La schizophrénie de la double nationalité

Publié le 12 février 2017 - par - 15 commentaires - 1 362 vues
Share

 

Nationalité : franco tunisienne. Un deux en un. A la fois Français et à la fois Tunisien notez-le bien sur ma fiche d’embarquement M. l’agent. Mais dites-moi, il se trouve où ce pays ? Il ne figure nulle part sur la mappemonde. Il existe j’en suis citoyen en deux volets. Une sorte de nationalité schizophrène.

Que les médias ferment leur sale gueule à tout jamais et arrêtent de nous prendre la tête avec une nationalité fantasmé. Juridiquement un individu citoyen français ne peut se prévaloir de sa nationalité d’origine s’il réside sur le territoire national. A contrario il ne peut plus se considérer comme ressortissant français s’il réside dans son pays d’origine et dont il est toujours titulaire de sa nationalité. Il n’est pas jugé expulsable. Il ne peut par conséquent solliciter la protection consulaire de la France s’il se trouve en Tunisie et inversement.

La pire aberration juridique qui puisse exister est de qualifier un individu de binational ou tri ou à nationalité multiple. Quand il est en France il est Français et ne peut être considéré autrement.
En cas de décès dans un pays tiers c’est le passeport dont il était porteur au.moment de son entrée sur le territoire qui fait foi. On ne va pas le couper en deux pour rapatrier une partie du corps en TUNISIE et une autre en FRANCE. Il faut en finir avec cette mascarade de double nationalité. Soit on est Français ou on l’est pas soit on est Algérien ou on ne l’est pas. C’est le meilleur moyen de redonner du sens à la nationalité française et de mettre les naturalisés face à leurs engagements citoyens.

Quand un individu accole à la nationalité française sa nationalité d’origine c’est la preuve de son refus d’assumer ladite nationalité. Le signifiant est clair, je ne me sens pas Français je reste avant tout national de mon pays d’origine.

Pour se remarier il faut divorcer de sa première femme. Idem pour la nationalité.

Salem Ben Ammar

Vous avez tellement raison ! pour toutes les nationalités confondues. Il faut faire un choix.

Bien sûr et ces gens là ne viennent pas par amour de la France mais pour en profiter.

Qaund je pense qu’une sénatrice a la triple nationalité : turque,française et israélienne, je me demande pour qui elle « roule » finalement ? Qu’elle soit citoyenne du monde on l’est tous d’une manière ou d’une autre mais se fendre en trois nations qu’est ce que ça veut dire ? Quelle crédibilité accorder à ce genre de personnage ?? Où est son patriotisme ? Vers quel pays penche son coeur ? Sans doute celui qui lui remplit le porte feuille ! Mais être patriote ça n’est pas ça !!…

L’Algérie française discriminante ségrégationniste (« plages interdites aux chiens et aux arabes »… non respect de l’égalité) et l’Algérie algérienne « indépendante » arabo-islamique liberticide berbéro-négationniste sont deux échec totaux et la source de tous les problèmes que l’on vit aujourd’hui et l’origine de la souffrance psychologique immense que subit le peuple Berbère depuis des siècles. Seule une laicité inclusive garante de la liberté de tout un chacun sera en mesure de garantir la paix totale entre la fille ainée de l’Eglise /la pays des droits de l’homme – le pays des « hommes libres » (imazighen – berbères) – et les lumières (Bougie) de la… lire la suite
Deux imams Algériens berbères ont été à l’origine du premier soulèvement soit-disant d’indépendance .ils l’ont fait au nom de l’islam ! Et tout ce mouvement s’est fait au nom de Allah U Akbar. Si les Berbères ne veulent plus être les sous hommes des arabes en Algérie ou au Maroc il n’ont qu’a ce convertir en masse au christianisme ou au judaïsme, ce qu’ils étaient avant la conquête Arabe. D’autres tribus berbères, comme les Zarka du coté des Mont Snassen n’étaient ni juives ni chrétiennes mais animistes un peu comme nos ancêtre des Gaulois , pour qui toute vie avait… lire la suite

alors que dire de la triple nationalité de la sénatrice PS de Paris, israelienne, turque et française!

Les jeunes franco-maghrébins/sudsahariens se revendiques musulmans et de la nationalité du pays d’origine de leurs parents lorsqu’ils sont en France et se disent français lorsqu’ils sont en Algérie… et lorsqu’ils vont à Phucket pour faire tout ce que leur religion interdit (alcool, fornication en dehors de l’union sacré du mariage…)

La majorité des bi-nationaux franco-algérien né en France et algéro-français naturalisés ne garde la nationalité algérienne que par commodité parce que c’est plus facile (moins de problèmes) pour rentrer sur la terre de leurs ancêtres autrement il s’en passerai bien de la nationalité et des papiers algériens…certains le disent eux même, ils n’ont aucune fierté aujourd’hui, à l’échelle mondiale d’être algérien. Les anciens étaient fier de faire parti des non alignés, d’avoir obtenu leur liberté et leur indépendance mais les jeunes d’aujourd’hui ne le sont pas… ils en ont même honte. Les berbères qui immigrent en Europe de l’est (Republique… lire la suite

Et j’ignorais qu’il y avait la tri-nationalité. Pour la fusillade dans la mosquée de Québec, il y avait un guinéen/canadien/français. Ahurissant.

Lyonnaise,
Un célèbre chef d’orchestre possède la quadruple nationalité : Française, Américaine, Allemande et israélienne.
Qui dit mieux?
Cordialement.

Juridiquement un individu citoyen français ne peut se prévaloir de sa nationalité d’origine s’il réside sur le territoire national. A contrario il ne peut plus se considérer comme ressortissant français s’il réside dans son pays d’origine et dont il est toujours titulaire de sa nationalité. Il n’est pas jugé expulsable. Il ne peut par conséquent solliciter la protection consulaire de la France s’il se trouve en Tunisie et inversement.
Vous êtes sûr de ça???

Parfaitement. Il ne peut pas se prévaloir de sa qualité de ressortissant français en cas de problème avec les autorités de son pays d’origine où il est auussi électeur et éligible

Mon épouse a perdu sa nationalité vietnamienne d’origine le jour où elle a obtenu sa naturalisation française.

De ce point de vue l’Union Indienne est radicale tout ressortissant indien perd sa nationalité indienne s’il prend une autre nationalité.

ce qui est la logique même, sauf apparemment pour nos politocards qui trouvent scandaleux de supprimer la double nationalité même à des assassins terroristes!!!

wpDiscuz