La secte en pullover ou la dictature en marche sur notre quotidien

Ne croyez surtout pas au hasard quand, de nouveau, un ministre vient nous commander une pratique vestimentaire, à la façon d’un dirigeant de secte qui ordonne un type d’habillement pour bien distinguer les membres vertueux de la secte de ceux qui pourraient lui résister.

Nous ne sommes pas dans le fait divers ou le propos d’un incompétent. Nous sommes dans des actes délibérés de politiques sectaires. Ceux-ci ne veulent plus laisser de place à la vie privée, puisqu’ils sont légitimes à ordonner nos modes de vie dans les moindres détails. Bientôt, ils seront légitimes à ordonner la température et à venir vérifier, en violation de la propriété privée, mais pour une bonne raison, et il s’agira de nous ordonner l’heure de la cuisine et du dîner, au nom de la faible production électrique. Tout est bon pour détruire l’espace privé et commander toute nos vies.

C’est bien une dictature en marche sur notre quotidien, consistant à organiser toutes les privations en les rendant parfaitement légitimes une à une. On nous impose des rituels sectaires, puisqu’il sera possible d’inclure tous les membres vertueux qui auront mis leur pull-over et d’exclure visiblement ceux qui auront résisté à la consigne sectaire, comme pour les passes vaccinaux. D’autre part, il s’agit bien aussi d’un propos infantilisant. En tenant ce discours, le ministre fait l’hypothèse que le citoyen n’est pas à même de bien considérer les meilleurs moyens de se protéger du froid pendant l’hiver.

La République macroniste retire à chacun sa liberté de s’adapter à son environnement selon son gré et en vertu de ses choix. Comme dans toutes les sectes, il suffira d’ancrer une nouvelle bonne raison à toutes sortes de privations, pour ensuite nous ordonner le comportement considéré comme le seul possible. Face aux pénuries, il sera bientôt raisonnable de recommander l’avortement pour ne pas engendrer de nouvelles bouches inutiles et de stigmatiser les jeunes femmes enceintes : criminelles.  

Depuis trois ans maintenant, l’oligarchie occidentale veut asservir ses populations. Pour cela, elle s’attaque méthodiquement aux trois piliers de la cohérence psychique, indispensables à une vie honnête dans le monde. On nous persuade que nous ne disposons plus des ressources nécessaires à une bonne vie. La vie devient insupportable, car les conditions de vie se dégradent à très grande vitesse. Nous n’avons plus confiance en notre environnement. Ensuite, ils s’emploient à rendre le monde incompréhensible, ce deuxième facteur de confiance tout aussi essentiel est brisé. Nous ne comprenons plus ce qui se passe autour de nous : décisions absurdes, informations biaisées, manipulations de toutes sortes. Nous n’avons plus confiance et ne comprenons plus le monde. Enfin, la dernière est la confiance en l’avenir et dans le sens de ce qui nous arrive. Là, c’est pire que tout, les décisions sont délibérément insensées pour casser cette confiance, liée au sens de ce qui se passe. L’incertitude permanente fait partie de la déstabilisation voulue.

Comme le dit le sociologue Antonovsky, en l’absence de ces trois facteurs de confiance, le monde devient souffrance, le lendemain une épreuve, la vie un stress de chaque instant. Elle est précarisée et l’avenir devient possiblement un enfer. Or, il montre que la santé humaine est liée à ces trois piliers de la confiance. On voit bien que l’oligarchie sectaire nous détruit donc jour après jour méthodiquement. Reconstruisons modestement autour de nous des îlots de confiance qui nous sont vitaux.

Pierre-Antoine Pontoizeau

image_pdfimage_print

23 Commentaires

  1. j’ai plus confiance en un type qui étale derrière lui ses bouteilles d’alcool qu’en un connard prétentieux qui fait le beau devant des centaines de bouquins dont les trois-quarts sont sans nul doute nuls à chier.

    • Sur la pile des bouquins de la pléiade,œuvres complètes sur papier bible qu.il est bon ton d..afficher mais peu fréquent de lire, et plus fréquent de se faire offrir, figure le fort volume posé en travers le volume barré du bandeau rouge, dernier bouquin de Houellebecq qu.il a certainement lu :il parle de lui.

  2. Ils savent que la masse populaire est igard mouton et mznipulable à souhait. Il fai la com. Ça marche… Pauvre gens.. Lemaire a raison il faut leur serrer le kiki à ses mouton… Moi je vais continuer à vivre comme avant chemise ouverte et. Chez moi ce sera 28° tout l’hiver… Exactement comme pour la covid. Pas de masques ou sous le menton quand je tombais sir des nazions. Même ds l’avions pour la Guadeloupe je n’avais pas de masque. Ni même ds mon établissement soumis aux restriction rien à faire je savait que tout ça était une cabale silvano trotta sur telegram nous a bien info et quelques autres.

  3. Essayez de rentrer chez 1 dentiste ou 1 ophtalmo sans toutes leurs con..ies soit disant sanitaires !!!

  4. Qu’ils aillent au Diable tous ces salops avec leur café assis, leur confinement, leur vaccin pourri, leur pull roulé….. On ne se laissera jamais faire !!! Poutine les a qualifiés, à juste titre , de satanistes, j’ajoute ordure de satanistes !!!

  5. et alors qu’attendent ces illuminés au col roulé pour imposer l »heure d’été : car à la fin du mois avec l’heure d’hiver qui n’en finit pas d’être encore de mise, alors que nombre de citoyens demandent son extinction (c’est le cas de le dire !) il faudra allumer plus tôt – vous avez dit économie les illuminés ?

  6. Ce qui est sur, c’est qu’une tête de gland sera toujours équipé d’un col roulé !

    • En fait , c’est le résultat d’une querelle de ménage : sa femme lui a fait une pendule parcequ’il ne portait jamais le pull à col roulé qu’elle lui a offert pour son anniversaire ….

  7. Ils n’ont pas peur du ridicule, car tous ces conseils sont risibles ! Ceux qui gèrent leur budget savent depuis longtemps éteindre les lumières, mettre un pull pour ne pas trop chauffer, etc !!…mais par qui sommes nous gouvernés !!? Qui a mis leur bulletin dans l’urne ? Mais c’est vrai, il est difficile d’imaginer de telles malfaisances de la part d’une soi disant élite bardée de diplômes ! Et Oui, ça existe ! Va falloir les jeter… QUAND ??

  8. tellement plus facile, bien que totalement débile, d’embêter les gens au lieu de s’occuper des graves problèmes de la France, ‘(voir l’immigration, les racailles , l’in sécurité etc….)cela prouve leur maigre et leur incapacité courage

  9. Tres bon article, merci. Mais ils savonnent la planche sur laquelle ils vont glisser!
    A quel niveau est le curseur de notre tolérance ? Ils ne le savent pas mais pour nous ce sera la goutte de trop, quel jour, dans quelles circonstances?
    Tenons bon, il le faut pour nos descendances.

  10. ben ouais, incapable, impuissant à protéger leurs concitoyens il leur reste à leur donner des conseils

    • Un ministre cela doit porter une cravate, sauf sIl fait des extras de livreur de pizza en vélo,pour se »recycler «  dans une activité plus conforme à ses capacités réelles.

  11. Après le col roulé, aura-t-on le droit de déambuler sur la voie publique avec le Passe-Montagne d’Azouz Beggag, masque et lunettes de soleil 😎 ?

  12. Très bon article, bonnes analyses ; le premier conseil, à mon sens, serait de commencer par éteindre la téloche, de ne regarder que le journal sur CNEWS, et ensuite de venir voir ce qui se dit sur les sites patriotes :-)))

    Pierre-Antoine, tu tapes très juste, le but est bien de détruire le peuple de France, et détruire les piliers sur un plan psychologique, fait partie de la destruction méthodiquement entreprise en ce sens-là …par les mondialistes !!!

    • @BobbyFR94

      Et de foncer sur Gulli, la chaîne des gosses quand une de ces pourritures apparaît à l’écran.

Les commentaires sont fermés.