (N’en jetez plus, la cour est pleine !) Le maire (opportuniste pro-LREM ex-LR) appelle à un rassemblement pour « dénoncer les actes homophobes« . Le préfet de Vendée Benoît Brocard déplore des actes « d’une intolérance incompatible avec le vivre-ensemble » et « contraires aux principes (LREM-LGBT) républicains ». (La meute est au complet quand) le président du conseil départemental évoque des comportements « proprement inacceptables ».

« La Manif pour Tous, mise en cause par le centre LBGT de Vendée en raison des pulls et drapeaux LMPT qu’arboraient des membres du groupe, se fend d’un tweet condamnant « fermement » les dégradations.

Michel Janva, le Salon beige : « Bravo aux Polonais qui résistent au totalitarisme LGBT ! »

« Une trentaine d’entités territoriales polonaises : villages, communes ou une assemblée régionale, se sont déclarées « libres de l’idéologie LGBT« . Il s’agit d’une réaction à l’adoption d’une déclaration en faveur de la communauté LGBT de la mairie de Varsovie. Dans une déclaration intitulée : « Le district de Swidnik libre de l’idéologie LGBT« , les conseillers dénoncent une « guerre idéologique » déclenchée par des « radicaux (LGBT) qui tendent vers une révolution culturelle en Pologne en attaquant la liberté de la parole, l’ingénuité des enfants, l’autorité de la famille et de l’école ». Le préfet de Lublin a remis des décorations aux responsables locaux qui se sont opposés à « l’idéologie LGBT qui attaque la famille, la nation et l’État polonais« .

Les évêques polonais ont dénoncé « l’endoctrinement LGBT » exercé par IKEA à l’encontre d’un salarié limogé qui, extraits de la Bible à l’appui, s’y était opposé. Le Tribunal constitutionnel polonais a donné raison à un imprimeur qui, au nom de la « liberté de conscience« , a refusé la commande d’une organisation LGBT.

Reuters : L’idéologie LGBT apparaît souvent dans le débat public en Pologne, pays considéré comme très attaché à l’Église catholique. Lors des européennes, le leader des conservateurs nationalistes au pouvoir, Jaroslaw Kaczynski, a dénoncé la communauté LGBT, la théorie du genre et des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé comme une « menace à l’identité, à la nation et à l’État polonais« .

La défense des valeurs constitutionnelles qui s’opposent à la discrimination, exposant sa politique de tolérance, a conduit la mairie de La Roche-sur-Yon à une action discriminatoire avec la décision du Tribunal :

« Vendée : Le tribunal ordonne aux Gilets jaunes de quitter leur « maison » de La Roche-sur-Yon. La mairie a reçu le feu vert pour évacuer le local municipal occupé depuis sept mois par les Gilets jaunes (20 Minutes avec AFP). « Le tribunal administratif de Nantes a jugé recevable la requête de la ville de La Roche-sur-Yon qui demande le droit d’expulser les Gilets jaunes de leur « maison », un local municipal prêté depuis sept mois, a-t-on appris mardi de sources concordantes. « Le juge a confirmé notre demande et estimé que l’occupation des lieux devait cesser, car c’est un trouble, non pas à l’ordre public mais à la jouissance d’un bien, alors que le lieu n’est pas adapté pour recevoir du public« , a déclaré le maire de La Roche-sur-Yon.

« La justice (LREM) change d’avis : une première audience avait eu lieu début avril, à la requête de la ville qui demandait à la justice d’enjoindre aux occupants du bâtiment, une annexe d’une école maternelle, de quitter les lieux, arguant que la mise à disposition était temporaire et devait se terminer en même temps que la fin du (faux) Grand Débat national. Le tribunal avait d’abord rejeté cette demande, au motif que l’autorisation d’occupation ne comportait aucune date de sortie et, qu’en outre, des travaux de nettoyage et de rénovation avaient été entrepris au rez-de-chaussée. Ce local a été rebaptisé « la maison jaune » par les Gilets jaunes qui s’y relaient depuis sept mois pour y tenir « des temps d’échange et des réunions. »

On attend la réaction du préfet de Vendée Benoît Brocard pour déplorer des actes « d’une intolérance incompatible avec le vivre-ensemble » et « contraires aux principes républicains » et une condamnation ferme du maire de La Roche-sur-Yon (opportuniste ex-LR) pour « entrave à la liberté de réunion et de manifestation« .

Au total : La Roche-sur-Yon, nouvelle terre LREM-LGBT : « la révolution gay change le monde ! »

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
France

Quand on voit le niveau général des vendeens concernant leurs textes facebook, j’ai honte pour eux ! Et le niveau des journalistes sur facebook de ouest France , des sables d’olonnes, ma ville, le facebook pays de Loire censure riposte Laique et Dreuz info……Luc Bouard le maire de la roche censure , bloque sur son compte twitter quand on lui twitte  » Macron pion de George Soros  »
Des vrais connards auquels on ne peut q souhaiter de la merde et encore, quand ça leurs tombe dessus ils comprennent toujours pas ! Incendies sans relâche, cambriolages de masse dans les bleds…..etc ….pour ouest france les incendies de Noël sont inexpliqués 🙄C’est pour vous dire à quel point ce sont des connards….et leurs débilités d’info sur les gentils migrants qui se poignardent en plein jour ……

saurer

Jacques Attali à dit que le prochain Pape pourrait bien être Billal Hassani …

zéphyrin

chacun trouve sa « vraie » religion selon sa vie, ses contraintes, ses souffrances…et s’arrange avec ses contradictions
le vrai islam, le vrai catholicisme, la vraie foi, la vraie république, tous se réclament de dogmes fermés qui n’ont pas la variété des pensées humaines et surtout son sens de l’adaptation et de l’évolution

Sniper83

On vit nettement mieux sans aucune de ces religions obscurantistes qui n’apportent que conflits et dissensions !!! vive l’athéisme !!! lol !

Hellène

Faire vouloir évoluer l’Eglise sur le mariage des prêtres, l’avortement, l’homosexualité, c’est s’écarter complètement des textes fondateurs. Les Ecritures décrivent la sodomie comme une abomination, c’est un fait dont il faut convenir, à moins de tout réécrire!
Soit on respecte la Bible dont on se réclame, soit on on fonde une nouvelle religion.

Lorobf

Vous mangez des crevettes? Vous portez des vêtements en synthétique? Vous êtes contre l’esclavage? Vous êtes pour l’ega Homme-femme? Alors vous êtes selon la Bible un hérétique.

POLYEUCTE

Long ? Gigantesque ? Bavassier ? Ténébreux !
LGBT

Vendéen

Le pape n’est pas vraiment catholique car il aime les homosexuels. Seul Riposte laïque défend la VRAIE religion catholique. Votre lutte acharnée contre l’homosexualité et le syndicalisme fait honneur au Christ notre Seigneur tout puissant.

Trump4ever

Vous mélangez tout c’est un vrai plaisir, faut être sincère deux secondes, si il existe vraiment une telle concentration de prêtres homos, pourquoi se voiler la face ? Ils doivent comprendre qu’on ne choisit pas de l’être bien au contraire, je ne dis pas de « marier les homos à l’église tati tata » mais au minimum de ne pas dire que c’est un péché, surtout si en interne Hein c’est à voile et à vapeur !

Quant aux reste c’est condamnable de réduire la liberté d’expression, mais chez les curés déjà ils devraient plutôt chasser leur pédophiles avant de donner des leçons

Robert

Les personnes violentes ne choisissent pas d’être violentes ou meurtrières compulsives, c’est pas leur faute, donc il faut les accepter comme elles sont… Pas facile à défendre comme point de vue.

vive Duterte

La Roche – sur – Fion ?
Sodoma aimerait qu’ on place (toute) la crèche dans le petit Jesus !

Christine B

Félicitations aux polonais,qui ont bien de la chance de pouvoir afficher la couleur, moi aussi je suis 100% islam free et lgbt free

patphil

ces étudiants n’ont fait qu’imiter jésus et les marchands du temple, c’est pour ça que l’institut catholique les a viré et que les zotorités religieuses les ont trainé dans la boue!
l’évêque Cauchon (celui qui a fait bruler jeanne d’arc)est bien vivant!

. Dupond 1

J’ai assez de mal a m’imaginer les « ventres a choux » courrir apres les travelos sur la place Napoléon et les rues avoisinnantes ….mais bon ; on est jamais sur de rien !!! (mdr)

ven85

depuis 21 ans en vendee,je suis arrive en 1995 venant de la region parisienne,un vrai paradis et j’ai vu changer ma vendee,le maire de droite de la roche des republicains,toujours des traites,ont faient renter de l’immigration musulmane a la roche,en decembre 2018,des voitures ont brules a la roche,agressions ect…ils ont faient rentrer un centaine de jeunes musulmans mineurs,en formation,leurs repas du refectoire ne leurs convenaient pas ont detruit le refectoire,ils voulaient du hallal,ils ne faient pas bon trainer le soir a la roche,un futur 93,la mairesse des herbiers du parti de devilliers,a agrandit la mosquees et une autre en construction,la ou passe l’islam,la civilisation trepasse