La Shoah, requiem

Toile de feu le peintre Eitan-Dvir Khaksourian

 

La Shoah, terme trop court, trop bref, trop laconique pour définir une horreur sans fin, un cauchemar sans issue, une douleur sans nom et sans remède.

La shoah, c’est cette procession interminable d’ombres, de squelettes, d’enfants accrochés encore à leur jouets et à leurs sucettes, que le noir de l’oubli ne réussit pas à avaler, ni même à légèrement éclipser.

La Shoah, c’est cette litanie obsessive que les juifs qui l’ont vécue ne cessent de bredouiller comme si c’était  une honte, une souillure… Ils ne cessent de la revivre… Ils ne cessent vainement d’implorer pour qu’elle s’éteigne enfin, qu’elle les libère, qu’elle  leur accorde une rédemption quelconque.

« Le juif, cette bête immonde, cette créature du mal qui n’appartient pas à la gent humaine, il faut l’écarter, l’exterminer, effacer sa trace de la face du globe… Résolution programmée par ceux qui s’octroyaient une appartenance à une élite humaine, infaillible et noble, et qui bien étrangement, renaît tour à tour, refusant de s’éteindre. Elle récidive en toutes fanfares, sous de différentes définitions, emblèmes, dénonciations et étendards…

« C’est moi aujourd’hui qui décidera du destin des juifs !!! » Déclare-elle esquissant un sourire de vaine victoire.

Le temps passe et les plaies se cicatrisent, mais pas celles de l’affront fait à toute l’humanité. La Shoah n’a pas frappé les juifs seulement, elle a éclaboussé l’humanité entière d’une fange honteuse, d’une laideur qui ne s’effacera jamais, en dépit des ans, en dépit des siècles… Le monde porte désormais sur sa face une balafre que rien ne peut dissimuler.

Comment un être humain fait de chair et de sang ait pu se croire tout permis, même d’effacer une race qui le nargue uniquement par sa foi ?

Comment un être humain qui s’est extrait de l’ignorance, améliorant ses connaissances, élargissant  son savoir, sa culture, ses sciences, ait été pris au piège de cette même culture et sciences qu’il se vante posséder ?

Il n’en possède aucune, puisqu’il n’a jamais atteint la sagesse de la maturité, puisqu’il oublie trop souvent combien éphémère et vulnérable il est… Il dénie sa condition de pantin du destin en se révoltant et en bousculant ses semblables dans sa tentative d’arracher une étincelle à l’éternité.

Gloire et éternité appartiennent au Créateur seulement…  A nous, produits de sa création, Il n’a demandé que d’apprendre à aimer…

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print

81 Commentaires

  1. Y’a un truc spécial aujourd’hui chez les juifs ? Pourquoi parler de la Shoah ? Au passage, ceux qui considéraient les juifs comme une race sont les nazis. Et le premier génocide reconnu du XXeme siècle fut celui des arméniens. Par ailleurs, quand Lemkin utilisa le terme de génocide il pensait aussi au meurtre de masse des ukrainiens durant l’holodomor : 5 millions de morts. Et cela n’a jamais été qualifié de génocide. Pire cette absence de reconnaissance a permis de réhabiliter Staline. La seconde guerre mondiale a conduit à 10 fois plus de morts. Et si une troisième se déclenche, ça sera bien pire. Tout ça parce qu’on aura encore accusé quelqu’un de nazisme. C’est cela la véritable tragédie qui touchera le monde entier.

  2. J’estime qu’en France nous n’avons pas à commémorer la Shoah, mais la déportation des victimes du nazisme, où on retrouve toutes les croyances, toutes les nations, tous les âges, toutes les conditions humaines.
    L’obsession de beaucoup de juifs à se considérer comme les seules victimes de la barbarie nazie est une insulte à la mémoire de tous les déportés, une insulte à l’histoire.
    De victimes qu’ils ont été en de nombreux endroits à certaines époques, les Juifs sont devenus des bourreaux à leur tour : parmi les bolcheviques à partir de 1917, en Palestine depuis 1947, dans les rangs de la haute finance internationale aujourd’hui…

    • Bien entendu. On nous a dit : ne voyez pas ce que vous voyez et pleurez d’abord les morts d’une population qui ne s’est jamais assimilée. L’auteur qui est de la génération de mes parents a-t-elle perdu son père durant une guerre ? C’est le cas de mes 2 parents qui n’étaient pas des bourgeois bien à l’abri. Est-ce que je lui demande pour autant d’honorer la mort de mes aïeux ?

    • Les juifs ne sont pas « devenus » des bourreaux: ils l’ont été, pour les chrétiens, dès les débuts du christianisme.
      Dès la mort de Jésus, les juifs convertis au Christ étaient dénoncés par leurs coreligionnaires au pouvoir romain, qui leur accordait la permission de les supplicier à mort, comme cela est recommandé dans la loi juive, qui punit l’apostasie de mort.
      Si les convertis au Christ n’étaient pas des nés-juifs, c’est le pouvoir romain qui se chargeait de les supplicier.

      • Allez, Eva, démasque-toi, tu t’appelles en fait Mohammed ! Ta haine des Juifs est en réalité halal !

  3. Si les chrétiens devaient lister toutes les fois où des juifs ont tenté de les éradiquer, et cela depuis les débuts du christianisme jusqu’à aujourd’hui, ça en ferait des requiems….N’hésitez pas à me demander des exemples.
    Je ne sais pas d’où vient cette chape de plomb qui pèse sur les chrétiens, et qui ne leur permet pas de commémorer les massacres dont ils ont été victimes quand les coupables sont des juifs.
    Les juifs ont raison de commémorer leurs drames, ne serait-ce que pour honorer la mémoire de leurs morts.
    Mais pourquoi les chrétiens ne peuvent même pas mentionner ce que eux ont subi de la part des juifs ?

    Mais je dois vous avouer que c’est très pratique pour moi les Juifs : dès que je pisse de travers ou que je me casse un ongle, c’est de la fautes des Juifs ! Par contre, ma connerie, c’est pas de leur faute, c’est un apport personnel : elle est comme le poulet de Bresse, élevée en plein air et au grain !

    • Absolument. On se demande pourquoi une minorité essaie d’imposer un devoir de mémoire à une majorité qui se doit elle aussi d’honorer ses propres morts sans avoir à nier ce qui est arrivé à d’autres. Qui n’a pas perdu un de ses aïeux durant la 2nde guerre mondiale qui a affecté tout le monde ? Ainsi même la mémoire de la 2nde guerre mondiale doit être fractionnée et ainsi falsifiée. Pourquoi l’holodomor n’est-il pas reconnu comme un génocide ? Pourquoi la France devrait porter la croix d’une minorité nombriliste quand on sait que les juifs français furent largement épargnés et que les juifs étrangers furent discriminés, si ce n’est balancés aussi par des juifs de vieille souche ? Pourquoi a-t-on donné ainsi à certains le statut de victimes éternelles, intouchables quoiqu’ils fassent et a-t-on positionné tous les autres par rapport à ces victimes comme nazis, collabos ou justes ?

      • J’aimerais pouvoir commémorer la première destruction du Tombeau de Jésus, en l’an 614 après Jésus-Christ, destruction commise par les juifs de Jérusalem, au cours de l’horrible massacre qu’ils ont commis contre les chrétiens de cette ville, pillant leurs maisons, et brûlant leurs églises.
        Si vous allez sur les sites internet de certaines revues chrétiennes, comme « La Croix » par exemple, vous ne trouvez pas trace de ce massacre de chrétiens par des juifs, et la première destruction du Saint-Sépulcre est passée sous silence.
        La deuxième en revanche, celle commise par les musulmans, y est mentionnée.
        Ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres des nombreux crimes commis par des juifs contre des chrétiens, et je ne vois pas pourquoi les chrétiens n’ont pas le droit de les mentionner, et encore moins de les commémorer.

        • Et à part déverser votre haine des Juifs, c’est quoi votre vie ?

    • L’irremplaçable Eva n’est jamais manquante – Un peu de dignité après ce que vous avez essuyé récemment… A votre place, je n’oserai jamais m’afficher chez Riposte Laïque

      • C’est vous qui parlez de dignité, alors que vous recevez volée de bois vert sur volée de bois vert à chaque article ?
        Vous auriez une once de dignité, vous vous abstiendriez de publier vos textes aussi soporifiques que pontifiants.
        Arrêtez de culpabiliser les Français, ce sont les ju/ifs qui, les premiers, ont attaqué les chrétiens, et cela a perduré pendant des siècles, et perdure encore aujourd’hui.
        Assez de l’inversion historique !
        Et surtout, ne me demandez pas d’exemples.
        Et vous n’avez jamais un argument pour répondre, c’est ça qui fait plaisir.

        • Eva, vous ne voudriez pas foutre le camp à Egalité et Réconciliation, chez vos frères ?!

    • L’irremplaçable Eva n’est jamais manquante – Un peu de dignité après ce que vous avez essuyé récemment… A votre place, je n’oserai jamais m’afficher chez Riposte Laïque

    • C’est quoi ce dernier paragraphe Eva ?
      Une escroquerie dégueulasse d’un modérateur qui ne sait pas se modérer ?

      • à Mantalo.
        Allez voir un peu plus bas. L’auteur de la manipulation s’en félicite dans un commentaire de deux lignes.
        Le plus grave est que les modérateurs l’ont acceptée ou n’ont pas pu l’empêcher, cette tricherie.

      • Exact, c’est une tricherie, que je compte signaler à Monsieur Pierre Cassen.
        Je suis néanmoins contente que le modérateur ait montré à quel point il n’est pas digne d’être modérateur, mais ce faisant, il discrédite Riposte Laïque.

        • Faites, mais moi j’affirme que vous n’avez pas votre place ici. Sinon, qui a bloqué des commentaires qui pointaient votre qualité de femme en des termes orduriers ? Moi !

          • C’est vrai. Je peux en témoigner puisque c’est moi qui ai demandé que RL intervienne. La vérité m’a toujours tenu à cœur alors que je ne suis pas chrétien mais descendant de catholiques. C’est ainsi qu’on m’a élevé. Et je considère Jésus comme inspirant. En revanche, je n’ai jamais compris comment mes amis catholiques pouvaient tricher et mentir quand j’étais enfant. Et cela, entre autres, m’a tenu éloigné de votre religion. Pourquoi empêchez vous les choses d’être dites ? Pensez vous que les gens, même les plus simples, n’ont pas le bon sens de juger leur prochain selon leurs œuvres ?

            • Je ne sais pas à quoi vous faites référence, mais, depuis dix ans que je suis à R.L., j’ai toujours apprécié ce site qui ne sombrait pas dans l’antisémitisme le plus crasse. C’est pourquoi, excédé par certains commentaires, j’ai chois de les railler. Maintenant, je ne suis pas un adorateur des Juifs. Il y en a même qui me gonflent sérieusement, mais pas en tant que Juifs, là est ma différence avec des EVa ou Charles le FN (rebaptisé Eugène). Pire, ils mettent en danger notre site qui pourrait se prendre des procès avec leurs propos délirants, lesquels, en France, tombent sous le coup de la loi. Mais je vais prochainement écrire un article là-dessus, avec les propos des intéressés. Là, chacun jugera selon sa conscience. Pour le reste, je respecte vos choix, évidemment…

              • Je ne souscris pas aux propos de Charles le FN. Je me demande même s’il ne s’agit pas d’un troll qui vise effectivement à discréditer RL. Ce qu’évoque Eva est en revanche vérifiable. Alors vérifiez le, plutôt que de recourir à l’anathème. Je me suis déjà opposé à Eva il y a longtemps. Jamais sur les faits mais l’interprétation qu’elle peut en donner. Je ne le fais plus parce que les faits doivent être d’abord reconnus avant d’aborder leur interprétation. Dans ses interprétations, elle a par ailleurs raison sur un point majeur : judaïsme et christianisme se sont développés en opposition et les tentatives de convergence sont donc vouées à l’échec. Ça ne veut pas dire que l’on doit s’embarquer dans une guerre de religion mais que l’on doit arrêter de considérer que la France est judéo-chrétienne. Elle est chrétienne.

              • Vous vous trompez encore une fois. Les BHL ou les Goldnadel s’expriment en tant que juifs. Ils assument une identité juive, en fait pour être exact nationaliste-sioniste (le terme n’est pas de moi mais d’un juif ultra orthodoxe, Y Rakbin, qui dénonce le sionisme pour avoir dévoyé le judaïsme traditionnel) et prennent d’abord la défense d’Israël, y compris au détriment de la France. A l’inverse vous avez des français d’origine juive qui se dégagent totalement de cette identité. Une de mes amies en fait partie. Elle a vécu en Israël et y a étouffé. Aux dernières nouvelles, elle voulait se convertir au christianisme. A mon travail, j’ai défendu aussi un collègue juif orthodoxe, en m’opposant à mon patron qui le prenait en grippe par antisémitisme. Je ne me résoudrai jamais à m’en prendre à quelqu’un qui ne fait rien de mal qu’il soit juif, musulman ou chrétien. Mais je ne rejetterai pas non plus la vérité parce qu’elle me dérange.

              • Il n’y a aucun antisémitisme à dire des vérités historiques prouvées, et admises d’ailleurs par certains historiens juifs. Vous vous gardez bien de me demander des exemples.
                Il n’y a aucun antisémitisme à dévoiler l’anti-christianisme militant du Talmud, et à mentionner les crimes commis par des juifs contre des chrétiens.
                Vous refusez d’entendre certaines vérités, et c’est votre droit.
                Mais ce n’est pas votre droit d’insulter ceux qui les disent, et d’usurper leur identité pour vous exprimer à leur place. Vos méthodes en disent long sur votre malhonnêteté.
                Trouvez des arguments, au lieu de chercher à intimider ceux qui en fournissent.

    • Un « modérateur » s’est permis d’ajouter, sans prévenir les lecteurs, un paragraphe de son cru à mon post.
      Il s’agit du dernier paragraphe de mon post qui précède celui-ci, et qui commence par:
      « Mais je dois vous avouer…
      Et qui finit par:
      « élevée en plein air et au grain ».

      Ce modérateur a abusé de son rôle. Je demande que les réponses à mes posts ne soient pas incluses dans mes post.
      Surtout si l’auteur n’a pas la correction de prévenir les lecteurs.
      Je comprends la rage que l’on peut ressentir quand on n’a pas d’argument, mais cette manière de faire discrédite Riposte Laïque.

      • J’ai de quoi argumenter nettement plus et mieux que vous, mais je réserve cela à des cerveaux capables de l’assimiler sans préconçus vides de sens !

  4. Félicitations Thérèse pour ce beau texte et ta conclusion pertinente

    • Merci Chabaillé – je réfère ignorer les niaiseries exprimées un plus haut par tous ceux qui ont du mal à reconnaître leurs erreurs.

  5. Je conseille la lecture du dernier roman de Raphaël jerusalmy…
    IN ABSTENTIA

    Un communiste dans le camp d’extermination français qui étouffe avec compassion des juifs après torture.. sidéral

    • @Thérèse Zrihen-Dvir, auteure de l’article
      La juste indignation provoquée par l’ignoble traitement des juifs par les nazis ne doit pas être oubliée ni même légèrement éclipsée.
      Mais les juifs croyants doivent mettre en question, et rejeter enfin, leur conception de la manière dont « Dieu » leur a « donné » la terre qu’il avait promise à Moïse.
      Je rappelle que les appels « de Dieu » à massacrer les cananéens qui refuseraient de remettre au peuple juif leurs cités et leurs terres fait partie de ces fondements de la croyance juive, lesquels sont aussi les fondements du monothéisme, lequel a sacralisé la prétendue « bonne violence divine » qui, aujourd’hui encore, conduit à des massacres bien concrets comme ceux de Charly Hebdo, du Bataclan et de beaucoup d’autres.

      • à Pierre Régnier – La terre entière a été depuis la création l’objet d’invasions, de conquêtes, de guerres et de substitutions. L’erreur est humaine, mais pas divine. Les Dix commandements sont là pour attester de la véritable parole de D.IEU – Ne tue pas, n’envie pas… Lorsque l’homme assimilera le fait que rien ne lui appartient sur cette terre, et qu’il n’est qu’un simple visiteur, tout cela cessera. Les Hébreux au sortir de l’Egypte, devaient reconquérir les terres qu’ils occupaient avant leur exode vers l’Egypte, lors de la famine qui sévissait en Cnaan… Les hébreux avaient demandé aux nouveaux cnaaniens de ne pas se battre et de se rendre afin d’éviter la mort… Ils avaient refusé.

        • Je n’ai vu nulle part dans la Bible cette explication par une reconquête de la terre nouvellement occupée par des nouveaux cananéens.
          Les croyants juifs doivent cesser de faire comme si les Dix commandements étaient les seuls fondements de leurs croyances. Comme les autres croyants des trois grandes religions monothéistes ils doivent affronter leurs contradictions théologiques qui sont causes de la violence religieuse effective.

          • Désolée, vous débitez des sornettes Pierre Régnier. Je vous conseille de lire la Bible – l’ancien testament avant d’émettre des hypothèses inexistantes. Les Dix commandements sont à la base du Judaïsme. Point final.

  6. @Thérèse Zrihen-Dvir, auteure de l’article.
    La juste indignation provoquée par l’ignoble traitement des juifs par les nazis ne doit pas être oubliée ni même légèrement éclipsée.
    Mais les juifs croyants doivent mettre en question, et rejeter enfin, leur conception de la manière dont « Dieu » leur a « donné » la terre qu’il avait promise à Moïse.
    Je rappelle que les appels « de Dieu » à massacrer les cananéens qui refuseraient de remettre au peuple juif leurs cités et leurs terres fait partie de ces fondements de la croyance juive, lesquels sont aussi les fondements du monothéisme, lequel a sacralisé la prétendue « bonne violence divine » qui, aujourd’hui encore, conduit à des massacres bien concrets comme ceux de Charly Hebdo, du Bataclan et de beaucoup d’autres.

  7. La foi qu’est-ce? La croyance hypocrite en des textes qui ne sont que plagiat et arrangements? A commencer par la légende de l’assassin Moïse? Gloire et éternité au créateur qui nous a élu? Et rejeté le reste de l’humanité?
    Que dire de tous ces juifs américains qui ne se souciaient peu de leurs frères d’Europe, et depuis longtemps aujourd’hui ont projeté avec insolence de nous remplacer par des migrants? Ne sont-ils pas les premiers coupables de l’holocauste qui se prépare?

  8. Chère Thérèse, toute ma compassion pour ce passé inscrit irrémédiablement dans les abysses de l’histoire humaine. vous écrivez : « Le monde porte désormais sur sa face une balafre que rien ne peut dissimuler ». Comme je suis Chrétienne je vous dirai que le Christ a porté lui aussi une balafre non seulement sur son visage mais dans son Coeur Aimant. et là aussi, rien ne pourra la dissimuler … mais non pour culpabiliser le monde mais pour le sauver. Chez nous, dimanche dernier on fêtait la Miséricorde de Dieu en Christ Sauveur. Il n’est venu que pour nous apprendre à aimer observant et pratiquant le « tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur…. et tu aimeras ton prochain comme toi-même ».
    Que pouvait-il faire de plus, et nous l’acceptons-nous ?

    • Chère Mimoune, Jésus était juif, rien de surprenant qu’il se soit offert par amour pour toute la création… Dommage qu’il ait été l’objet de tant de manipulations qui avaient sciemment dévié son message d’amour pour ses semblables… pour enfin créer un empire chrétien qui avait cherché d’abord à estomper la vérité le concernant et l’arme pour combattre ses origines juives et les nier… Aujourd’hui la vérité ne peut plus être occultée.

      • Salut Therese, va voir le commentaire d’Eva, je l’ai « aidée » à faire son mea culpa !

          • Sinon, je lirai avec intérêt votre essai sur Jésus, car je ne suis pas un catho obtus…

            • Vous n’êtes pas « un catho obtus » mais, en modifiant – grâce à quelle manipulation technique qui vous est accordée par le site ? – un commentaire qui vous déplaît, vous empêchez un débat honnête sur un sujet important.

            • à Charles Demassieux
              Vous n’êtes pas un « catho obtus » mais, en modifiant un commentaire qui vous déplaît – grâce à une manipulation technique qui vous est accordée par le site – vous empêchez un débat honnête sur un sujet important.
              Vous êtes un catho tricheur et nuisible.

              • Eh oui, que voulez-vous, ceux qui se croient tout permis derrière leur clavier, ça me donne des boutons ! Et je en vois pas ce que ma croyance vient faire là-dedans. Alors, vous savez quoi, il y a Égalité et Réconciliation qui vous conviendrait peut-être mieux !

                • à Charles Demassieux.
                  Si on ne débat pas honnêtement sur les croyances criminogènes au sein DE TOUTES les religions, pour les rejeter évidemment, on ne pourra jamais en finir avec les massacres de toutes sortes commis encore aujourd’hui au nom de Dieu.
                  Je ne sais pas où en est aujourd’hui le site que vous me proposez mais, quand je le consultais, il y a bien longtemps, il était très loin de me paraître utile au débat que je souhaite.

                • Vous avez abusé de votre rôle de modérateur, et vous avez triché.
                  Vous aviez la possibilité de répondre à mon post à votre guise, sans intervenir DANS mon post pour me prêtre vos paroles moqueuses, et sans préciser aux lecteurs qu’elles viennent de vous, et non de moi.
                  J’avais déjà remarqué que pour vous, les insultes remplacent les arguments que vous n’avez pas. Mais je n’aurais jamais cru que Riposte Laïque puisse tolérer votre comportement malhonnête.

                • C’est vous qui êtes malhonnête et infâme, Eva. Vous polluez les articles avec vos conneries antisémites. On dirait que vous êtes envoyée par les fidèles d’Allah, parce que vous avez le même discours, que vous tournez en boucle, comme le paranoïaque Charles le FN ou quelques autres ! Ici, c’est Riposte laïque, pas Riposte islamique !

          • Un modérateur qui triche et abuse de son rôle en intervenant sans prévenir dans un post qui est signé par quelqu’un d’autre, pour lui attribuer des propos qui ne sont pas les siens, ça ne vous choque pas ?
            Eh bien ça ne m’étonne pas: qui se ressemble s’assemble.

            • Eva, je suis malhonnête, soit. Et vous, vous êtes criminelle car vos propos décomplexent des Merah en puissance à tuer des gosses juifs !

              • Non Charles, mes propos ne décomplexent pas des islamistes, car ils n’ont aucun « complexe » à s’en prendre à des juifs, et ils ne le feront pas parce-que des chrétiens exigent de pouvoir eux aussi commémorer les massacres ou destructions dont ils ont été victimes par des juifs.
                Si vous croyez que vous rendez service aux juifs en insultant les chrétiens qui refusent de passer les crimes des juifs sous silence, vous vous trompez.
                Les islamistes massacrent des juifs (et des non-juifs) parce-que Mahomet le faisait, et parce-que c’est recommandé dans le coran.
                Et si la commémoration des massacres subis par les juifs est une bonne chose, je ne vois pas pourquoi il n’y a pas de réciprocité pour les chrétiens.
                Je ne vois pas pourquoi nous devrions nous taire sur les massacres que nous avons subi alors que les juifs peuvent commémorer les leurs.

        • Vous avez triché, et abusé de votre rôle de modérateur.
          Vous auriez dû vous exprimer dans un post séparé, ou au moins signaler que ce paragraphe est de vous, et non de moi.
          Vous donnez une piètre image de Riposte Laïque.

          • C’est pour vous donner une leçon, compte tenu du mal que vous infligez à nombre de nos lecteurs !

            • Vous vous trompez. La vérité rend libre. Il y a les faits. Il y a leur interprétation. Ce que dit Eva peut être vérifié et contesté. Faites-le. Cela suffira. Et on n’est pas obligé pour autant de souscrire à la thèse du complot judéo-maçonnique et encore moins d’œuvrer au génocide des juifs. Tout ne s’enchaîne pas mécaniquement même si cela est un risque. Il faut dire la vérité et ne pas se laisser emporter par l’émotion. Insulter, censurer vous discréditent.

            • La vérité n’est jamais un mal, car elle rend libre.
              Si ce que je dis n’est pas vrai, vous pouvez fournir des contre-arguments pour dénoncer ce que vous pensez être des informations mensongères.
              Mais c’est à vous-même que vous avez donné une leçon, en montrant votre incapacité à vous modérer, et aussi votre malhonnêteté. Car quand on n’a pas d’argument, on n’usurpe pas l’identité d’un commentateur avec qui on n’es pas d’accord.
              Et par la même occasion, vous donnez une piètre image de Riposte Laïque, où aucun modérateur ne s’est jamais comporté comme vous, ni sur le plan des insultes, ni sur le plan de l’usurpation d’identité.

              • D’autres lecteurs ne pensent pas comme vous. Et je suis fort aise de vous avoir dérangée dans vos exposés autant déviants que délirants.Je maintiens que, par vos commentaires, vous êtes de fait un agent objectif de l’islam, que ça vous plaise ou non. Bientôt, vous nous écrirez que saint Augustin était un grand blond aux yeux bleus ! Si c’est là tout votre savoir, chapeau bas ! Quant à ma supposée ignorance, je vous laisse croire ce que bon vous semble. Moi, je sais qui je suis, pas besoin de votre assentiment. Alors vous et vos affidés pouvez toujours éructer, rien n’y changera : si vos commentaires vont trop loin ce sera Louison ! Comprenne qui pourra…

      • Mais bien évidemment que Jésus était juif mais il a été rejeté par les siens, sauf une fraction, ses disciples. Et il a donné naissance à un mouvement juif mais qui n’a rien à voir avec celui qui a donné votre religion, pour la bonne raison que vous ne le reconnaissez pas comme messie. Et ce mouvement a aboli les rites séparatistes que vous avez maintenus, d’abord la circoncision. Il s’est développé comme une religion en opposition avec la vôtre. Le Talmud a été mis part écrit, diffamant Jésus. Les toledot Yeshu ont repris ce narratif infâmant : bâtard, fils d’une prostituée, bouillant en enfer dans un chaudron d’excréments parce que considéré comme idolâtre. On entend d’ailleurs toujours les imprécations de vos rabbins comme Rav touitou qui se réjouit qu’Edom (la chrétienté) soit balayé par Ismael (l’islam). Et aujourd’hui, vous imaginez que vous pouvez vous réapproprier Jésus ? Oui : la vérité ne peut plus être occultée.

      • Oh oui, Jésus était juif, et il respectait toutes les lois juives: fallait le voir en train de lapider pour adultère.
        Il était très appliqué.

        Il y a une différence entre être né dans une religion, et avoir été tué pour avoir voulu réformer cette religion, et avoir tellement voulu réformer cette religion, qu’on préfère mourir plutôt que de la laisser en l’état.

        • Où apprenez-vous l’Histoire ? Le judaïsme s’est réformé, au cas où vous l’ignoriez. Par contre, vos amis musulmans, non. Parce que ce sont vos amis, étant donné que vous vous exprimez comme eux !

    • Le juif Jésus de Nazareth a donné sa vie pour tenter de convaincre ses coreligionnaires que Dieu n’a jamais voulu QUE l’amour et la paix universels, ainsi que la solidarité entre tous les êtres humains.
      Mais, aujourd’hui encore, l’église catholique confirme dans son nouveau catéchisme, rédigé sous la direction du Cardinal Ratzinger futur pape Benoît XVI, que les appels à massacrer attribués à Dieu dans l’Ancien Testament sont bien des appels du Dieu des chrétiens.
      Il est plus que temps que ceux-ci se débarrassent de cette énorme contradiction, laquelle les rend, même si c’est indirectement, complices des violences commises au nom de Dieu durant les 3000 ans du monothéisme.

      • Pierre Régnier, Le christianisme est né à Rome qui appliquait le Mithraïsme. L’empereur Constantin en a été l’Architect. Il avait amalgamé Jésus au Mithraïsme lui associant l’idolâtrie, une naissance de 25 décembre tout à fait fausse et la trinité… tout cela a été décrit dans mon essai sur Jésus – Comment Jésus fut créé, Jésus instrument, initiateur ou victime…

        • « Une naissance le 25 décembre tout à fait fausse ». Mais que dire de nombre de vos fables qui sont mésopotamiennes ? Comme Moïse qui est inspiré de Sargon 1er. Comme de la captivité des hébreux en Égypte alors que l’administration pharaonique consignait tout et n’a jamais pratiqué l’esclavage massif, que l’on ne trouve aucune trace de l’Exode et qu’au moment des faits, Canaan était sous contrôle égyptien et n’aurait donc jamais pu être une terre d’accueil pour les hébreux en fuite.

        • Le christianisme est né quand Jésus est mort.
          Et il n’est pas mort (ni né, d’ailleurs) à Rome.
          Merci d’arrêter de trafiquer notre religion à votre sauce.

  9. Avec les juifs ce qui compte c’est le nombre (j’allais dire le chiffre…).
    Quid des gitans, des homos, de tous ceux qui n’ont pas eu accès à la compassion ? Pas assez nombreux à l’époque ?

  10. De cette discussion à fleur de peau il ressort que les religions ne sont que soumission, asservissement et reniement de soi.
    Elle sont à l’origine des conflits, des guerres, des massacres.
    Les religions ne sont que des prétextes pour que l’Humain montre son côté le plus sombre.

  11. J’aimerai clore cet infructueux argument avec un morceau de l’épilogue de mon essai sur Jésus pour vous faire comprendre combien l’objectivité est nulle chez l’être humain : Dans le fond, du Judaïsme sont nées les deux religions principales:le Christianisme et l’Islam – Jésus était juif et Mahomet a sérieusement pioché dans le judaïsme pour fonder son Islam – à suivre

  12. Suite :
    Après tant d’années et de sang versé, que Jésus soit le Messie ou non, cela ne déviera point le courant de l’histoire passée, vécue. Le judaïsme affirme que, lorsque le Messie viendra, le lion et l’agneau marcheront côte à côte sans crainte l’un de l’autre… En langage humain, le lion, le puissant, le terrible, le roi de la jungle marchera côte à côte avec l’agneau, la créature la plus faible et la plus vulnérable… C’est évidemment une métaphore. Le Messie n’est qu’un être humain, sans aucun don surnaturel, possédant assez de volonté et de savoir pour mener les nations puissantes à vivre auprès des plus faibles et plus vulnérables d’entre elles, sans aucune ambition de les avaler ou les soumettre… Le Messie a pour vocation de rallier les cœurs, de forger l’entente entre les hommes, et de faire de cette planète, mise à la disposition de l’homme par le créateur, un véritable paradis. à suivre…

  13. suite :
    Ni Jésus, ni Mahomet n’ont jamais atteint ces grandeurs. L’un fut la conséquence directe qui permit aux catholiques de massacrer les juifs et d’autres peuples dits mécréants, et les forcer à abandonner leur foi. L’autre, Mahomet a adopté cette voie en assassinant tous ceux qui se montraient réfractaires à l’islam. Aucun d’eux ne peut être considéré comme messager/prophète de Dieu. L’un est devenu, indirectement ou non, l’instrument qui s’est substitué au Divin, et l’autre a cherché gloire et dignité auxquelles il n’a absolument aucun droit.

    Où se trouve la véritable parole de Dieu ? Nous pouvons sans peine la reconnaître dans les Dix Commandements… à suivre…

    • Merci. C’est limpide et ça a le mérite de la franchise. Maintenant que Charles Demassieux nous explique en quoi christianisme et judaïsme (rabbinique) peuvent être réconciliés et s’il tient à ce qu’on dise que la France est judéo-chrétienne alors que le fondement même de sa foi (Jésus, messie et incarnation de Dieu, n’est même pas considéré comme prophète par les juifs alors qu’il est considéré comme prophète et messie par les musulmans) est niée.

      • Parce que le Christianisme se base sur l’Ancien Testament, c’est son pilier… C’est simple.. les chrétiens sont plus proches du judaïsme que ne l’est l’Islam.

        • Avez-vous lu les évangiles ? Comprenez vous ce qui y est dit ? Le judaïsme est resté une orthopraxie comme l’islam. L’islam a réactivé toutes les lois de « pureté » que le christianisme a abolies et qui n’avaient d’autre but que de préserver l’intégrité du peuple juif, en assumant une distinction qui est une discrimination, sans rien à voir avec les 10 commandements. Où êtes-vous allée chercher qu’il fallait pratiquer la circoncision ou des interdits alimentaires dans le décalogue ?! Vous avez conservé des lois tribales et archaïques, issues notamment du Lévitique. La lapidation de la femme adultère entre autres vient de là.

          • Il y a eu beaucoup de réformes dans le Judaïsme – Vous ne pouvez pas les ignorer – Toutes les religions ont subi une manipulation… le judaïsme de même… Mais le fond demeure bon. Vous savez en Israël, nos soldats sont assassinés quotidiennement… Où avez vu un père qui a perdu son fils venir voir le tueur et lui pardonner? Ou un juge ne pas décréter la mort de l’assassin? Oui, il y a beaucoup à faire surtout quand la réciprocité n’existe pas.

            • Absolument le judaïsme évolue et vous devriez aussi savoir que l’Occident chrétien n’y est pas pour rien. Je ne peux absolument pas évoquer avec vous ce qui se passe en Israël. Vous êtes aveugle et sourde à ce qu’est le sionisme. Parmi les plus orthodoxes de vos coreligionnaires, certains s’y opposent. Vous parlez du messie qui apporterait la paix mais pour eux le messie doit précéder le retour des juifs en terre sainte et ils acceptent l’exil comme une épreuve de purification en attendant. Alors que l’ immigration massive de juifs européens s’est traduite par la guerre car vous avez prétendu que la Palestine était une terre vide, vous avez nié que des arabes et pas seulement des juifs y étaient installés.

        • Par ailleurs le pilier du christianisme c’est le christ comme son nom l’indique. Mais vous n’avez pas lu les évangiles tout comme les rédacteurs du Babli et des toledot Yeshu sinon vous sauriez que le décalogue a été repris dans le sermon sur la montagne et qu’il a été ramassé en 2 commandements majeurs, l’amour de Dieu et l’amour d’autrui, en abolissant la loi du talion et toute discrimination entre juifs et grecs, femmes et hommes. Et enfin dans 1 seul, l’amour d’autrui. Voilà ce que signifie la figure de Jésus, Dieu fait homme. Vous aimez le Christ et en cela vous aimez l’Homme et Dieu dans l’Homme.

  14. Suite
    DIEU a-t-il besoin d’être aimé par son œuvre ? C’est un aspect que très peu ont tenté d’approfondir ! Mais en principe, Dieu n’exige rien de l’homme, sinon d’être bon et juste envers ses semblables. Soumission, amour et fidélité sont des dérivés du besoin de l’homme de prouver sa gratitude au Divin, allant parfois jusqu’à la transgression des Dix commandements qui ni ne conditionnent, ni ne menacent l’homme de punition, hormis dans le troisième commandement qui défend l’usage vain du nom du créateur. Et c’est justement là où l’être humain a outrageusement fauté. Il a tué en son nom, menti, blasphémé et a manqué à l’élémentaire de ce commandement.

  15. Suite et fin :
    Les Dix Commandements ont pour but d’aider l’être humain à se défaire de l’idolâtrie et à épouser le monothéisme. Mieux encore, Dieu a créé l’homme à son image, lui octroyant la liberté de choisir la vie qu’il préférerait vivre, tout en conservant sa dignité.
    Bonne fin de semaine à tous…

      • Vous parlez de l’essai sur Jésus? Il l’a été par Tatamis qui aujourd’hui a cessé d’exister. J’ai l’intention d’imprimer quelques copies pour tous ceux qui aimeraient le lire.

        • à Therese Zrihen Dvir.
          Je suis de ceux qui aimeraient lire votre petit essai sur Jésus.
          Je pense qu’ici comme partout ailleurs les affrontements réduits à des oppositions, voire pire, de personnes, n’aident pas à faire éviter les crimes commis au nom de Dieu.
          Je pense que les chrétiens ont un devoir particulier : faire rejeter par leurs églises leur croyance en « de bons massacres commis au nom de Dieu » à l’époque de l’Ancien Testament, une conception incompatible avec l’engagement de Jésus (jusqu’au don de sa propre vie) et les Évangiles.

1 Rétrolien / Ping

  1. La Shoah, requiem | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.