La Sodomie en Marche : outrage à Macron-Lallement ou « Je suis Charlie »?

Contrairement à mercredi dernier – date anniversaire de la première manifestation des Gilets jaunes, le 17 novembre 2018 –, il y avait pas mal de monde ce samedi à Bercy. Un monde qui est arrivé lentement et a été très tôt échaudé par un incident révélateur d’une vérité : on peut rire de tout, sauf de Macron !

En effet, vers dix heures, la camionnette de Caro – femme bien connue des Gilets jaunes – a été encerclée par des gendarmes, en attendant l’arrivée de véhicules de police banalisés, suivis d’un fourgon cellulaire. Ce, sur ordre de la préfecture de Police de Paris. Pourquoi un tel dispositif pour une personne assez inoffensive ? Tout simplement parce qu’une fresque sur l’un des côtés de la camionnette n’avait pas l’heur de plaire au pouvoir. Comme vous pourrez le constater sur mes photos et vidéo, vous remarquerez que les sieurs Macron et Lallement s’y adonnent à des activités particulières. Macron lui-même marionnette d’un troisième personnage – Joe Biden ou Bernard Arnault, je ne sais pas exactement. Aussi, a-t-on vite couvert du voile pudique cette caricature que l’on ne saurait voir !

 



Quoi qu’il en soit, ce n’est pas très « Charlie » de prohiber la caricature et mettre en garde à vue deux personnes pour (je cite) « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique ». Mais, derrière son sourire de premier de la classe – qui fricotait avec la maîtresse, et pas pour réviser le subjonctif imparfait ! –, Macron est un petit potentat dont le bilan répressif sur le peuple est impressionnant, Génération Identitaire en sait quelque chose !

Pour ce qui est de la manifestation proprement dite, c’était un mélange hétéroclite qui fleurait bon l’émeute. Et je ne serais pas étonné que, dans les semaines à venir, on assiste aux mêmes scènes qu’actuellement en Guadeloupe. Le pire, c’est que cathos et antifas confondus chantaient en chœur leur haine de la police, avec une plus grande bienveillance à l’égard des gendarmes de la part des manifestants pas encore envahis par l’idéologie ultra-gauchiste.


https://www.youtube.com/watch?v=BS4uZ-j4OG4

Je ne dédouane pas certains policiers de leur zèle imbécile. Cependant, comme le criait un Gilet jaune qui ne participait pas à la curée anti-flics : « Vous êtes le peuple ! » Oui, les policiers sont souvent de pauvres hommes et femmes qui subissent stoïquement humiliations et agressions liées à leur métier ; lesquelles agressions peuvent les conduire au cimetière. Bon, je tiens à remercier la gendarmerie pour nous avoir sorti des gendarmettes aussi belles qu’un beau jour de printemps ! Certaines d’entre elles rougissaient d’ailleurs d’aise lorsque les photographes les mitraillaient innocemment…

 



Toutefois, l’ambiance était lourde, voire dangereuse. Comme avec ces jeunes crétins antifas incendiant des poubelles contre une station de métro, dans l’espoir de provoquer un feu gigantesque qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Quelle idée, en plus, d’imposer un parcours au beau milieu d’un marché, qui a dû plier les gaules en quatrième vitesse ! Et quel symbole de voir tous ces abrutis jeter fruits et légumes sur les uniformes, tandis que certains manifestants ne peuvent même pas s’en payer ! Le nihilisme de ces petites ordures d’ultra-gauche me dégoûte.

 



« Demain, le ciel sera jaune », espéraient encore quelques-uns. Avec Macron, jamais. Seulement voilà : on leur a tellement bourré le crâne à ce gens, qu’ils seraient bien capables de voter pour lui afin de faire « barrage aux extrêmes », comme leur susurrent la plupart des médias. Tiens, à propos de médias, une équipe de BFM TV a été virée manu militari. Et même si ce n’est pas forcément juste de s’en prendre à des équipes de terrain qui ne commandent pas la ligne éditoriale pro-Macron de la chaîne, je comprends cette colère populaire contre un média aussi méprisant.

Conclusion : malgré le monde – bien plus que les quelque 1800 annoncés –, on se rendait bien compte que les Gilets jaunes n’étaient plus que l’ombre d’eux-mêmes dans cette manifestation. Le peuple des ronds-points était dépassé par la horde anti-France. Ce peuple qui se faisait photographier sous le monument dédié à Johnny Hallyday, comme un symbole de ce qui n’est plus. Ce même Johnny qui chantait :


« J’y crois comme à la terre, j’y crois comme au soleil
J’y crois comme un enfant, comme on peut croire au ciel. »

Alors, on va essayer d’y croire encore, et de croire que Macron va disparaître enfin dans les poubelles de l’Histoire. Et celles-là, je les brûlerai volontiers…

(Photos & vidéo : Charles  Demassieux pour Riposte laïque)

image_pdfimage_print
29
2

27 Commentaires

  1. Vous semblez ignorer une réalité anthropologique observable par tout un chacun :
    Une proportion importante de flics calquent leur comportement et leur langage sur la racaille.
    Dans les cas extrêmes, seule la vêture les différencie.
    Je ne plains pas ces miliciens sans lesquels le dictateur et sa clique seraient balayés.
    « Ils n’ont pas eu le choix »
    C’est ce qu’on disait des SS et des gestapistes.
    Jurisprudence de Nuremberg : « L’obéissance aveugle à des ordres manifestement illégaux n’exonère pas les exécutants de leur responsabilité pénale personnelle. »

    • Tout à fait ! D’ailleurs ce principe de Nuremberg devrait s’appliquer à tous ceux qui ont éborgné ls GJ.. Ces actions de mutilation, vraiment dignes de SS sans cervelle doivent absolument être poursuivie en justice et lourdement sanctionnées… on attend toujours mais n’oublions pas.

      Un accident peut toujours arriver, certes, mais compte tenu du nombre, il y a forcément une volonté de faire mal et pas seulement de se défendre.

      Et lorsqu’on pense que si un voleur se fait tirer dessus par le propriétaire des lieux, c’est ce dernier qui va en taule, décidément, ce pays est un pays de cons.. encore une sorte de légitime défense à géométrie variable.. tout comme la justice l’est d’ailleurs.

    • Normal, la racaille a infiltré la police… Ils prennent les plus cons de la couvée pour etre flics!!! Apres on ne s’etonne plus de trouver a la police nationale et dans certains corps de gendarmerie un taux de ripoux qui frise les 75%…

  2. il fallait l’oser, ça va circuler sur le net dans pas mal de pays….
    Bon les gauloiseries se perdent, on tombe dans le blasphème d’état qui ne dit son nom…
    Soyez sympas tapez sur les cathos, les privilégiés blancs hétéros, les zemmouriens, mais de grâce imitez charlie restez dans l’autorisé officieux…
    ceci dit peu de pays accepteraient sans broncher cette « oeuvre d’art », reconnaissons le.

    • D’accord mais c’est aussi dans un pays où on fait lire Charlie hebdo dans les écoles.

  3. La sodomie ? Voilà un sujet tabou alors, que c’est la pratique, de 100% des homosexuels dont certains sont très proches de Macron. C’est même une pratique admise comme normale par tous les Députés qui militent pour autoriser la GPA aux couples de mâles. Alors où est l’insulte ?

  4. Demain le ciel sera jaune ? Oui je le pense également ,tout commence a s’assombrir pour l’état FRANCAIS . Quand la machine sera en route plus rien ne la retiendra , c’est inéluctable .

  5. Mes David Libeskind et Juan Branco, qualifient d' »infondée » la poursuite pour outrage. « Cette caricature s’inscrit dans le libre exercice de la satire et de la liberté d’expression », ont-ils souligné. « Suivant une jurisprudence constante de la CEDH (Cour européenne des droits de l’Homme), l’outrage ne peut être retenu contre le chef de l’État ».

    • Exactement. Une insulte ou diffamation par voie de caricature n’est pas un outrage sur personnes dépositaires de l’autorité publique, dès qu’elle est publique, justement. Mais chacun comprend qu’il s’agit d’un prétexte pour dissuader les imitateurs.

      Affichons partout cette caricature de mauvais goût qui tape cependant e plein milieu de sa cible !!! XD

  6. C’est ce spectacle qui nous attend encore pendant 5 ans de plus ? Autant Praud a besoin de jeter l’éponge parfois, Mme Macron devrait la jeter ! Pour l’instant c’est chaud mais quand le peuple va être vraiment furieux je ne donne pas cher de l’autorité ! Je suis non violent ! Le locataire laisse le pass jusqu’en juillet ? Il est fou et j’espère que Brigitte amènera beaucoup de sagesse ! Mettre les gens en cage, après tout est possible ? 😇

  7. Mais quel triste spectacle visualisé dans tous les pays du monde. La caricature de macron avec lallemand et biden, fait à tous les étages le tour du monde ridiculise et affaiblit la France dans tous les domaines. Comment un minable président peut il ou pourra t il se faire entendre sur le plan international dans de gros dossiers comme la pêche, les sous marins, la crise migratoire, …….?
    Le sérieux du choix du prochain PR doit s’imposer aux Français !

  8. une raille interpelé pour nique la police nique la france il resort avec un tirage d oreille
    bravo a cette dame

  9. Non je ne peux plus défendre les forces de l’ordre aux ordres. Oui c’est le peuple et alors ? Le peuple qui mutile, qui éborgne, qui casse illégalement la vitre d’un fourgon alors que l’arrestation a lieu après. Non non : Les forces de l’ordre font chier les Français et ne touchent ni aux antifas ni aux pépites des cités. Trop c’est trop.

  10. un camion avec une caricature de macron saisit par la police qui casse les vitres
    prison en vue pour le proprio comme en Iran…

    seul charlie hebdo a maintenant le droit à la caricature, et encore …

  11. flic et gendarmes parisiens dans toute la splendeur de leur connerie et de leur collaboration….connards de flics…ne venez pas pleurer aujourd’hui si les gens vous detestent, vous etes trop cons et trop obtus pour comprendre ce qui vous devriez faire enfin….alors MORT AUX VACHES !!!

  12. Les flics servent une Super Classe Mondial corrompu et maçonnique. Ils finiront par s’en prendre plein la gueule. Les gens n’en peuvent plus. On ne peux défendre une Elite qui déteste son peuple et son propre pays et déclarer servir le peuple. Il est temps de choisir.

  13. « Le pire, c’est que cathos et antifas confondus chantaient en chœur leur haine de la police « . D’accord mais on ne peux plus défendre une Police corrompu qui défend une Elite crapuleuse.

  14. Je suis surpris par l’image. Moi qui croyait depuis le début que Macron se faisait empapaouter,le voilà qui encule le prefet. Otez-moi d’un doute: Serait-il amphibie? Se faire enculer par de beaux bronzés ET enculer des préfets?

  15. « Vous êtes le peuple ! » Oui, les policiers sont souvent de pauvres hommes et femmes qui subissent stoïquement humiliations et agressions liées à leur métier » … et se comportent en parfaits collabo au service de la tyrannie, appliquant avec zèle des ordres illégaux de lois qui piétinent l’état de droit. Dire comme à Nuremberg « j’avais des ordres » n’empêchera pas de finir pendu! La clause de conscience existe, encore faut-il un peu d’ honneur et de courage. Ni pardon ni oubli. « La Police (et gendarmerie) avec nous! » est un slogan de débiles mentaux. Comme en 1944 il est plus que temps de choisir ton camp, « camarade flic »!

Les commentaires sont fermés.