La sotte Bachelot ne pouvait qu’être la groupie des nuls d’Indochine

Mis à part quelques exceptions, le showbiz se compose de couards, d’opportunistes et, surtout, de faux-culs recouvrant leur égoïsme du manteau humaniste. En écrivant « Pourquoi, depuis 1977, je suis un inconditionnel de Laurent Voulzy » en janvier 2020, j’ai pris comme contre-exemple le surdoué et perfectionniste Laurent Voulzy qui célèbre, entre autres, et avec quel talent, la France, ses cathédrales et Jeanne d’Arc, à l’opposé des ses misérables collègues abrités derrière un politiquement correct des plus lâche.

Après la séparation des Beatles, toute la musique pop mondiale était encore et pour longtemps sous l’énorme influence de ce groupe majeur, dont les mélodies ont été reprises par les plus grands orchestres classiques. Même inconsciemment, il était difficile de ne pas subir la comparaison de tout ce que l’on pouvait créer musicalement, avec le joyau que représentait l’œuvre des « Fab Four ». L’empreinte des « Quatre de Liverpool » était telle qu’elle a généré aussi des jalousies, poussant certains, comme Kent, chanteur du groupe de rock français Starshooter, à proférer des énormités du genre : « nous voulons faire oublier les Beatles ». Mais c’est lui que tout le monde a oublié !

Dans ce contexte, pour un groupe musical possédant un chanteur aux capacités vocales d’un Nicola Sirkis, et ne disposant que de mélodies puériles reposant sur trois accords, le seul créneau possible était la clientèle de petites connes décolorées ou pas, prêtes à mouiller leurs culottes aux premiers gémissements d’un androgyne aphone. Ainsi apparaissait dans les étranges lucarnes domestiques des années 80 le groupe Indochine, jouant en playback sur des boîtes à rythme numériques. C’était l’époque où, en France, poussaient comme des champignons les Mac Donald. Tout était en cohérence.

Indochine a, depuis, vendu beaucoup, Mac Donald aussi. Mais ni l’un ni l’autre grâce à moi.
Nicola et sa bande ont fourgué des années durant du jetable à des malentendants, des chansons pour oreilles musicales de lavabos, des ritournelles pour immatures. Que restera-t-il de leur « œuvre » ? rien, évidemment.
Sirkis, comme il se doit, a pris des positions politiques hardies probablement soufflées par un lycéen boutonneux : « Le Front National est un parti nazi ! ». Original, en plus d’être audacieux ! Sentence crétine comparée à une déclaration très courageuse, elle, du guitariste Fred Chichin, compagnon dans la vie comme sur scène de Catherine Ringer, sur l’islamisation de la France au travers du rap et du racisme anti-Blancs qu’il véhicule.

Les adolescents attardés, ventripotents et toujours aussi nuls d’Indochine réapparaissent, poussés par leur groupie Bachelot et son gros chèque ! Ne riez pas, c’est triste et payé par nous !
Bachelot, ministre de l’Inculture et de la moutonnerie angliciste a choisi le titre de son « expérimentation » : Ambition Live Again. Les crétins en seront d’autant plus impressionnés et c’est le but car, évidemment, le public est « ciblé ». Je remarque aussi que le mot « expérimentation », employé par Bachelot, était aussi celui du docteur Joseph Mengele, mais ce parallèle résulte de mon obsession complotiste.

Un groupe de rock « rebellocrate » qui accepte – pour quel montant ? – de jouer, ou faire semblant, dans une salle interdite aux moins de dix-huit ans, aux plus de quarante-cinq ans, aux non vaccinés, aux non tatoués, aux non fichés, aux non tamponnés, aux non immatriculés, aux non porteurs d’un collier et d’une cloche bref, pour un public de demeurés, surveillés par des caméras , ce groupe de tocards est non pas triste mais consternant. Je propose, pour la prochaine prestation, l’obligation pour tous les spectateurs du port d’un costume uniforme noir et blanc à rayures verticales et, pourquoi pas, d’un numéro matricule bien visible sur chaque masque.

En 2021 nous en sommes là : Bachelot, ministre de l’Inculture et de la moutonnerie après avoir été clown de plateaux télé dans une France abrutie, organise et participe à un lamentable spectacle qui fait honte à la France. La dégringolade continue. Le peuple chantant sous sa muselière demande un supplément de coups de pieds au cul. Qu’il se rassure, dans les mois qui viennent, il l’aura, ce supplément… à ne plus pouvoir s’assoir !
Ainsi, Indochine, en infligeant sa bouillie sonore du haut de son mirador, est devenu, par cette résurrection subventionnée, un groupe de collabos de l’espèce la plus puante.

Jim Jeffender

image_pdfimage_print

28 Commentaires

  1. ça m’emmerde ce groupe indochine et sa musique mielleuse pour trous du cul de la bobosphère de la bien pensance et de leur réchauffement climatique !!! ah ah ah
    ça ne m’étonne pas qu’ils soient les chou chou des médias main stream , des bécassines comme Lapix et du petit blondinet péteux du week end sur antenne 2 !
    FUCK cette merde d’indochine de musique de ringards à l’eau tiède !!!!
    je préfère ACDC , Led Zeppelin , Van Halen ,Guns&roses , les Doors , ect ect ect !

  2. Isabelle a les yeux bleus !

    Putain des grands « musiciens » !

    Quelle merde pour ados boutonneux !

  3. « prêtes à mouiller leurs culottes aux premiers gémissements d’un androgyne aphone »
    Vous auriez pu vous dispenser de cette réflexion malvenue, et misogyne !
    Vous ne valez pas mieux que ceux que vous critiquez !

    • Chère Pivoine, vous vous sentez visée ? Je comprends. Comment puis-je me faire pardonner ? Vous envoyer une photo de Nicola Sirkis ? Je n’en ai pas. Sincèrement désolé.
      Sérieusement, maintenant. Vous n’avez pas compris que c’était une image à prendre au second degré. J’ajoute que c’est, dans sa forme, ma phrase préférée !

      • Je ne me sens pas visée, car je ne suis pas fan de ce groupe. Mais je constate que sur ce site, à chaque fois qu’il faut critiquer les femmes, on fait des allusions obscènes… quand on ne s’en prend pas à leur physique.
        Vous ne valez pas mieux que les autres. Il y a des hommes respectueux de la gent féminine, mais vous n’en faites pas partie.

  4. Dedieu c’est du lourd! Déjà appeler Indochine « groupe de rock » est une injure au rock, au hard, au métal…etc. Un groupe de m….e est plus indiqué. On attendra encore que le guitariste nous sorte un solo à la Alvin Lee ou le bassiste un truc façon Roger Glover…on a le temps de faire des gros dodos.

    • Un solo à la Alvin Lee ou Joe Satriani, une ligne de basse façon Roger Glover ou Jaco Pastorius ? On a le temps de tuer un millier d’ânes à coups de figues !

  5. BACHELOT est l’incarnation du Ridicule dans lequel se vautrent les notables , les militants et les électeurs RPR … c’est à dire le Chiraquisme , frappé du sceau de la stupidité, de la médiocrité et de la Bêtise , avec un grand B !!

  6. Merci pour cet article dont je partage absolument le point de vue.
    Indochine me sort par les oreilles avec leur crincrin assourdissant : je n’en peux plus de ce « groupaillon » qu’on nous impose depuis 150 ans sur toutes les radios !
    Je dis 150 ans, parce que je n’en vois plus la fin… et je n’ai pas vu le début.

    D’ACCORD AUSSI pour Laurent VOULZY : une merveille de sensibilité et d’intelligence. Une vraie vocation d’artiste, de musicien VRAI, de conscience professionnelle (tout est travaillé à fond dans le plus petit détail pour le plus grand plaisir des auditeurs) avec des mélodies superbes qu’on écouterait sans se lasser.

    Un de ces rares artistes qui font LA GLOIRE et l’HONNEUR de la FRANCE.

    VRAIMENT UN GRAND MERCI pour votre article ! BRAVO !!

  7. Regarder tous c’est confinés masquer,la honte de la France,le groupe indochine étaient t’ils aussi masqué pour chanter.

  8. tantine aime la musique, au fait indochine passait aux chandelles, tantine ?

  9. Indochine, le groupe de musicons qui a inspiré les Inconnus…

  10. Article exceptionnel ! Je vais le convertir en pdf et le garder précieusement…et le partager, bien sûr !

  11. j’ai méme vu et entendu sur chaine tv que la mére bachelot a  » été a un concert » de l’autre bédouin youssoupha !! mamie tu nous prend pour des billes ?

  12. Tellement d’accord sur ce que vous dites d’Indochine et de son public.

    • isabelle à les yeux bleus des inconnus cela n’a guère changé depuis Indochine est toujours aussi nase.
      J’ai vu les images sur BFM TV mdr que les français sont facilement manipulables

Les commentaires sont fermés.