L’indulgence de la gauche pour les dictateurs communistes

Publié le 27 novembre 2016 - par - 24 commentaires - 1 591 vues
Traduire la page en :

corbieremelenchonC’est comme ça. Notre gauche a toujours eu les yeux de Chimène pour les dictateurs pourvu qu’ils fussent  communistes. Elle ne fit pas exception pour Fidel Castro pour lequel,  après la désillusion qu’avait provoquée l’Union Soviétique, elle se prit  d’un fervent engouement. Révolucion + cuba libre et cigares + plages et cocotiers, un tel cocktail ne pouvait que séduire les Germanopratins. Il paraît que le régime castriste a fait plus de morts que celui de Pinochet. Qu’importe! Il y a révolucion et révolution. La première est acceptable quoi qu’on en dise, témoins, Sartre et Beauvoir qui écoutaient sous le soleil de La Havane les interminables discours du chef de la révolution cubaine, Danielle Mitterrand, toute l’intelligentzia française et autres étoiles du show bizz, tous  subjugués par le lider maximo.

Errare humanum est. Perseverare diabolicum. Nul ne peut ignorer aujourd’hui les millions de morts imputables au communisme en général et la répression castriste en particulier. Pourtant, on a pu lire hier dans la presse et les réseaux sociaux, les hommages vibrants venus de la gauche de la gauche.  Paul Laurent salue celui qui restera dans l’Histoire comme l’un des dirigeants du mouvement d’émancipation humaine. Emancipation humaine, vraiment? Les victimes apprécieront. Clémentine Autain tweete :  A Fidel Castro, pour la révolution cubaine, la résistance à l’impérialisme US, l’expérience “socialiste” d’un autre siècle. Hasta siempre. D’un autre siècle, en effet. 

Enfin,  Jean-Luc Mélenchon, leader du mouvement La France insoumise et poète à ses heures, ne trouve rien de paradoxal à saluer dans une envolée lyrique  celui qui n’hésitait pas à soumettre ses opposants: Fidel ! Fidel! mais qu’est-ce qui s’est passé avec Fidel. Demain était une promesse. Fidel, Fidel! L’épée de Bolivar marche dans le ciel. Sans doute veut-il nous rappeler que dans les révolutions, ce sont toujours les lendemains qui chantent.

Hier soir, à l’appel de Jean Luc Mélenchon,  un hommage était rendu au dictateur cubain au pied de la statue de Simon Bolivar. Interviewé par LCI, Alexis Corbière du Parti de Gauche, explique qu’il est important de rendre hommage à celui qui a réussi à s’affranchir de  l’impérialisme américain.  Certes, mais que dire alors  des milliers de Cubains qui ont choisi de fuir leur île pour  se réfugier  précisément chez ce voisin honni.  Que dire des scènes de liesse qui éclatent en Floride?   La journaliste de la chaîne juge bon de rappeler au porte-parole quelques vérités de base,  par exemple que ce rassemblement rend hommage tout bonnement à  un dictateur,  à quoi l’interviewé répond qu’il faut contextualiser notamment à cause du voisinage du géant impérialiste américain qui expliquerait toutes les dérives. On peut se demander dans quel contexte une dictature est acceptable.

Le journaliste prend le relais de sa consœur, et rappelle que les homosexuels, les malades du Sida, ont été enfermés dans les prisons cubaines. (Savoureux, soit dit en passant quand on se souvient comment les citoyens de la Manif Pour Tous ont été vilipendés et traités d’homophobes, souvent par les mêmes). Cela est-il imputable au voisin américain?  insiste le journaliste, espérant en vain  une réponse claire. Tout comme Toinette ne cesse de répéter au malade imaginaire: le poumon, le poumon, le poumon, vous dis-je, Alexis Corbière , tel un disque rayé, ne répond que par des: contextualisation, contextualisation,  impérialisme américain. Tout s’explique – on ne saurait dire s’excuse – par l’ombre maléfique du géant US.  S’appuyant sur les aspects positifs du castrisme, la santé et l’éducation, Alexis Corbière estime en quelque sorte que le bilan est globalement positif. Curieuse émancipation que de veiller à la santé et à l’instruction des citoyens si c’est pour les priver de tout et les asservir ensuite. Les morts, les prisonniers politiques, l’exil de milliers de Cubains? Balayés. On  reconnaît, certes, on ne cautionne pas, bien sûr. Mais ces victimes ne pèsent rien à côté de l’illusion quasi mystique que suscite la figure du lider maximo.  Ses fans de la gauche de la gauche française sont là, au pied de la statue, l’air grave et l’œil humide, tels de vieux groupies nostalgiques, fidèles en dépit de tout à leur improbable idéal. Hasta la victoria, siempre!

Florence Labbé

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Nuch

Mélenchon le faux prolo celui qui fait croire qu’il défend les pauvres alors qu’il en a rien à foutre il a juste besoin des votes pour encaisser les milliers d’euros de député et député européen il sait tres bien qu’il ne sera jamais aux affaires et qu’il a le beau rôle de critiqueur quel abominable politicard de m…. et dire qu’il y a des gens assez stupides pour voter cet affreux .Ne pas oublier qu’il est né au Maroc la taqkia il connaît, il se prend pour ce qu’il n’est pas il est autant de gauche que de Villiers est communiste !!!!!!

NESTOR DE PYLOS

LE TOTEM : Ils sont venus , ils sont tous là … le Melanchon et le Macron , Benoit Hamon et tous les Cons … les rentiers , les imposteurs et leurs cousins les détrousseurs .. Ils n’ont jamais touché marteau , ils n’ont jamais coupé fougères .. Les socialo , les “Maiphistos” , les sorciers , les enfumeurs … Et leurs offrandes à leur Fidel , à leur Totem , à leur momie de Santiago et leurs faux pleurs .. Ils nous dégoutent tous ces manants , ces p’tits barons on les emmerde nous travailleurs et paysans

Charles DALGER

Bon, si le mouvement patriotique n’a pas encore gagné en France, une chose est désormais sûre, la gauche, enfin les (post) soixante-huitards essuient enfin leurs premières grosses défaites. Ils polluent encore tous les rouages du pouvoir et l’intégralité des merdia. Mais on sent les premières fissures. Alors patriotes, attention ! Surtout pour les nombreux nouveaux arrivant dans la “réinfosphère” : – On ne fait pas du neuf avec du vieux. Beaucoup d’infects propagandistes vont retourner leur veste. De plus en plus vite. D’ailleurs ça commence. Ne nous laissons pas abuser ! Les seuls qui combattent l’islamisation avec une vraie conviction, c’est les patriotes de la première heure.

François de France

“globalement positif”
“socialisme à visage humain”
“république démocratique”
“démocratie populaire”
“dictature du prolétariat”
etc.

Des mots vidés de leur sens qui permettent de déguiser des crimes contre l’humanité… Et cela dure depuis un siècle ! Quels écrivains, journalistes, intellectuels, philosophes de gauche dénoncent la somme des victimes, qui dépassent de 17 fois les victimes de la shoah ? Peu. Et pourtant ce sont des faits historiques. Pour faire taire cette fange d’activistes dévoyés complices de crimes, un seul argument, le juridique : Négation, Complicité et Apologie de crime contre l’humanité, Art. 23 et 24 de la Loi sur la Liberté de la Presse du 29 Juillet 1881.

Andrej

Sur la photo, je m’aperçois que nous sommes déjà passé à l’ère musulmane : le drapeau français se lit de droite à gauche! : à la française rouge, blanc, bleu.
Juste ou pas?
Qu’on m’explique. Merci.

Otto Ktohn

C’est normal Andrej, ce charmant jeune homme vient juste de retourner sa veste. Tout à l’euphorie du moment, il ne s’en est pas rendu compte.

montecristo

Le drapeau français se lit à partir de la hampe : bleu, blanc, rouge …

Nemesis

Dire qu’il y a encore des gens qui se disent communistes c’est à pleurer. Plus de 100 millions de morts et cela continue. Quelle horreur !

Bordel de dieu

Ils pleurent leurs modèle moi je suis content d’assisté à la mort d’une ordures

Sylvie

Ils devraient aller jusqu’au bout de leur logique et rendre un vibrant hommage à Kim Jong Un. Grand dictateur anti-américain qui a fait de la Corés du Nord un paradis. Et ils l’oublient dans leur discours… C’est à n’y rien comprendre !

Paskal

Il y a des gens d’extrême droite qui ont les yeux de Chimène pour le régime nord-coréen :
http://rue89.nouvelobs.com/2011/12/20/paris-ou-dans-la-creuse-pleure-aussi-kim-jong-il-227651

montecristo

Alors que le nazisme a disparu … le communisme perdure !
Alors que le nazisme est interdit … le communisme continue à faire des ravages !
Alors que le nazisme est condamné … le communisme est une philosophie humaniste !
Mais quels sont les cons qui décident que, de deux idéologies assassines, l’une est l’enfer et l’autre le paradis ???

mfh

les cons???? :devinez

François de France

D’autant plus qu’en terme de bilan humain, le communisme et toutes les idéologies de gauche sont sans aucune concurrence en haut du podium, très loin devant toutes les autres réunies. On ne parle pas de photo finish : les crimes contre l’humanité sont essentiellement de gauche par essence.

Martin(du Gard)

Z’ avez pas vu l’altercation entre Méluche et Cohn bendit, hier au soir sur la 2, dans l’ émission consacrée à la primaire de la droite animée par Laurent Delahousse ?
No comment car tout est dit, dans l’attitude de ces chacals, sur ce qu’ est la gôche mondialisée. Ça serait bien si RL pouvait se procurer et montrer cet extrait de l’ émission dans un article… Histoire de bien rigoler un coup entre islamo-collabophobes !

jacksoul

Merci beaucoup, Jacksoul, ça fait toujours du bien d’ en reprendre une tournée. Et tant pis si leur piquette est dans le aigre.

Le Che non plus n’était pas quelqu’un de bien. Castro, ça va de soi. Et le méchant impérialisme américain, ça faisait 8 ans qu’il était dirigé par leur ami et idole Barack Hossein OBAMA !! Franchement, les gauchos ils sont pas à une contradiction près. C’est exactement ça, une question de camp. Castro était indubitablement un Tyran sanguinaire, mais il était dans leur camp. Par contre, le Shah d’Iran, qui n’était pas un monstre(si il l’était, personne n’aurait pu le renverser), était haï par ces pseudo-intellos(Sartre soutenait l’ayatollah!!!). Alors que les Pahlavi ont fait beaucoup de grandes choses. Mais les cubains vivaient et vivent dans la misère.

mfh

ah le camp du bien!!!

Jean

J’aimerais bien que Mélenchon soit élu et qu’il nous installe en France un régime à la Castro. On serait peut-être pauvre, mais on serait débarrassé une bonne fois pour toutes de ces “jeunes”, de ces “wesh wesh”, de ces “nique ta mère”, “nique ta race” et islamo-racailles qui nous pourrissent la vie 365 jours par an et 366 les années bissextiles..

catherine

Ce Mélenchon là ?!!!!

: ” … Marseille nous dit que notre chance, c’est le métissage. Et depuis 2 600 ans, nous sommes du parti de ceux qui se disent contents d’être mélangés, fiers d’être le peuple qui compte le plus grand nombre de mariages mixtes de toute
‘Europe !… Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos sœurs. Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb. ”

Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Marseille le 14 avril 2012

Les girouettes c ‘est fait pour tourner, non ?

Mickdan

Quelle honte cette gauche ces gens sont ignobles,après avoir fermer les yeux sur les millions de mort du communiste,ils continuent a soutenir des dictateurs a condition qu”ils soient de gauche bien sur !!!!

Lire Aussi