La stratégie des musulmans pour imposer la charia à l’Onu

onu-un-saoudien-aux-droits-de-l-homme
Ça fait belle lurette que les musulmans nous disent qu’ils nous soumettront grâce à notre démocratie qui leur permet de faire, chez nous, comme chez eux.  Mais y a pas qu’chez nous, y a partout, ONU compris.

Voici un court extrait d’une émission parue sur ARTE Thema:

https://www.youtube.com/watch?v=bMTUFqZykdM

qui montre un “monsieur Brown qui défend 5 millions de laïcs à travers le monde dont de nombreux musulmans victimes de la charia”.  Il explique qu’il est devenu impossible de critiquer  la charia ou l’islam au sein du conseil à l’ONU.

Comment ça ? Simple : Monsieur Brown demande la parole, dès qu’il prononce un mot évoquant l’islam, un représentant d’un pays islamique l’interrompt. Ça s’appelle “obstruction”.

Faisons un calcul: il y a 193 pays représentés à l’ONU

De ces 193 pays il y en a une quarantaine style “vieille France comme nous” , mais, droitdelhommisme et bienpensance aidant,  il n’est pas sûr que tous votent comme nous. La Suède, comment  vote-t-elle sur les questions qui touchent l’islam ou la migration? Comment voterait la France officielle? Ceux qui votent “vieille France comme nous” combien sont-ils ? Leur nombre se limite-t-il aux lecteurs de Riposte Laïque et de Zemmour? Combien sont les pays franchement hostiles? Et combien sont ceux qui, selon le cas, votent selon leurs intérêts? J’ai un faible pour Tuvalu et Kiribati, mais quel en est le poids ? Fatalement les “petits pays” votent utile.

Si nous voulons maintenir la démocratie comme nous l’entendons, nous devons admettre que les autres sont plus nombreux et que donc nous sommes la minorité négligeable qui n’a qu’à se taire, accepter, se soumettre…

Mais, un seul individu peut avoir raison contre tous comme Galilée, Pasteur et tous ces scientifiques dont les découvertes invalident les certitudes précédentes. Gandhi disait « Même si vous êtes une minorité d’un seul individu, la vérité est la vérité ». Cependant, le ministre socialiste belge Achille VanAcker disait « il vaut mieux avoir tort ensemble que raison tout seul »

Déjà avec l’UE on a tout faux et il faudrait en sortir mais aussi avec l’ONU on a tout aussi faux et il faudrait en sortir… Au départ nous étions d’enthousiastes partisans. En voyant ce que c’est devenu, nous sommes les premiers à vouloir l’abolir.

Monsieur Brown que dit-il? Il veut faire respecter ceux qui ne sont pas musulmans et les non-croyants… Qu’on le veuille ou non, bon nombre d’Occidentaux sont dans ces catégories. Donc Monsieur Brown parle pour nous… dans le vide.

Mais qu’en est-il de notre chère démocratie?

Grosso modo dans un vote celui qui obtient 50% des voix + 1 est le vainqueur et les autres s’y plient… En Suisse ça fonctionne assez bien parce que les Suisses sont relativement semblables quant à leur éducation, mode de vie et de penser, histoire, intérêts, etc., Mais quand même il y a une différence de mentalité entre les italophones, romands ou alémaniques. Détail crucial : la Confédération Helvétique, fonctionne parce que ses différentes composantes ont la volonté de se confédérer contrairement au reste du monde dans lequel tous ne cherchent qu’à dominer.

Autre exemple.

Dans un pays, disons qu’il y a 5% de la population qui a le diplôme de plombier et 95 % pas. Survient un problème de robinet, tout le monde vote et donc il y a 5% des votants qui savent de quoi il s’agit, ajoutons-y quelques bricoleurs, disons qu’au final 10% des votants sont compétents… Mais les décisions seront prises par la majorité qui n’a jamais démonté un robinet de sa vie… ça se complique quand parmi eux il y a encore des gens qui en sont restés aux robinets en bois, d’autres qui ont des actions dans la fabrication des robinets en laiton et d’autres dans des robinets en plastique sans compter ceux qui ne veulent pas de robinets du tout… C’est sûr que ce n’est pas le meilleur qui va gagner mais celui qui parviendra à recueillir le plus de votes pour son projet, promesses et chantages compris. C’est le lobbying, à l’UE et à l’ONU,  et c’est comme ça que des décisions sont imposées à tout le monde…

Là où le bât blesse c’est qu’à l’ONU on ne discute pas de robinets mais par exemple de blasphème ou de la critique des religions. Si une majorité de nations vote qu’il est interdit de blasphémer ou de critiquer les religions, chaque personne qui dira ou écrira un commentaire sur l’islam sera passible de sanctions. Fin de la liberté d’expression. Pire, s’il y a un tel vote, ni les catholiques ni les protestants ne pourront s’abstenir car eux aussi réprouvent le blasphème. Finalement ce sera le vote de tous ceux qui pratiquent une religion contre les rares athées, agnostiques et autres incroyants qui risquent gros.

Le fond du problème est encore différent. Les Occidentaux parlent et raisonnent encore comme au bon vieux temps de leur “suprématie intellectuelle” et ils croient encore que tout le monde raisonne comme eux. Faux! Archifaux! Ils sont une petite minorité à être imbibés du rationalisme cartésien et de l’héritage gréco-latino-chrétien qui n’a rien à voir avec le formatage corano-islamique des esprits. Pour nous 2 + 2 ça fait 4 . Dans d’autres mondes la réponse se trouve par exemple… dans le coran…

La terre est-elle ronde ou plate?

“La terre est plate. Quiconque clame qu’elle est sphérique est un athée méritant un châtiment. »
Cheikh ‘Abdul-‘Aziz Ibn Baaz, autorité religieuse suprême d’Arabie Saoudite, 1993 [1][2]https://wikiislam.net/wiki/Le_Coran_et_la_Terre_plate

Nous, dès notre plus jeune âge, nous avons été éduqués au raisonnement rationnel. Si nous avons étudié les maths, le grec et le latin ce n’est pas pour pouvoir chanter la messe tridentine mais pour former notre esprit au raisonnement logique. Pour quelle raison veut-on abolir l’étude du grec et du latin? Il n’y a pas plus grand danger pour le pouvoir que d’avoir des citoyens qui sont capables de lire, comprendre, raisonner et s’exprimer… Donc empêchons-les d’apprendre l’étymologie, la grammaire ou la syntaxe… Quand le peuple ne sera plus capable de lire, comprendre, raisonner et exprimer son désaccord, le pouvoir aura gagné. Ça c’est un aspect, mais jongler avec notre langue et nos raisonnements ne suffit plus puisque nous sommes confrontés à d’autres modes de penser. Aujourd’hui, surtout en tant que minorité, nous devons aussi connaitre le mode de penser et de s’exprimer des autres pour être capables de les prendre à leur propre jeu et de leur damer le pion.  Il est même, comme le démontre Monsieur Brown, erroné de s’exprimer à notre façon puisque nous donnons l’occasion aux autres de nous faire taire.

Nous devons apprendre à nous exprimer de façon à ne plus donner prise aux finasseurs. Pour ce faire, prenons exemple sur le programme de l’éducation nationale: ne dites plus « nager », dites “  traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête  dans un  milieu aquatique profond standardisé ». D’ailleurs dans cette définition le mot « eau » devrait être remplacé par un terme plus prudent, par exemple  « fluide », « liquide » ou « espace ».

Si monsieur Brown continue à parler de religion, blasphème ou islam, il n’a aucune chance. Il est impérieux qu’il apprenne (que nous apprenions) à s’exprimer en code pour déjouer les censeurs. Mais non, ça n’est pas nouveau. La Fontaine n’a jamais écrit « Louis XIV est un salopard » il a écrit « Les animaux malades de la peste »

Lors d’une émission « On n’est pas couché », monsieur Ziad Takieddine a dit une chose dont on n’a pas mesuré l’importance : « Les Occidentaux ne connaissent pas le monde oriental, ils doivent apprendre à travailler avec.  »… Pas seulement travailler, aussi parler, louvoyer, finasser, surprendre, piéger…  Ben oui, c’en est fini du temps des gros sabots comme Jean Yanne chez Bouvard:

https://www.youtube.com/watch?v=JVnxu4rQFRc

Relisez l’art de la guerre : règle n°1 : connaître l’ennemi et retourner ses armes contre lui. Nous avons eu nos jésuites et nos casuistes, il n’y a que dernièrement qu’on s’est laissé aller à la Grosse Bertha au lieu de distiller des poisons ou injecter des grains de sable dans des engrenages.

Mais tout se tient : pourquoi l’éducation nationale détruit-elle l’enseignement ? Ben, justement pour torpiller l’excellence occidentale. Dans les années 60 ça s’appelait la « démocratisation de l’enseignement » ce qui signifie « non pas élever le niveau de tous les élèves à celui des meilleurs mais abaisser le niveau des meilleurs à celui des crabes »… C’est comme en randonnée : le groupe doit adapter son rythme à ceux qui marchent le plus lentement…

Au niveau international c’est pareil : retournons tous au bon vieux temps où on croyait que la terre était plate, où on risquait le bûcher pour le blasphème, le doute ou le sexe des anges… En 1616 le Saint Office censure Copernic… Exactement 400 ans plus tard… faisons un « reset »… Mais comme il va quand même y avoir un Galileo Galilei qui va secouer la tête pensivement en disant « eppur si muove »… dans 400 autres années on en sera à aujourd’hui…

Anne Lauwaert

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. Extrait de la couverture:
    La démocratie est une dictature tranquille dans laquelle l’individu n’a que l’apparence de la liberté ; toute rébellion y est illégitime, puisque nécessairement issue d’une minorité ; l’individualité y est niée au profit des décisions d’une majorité qui les impose à tous, flattant au passage les plus bas instincts ; la redistribution sert de paravent au racket pur et simple de la population, et se limite à lui jeter quelques miettes tandis que les élites se gavent et s’assurent de la pérennité du système en jouant avec les peurs et les subventions… Toute contestation du système est qualifiée de terrorisme.

  2. Anne, votre excellent billet me fait penser à un livre que j’ai terminé de lire il y a quelques jours et qui explique (avec énormément d’humour bien que le sujet ne soit pas drôle) de façon remarquable comment une population peut au nom de la démocratie se retrouver sous une dictature employant de façon très subtile tous les principes de la démocratie, enfermant cette population dans un véritable piège. Ce livre ne coûte quasiment rien (11 euros en papier, 6 euros en epub ou en Kindle) et il reprend en profondeur tous les éléments que vous venez d’évoquer dans votre billet :

    « Soumission Consentie Pour Dictature Tranquille » (le dernier mot du titre est vraiment explicite, n’est-ce pas?)

  3. la « transparence » a toujours été d’une opacité que les futurs moutons refusent de voir. Quant à la démocratie…parlons-en ! Où voyez-vous de la démocratie dans notre société ? Solon doit se retourner dans sa tombe, le malheureux ! Si on veut critiquer l’islam, on critique l’islam, point barre ! ça ne leur plaît pas, à ces déchets, que l’on critique leur merde puante ? la belkacem, elle, ne se gêne pas, non, pour critiquer le pape ! Hé ! Ho ! On est chez nous ! Et eux, les musulmans, ils ne sont PAS chez eux !

  4. Les islamistes se servent du titre » conseils des droits de l’homme  » pour justifier leur position. Pour eux , les hommes ont des droits ( tous les droits ). Les femmes ont des devoirs (tous les devoirs, à savoir faire le ménage, faire la cuisine, s’occuper des enfants du mari, et attendre son tour pour s’offrir au polygame) .

  5. MERCI, Anne, pour ce texte clair et complet!! Malheureusement, il est VRAI…

  6. C’est bien beau, Anne Lauwaert, mais vous proposez quoi concrètement ?

    • aux grands maux les grands remèdes: dire les choses comme elles sont, en finir avec le politiquement correct, les aménagements, ménagements et accomodements… comme disait le commandant Cousteau: dire les choses c’est terrible, ne pas les dire c’est pire car plus on attend plus les conséquences deviennent graves.
      en l’occurence dire aux autres civilisations que en Europe c’est l’Europe et agir en conséquence

  7. Très bonne analyse et constat désespérant ! La transparence, c’est fini ! Place à la réflexion stratégique long terme, à la réflexion pertinente et déstabilisatrice, à la finesse, à la ruse et à la réflexion sur les partenaires et les coalitions. La vérité doit trouver un autre chemin pour s’imposer ! Comme toujours elle vaincra, mais dans l’immédiat, tout est à réinventer. Je ne pensais pas la gangrène développée à ce point.

  8. Les droits de l’homme… musulman avec la complicité de la LDH…

  9. Galilée, Pasteur, Gandhi, rajoutons Luther-King, sœur Térésa, Dalai-Lama… Tous de culture, de sexe, de religion, de race ou d’époque différente, mais tous ont œuvré dans la paix pour les malades, les opprimés, les pauvres, parfois au péril de leurs vies!
    Autre point commun entre eux? Ils sont tous « sensés » bruler dans les enfers réduits à ne boire que de l’eau bouillante pour l’éternité (sic) selon tous les musulmans, tels oubrou ou belkacem!!!
    Mais comment peut-on être aussi con pour croire qu’un « créateur » puisse torturer des êtres s’étant sacrifiés pour le bien et la paix?
    Athée convaincu, je ne crois pas en dieu. Après avoir lu le coran, j’ai acquis la certitude que le diable existe.

Les commentaires sont fermés.