La Syrie et le Donbass : la Presse française aux ordres est bien sélective…

Publié le 28 février 2018 - par - 39 commentaires - 2 940 vues
Share

Les chiens sont lâchés de nouveau sur Bachar Al Assad. Nous retrouvons les mêmes discours sur nos radios télévisions que ceux qui nous ont accompagnés chaque jour sur Alep. Avec heureusement, le succès que l’on sait. Les gentils rebelles sont les victimes du grand méchant Bachar.

Rien ne fut dit sur Raqqa et sur Mossoul où les bombes tombaient en évitant femmes, enfants et vieillards puisqu’aucun n’est véritablement mort, du moins si l’on en croit les médias français, voire européens. Les bombes américaines, anglaises, françaises savent choisir leurs cibles ! Ce fut, nous diront les bonnes âmes, des bombardements sélectifs…

Moi je n’y crois pas, et toute personne ayant un peu d’intelligence sait qu’une bombe tue sans distinction. Il y a des morts utiles, et d’autres non ! Il y a ceux d’Alep et ceux de Raqqa et de Mossoul. A Alep, ils étaient de facto civils innocents, et à Raqqa et Mossoul, c’étaient tous de vilains djihadistes. Ainsi, la parole d’une association droits de l’homme syrienne dit, et les médias répètent ! De Sarkozy à Macron en passant par Hollande, nous assistons à un mensonge d’état.

Nous ne trouvons quasiment aucune protestation sur l’invasion turque : L’enclave d’Afrin. Le dictateur Erdogan nous fait son Hitler. Il exige son espace vital, regrette l’empire Ottoman, menace les USA ! Interdit à tout pays de le contester. Qui conteste d’ailleurs, qui s’insurge sur des frontières violées impunément ?

L’exemple de Daladier et Chamberlain n’a donc servi à rien. Les Kurdes laïcs, de philosophie marxiste, sont détestés par le pouvoir turc. Les Turcs considèrent que leur émanation politique, le Parti de l’union démocratique (PYD), est une branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Les Daladier/Chamberlain nouveaux ne bougent pas ! Les USA ont estimé que les préoccupations sécuritaires turques étaient « légitimes ». Quant à la France, elle a évoqué la situation syrienne dans son ensemble et s’est dite préoccupée par les « développements en cours à Afrin, à Idleb et dans la Ghouta orientale, près de Damas« . Autrement dit, les Kurdes ne peuvent compter que sur eux-mêmes officiellement.

Sur France 24, on donne la parole vraie : « Depuis plus d’un mois, le régime concentre ses troupes pour attaquer la Ghouta », a assuré à l’AFP Mohamed Allouche, un responsable de la milice salafiste Jaich al-Islam. Un islamiste sert de source à la télévision française !

C’est un islamiste qui alerte nos médias sur les méchants militaires de Bachar Al Assad. C’est un peu comme si un WaffenSS alertait l’opinion américaine, anglaise, française sur le bombardement de Dresde. C’est un peu ridicule, même si la mort des civils allemands (40 000 morts à Dresde) vaut bien la mort des civils Syriens.

A décharge, France 24 nous dit : Début janvier 2018, la base de Harasta, contrôlée par le régime à la périphérie de la Ghouta, a été encerclée par le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (anciennement Front al-Nosra) et des groupes rebelles, prenant au piège plus de 250 militaires de l’armée syrienne. Le régime a lancé une offensive, le 4 janvier, pour briser ce siège. Le « régime » n’aurait-il pas dû venir au secours de ces 250 militaires promis à une mort certaine aux mains de ces barbares que soutient la France. Une France qui trouve qu’Al Nosra fait du bon boulot dixit Laurent Fabius.

J’ai souvent tellement honte de mon pays, que je ne sais plus quoi dire. Terre des Droits de l’homme qui agressent la liberté d’expression. Terre des « Lumières » qui libèrent les criminels, se couchent devant la banlieue, devant les zadistes et autres antifas, mais condamnent les donneurs d’alertes.

Les politiciens éteignent ses Lumières, et les flammes de l’espérance ! Ô France qui déterre ses racines, et abat ces chênes historiques, je souffre de te voir ainsi maltraitée !

Tous les conflits ne sont pas traités de la même manière ! Il y a celui du Donbass.

La République populaire de Donetsk est un État sécessionniste de l’Ukraine autoproclamé dans l’oblast de Donetsk le 7 avril 2014 et contrôlant une partie de celui-ci. Les habitants n’ont pas accepté de passer sous la coupe des Ukrainiens, et de groupes et milices ouvertement néonazis !

Ils refusent de perdre leur langue de naissance, le russe et leurs origines. C’est l’Alsace et la Lorraine qui voulaient rester françaises, c’est la Sarre qui voulait être allemande. Ces trois régions ont obtenu ce qu’elles voulaient. Les deux premières par la force d’une guerre, la troisième par un référendum.

Le Donbass n’a pas eu le choix des urnes ! Ils veulent l’indépendance puisque Kiev, l’Union européenne, les USA, l’OTAN, refusent qu’ils aient une large autonomie. Il y a le projet d’une République confédérale qui devait réunir les deux États sécessionnistes de la République populaire de Donetsk et de la République populaire de Lougansk et couvrir de ce fait le territoire du Donbass à l’extrême est de l’Ukraine.

Depuis, c’est la guerre civile pour les uns, une guerre d’indépendance pour les autres. Bien entendu, la France ne soutient pas l’indépendance ! Nous avons oublié Louis XVI, et l’aide apportée à l’indépendance américaine !

La France dans le sillage de Merkel, tel un caniche, obéit à son maître allemand et derrière, aux USA. En face, il y a la détermination des indépendantistes, peut-être de la Russie de Poutine ! Mais qu’aurions-nous fait si, dans les années 20, l’Alsace et la Lorraine avaient mené des actions de guerre contre « l’occupant » allemand ? La droite et sans doute la gauche de l’époque, se seraient enflammées…

Mais pour l’heure, c’est un grand silence qui couvre les manœuvres de l’OTAN et des USA, ce qui revient aux même, puisque l’OTAN est au service des USA. La Russie est encerclée par les bases américaines, au nom du principe de précaution ! Les Russes sont devenus encore les méchants, et la grande Amérique vient au secours de la faible Europe ! Vous y croyez ! Il suffit de regarder une carte de l’emplacement des bases militaires pour réaliser que ce sont les USA qui encerclent et agressent partout dans le monde, y compris la Chine. Pas la Russie qui conteste pourtant aux USA sa présence en Syrie, sans y être invitée, au même titre que sa présence à ses frontières.

Où est la presse nationale, elle ne s’intéresse pas aux 10 000 morts du Donbass !

« Souvenez-vous de Kira et de Kristina, abattues par le régime de putsch de Kiev, le bombardement fou de Gorlovka.

Des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants trop blonds trop blancs ? Selon le dernier rapport de la mission de surveillance des droits de l’homme des Nations unies, le nombre des 10 000 victimes a été dépassé au printemps 2017 pour atteindre les 10 090 tués parmi lesquelles, 2 777 civils. (Source). « Les bombardements et les mines causent l’essentiel des dommages auprès de la population », note la responsable de l’ONU Fiona Frazer. Mais la presse française n’aime que les morts syriens et d’autant plus, lorsqu’ils sont « rebelles », c’est-à-dire islamistes !

Des négociations eurent lieu entre les présidents russe, Vladimir Poutine, l’ukrainien, Petro Porochenko sous le patronage du président français François Hollande et de la chancelière allemande Angela Merkel. Les fameux accords de Minsk.

Kiev se voyait accorder la reprise, cruciale, du contrôle de sa frontière avec la Russie mais concédait en revanche des changements constitutionnels garantissant aux régions séparatistes un « statut spécial » et l’instauration d’un « gouvernement provisoire » dans l’Est. Mais depuis, la mort accumule les enfants blonds et blancs dans un grand silence ! Il n’y a point de petit Aylan pour réveiller tous ses braves gens dans les rédactions. Ces enfants blonds et blancs sont zappés ! Une deuxième mort pour eux ! Et puis, c’est si loin le Donbass !

Le bilan est lourd ! Le conflit a plongé l’Ukraine dans une profonde crise économique. Déjà mal en point avant le soulèvement du Maïdan, l’économie ukrainienne est portée à bout de bras par le Fonds monétaire international (FMI) qui lui a accordé en 2015 un plan d’aide de 17,5 milliards de dollars. Il serait peut-être temps de lâcher du lest et chercher à véritablement négocier. Mais avec qui ? Avec l’Union européenne incapable de prendre son indépendance et de parler d’une seule voix ! Avec les USA que cette guerre arrange finalement. Quoi qu’il en soit, les blocus des uns et des autres, font plus de mal que de bien. Très égoïstement, je pense aux agriculteurs français qui sont les otages d’une réponse du berger à la bergère, d’un blocus de la Russie en réponse à un blocus de l’Union européenne. Il faut sortir de cette spirale infernale.

En conclusion, il y a des guerres en Europe qui n’intéressent pas grand monde dans les médias, et des guerres au Moyen-Orient que l’on ferait bien de regarder avec plus de discernement.

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lotus bleu

Qui pensez-vous sont les rebelles syriens et qui les alimentent en armes et en nourriture (il faut bien qu’ils mangent ces soldats rebelles)? Les rebelles sont des mercenaires que la CIA a recruté un peu partout au Moyen-Orient. Et leurs armes, c’est la CIA qui leur fournit. Pour que les rebelles aient pu faire autant de dégâts en Syrie, il fallait bien qu’une grande puissance soit derrière eux. Avez-vous pensé à toute la logistique que ça prend pour pouvoir attaquer l’armée syrienne? Les rebelles avec leur QI sous zéro auraient été capables de tout faire ça par eux-mêmes, eh ben dis donc, quel génie ces mecs!

Lotus bleu

Pour la Syrie, qui sème le trouble encore et encore? Les Américains, les États-Unis. Pourquoi? Ils ne veulent pas que les pays du Moyen-Orient deviennent des puissances militaires, alors ils les affaiblissent en les attaquant directement (ex. l’Iraq) ou indirectement (ex. la Syrie). Et en plus, il y a leurs amis Israéliens dans le secteur, ils les protègent, ça je n’ai rien contre, mais leurs attaques préventives sont destructrices et ce sont les populations qui paient de leur vie leurs politiques insensées. Si Israël était situé quelque part au sud des États-Unis, les Américains seraient moins présents et actifs au Moyen-Orient.

Lotus bleu

Pour le Bondass, je ne m’aventurerai pas trop, mais je constate que la population de cette région subit la guerre et ça c’est grave. N’oublions pas, ça pourrait être nous. La solution? Il faudrait demander à la population ce qu’elle veut: rester attacher à l’Ukraine ou faire partie de la Russie. Un référendum. Mais j’ai l’impression que l’Ukraine ne le veut pas ni l’Union européenne. Les 2 camps restent campés sur leur position.
Et si les Russes étaient si sûrs d’eux, pourquoi ne sont-ils pas passés à l’offensive quand tout s’aggravait en 2015 et qu’on en finisse. Pourquoi tant de retenue chez les Russes? En plus, ils sont à côté et dotés d’une armée puissante, bizarre…

Vova

Donbass : énorme FAKE NEWS !! Je vous ai connu plus crédible , mais là vous reproduisez la propagande russe . Les « rebelles » ukrainiens que vous citez ne sont , en effet , que les descendants des « colonisateurs » russes imposés par Staline pour remplacer les 7 millions d ‘ Ukrainien assassiné par la plus affreuse des morts : la FAMINE . Ce sont des Russes pur jus , armés et dirigés par Poutine . Celui-ci tente de déstabiliser son voisin en lui VOLANT des territoires , comme il l ‘ a fait avec l ‘ Ossétie du Sud et l ‘ Abkhazie . Ces « pseudo-Ukrainiens »ont même effectué un nettoyage ethnique en poussant dehors les véritables Ukrainiens ,dont plus d ‘ un million a trouvé refuge ailleurs en Ukraine = le grand remplacement !! Honte à Riposte laïque pour propager pareils mensonges !!

Bombastus

N’importe quoi, dehors le troll. 40% de la population ukrainienne est russophone.

Vova

@Bombastus : les Wallons , les Québecois , les Suisses sont FRANCOPHONES , celà en fait-il des Français ?? Au delà du français , du néerlandais et de l ‘ anglais , je parle aussi le russe et l ‘ ukrainien , celà fait-il de moi un russophone ?? La langue russe fut imposée par le pouvoir COLONISATEUR tsariste , ensuite bolchevique . Tous les Ukrainiens sont bilingues , forcément , contrairement aux Russes , c ‘ est toujours comme ça dans les colonies !! PS : je suis né près de Donetsk , il y a longtemps ..

Frédéric

Vous oubliez que le Donbass, région historiquement russe – comme la Crimée – a été donné à l’Ukraine par Lénine, et ce bien avant la « famine » que vous dénoncez, famine dans laquelle Nikita Krushchev a joué un certain rôle qui devait le conduire à donner la Crimée à l’Ukraine (1954) Le cadeau de Lénine était justifié par le fait que l’Ukraine, région essentiellement agricole, devait aussi avoir une zone industrielle… Région qui est actuellement en proie à un génocide réalisé par les bandérastes ukrainiens.

Pour ce qui est de l’Abkhazie et de l’Ostéite du Sud, les Anglais ont reconnu que le conflit qui a conduit à leur indépendance avait bel et bien été déclanché par Saakashvili 1er Mange-Cravate, sur les conseils des U$A.

Vova

@Frédéric : vous invoquez l ‘ Histoire , mais vous étalez surtout votre ignorance ! Avant d ‘ être annexé par la Russie il y a quelques siècles , le territoire ukrainien s ‘ étendait de la Roumanie jusqu ‘ au Caucase . Après la révolution de 1917 , la République libre d ‘ Ukraine fut créée , en 1920 la Russie la ré-annexa et DESSINA la frontière ACTUELLEMENT en vigueur — ce sont les vainqueurs qui imposent les frontières — , et n ‘ hésita pas à déplacer des populations . PS :je suis né dans le Donbass il y a longtemps , mes parents , mes grands parents , etc …sont tous né dans cette région , et ils n ‘ étaient pas Russes ….

Gretsch

Les Russes ne volent rien du tout. Mais en Ukraine il y avait un président légitimement élu démis par un coup d’état (une révolution colorée américaine de plus). Et ce nouveau gouvernement ukrainien fantoches commençait déjà à vouloir interdire la langue russe, il récolte ce qu’il a semé.

Vova

@Gretsch : 3 mensonges en 3 phrases ! Pour la première , relisez vos livres d ‘ Histoire . Dans la 2ème. , le président légitimement élu a TRAHI les aspirations de son peuple , celui-ci l ‘ a démis de ses fonctions . Par contre , en France , quand un président trahit ses promesses , on se contente de RÂLER et on n ‘ a plus les COUILLES pour se défendre . L ‘ interdiction de la langue russe fut PROPOSÉE , mais REJETÉE par la Rada . Par contre un décret fut pris en 2012 pour IMPOSER la langue RUSSE seule dans l ‘ enseignement , des manifestations se sont déroulées en juin de cette année , j ‘ y étais !!

PINCEMIN

Concernant le Donbass il est possible de regarder la question de plusieurs manières sans que celle-si soient fausses. Il est vrai que de la population russe a été importée en Ukraine comme mes beaux-parents. Étudiants restés après les diplômes en Ukraine entre autre… Bien, aujourd’hui dans le donbass la population qui y vie ne se sent pas responsable de former une majorité du seul fait de la gestion de l’URSS. ils sont là, y vivent et ont payé leurs impôts sans poser aucun problème avant la révolution du maidan. Le maidan est quoi ? juste une manipulation pour renverser un pouvoir, j’étais à Lviv au moment du maidan, et j’ai discuté avec les étudiants qui avaient des rêves d’Europe plein les yeux. Et aujourd’hui que fait l’Europe pour l’Ukraine ???? Rien Alors on fait quoi maintenant ???

reuri

Pour certains (néo cons ?) il y a le bon et le mauvais mahométan , le « bon » c’est le pays des saoud , le mauvais c’est la Syrie + Russie.
L’occident est vendre, ils n’en ont rien à foutre de la population.
Tout n’est qu’une histoire de fric :
https://www.lesechos.fr/05/09/2012/lesechos.fr/0202250034208_madeleine-albright–candidate-au-rachat-des-telecoms-du-kosovo.htm

bm77

Le Kurdistan doit avoir son pays surtout que son peuple est complètement originaire de cette contrée à la différence de certains qui revendiquent des régions comme la Palestine et sont majoritairement Arabes, dont, si je ne m’abuse, le territoire originel se trouve être l’Arabie. Sauf que les Ottomans qui ont toujours niés le génocide Arménien ne sont près de lâcher l’affaire!
Le Kurdistan me fait penser à la Pologne d’avant coincée entre plusieurs puissances. Elles sont musulmanes pour ce qui est du Kurdistan et sont, donc, des régimes totalitaires que ce soit Iran, Irak, Turquie, et Syrie. Ce qui n’empêche pas que les Kurdes comme les Polonais du 19ème et du début du 20 ème siècle ont leur pays ancré dans leur âme ce qui me rend solidaire de leur revendication

Gretch

Il me semble que les Kurdes de Syrie sont venus s’installer là pour échapper aux Turques de l’Empire Ottoman, donc je ne vois pas au nom de quoi ils pourraient réclamer un morceau de Syrie. C’est comme si dans 300 ans des migrants réclamaient un bout de France.

Labranche

C’est étonnant que personne ne compare avec la situation au Yemen, qui est l’inverse de celle en Syrie : Le pouvoir en place avec l’aide de l’Arabie et de l’armement occidental écrase des rebelles et leurs familles. 70 à 80 chars Leclerc y seraient à la manoeuvre plus des munitions et peut être même un soutien technique français.

Jacques

les Leclerc sont mis en oeuvre par les émiratis. Pour le soutien technique je ne sais pas mais je ne serais pas étonné connaissant le peu de dispositions des bédouins pour la mécanique

Fleur de Lys

Sexe contre nourriture : des employés humanitaires accusés d’abus envers des Syriennes

https://francais.rt.com/international/48384-sexe-nourriture-travailleurs-humanitaires-syriennes

Joël

« Nous ne trouvons quasiment aucune protestation sur l’invasion turque »
Forcément puisque l’OTAN compte la Turquie parmi ses membres. Elle se retrouve donc complice de fait. Cela ne serait pas politiquement correct de dénoncer un de ses meilleurs acheteurs d’armements.

SAINT-MARC Jean-Paul

Et dans quelques temps, la Turquie, le nouvel empire ottoman, occupera les iles grecques et finira l’occupation de Chypre !

Gretch

Entièrement d’accord G. Brandon. J’ajouterai que les USA ont tué bien plus de civils à Raqqa, 80% de la ville est détruite, alors que les habitants sont revenus à Alep libérée par l’armée syrienne et russe. Les médias français sont d’absolus menteurs, notamment quand ils causent d’armes chimiques. Ces médias sont à la solde du gouvernement français qui lui même est soumis aux USA.

jones

‘arabie seoudite massacre la population yemenite et nul mot dans les medias occidentaux

Nemesis

Le Président de la Syrie a été élu démocratiquement en son temps. Un tel déni de la Presse et des dirigeants français laisse sans voix. Bachar al Assad lutte contre l’EI, il a parfaitement raison et c’est son droit absolu. En France un lobby et une diaspora ignobles font feu de tout bois contre lui. Les toutous des deux derniers gouvernements suivent honteusement.
La France est devenue n’importe quoi : « L’ingérence militaire sous prétexte humanitaire et le chaos au nom de la démocratie ».

Eicher

Entièrement d’accord avec Gérard Brazon.

Il faut espérer qu’il y ait un changement de régime radical en France, que nous fassions imploser l’Europe de Bruxelles, que nous remettions à sa place la prussienne Merkel, et que la France s’allie à la Russie pour faire comprendre aux Etats-Unis qu’ils ne sont pas fondés à diriger les affaires du monde (surtout quand ils le font aussi mal).

favre

Entièrement d’accord avec le commentaire de Monsieur Eicher Depuis le temps qu’on attend ce changement radical,il serait temps qu’il arrive !!

Victor

Je ne vois pas le rapport entre la Syrie et le Donbass. S’il y en a un ce serait Poutine. Combattre l’Islam et l’islamisme signifie-t-il qu’on doit encenser deux dictateurs: Bachar et Poutine? En Syrie c’est une guerre civile dont l’origine est la dictature Assad père et fils depuis 60 ans qui a fermé tout espoir d’alternative!!! Le Donbass est une région russophone dans une pays indépendant qui s’appelle l’Ukraine. S’il y a un lien c’est l’intervention de Poutine dans les deux cas: soutenir un petit dictateur d’un coté et combattre une velléité d’indépendance de l’autre… Sommes nous obligés d’être aux cotés des dictateurs pour combattre les horreurs???

Gretch

Vous faites rire quand vous parlez de dictateurs 80% des Russes soutiennent Poutine, et 20% des Français ont élu Macron, alors c’est qui le dictateur ?

Trannod

Macro………….n

Gretch

Le rapport entre la Syrie et le Dombass c’est les USA, je vous laisse comprendre pourquoi. Lors de la chute de l’URSS, on a oublié de tenir compte de ce qu’était la Russie, mais quand l’OTAN arraché le Kosovo à la Yougoslavie, vous trouvez ça normal ? Quand à la Russie, on a surtout une guerre des agents de l’étranger qui veulent partitionner ce pays. Après avoir utilisé leur marionnette DAESH, ils sont de plus en plus voyants (USA, Israël, Arabie Saoudite …)

Gretch

Édit : je voulais dire la Syrie menacée de partition pas la Russie

grougnach

Poutine dictateur…!!! Tiens c’est nouveau ça!!!

BigPat

En ce qui concerne la Syrie ,ce sont les Néo-Cons (Néoconservateurs) US tous des pro Likud qui veulent détruire la Syrie et l’Iran avec la complicité de la presse occidentale qu’ils contrôlent .

SAINT-MARC Jean-Paul

Suite :
Il est alors compréhensible que nombre d’ukrainiens soient néo-nazis, et encore faudrait-il connaître leur véritable idéologie, certains qu’ils sont nationalistes et veulent chasser les russes ayant occupé le vide occasionné par l’holomodor…

SAINT-MARC Jean-Paul

J’ai quand même une certaine réserve sur les russes ou russophones du Donbass.
En effet, suite à l’holodomor mené par Staline, après le double échec de Lénine : désarmement des paysans et début de la collectivisation des terres. Les terres avaient été promises aux paysans combattant les armées blanches !
Staline les a traités de koulaks (riches paysans sous le régime tsariste) pour justifier son action… Durant le seul hiver 32/33, entre 3 et 6 millions d’ukrainiens meurent de faim dans une famine volontairement aggravée, hiver durant lequel l’URSS exporta du blé ! Personne n’est venu à l’aide des ukrainiens !
Durant la guerre, beaucoup d’ukrainiens ont lutté avec les allemands contre les soviets qui pour eux étaient de véritables bourreaux.
A suivre…

julie

Question posée par un journaleux de canalpue :

–  » Mais qui donc arme ainsi la Syrie ?  »

Par contre, pas de question sur les fournisseurs d’armes en faveur des terroristes coupeurs de têtes !!!

Joël

Ça commence à transpirer et certains politiques de chez nous sont un peu gênés aux entournures. Mais bon, ce n’est pas la 1ère fois qu’on arme ceux qui arment les terroristes.
https://francais.rt.com/international/48356-yemen-gene-parly-livraison-arme-france-arabie-saoudite
Là, c’est sur le Yémen mais il n’y a aucune raison pour que les saoudiens se limitent à ce pays. Et bien sûr, les grands médias aux abonnés absents.

Trannod

entièrement d’accord avec vous

et personne ne parle de Erdogan…et son massacre des KURDES

Joël(1)

Des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants trop blonds trop blancs ? Tout à fait toujours les mêmes stratégies de destruction du monde Blanc!!! Par l’invasion migratoire de noir et d’arabes en Europe! La république n’est qu’une catin et chaque fois que j’entends parler d’elle et de ses « valeurs » je m’empresse de faire un signe de croix!

Un habitant du Donbass

Pour aider le Donbass, venez le visiter et échanger avec les habitants qui n’ont pas hésiter à prendre les armes contre leur gouvernement. Chose que nous seront certainement amenés à réaliser nous aussi….

favre

Et comment s’y prend-t-on concrètement (surtout quand on ne parle que le français ou l’anglais)?