La Suède a dit non au confinement et ça marche !

À en croire les chercheurs de l’École des hautes études de santé publique de Rennes, le confinement aurait sauvé plus de 61 000 vies en un mois ! Fourchette basse nous dit-on !

https://www.lci.fr/sante/coronavirus-covid-19-pandemie-2019-ncov-virus-le-confinement-a-sauve-plus-de-61-000-vies-en-france-selon-une-etude-2151787.html

Selon ces savants calculs, le confinement généralisé aurait permis d’éviter  590 000 hospitalisations et 140 000 admissions en soins intensifs et en réanimation.

Avec de tels chiffres, il aurait fallu disposer de 104 000 lits de réanimation, alors que la France n’en aligne aujourd’hui que de 10 500.

« Un travail sérieux et  intéressant », « un modèle informatique solide », selon certains spécialistes, intégrant de multiples paramètres en fonction de nos connaissances du Covid-19.

Cette étude affirme que sans confinement, nos services de réanimation auraient été débordés fin mars en Île-de-France, la saturation gagnant ensuite plusieurs régions.

Serait-ce le scénario du pire pour nous faire accepter sans broncher le confinement total ? Voilà une étude qui tombe à pic pour cautionner la politique gouvernementale !

Je n’ai évidemment pas les compétences pour juger de la valeur de ces chiffres, mais comme beaucoup de citoyens exaspérés par un confinement sans fin, je m’interroge sur la méthode gouvernementale et ferai trois remarques :

Combien de morts aurions-nous pu éviter si la France avait disposé de masques et de tests en quantité suffisante, pour  dépister les patients infectés et les confiner dans des hôtels réquisitionnés, comme l’ont  fait  de nombreux pays asiatiques avec succès ?

 Combien de morts aurions-nous pu éviter en administrant le traitement du Pr Raoult à tous les patients infectés, dès leurs premiers symptômes ?

Comment se fait-il que la Suède, pays qui n’a imposé aucun confinement, aucun port obligatoire du masque, qui n’a fermé ni ses écoles ni ses commerces, ait proportionnellement moins de morts que la France ?

Des Suédois dans une rue piétonne à Stockholm, le 27 mars 2020.

Nos chercheurs de l’EHESP ont-ils les réponses ?

Ce pays n’a mis en place que les « mesures barrières », faisant confiance au civisme des citoyens pour les appliquer sans contrainte, et en les laissant libres de mener leur vie habituelle, légèrement perturbée.

Les services de santé ne sont pas saturés, l’année scolaire n’a pas été sabordée et l’économie tourne au ralenti, mais sans subir des dommages irréversibles comme en France.

Résultat ? Là où Macron et ses sbires incompétents sont  la cible quotidienne de la colère du peuple, avec des milliers de plaintes en perspective, la stratégie du gouvernement suédois, quant à elle, est soutenue par 71 % de la population !

Si à Paris les Champs-Élysées sont déserts, à Stockholm on vit presque normalement. Quelques masques çà et là, des magasins et des restaurants moins fréquentés mais ouverts, des parcs accessibles à tous, bien loin de cette ambiance macabre des rues parisiennes totalement désertes, qui rappelle la sinistre Corée du Nord.

L’épidémiologiste qui a conçu la politique en vigueur en Suède, médecin de l’Agence de santé publique indépendante du gouvernement, estime que les mesures de confinement adoptées en Europe ne peuvent s’éterniser et vont poser d’énormes problèmes lors du déconfinement.

« Notre choix n’est pas celui de l’immunité collective comme on l’a trop dit ailleurs. Nous avons émis des recommandations pour les vieux et les plus fragiles et prôné les « gestes barrières ». Le tout a permis de ralentir la propagation autant que possible tout en laissant fonctionner la société », déclare le médecin.

À ce jour, on compte 16 755 cas confirmés et 2 021 morts  en Suède pour 159 467 cas en France et 21 889 décès.

Ce qui donne 200 morts par million d’habitants en Suède contre 335 en France.

La courbe s’infléchit en Suède comme ailleurs.

« Aucune vague n’a submergé les hôpitaux. Jamais plus de 80 % des lits de réanimation ont été occupés », dit  l’épidémiologiste.

L’armée, prévoyante, avait déployé plusieurs dizaines de lits de réanimation à Stockholm, ils sont restés vides ! (Figaro)

Évidemment, tout n’est pas idyllique dans ce pays nordique et la crise laissera des traces au plan économique, mais bien moins qu’ailleurs en Europe.

Pas de rupture scolaire, pas d’arrêt des usines, pas de fermeture drastique des commerces, pas de contraintes comme le confinement. La sortie de crise ne semble pas être un casse-tête pour le pouvoir, car les dégâts économiques sont réversibles.

Mais en France, nous aurons la triple peine : mortalité élevée avec la pénurie dramatique de moyens sanitaires, économie détruite à cause d’un confinement sans fin et  guérilla urbaine dans les cités insoumises, en révolte contre l’État.

Tel est le résultat d’une politique irresponsable menée par nos élus dans tous les domaines. L’idéologie mondialiste et multiculturaliste a détruit le pays.

Le confinement, c’est l’arme des pauvres dans la lutte contre le Coronavirus, quand on manque de tout.  Mais c’est une arme à double tranchant, qui limite la casse en vies humaines en détruisant l’économie.

La France, déjà ruinée par une immigration démentielle, va sortir de la crise totalement laminée, avec des millions de chômeurs supplémentaires, un endettement insoutenable et des banlieues au bord de l’insurrection généralisée.

Il faudrait une union sacrée pour se relever d’un tel désastre. Mais avec des pans entiers du territoire qui rêvent de faire sécession, c’est mission impossible.

La France approche de l’heure de vérité et va payer au prix fort la grande illusion du « vivre-ensemble ».

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

29 Commentaires

  1. Il faut regarder devant nous.
    Maintenant que le covid est bientôt fini.

    La France est ruinée
    Le pillage et l’incendie par les noirs et les gris, l’insurrection par les GJ sont devant nous.

    Hier, nous craignions la guerre et nous espérions de nos gouvernants les réformes.

    Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir la guerre, convaincus que nos gouvernants ne sont pas seulement incompétents mais traitres.

    La guerre civile et allogène est donc certaine
    Ce n’est plus qu’une question de semaines ou de mois.
    Elle sera meurtrière parce que triangulaire avant d’être binaire.

    Et elle se soldera par notre victoire car nous serons plus fort que l’Etat par le nombre et plus fort que les allogènes par l’organisation et le niveau technologique

    • Pour ma part, je n’ai jamais craint la guerre civile et jamais espéré aucune réforme de nos gouvernants.
      La guerre civile non seulement n’est pas certaine du tout, mais elle n’aura jamais lieu puisque ce ne sont pas des gaulois qui vont la faire. Ce n’est pas une question de semaines ou de mois puisqu’elle n’aura lieu ni demain, ni plus tard, ni jamais.

      Et ne venez pas parler pas de victoire puisque vous avez déjà perdu.

      post-scriptum : et pour remporter une « victoire, il faudrait peut-être déjà faire la guerre, vous ne croyez pas ?

    • Covid bientôt fini?
      Au Canada, où ils ont la chance de ne pas trop pratiquer la langue de bois, ils bossent déjà sur la 3ème vague 😅
      Le covid on va se le taper en réplique de tremblements de terre, jusqu’à qu’on ait ce foutu vaccin.
      A Paris, les réa ont atteint leur pic, avec à peine 10% des parisiens contaminés.
      Alors quand on va être à 50% de contaminés sur le sol national, on va rire 😈

  2. La Suède n’est plus du tout un exemple. Les jolies images sous le faux soleil de minuit hors saison ne me font aucun effet. Ce pays est gouverné toujours et encore par une sorte de social-démocratie complètement soumise au mondialisme. Les revendications communautaristes vont bon train. Nul n’a la réponse exacte sur le choix de confiner ou pas , arrêtons cette hypocrisie tendancieuse. Le vrai drame c’est ce que les gvts font de ce confinement. La honte se propage comme le virus surtout en France et en Italie. Pour deconfiner il faut dépister et n’isoler que les positifs. Le reste, Suède ou pas Suède, c’est de la tchatche. Les antibios et certains anti-inflammatoires ou aussi la chloroquine semblent fonctionner, alors soignons tous les positifs avant qu’ils ne finissent en réa.

  3. Sans entrer dans une polémique des chiffres de la Suède, j’aimerai un petit commentaire Mr Guillemain sur la Suede et l’utilisation de la choloroquine. Parce que vu que vous êtes un peu le porte etendard du traitement du Pr, pardon, du « druide » Raoult, j’imagine que vous pouvez nous en toucher un mot peut etre? Sinon je peux vous aider:
    https://www.cnews.fr/monde/2020-04-08/des-hopitaux-suedois-arretent-la-chloroquine-cause-des-effets-secondaires-945032
    https://www.jim.fr/e-docs/chloroquine_des_hopitaux_suedois_cessent_sa_prescription_en_raison_deffets_secondaires__182521/document_actu_pro.phtml
    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/32120-La-Suede-laisse-tomber-chloroquine

  4. La Suède ? Le pays qui fait pire que la France en matière de bougnoulisation ? On ne peut pas avoir confiance dans ce pays de fiottes putrides. Ils sont gauchisés jusqu’au trognon, et pour les pires d’entre eux : content de leur stupidité de dégénérés.

  5. Et aux USA où les putes bolcheviques: Salomon, kouchner, Cymes, Buyzin, Levy, … voient la plus forte mortalité = 154 par million

  6. « La courbe s’infléchit en Suède comme ailleurs. » De quelle courbe parlez vous ?
    Car :
    celle des nouveaux cas progresse
    celle des du nombre de cas actifs progresse
    celle des morts journaliers progresse
    celle du total des morts progresse
    celles « Outcome of Cases (Recovery or Death) in Sweden » sont loin d’être fameuses…
    etc etc

    • Précision il y a 3 semaines, avec notre gestion effroyable, le nombre de morts par million était en France de 97 (6507 morts pour 67 millions d’habitants) avec le même délai après le premier mort la Suéde en est à 213…La Suède pas vraiment un exemple d’efficacité

  7. La Suéde avec 213 morts par million d’habitant est très très loin d’être un bon élève…
    Ce n’est pas par ce que elle est meilleure que les cancres ( Belgique 576,Espagne 482, Italie 430, France 341) que cela en fait un bon élève par rapport aux premiers de la classe (Taïwan 0.3, Singapour 2, Hong Kong 0.5…)

    • Pour la Suéde qui a eu son premier morts le 14 Mars soit près de 3 semaines après la France…on en reparle dans 3 semaines ?
      Il y a 3 semaines en Suéde env. 350 nouveaux cas/jours hier 812.
      Avant de tirer la moindre conclusion il serait préférable de voir dans 3 semaines …

      • Sans oublier qu’avec sa faible densité de population, le confinement se fait plus ou moins naturellement dans pas mal de régions.

  8. Je ne serais pas tout à fait aussi sûr pour la Suède. A la frontière entre la Suède et la Finlande, qui a adopté des mesures beaucoup plus strictes, la proportion de malades est beaucoup plus forte côté suédois que côté finlandais, et ce malgré la faible densité de population de cette région nordique. Il faudrait examiner les chiffres exacts.

    • Ce qui est sûr, par contre (et j’ai consulté la presse indépendante de la région), c’est qu’il y a des contrôles stricts aux frontières entre la Suède, la Norvège et la Finlande. (Et la Russie, bien sûr.) Mais les sites d’exploitation gazière, qui accueillent de nombreux travailleurs « nomades », risquent de devenir des foyers d’infection. C’est déjà le cas dans le région de Mourmansk.

      https://thebarentsobserver.com/en

    • Il est intéressant de comparer ces deux pays : climat identique, à peu près même niveau de vie, même infrastructure, âge moyen de la population à peu près identiques, premier cas en Suéde 15 février, premier cas en Finlande 15 Février
      Suède pas de confinement 213 morts par million
      Finlande mesures beaucoup plus strictes 32 morts par million
      El là même climat, même population, même zone géographique, même niveau de vie, même qualité des infrastructures
      Ah dernier point la Suède est un des très très rares pays ou sur les cas clos il y a DEUX fois plus de morts que de guéris non vraiment la Suède n’est pas un modèle à suivre non plus…

      • Merci pour l’info. Mon neveu vit à Espoo, a été rapatrié tardivement du Canada courant Avril ! 14 jours de quarantaine, puis assez peu de confinement désormais.Ballades possibles, rencontres d’amis possibles…

  9. Mais oui, sur le plan de la santé, mais sur le plan migratoire sont ils aussi bon?
    On rêve d’un petit séjour chez eux dans ce cadre magnifique, ce sentiment d’espace est très agréable. Mais si une grosse tache noire ambulante se pointe…et tout est gâché!

  10. Je m’attends à un très prochain hold-up gouvernemental généralisé sur nos retraites petites ou grandes pour éponger les promesses financières à venir de nos zélites. La planche â billets c’est, certes, bien pratique, mais pas sûr que cela n’aggrave pas la situation alarmante de notre économie déjà en perdition.

    Et dire qu’aucuns ont osé taxer MLP – sans que son parti ait jamais gouverné – d’incompétence en matière d’économie en oubliant allègrement les hauts faits d’arme du sieur macron, alors ministre de l’Économie, sous Hollande le Bouffi.

    • La situation financière du RN est catastrophique. Si ses appels aux dons pour ses sympathisants ne sont pas un succès (ce qui est probable) il pourrait à la limite mettre la clé sous la porte.

      • Aucune importance et d’ailleurs personne ne s’en inquiète. On recréera un autre parti si nécessaire.

  11. cqfd
    et ils continuent comme avant !
    hier, l’ARS de la Réunion a livré aux médecins des masques venant de Chine qui étaient « tachés » ont ils dit, donc inutilisables!
    au début du mois ils avaient déstocké des masques « moisis »
    on est bien protégés

  12. L’Europe de l’ouest est vraiment toucher pas se phénomène de pro immigration et des problèmes dans les services publique et impôts élever.

  13. Ahurissant, oui, est ce spectacle de cancres qui nous dirigent…
    En entreprises, des « tocards » pareils sont virés au bout de quelques jours ou quelques heures, pour faute lourde, grave etc…

    • Ce sont effectivement des cancres, ils sont d’une nullité affligeante sauf pour pondre des lois qui les protègent, et quand ce ne sont pas les lois ce sont les gens qu’ils ont mis en place qui les exonèrent de leurs fautes, le conseil constitutionnel qui se compose de neuf membres (3 nommés par le président, 3 par le président de l’assemblée, 3 par le président du sénat) en est l’exemple type, ils vont pas scier la branche sur laquelle ils ont été placés, voilà un bel exemple de démocratie à la française.

      • Quel est le meilleur système au monde ? Là est la question. Une démocratie qui fait élire un gars comme Macron ou Hollande est une démonstration de l’affligeante incapacité du lambda à correctement assembler les informations. Les neurosciences passent par là, et le tour est joué pour faire élire à peu près n’importe qui.

      • réponse à Michel Lapaix et Kancau 11.

        Ce ne sont ni des « cancres » ni des « tocards ».
        Au contraire, ce sont des génies.
        Depuis 50 ans, ils se sont relayés pour imposer pas à pas la politique qui est en train de vous tuer, et vous, vous avez voté pour eux sans rien voir ! Maintenant, vous commencez seulement à voir mais vous n’avez toujours pas compris ! On s’épuise à vous parler du Bilderberg, à vous expliquer la mondialisation, mais vous ne comprenez RIEN ! Les cancres, c’est VOUS !

Les commentaires sont fermés.