La Suède, la Finlande, l’Otan et la Russie

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe, Maria Zacharova, menace la Finlande et la Suède, surtout la Suède, de conséquences graves si ces pays devaient adhérer à l’OTAN. Ces menaces ont été prononcées en conférence de presse à Moscou. Un jour avant, l’ambassadeur de la Confédération de Russie à Stockholm, Viktor Ivanovitj Tatarintsev, avait accordé une interview au journal suédois Aftonbladet, et avait dit la même chose que Zacharova et ajouté que les sanctions étaient sans effet sur la Russie, en utilisant une expression vulgaire. L’ambassadeur s’exprime en suédois et sait la valeur des mots qu’il utilise.

Pourquoi la porte-parole et l’ambassadeur s’expriment-ils sur ces sujets ? Tout simplement parce que les politiciens au pouvoir (socialistes) et il faut dire les 7 partis représentés au Parlement suédois sont plus ou moins favorables à l’adhésion de la Suède à l’OTAN. La Finlande joue le jeu de la neutralité à fond et a de très bonnes relations avec la Russie et avant avec l’URSS. Cela malgré la perte d’une grande partie de la Karélie à l’issue de la guerre en 1945. La Finlande (comme d´ailleurs l’Allemagne) a beaucoup gagné à ce rapprochement pour ne pas dire « collaboration » économique.

La Suède tout en étant officiellement neutre collaborait en sous-main avec la Grande-Bretagne et les USA. Et à tous les niveaux : renseignement, militaires et industriels. Évidemment, les Russes faisaient bonne figure puisque ils entretenaient dans les rangs des officiers suédois à un très haut niveau des espions qui les renseignaient sur tout ce qui se passait en Suède, dans l’OTAN et ses membres. Les Suédois sont sans exception anti-Russes. Il faut aller chercher les racines dans le passé tumultueux des deux pays qui se sont affrontés pendant des siècles. Cela s’est terminé à Poltava avec la défaite de l’armée suédoise en 1709. Le roi était Karl XII qu’admirait Napoléon. Poltava est situé au nord ouest de Kiev en Ukraine. À la même occasion la Suède a perdu la Finlande qui est devenue le Grand-Duché de Finlande sous domination russe.

Je ne serais pas surpris que la Suède fournisse des armes à l’Ukraine. En sous-main bien entendu, sous forme de besoins humanitaires.

Jean-Claude Jourdan

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. l’Europe ne doit pas se mêler des problèmes entre Russe et Ukrainien

      • Et en plus, pour Noël, les jouets viennent de Chine, raison pour laquelle les Chinois ne croient plus au père Noël! Merde alors!

  2. Si la Suède ou la Finlande essayent d’adhérer à l’OTAN, ils subiront une intervention militaire de la Russie. C’est terminé, celle-ci s’est réveillée et ne veut plus voir l’OTAN l’encercler avec des systèmes de missiles qui peuvent potentiellement porter des charges nucléaires. C’est une question existentielle pour les Russes et aucune menace ou sanction ne les feront reculer.

    • Et une collaboration équilibrée avec l’OTAN, c’est complètement exclu ?
      Si la mort de vos enfants et celle d’européens et de russes vous importe peu, ce n’est pas le cas de tout le monde même en russie….
      il y a une puissance montante que tout le monde semble oublier….

  3. les russes ont toujours résisté ! même à gengis khan même à napoléon, ça n’est pas la momie biden qui les abattra

  4. Non seulement les Suédois sont sans exception anti-russes, mais ils sont aussi largement pro-allemands. Les accointances entre la Suède et l’allemagne sont nombreuses et depuis longtemps. C’en est même étonnnant que ce pays ne soit pas entré en guerre aux côtés de l’allemagne pendant les deux guerres mondiales.

    Il n’est pas étonnant que la Russie s’inquiète aujourd’hui de voir tous les pays qui lui sont limitrophes adhérer à l’otan – une organisation qui n’est rien à d’autre que le bras armé de la diplomatie US et qui ne sert qu’à l’expansion de l’influence US dans le monde.

    J’estime que les Russes ont eu beaucoup de patience et peut-être même ont-ils réagi trop tard…

    Souhaitons un plein succès à la Russie contre l’ukraine, et espérons que l’intervention russe en ukraine donnera à réfléchir à tous ceux qui voudraient rejoindre l’otan !

    • Et encore Stentor, les Russes auraient peut être pu tolérer les gesticulations militaires à leur frontière, mais le problème c’est que les USA y installent aussi des systèmes prétendument anti balistiques qui peuvent facilement devenir des vecteurs de frappe nucléaire.

  5. Réponse à Stentor.
    Ce n´est pas tout à fait vrai. La Suède a été pro allemande jusqu´en 1944.
    Après pro américaine et britanique. Mes collégues ayant été à l´´ecole entre
    les deux guerres parlaient allemand. Les autres nés en 1940 et plus tard
    ont appris l´anglais à l´école et délaissés l´allemand. Même les allemands
    se sont mis à l´anglais, puisque colonie américaine.Par contre, l´Allemagne
    et la Russie s´attirent comme des aimants. Il ya beaucoup d´échanges économiques et culturels entre les deux pays.C´est pourquoi les Allemands
    sont bien enmerdés avec l´affaire Ukrainiene. Ils voulaient gentiment poursuivre leurs affaires avec les Russes et les pays de l´est. C´est ce que
    Biden veut casser puisque cette partie du monde glisser hors de leur contrôle par l´économie.Si Putine stoppe Nord Stream 1 ca va remuer grave.
    Suédois des Cévennes

  6. Pour avoir transporté beaucoup d’aide humanitaire je peux vous dire sue dans le monde la façon de planter des choux est étrange ! Le matériel agricole a une drôle d’allure . Les charrues expéditives !

  7. LES suédois jouent depuis des années à sefaire peur sur leurs ilots , multipliant alertes militaires et confinement de civils :du grand ridicule , surtout quand on connait l’armée suédoise , comme la situation sécuritaire dans les villesdu pays

  8. il ne faut pas confondre crainte et enthousiasme d’échange…(sourire)
    Nous verrons si vos craintes seront justifiées.

  9. La « Finlandisation », c’est fini depuis 30 ans. Les Finnois sont équipés de F-18 Canadiens et bientot de F-35 Norvégiens. Egalement de frégates furtives et insonarisées développées avec la Suède. Puisque Poutine n’a pas voulu nous rendre la Carélie, volée par Staline avec la complicité d’Hitler, la Finlande entrera dans l’OTAN. Et si les Ruskis attaquent, on leur refera le coup de la Guerre-d’Hiver 39-40, ou les fusiliers-skieurs Finnois ont tués 420 000 Ruskis en ne perdant que 22 000 hommes. Mon beau-père faisait partie de ces Finnois, équipés de leur PM RK-31, que les Soviets ont ensuite copié pour la bataille de Stalingrad.

Les commentaires sont fermés.