La Ronce : des écolos violents qui veulent terroriser les Français

Publié le 12 octobre 2020 - par - 14 commentaires - 1 385 vues

Les ronces du jardin France

Qu’est-ce qu’une ronce ? “Des arbustes épineux aux fruits comestibles” nous dit le dictionnaire. Ce sont ces branches dardées d’épines qui vous griffent les bras ou les jambes à votre passage dans les bois et les jardins.

Il y a donc un nouveau « collectif écologique », dénomination habituelle des gauchistes d’hier et d’aujourd’hui, s’appelant « La Ronce ». Ce collectif préconise dans ce qui se veut un manifeste, des actions plus que radicales dans le but de créer les pires ennuis aux propriétaires de SUV en expliquant comment dégonfler les pneus de ces voitures. Rassurez-vous, vous serez prévenu par un tract posé sur le pare-brise que ce n’est pas contre vous, mais contre le capitalisme et les multinationales. (Source) et (Source)

Nous retrouvons la dialectique des gauchistes qui, depuis des années, et mêmes celles d’avant-guerre, nous expliquent comment détruire au nom de votre liberté ou contre les “méchants” exploiteurs.

Les gauchistes d’aujourd’hui, tout comme les écolos, nous font le coup du célèbre plat d’artichauts de Coluche qui nous expliquait dans un sketch que ce plat était bon pour les pauvres. “Les artichauts, c’est un vrai plat de pauvres. C’est le seul plat que quand t’as fini de manger, t’en as plus dans ton assiette que quand tu as commencé !”

Pour les gauchistes et autres bobos-écolos, rouler en SUV, avoir une machine à laver le linge ou la vaisselle à titre personnel, ou un sèche-linge individuel, ou manger de la viande, avoir des toilettes utilisant de l’eau, prendre une douche, fait de vous un adversaire politique voire sociétal.

Alors, il n’y a pas encore de loi qui vous interdit de tirer la chasse d’eau tous les jours, sous peine de 135 € d’amende, mais tout doucement, on y arrive par le jeu de la fameuse fenêtre d’Overton qui consiste à ce que, peu à peu, par la publicité, les colloques, les réunions, les débats, diffusent dans l’opinion publique à considérer comme normaux des actes que la morale réprouve comme le cannibalisme, voire des attitudes sexuelles comme la pédophilie dans les années 1970 validée par une certaine gauche, ou celle des transgenres mineurs dont les parents veulent qu’ils se fassent opérer, etc. (Source)

Sur un autre plan, prenez les végans par exemple. Grâce à la stupidité des abattoirs qui veulent faire du chiffre en ne respectant pas un minimum d’humanité envers les animaux d’abattoirs, grâce aux horreurs commises par certains éleveurs, aux méthodes quasi industrielles d’élevages indignes de poulets, de cochons, de bovins et d’ovins que la L214 a pu filmer, nous constatons que les Français sont de plus en plus sensibles à la violence faite aux animaux. Ce qui est un bien finalement, mais tout cela favorise de fait les exploiteurs des multinationales qui fabriquent de la malbouffe, des protéines, des vitamines compensatrices tout en accréditant l’idée que manger de la viande « c’est mal ». Ce qui n’empêche pas les végans d’utiliser le vocabulaire des bouchers, poissonniers et charcutiers pour attirer l’acheteur.

Le “populaire”, comme disent les gauchistes qui ont le mépris du peuple, est un être sensible et surtout craintif. Il est ce mouton effrayé par les chiens qui le cadrent, et exploité par les loups qui nous gouvernent.

Il n’y a rien de tel que de le provoquer pour le faire bouger. Le sabotage étant un des moyens les plus faciles. On pollue et salit les devantures des boutiques de bouchers et de charcutiers en évitant bien sûr, de s’attaquer aux fournisseurs de viande halal et casher qui, rappelons-le tout de même, sans être taxé de racisme, tuent sans endormir au préalable l’animal.

Ils s’attaquent à la société Total (uniquement ?) en appelant à détruire les DAB dans les stations, et ils souhaitent la participation du « citoyen » en lui disant comment dégonfler un pneu de SUV parce que « La progression des ventes de SUV est incompatible avec la réalisation des objectifs climatiques de la France pour 2030. Bien sûr, même si ces SUV sont hybrides, cela ne compte pas. La Ronce appelle « les décideurs politiques et le secteur automobile à faire reculer les ventes de ces véhicules surdimensionnés et à proposer des solutions de mobilité plus légères, moins dommageables au climat et plus favorables à notre pouvoir d’achat ». Ce qui compte désormais, ce serait la longueur, la largeur, le poids de ces voitures.

Comment éliminer les ronces ?

En quoi le poids et le coût de ces véhicules sont dommageables au climat ? Il va falloir mesurer la taille des trains, des wagons, des camions, des bateaux, des avions (ah oui, c’est vrai, ils refusent déjà que l’on prenne l’avion).

Ils s’attaquent à la publicité refusant, de fait, le libre choix du consommateur qu’ils considèrent comme un idiot incapable de choisir : « La publicité ne saurait inciter, directement ou indirectement, à des modes de consommation excessive ou au gaspillage d’énergies et ressources naturelles. » Plus con tu meurs. Cette France écologique devient folle.

Cela ne vous rappelle rien ? Moi, cela me rappelle les méthodes des communistes collabos d’avant-guerre et leurs sabotages d’usines d’armements, et celles d’après-guerre contre l’armée française en Indochine avec le même type de sabotages qui fit mourir des soldats face à l’ennemi. Cela me rappelle les collabos en Algérie avec la complicité des Gisèle Halimi et autres porteurs de valises comme Sartre et Beauvoir. Les mêmes méthodes, les mêmes excuses pour justifier la violence contre la France et les citoyens.

Toujours la même antienne ! On sabote « au nom de la liberté » en supprimant toutes les libertés de choix et de vies. Hier, celle des frères staliniens soviétiques, et aujourd’hui, celle des écologistes et autres immigrationnistes mangeurs de salades. En face, toujours les mêmes castrés, les mêmes impuissants, les mêmes Daladier qui sont et restent incapables de taper du poing sur la table, voire de la renverser en disant stop, c’est fini !

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Pierre Malak

Attention ! En hivers, cerfs comme chevreuils, n’ont plus que la ronce pour ce nourrir… En ce sens, la ronce n’est pas seulement utile, mais elle est indispensable à la survie de ces grands animaux !

Si vous voulez savoir si un territoire est vif en grand gibiers, visitez les ronciers. Si ces animaux son nombreux vous y trouverez des moquettes de chevreuils (petites crottes fermes, arrondies chez le mâle (brocart) et allongées chez la chevrette) .

Vive la ronce !

Joël

MDR ! Ils prouvent eux-mêmes qu’ils sont inutiles et nuisibles.

vu de sirius

Ce sont des cons. Si c’étaient de vrais écolos, ils dénonceraient la surpopulation qui détruit la Planéte au lieu de dégonfler des pneus…

poiropardix

Et là on est en plein dedans

ADLER

Voila les actions “positives” de la tribu des dingos écolos pastèques pro-migrants. Une belle bande d’abrutis qu’il faut euthanasier rapidement. Après les destructions des boucheries par les végans (sauf les boucheries HALLAL bien sur), voila que cette bande de dégénérés s’attaquent aux véhicules ( d’abord dégonflage des pneus, puis soyez sur, aux pneus crevés et carrosserie à coups de masse).. Bientôt ils vont rentrer cher vous pour virer votre machine à laver, la chasse d’eau, le frigo, etc…Des malades mentaux. Les deaders, le grand con JADOT et la pompeuse POMPILI devraient faire un stage à l’H.P.

Hop, un bon coup de glypho et fini les ronces.

Pierre Malak

Aïe ! Non, surtout pas !

FCC Cercle Légitimiste de France

La ronce est surtout la plante du jardinier paresseux…les catalans appellent la ronce xarxa et ce même loti signifie ayu=ussi réseauu…

patphil

on sabote au nom de la liberté, beau slogan

BERNARD

L’imposture Gréta conne sur berge (autiste aspergée, hémorroïdes, incontinences nocturnes, premières règles) qui refait surface à l’occasion des élections US, par F. Philippot.

Elle était en lice pour le Prix Nobel de la paix, .ça sera probablement pour l’année prochaine….

https://www.youtube.com/watch?v=_L35qZnBZdA

Comme Jaurès...

Depuis de longs mois avant le désastre, les communistes français ont effectivement tout fait pour empêcher l’entrée en conflit de leur pays et c’est tout à leur honneur!
Rappelons que, malheureusement, c’est la France qui a déclaré la guerre à l’Allemagne et non l’inverse.
Si, à l’instar de la Suisse, le principe de neutralité avait été choisi, ce sont des centaines de milliers de femmes et d’hommes persécutés en raison de leurs origines qui auraient pu être accueilli.e.s, trouver refuge et, ainsi, sauver leus vies.
Rappelons aussi ce symbole: c’est en tant que pacifiste que le jeune communiste Guy Môcquet a été arrêté… la suite, hélas, on la connaît.

Gérard Brazon

@Comme Jaurés – Vous passer outre à la collaboration active du PCF, la désertion de Thorez, la négociation de Jacques Duclos avec les nazis pour faire réapparaître le journal l’Humanité. Je vous rappelle que le jeune Môcquet était un militant communiste, et qu’il fût fusillé comme 49 autres otages, suite à l’assassinat dans le dos, d’un aspirant allemand désarmé, dans le métro par le prétendu Colonel Fabien.
Les communistes ont commis des meurtres en sachant que le fait de fusiller des otages provoquera un électrochoc sur les français. C’est le STO qui fera le boulot.
Ils assassinèrent également des communistes opposant à la ligne du PCF.
C’est la France qui déclara une guerre qu’Hitler avait prévu pour 1942. Les sabotages des militants communistes n’ont en rien arrangé les choses.

Bragué Jean Jacque

Pitié, épargnez nous votre écriture inclusive qui signale votre naïveté imbécile et votre manque de culture historique et Française.

Claude Germain V

Entre le 23 août 1939 et le 22 juin 1941, les communistes ont applaudi le pacte germano-soviétique.Von Ribbentrop a été décoré de l’Ordre de Lénine, et Molotov a passé en revue la garde personnelle d’Hitler.
Les communistes français ont justifié, au nom de leur idéal, le dépeçage de la Pologne et l’invasion de la Finlande.
En écho au fameux “Travail, Famille, patrie” du maréchal
Pétain, le Comité confédéral national de la CGT proclamait, le 20 juillet
1940 : “La CGT se donne pour but de défendre les droits sacrés du travail,d’accroître le niveau de vie des travailleurs, de protéger la famille de ces derniers et de collaborer à la prospérité nationale” (Source : La
collaboration… à gauche aussi. Rémi Handourtzel et Cyril Buffet. Ed Perrin,Paris 1989, p 104)

Lire Aussi