La takiyya expliquée aux « mécréants »

Publié le 17 février 2018 - par - 41 commentaires - 3 228 vues
Share

La takiyya : l’islam avance masqué

La takiyya islamique vient de nous être rappelée par la récente pantalonnade de l’émission The Voice du 3 février 2018 : une jolie jeune femme enturbannée pourrait avoir réussi d’abord à se glisser en tant que candidate, acceptée par un comité aveugle ou aveuglé, pour concourir sur le plateau de TF1, puis à être choisie par les quatre coachs devant un public de 6 millions de téléspectateurs. Des internautes surpris ont voulu en savoir plus et ont fouillé son compte Facebook et ses interventions sur les réseaux sociaux : était-elle en mission commandée par des maîtres es visibilité médiatique de l’islam dans un pays de « mécréants » ? C’est peut être un banal exemple de l’évolution du sens de la takiyya aux temps modernes, temps de conquête de la planète par un l’islam qui se veut hégémonique. C’est la tactique du « stealth jihad » (le jihad de ruse) dénoncé ainsi par les Américains.

Que signifie le mot takiyya ?

Takiyya est un mot arabe (التقيّة) tiré du verbe ittaka (إتّقى) qui signifie se protéger d’un mal, d’un danger, se prémunir d’une maladie. Dans l’islam, la piété se dit takwa (تقوى) : le musulman se protège par sa piété du feu et de la souffrance de l’enfer.

Le sens général de takiyya est dissimulation, peu importe les circonstances. Cela peut aller jusqu’à une méfiance omniprésente puisqu’on utilise aussi le verbe ittaka à l’impératif (ittaki, إتّقي) dans le sens de : « Méfie-toi de celui à qui tu as fait du bien ». L’islam étant toujours dans la victimisation, le musulman reste toujours méfiant, même quand il fait le bien !

Quel est le sens religieux de la takiyya ? 

L’islam attribue à la takiyya une place primordiale car elle assure la protection de la oumma ou du musulman face au mal et face à un environnement hostile ou perçu comme tel. Le but de la takiyya émane du Coran et de la sunna (le Hadith et la vie du prophète) : on est en droit de manifester son incroyance et de dissimuler sa foi ou bien de manifester le faux et de dissimuler le vrai. Pour l’islam, l’hypocrisie serait de montrer une foi de musulman tout en intériorisant une incroyance. Pour le musulman, peu importe ce qu’on montre, pourvu que le fond de son cœur soit juste et pieux.

Le but de la takiyya, à l’origine, est donc de protéger sa personne, son honneur ou ses biens en cas de force majeure : expulsion, déportation, meurtre ou torture. D’autres personnes aussi agissent de la sorte en cas de péril.

Mais l’islam excelle dans la takiyya et dispose d’autres variantes dont la frontière est difficile à fixer.

Ainsi la tawriya (التورية) est une dissimilation où l’art du mensonge est bien présent. Par exemple, on n’appelle pas ses ennemis par leur appartenance religieuse mais on utilise un subterfuge. On emploie le mot de « égarés » en lieu et place de « chrétiens, juifs, athées. ».

Le kitmân (الكتمان , c’est taire la vérité et présenter le discours d’une façon lissée et incomplète pour plaire aux interlocuteurs.

La mourouna (المرونة), c’est la souplesse. On peut choisir de réciter un verset abrogé mais pacifiste et on passe sous silence le verset abrogeant, agressif et belliqueux. Ainsi se comporte l’islam dans sa stratégie de conquête. Par exemple dans la sourate de la Vache, le verset: 256 qui dit : « Nulle contrainte en religion […] » est un verset abrogé.

L’islam pratique la takiyya dans un lieu où il considère qu’il n’a pas la liberté d’expression ni d’action. L’islam cite volontairement un fait ancien : sous le calife abbasside al-Ma’moun (786-833), soutien du mutazilisme (logique et rationalisme), des musulmans eurent recours à la takiyya face à des circonstances critiques où le calife voulait pousser les chefs religieux et les juristes à reconnaître, sous la menace du sabre, que le Coran est créé (al-Tabari). Ils ont donné alors leur accord par takiyya. De même, l’islam rapporte volontiers que, sous la domination du communisme sur les régions musulmanes de l’URSS, ceux qui ont pu échapper à la confiscation de leurs biens et de leurs mosquées sont ceux qui ont pratiqué la takiyya et qui ont montré de la souplesse en cachant leurs manifestations religieuses et en pratiquant les prières à leur domicile. On peut noter que les juifs d’Espagne ont utilisé aussi la dissimulation sous les rois catholiques pour garder leur foi sans risques. Les chrétiens sont peu enclins à dissimuler leur foi, ils n’acceptent pas de la renier, même si cela leur coûte très cher.

Les fondements coraniques de la takiyya

Pour justifier la takiyya, l’islam se fonde sur deux principaux versets :

– « Quiconque a renié Allah après avoir cru… – sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une colère d’Allah et ils ont un châtiment terrible (Al-Nahl – Les abeilles 16 :106). »

– « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux. Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Et c’est à Allah le retour (Âl-Omrân – La famille Omrân 3 :28.»

Les justifications de la takiyya dans le Hadith

« La guerre est une ruse » aurait dit Mohammad, rapporté par Al-Boukhari dans son Sahih, Vol 4, livre 52 hadith 269.

Le prophète a dit « Par Allah et s’il plaît à Allah! Je ne ferai pas un serment et trouvant ensuite qu’il y a mieux à faire, sans que j’expie ce serment et fasse ce qu’il vaut mieux». Sahih Vol 7, livre 67, hadith 427.

Mahomet lui-même ordonna à des gens de mentir. Lorsque des gens, à qui il avait ordonné d’aller tuer quelqu’un [Ka`b ibn Al-‘Achraf], lui dirent : «Nous ne saurions pas le tuer si nous ne lui mentons pas », il leur répondit : « D’accord, c’est bon, mentez ».

La justification de la takiyya par les juristes de l’islam

Nombreux sont les auteurs anciens de l’islam qui ont justifié le recours à la takiyya. Nous rapportons ici un choix de quelques citations tirées de 13 références (1) :

– « Nous sourions à pleines dents à des gens alors que nos cœurs les maudissent. »

– « Le bien, c’est la takiyya, le mal, c’est de parler. »

– « Rien n’est plus paisible à mes yeux que la takiyya, le paradis du croyant. »

– « La takiyya à laquelle s’oblige le fils d’Adam, Allah la rend licite. »

– « La takiyya est une cuirasse entre Allah et ses créatures… »

La takiyya chez les chiites duodécimains (2)

Les chiites au cours de leur histoire ont vécu dans un milieu politique et religieux qui leur était particulièrement hostile. Alors qu’ils étaient minoritaires dans l’islam (15%), ils ont été pourchassés par les Omeyyades (670-750) et par les Abbassides (750-1258) en tant que minorité hérétique de l’islâm, qui les appelait les « rawâfed » (ceux qui refusent la vraie religion, selon les sunnites). Cet antagonisme sunnites/chiites persiste et s’accentue de nos jours par la guerre indirecte entre les puissances sunnites (et à leur tête l’Arabie Saoudite) et la principale puissance chiite, l’Iran de la République Islamique.

Le concept de takiyya a été établi par Ja’far al-Sâdiq (mort en 765), le 6e imâm, chez les chiites, dans l’ordre de succession au 1er imam reconnu que fut Hassan, le fils du calife Ali, lui-même gendre du prophète, le mari de Fâtima.

La place de la takiyya est grande chez les chiites : « Elle fait partie de ma religion et de la religion de mes ancêtres. Celui qui ne pratique pas la takiyya n’a plus la foi » disait Ja’far al-Sâdiq. De même : « Si tu dis que celui qui abandonne la takiyya est comme celui qui abandonne la prière, tu auras raison

Le 7e imâm, Ismaïl, prit la tête des Septimains ou Ismaéliens et entama une lignée d’imams du « Satr », les « imâms cachés » (période d’occultation) (3) : ce fut pour les Ismaéliens une longue takiyya jusqu’à la fondation des Fatimides en Egypte (909-1171).

Les chiites cesseront d’avoir recours à la takiyya dès la réapparition d’al-Mahdi (2).

On constate que les chiites utilisent la takiyya principalement contre les sunnites. Mais rappelons que la takiyya a été pratiquée par le chiisme au 20e siècle en pays de « mécréants ». Réfugié en France en 1978, où la liberté d’expression était garantie, l’imam Khomeiny (1902-1989) poursuivit pourtant une activité politique à Nauphle-le-Château, avec la complicité de l’Etat français, malgré la mise en garde du président Giscard d’Estaing : « L’ayatollah Khomeiny est venu en France dans des conditions régulières, comme un étranger en résidence en France. Il lui a été indiqué à deux reprises que le sol de la France n’était pas un territoire d’où pouvaient être lancés des appels à des actions de violence. »

Khomeiny diffusait sous le manteau, via des cassettes, son appel à la révolution. On parlera même de « révolution des cassettes ». Mais il est était assez intelligent pour tenir un tout autre discours dans les médias français. Il était donc passé maître à cultiver la takiyya et à berner la presse et les intellectuels. Avec sa grande barbe et son discours spirituel modéré, on le présentait comme un chef religieux non-violent, un nouveau Gandhi, qui plaisait même à Michel Foucault, qui se fit grand défenseur de l’ayatollah et de la révolution islamique. On a vu la suite… C’est un exemple flagrant d’une takiyya qui a bénéficié de complicités politiques pour perdurer.

La takiyya chez les sunnites

Les sunnites critiquent les chiites pour la considération qu’ils portent à la takiyya. Ils citent Ibn Taymiyya (1263-1328) de l’école hanbalite qui dénonce les chiites : « Les rawâfed [les chiites] sont les plus ignorants dans les sectes et les plus menteurs. Ils sont les plus éloignés dans la connaissance de la tradition et du raisonnable. Ils considèrent la takiyya comme un des fondements de leur religion. Ils mentent tellement aux sunnites que seul Allah peut recenser leurs mensonges […]. Chez eux [les chiites], la takiyya est le slogan de l’hypocrisie, leurs langues disent autrement que ce qu’ils ont dans le cœur. C’est le vrai sens de l’hypocrisie.» On voit que les sunnites accusent les chiites d’afficher la doctrine des sunnites alors qu’ils la considèrent comme fausse, et de taire la doctrine chiite qu’ils considèrent comme la vraie doctrine.

Les savants sunnites déclarent que la takiyya est par principe interdite. Elle n’est licite qu’en cas de peur d’être tué, d’être amputé [d’un membre] ou d’une atteinte corporelle grave. La takiyya est donc pour eux une attitude passagère. Ils disent qu’elle n’est pratiquée qu’exceptionnellement s’il y a une impérieuse nécessité.

Le sunnisme considère que la takiyya ne se pratique que face aux « mécréants ». Pour al-Qaradawi, un ponce des Frères Musulmans, « La takiyya citée dans le Coran s’applique face aux mécréants et non face aux musulmans. » Cela explique le comportement actuel de l’islam en Occident qui est pour eux le pays de la « mécréance » par excellence.

Rappelons comme exemple probant que les intégristes sunnites, qui, en Allemagne, préparaient les attaques du 11 septembre 2001, ont utilisé la takiyya pour écarter les soupçons sur ce qu’ils tramaient : ils buvaient de l’alcool, mangeaient du porc, fréquentaient les boites de nuit.

La dérive de la takiyya islamique en Occident

Quand les musulmans protègent leur religion en la qualifiant de « religion d’amour, de tolérance et de paix », ils retirent la séparation, d’ailleurs fictive, entre takiyya et mensonge. Ils s’assurent par cette mention bidon l’endormissement des peuples des pays qu’ils convoitent. Quand Mennel assure : « Je prône un message d’amour, de paix et de tolérance […] » cela signe une takiyya.

Nous disposons à présent d’un document  écrit top-secret (c’est déjà la takiyya) qui révèle la stratégie de l’islam dans le monde libre. Il s’agit d’un document, daté du 22 mai 1991, signé par Ahmad Akram, haut responsable des Frères Musulmans, mouvement fondamentaliste sunnite, et intitulé  Mémorandum explicatif. Comme le mémorandum est sous-titré : But général stratégique de la Communauté en Amérique du Nord, il va de soi que ce projet se calque aussi sur la stratégie islamique en Europe.

La diffusion de ce document revient aux courageux Sylvain Besson du journal suisse Le Temps, qui publia un livre paru en France en 2005 sous le titre La Conquête de l’Occident, et Scott Burgess qui publia à Londres sur son blog, en 2006, The Daily Ablution (L’ablution quotidienne). Besson qualifia le projet des Frères Musulmans d’« idéologie totalitaire d’infiltration [encore de la takiyya] qui représente à terme le plus grand danger pour les sociétés européennes ».

Le fer de lance de l’islam sunnite en France est représenté par l’UOIF (Union des Organisations Islamiques en/de France) récemment débaptisée « Musulmans de France ». Ce camouflage (toujours de la takiyya) n’a pour objectif que de faire main basse sur tout l’islam en France, sans être mandaté. Mais la ficelle est trop grosse pour être crédible. Aucune nouvelle appellation de l’UOIF ne peut dissimuler ses objectifs et son appartenance aux Frères Musulmans. Quand il mue, le serpent change de peau mais reste un serpent.

Toute la stratégie de l’islam en France est takiyya : les Frères Musulmans, l’UOIF (Union des Organisations Islamiques en/de France) et les autres associations fondamentalistes, comme les salafistes quiétistes ou non, les tablighis, les milli-gorus turcs etc., peaufinent une image de modération (takiyya aussi) afin de se présenter aux pouvoirs publics comme fréquentables. Leur stratégie, in fine, n’est autre que celle d’al-Qaeda. La seule différence entre les deux visions est une question de timing. Les Frères Musulmans ne veulent pas engager un jihad au grand jour (toujours la takiyya) tant qu’ils ne sont pas en position de force et ils pratiquent un jihad de ruse, le stealth jihad (takiyya, bien sûr) alors qu’Al-Zawahiri, chef contesté d’al-Qaeda après la mort de Ben Laden, veut prendre l’Occident de front et vite. Les Frères Musulmans préfèrent prendre le temps d’infiltrer tous les rouages de la vie civile (par takiyya sûrement). En France, toutes les institutions publiques et privées sans exception, sous prétexte d’intégrer les gens issus de la « diversité », ont, de « leurs propres mains », aidé les Frères Musulmans à avancer dans leur projet d’introduire la charia dans nos pays et de réaliser ainsi leur rêve d’un califat mondial. L’Occident tente d’éradiquer le terrorisme à l’extérieur mais laisse le front intérieur à découvert – prélude au triomphe du projet des Frères Musulmans ? – tout en imposant dans les médias une chape de plomb d’autocensure pour ne pas avouer la réalité de la dérive qu’il ne veut ou ne peut plus maîtriser. La takiyya est un piège permanent qui nous est tendu, à nous, les « mécréants ».

De 2006 à 2017, nous avons eu l’émergence de l’Etat Islamique et de ses criminels fanatiques. S’ils ont perdu les territoires conquis en Irak et en Syrie, certains, par milliers, se sont maintenant repliés sous nos cieux et poursuivent leur action destructrice par takiyya de quoi poser un problème insoluble à notre gouvernement et aux services de sécurité.

Si nous sommes dans cette situation, c’est en raison de la lâcheté et de la connivence de nos gouvernants qui seront jugés devant le tribunal de l’Histoire.

La parole et l’action ne peuvent émerger que des peuples.

Bernard Dick

  (1) NIZÂM ‘Abdallah, La Dissimulation (Takiyya) dans l’islam. Une étude comparative entre les huit écoles juridiques. Centre de développement de la pensée islamique. Beyrouth, 2014, p. 40-42.

(2) Les Duodécimains, tirent leur nom du « 12e imam (duodecim en latin), al-Mahdi, actuellement en occultation. Les fidèles attendent son retour à la tête de la communauté. Il la conduira contre ses ennemis et écrasera les forces du mal. La justice règnera alors sur le monde.

(3) DICK Bernard, L’ismaélisme précoce et la période du « Satr » à Salamiyya (Syrie) aux VIIIe et IXe siècles, Mémoire de maîtrise, Université Paris III, Sorbonne nouvelle, 2003-2004.

 

Au 17/02/2018 : nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Carole

C’est clair qu’à l’heure actuelle la takiyya ne sert pas à sauver la vie des musulmans qui la pratiquent, c’est une ruse qui a d’autres fins, des fins de conquête..

Carole

Les juifs peuvent mentir ou plus exactement faire semblant de se convertir pour sauver leur vie. Pas pour condamner un non-juif, ils n’ont jamais été en position de le faire dans nos pays chrétiens ni en terre d’Islam. C’est un fait établi et incontestable que leur vie a été longtemps menacée en raison de leur religion par les gouvernements des pays où ils vivaient. Les protestants ont connu la même menace sous Louis XIV. Beaucoup sont morts ou ont été torturés, d’autres ont dû s’exiler comme les juifs s’ils refusaient de se convertir..

Dunois

Merci pour ces éclairages sur la signification des toutes ces merderies musulmanes. On n’en a pas besoin. On a juste besoin d’éradiquer l’islam de France, puis de l’europe, puis du monde. Les musulmans n’ont aucune qualité et ne doivent pas en avoir puisque leur saloperie de coran leur interdit d’évoluer. C’est aussi bien. Ils ne cultivent que les pires défauts qui pourraient concerner les humains mais heureusement, ces défauts ne les concernent qu’eux seuls, sous-singes non évolués et éternellement condamnés à ne faire que du mal autour d’eux tant que ça leur est possible. Ils ne savent faire que ça..… lire la suite

Germaine

MR Karim on doit pas avoir le même sens pour le mot AMOUR Pour se protéger en temps de guerre la taqqiya???il y en a certains qui l on mis à toute les sauces cette règle Les gens censés (comme vous dites) sont pour moi ceux qui vivent leur vie en étant surtout pas dépendant d une religion et surtout l islam qui dirige tout les faits et gestes d un bon musulman Jusque dans les chiottes et j en passe

karim

@madame germaine. ce que vous dites là concerne donc toutes les idéologies . non pas forcément l’islam. des chrétiens vivent leurs foi d après la lettre et non pas l esprit. les juifs les bouddhistes, les communistes etc.. c edt le propre même de la pratique d une idéologie que d appliquer ce en quoi l on a foi.

Ari

C’est entré dans le langage courant des banlieues elles-mêmes pour désigner un faux-cul: » arrête de faire ta taqqiya mec, on t’ a déjà calculé ».

karim

@Ari en banlieue on a aussi une très bonne expression qui dit..  » menteur non pqs comme un arracheur de dent mais comme l inspecteur ARI.. » chacun ses proverbes ?

dufaitrez

Merci pour cette takiyya quelque peu indigeste… et ce cours d’arabe…
« T’y as qu’à pas y croire »…

France-org

ENFIN.Cet article est très important et doit être diffusé partout ou cela est possible. Il explique parfaitement ce qui se passe. Les Français doivent prendre conscience de ce qu’est la TAQQIYA. J’ai toujours été en première ligne Je l’ai vécu à plus d’un titre. Mais comment l’expliquer à des gens qui ne veulent rien savoir. La France doit ABSOLUMENT prendre du recul et analyser le moindre évènement .L’ISLAM avance masqué. Ce n’est pas une religion de paix mais de conquête. Nous devons ABSOLUMENT je me répète leur barrer le chemin

karim

@France org. L interprétation tronquée faite par une analyse partisane fait que vous y croyiez a ce que vous dites ou lisez. La taqiya qui est de cacher sa foi si un danger mortel menacé la vie directement en est fait chez vous dans la vie quotidienne. c est totalement faux et refutable ..

France-org

Votre réponse m’indiffère et je ne changerai pas d’avis. Pas d’Islam en France

BALT

Bravo à vous d’avoir fait cet article très documenté – je reconnais que je n’ai pas tout lu ni tout compris-
Je voudrais juste faire un commentaire: A mon avis, si on cache la vérité pour ne pas subir le mal, c’est beaucoup moins grave que si on cache la vérité pour faire le mal.

karim

ce qu il fait retenir est que la taqqiya a été une règle légiféree pour protéger sa vie en cas de possible mort pour cause de croyance en temps de guerre et de minorité. c est ce que font les gens censé. mourriez vous vous meme en laissant votre famille derrière vous ? la logique l impose . et ce que dit mennel est tout simplement le reflet de la croyance qu’ elle a dans le coeur. faites donc un article sur l amour et le respect prône par l islam envers les différents religions. vous comprendrez les paroles de… lire la suite

FLEXOGREEN

L amour et le respect de l islam envers les différentes religions…
Vaste programme, le coran dis clairement de tuer ceux qui ne sont pas muz, de ne pas être amis avec les mecreants, de prendre leurs biens…
Où est l amour et la paix avec les autres religions?

Victoire de Tourtour

karim
L’islam « en temps de guerre », ce sont 548 batailles : 2 seulement furent des batailles défensives. Tels sont la paix et l’amour selon l’islam, et la tolérance envers les différentes religions, qu’il s’est efforcé d’éradiquer dans tous les pays conquis brutalement par les mahométans.Résultat de cette tolérance :57 pays islamisés. 270 millions de morts, 20 millions d’esclaves.
Quant à la jolie Mennel , qu’elle aille donc porter son message d’amour dans son pays d’origine.

karim

ce que vous appeler la taqiya est le fait de cacher sa religion a des bourreaux potentiels. lors des premiers temps de l islam le fait d afficher sa religion étaient répandus par les nouveaux adeptes mahometanes. puis lors des meurtres les visants, le prophète de l islam leur autorisa à cacher leur foi aux ennemis pour ceux craignant pour leurs vie. pour ce qui est des versets abroges. par logique si un verset est dans le coran c est qu il n est pas abrogé. le verset 256 n est donc pas abrogé . dire que les chrétiens ne… lire la suite

Fadi

Mentir pour convertir La taqqiya est d’abord pratiquée chez les chiites pour se protéger de l’islam majoritaire sunnite, mais il a bien des bases coraniques comme le prouvent certains versets, pas seulement avec des intentions défensives mais bien prosélytes et elle est très bien pratiquée également par les sunnites. Bien sûr la réserve mentale existe dans d’autres communautés, ça n’est pas de la taqqiya mais l’attitude d’un Simon-Pierre qui trahit Jésus pour sauver sa peau, ou encore chez des marranes (juifs espagnols ou portugais) ou des mudejares qui feignent d’être devenus chrétiens pour ne pas être expulsés, ou encore de… lire la suite

karim

les apôtres ont fait de La taqiya pour ne pas mourir. Pierre a renié Jésus 3 fois..

Fifi

Les apôtres n’ont jamais renié leur foi et ils ont tous été martyrisés… Même Simon-Pierre, malgré qu’il renia Jésus par 3 fois, il se repentit ensuite… « Selon la tradition chrétienne, la mort de saint Pierre est rattachée aux persécutions de Néron contre les chrétiens. Pierre serait mort en 64 : Eusèbe de Césarée affirme que Pierre « fut crucifié la tête en bas, après avoir lui-même demandé de souffrir ainsi ». Il s’estimait être indigne d’être crucifié de la même manière que Jésus. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Croix_de_saint_Pierre Ceci, c’est ce qui a fait que, dans la religion chrétienne, les chrétiens ne renient pas… lire la suite

Yann n.

Si 12:11- Même s’il se fait humble et s’avance en courbant l’échine, veille sur toi-même et méfie-toi de lui. Agis envers lui comme si tu polissais un miroir, sache que sa rouille ne tiendra pas jusqu’à la fin.
Si 12:12- Ne le mets pas près de toi, il pourrait te renverser et prendre ta place. Ne le fais pas asseoir à ta droite, il chercherait à te ravir ton siège, et finalement tu comprendrais mes paroles, tu te repentirais en songeant à mon discours.

MOI

Si nous ne voyons pas les masques maintenant, plus tard il sera trop tard, nous serons remplacés par l’islam !

Carole

C’est donc vraisemblablement à la Takiyya que les musulmans doivent cette réputation tenace de personnes auxquelles on ne peut pas faire confiance. Des gens qui (humour !) « vous passent la main dans le dos par devant et vous crachent à la figure par derrière :-) »

TABAC

L’art de l’hypocrisie en somme, érigé en mode de conduite. Dommage qu’ils ne comprennent rien à ce pays.

Bernard Dick

Bien au contraire, ils ont tout compris à ce pays mais ce pays ne veut rien comprendre sur eux.

France-org

Bernard Dick a tout compris , lui? vous non ,croyez -en mon expérience. (BTP)
Je sais très bien que c’est difficile à admettre. Je me suis laissé prendre aussi. La TAKIYYA est l’art de l’hypocrisie poussée à l’extrême. Ne vous laissez plus berner. Il nous faut faire face maintenant et dénoncer sans relâche. Il en va de notre avenir et celui de nos enfants

karim

@France org. vous eted tous simplement tombé sur des gens idiots.. ce qu’ il y a chez tous les peuples.. l hypocrisie, l envie, le mensonge , le vice sont chez chacun malheureusement.

France-org

Désolé, j’ai des amies arabes qui m’ont tout simplement dit la phrase suivante…..méfie toi ,ne leur fais jamais confiance

vox

Contrairement au christianisme ( tu ne mentiras point ), on a le droit de mentir dans 3 situations
-mentir pour réconcilier 2 amis.
-mentir à sa femme ou à son mari , pour préserver le couple et son mariage
-mentir, quand le musulman se sent en danger, du fait qu’il est en minorité numérique.
Le musulman doit mentir sur sa religion et cacher aux non-musulmans le coté
« sombre » de sa religion, jusqu’à ce qu’un jour , l’islam devienne majoritaire et finisse par imposer sa loi ( la charia ) à toute la société.

karim

@vox . Exceptés dans 3 situations mentionnées par le prophète صلى الله عليه وسلم :

-Mentir afin de réconcilier des personnes qui se sont disputées
-ou l’époux ment à l’autre pour améliorer leur relation
-ou mentir dans le but d’échapper à l’oppresseur, afin d’échapper à l’oppresseur.

Et c’est ce qu’on appelle : l’interprétation.

En dehors de cela, le mensonge est interdit, tous.
Et le mensonge est un des péchés majeurs, il n’est pas permis..

JILL

La takiyya …des loups avec une peau de mouton qui font bééééééééé …pendant un certain temps .Quand la meute est suffisamment consistante,ils tombent la peau de mouton et vous saute à la gorge .

Robin

Il se transforment en loup! ……………;hou uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

Fomalo

Dommage que notre France ait oublié Homère, et la sortie d’Ulysse de chez Polyphème, digne de la bénédiction extorquée par Jacob contre Esaü… avec toujours la même peau de mouton! Cela dit, Homère précédant de longue date le chamelier pédophile, il est probable que celui-là ait copié sur le précédent, et peut-être même sur la bible. Chamelier, pédophile, et plagiaire!

Kheops

Ce n’est pas « peut-être », c’est certain : le coran est un affreux plagiat de la Bible. Tout est copié, inspiré de la Bible mais déformé, inversé et réinterprété selon une prétendue révélation indiscutable. Or dans l’ancien testament Dieu Lui-même invite les hommes à discuter avec Lui et à argumenter. Le coran reflète une moralité contraire à celle de la Bible : aimer son prochain, pratiquer la justice, pardonner, chercher la Vérité. Les 1ers versets pacifiques ont été abrogés par la suite, car le dieu du coran est versatile et menaçant. Il pratique l’arbitraire et permet le mensonge par intérêt. Or,… lire la suite

JILL

Un musulman extrêmiste veut vous assassiner;un musulman adepte de la takiyya
souhaite qu’il passe à l’acte …il se lamentera ensuite sur votre cadavre,tout en gémissant
padamalgam,padamalgam .Vous avez vu les islamiques manifester en masse après la
barbarie du Bataclan ? Non …ben voilà .

karim

@jill vous manifestez quand un drame se produit dans une église?

a.aneto.

C’est très complet, merci beaucoup.
Ils sont impatients:
https://lesobservateurs.ch/2017/02/02/le-site-musulman-saphirnews-appelle-a-la-desobeissance-civile-nous-avons-le-nombre-a-quand-la-force/
Bouteflicka avance en âge…soyons prêts et surtout unis.

Kowolsky

Tout ça pour dire que la religion musulmane développe un esprit sournois pour la simple raison qu’ils ne peuvent pas s’affirmer au rique d’avoir de gros problèmes comme les 4000 adolescents et adolescentes qui sont pendus en Syrie en place pubique au seul motif qu’ils sont homosexuels…le musulman ou la musulmanes de base est beaucoup plus jaloux, haineux, destructeurs que l’occidental(e) de base, ils n’ont pas de chance et l’objectivité de reconnaître les limites que leur religion leur met dans la tête.

tché

Si des services sérieux (encore non infiltrés) de renseignements travaillent sincèrement dans l’intérêt de leur pays, ils doivent éplucher cet article et en tirer des leçons. Merci à Monsieur Bernard Dick pour cette clarification de la stratégie diabolique des envahisseurs.

Fadi

La taqqiya est très bien décrite par l’arabisante , islamologue et juriste Anne-Marie-Delcambre(+) ou encore un Raymond Ibrahim.
Les chrétiens d’Orient connaissent mais ils sont dans la phase post taqqiya et déjà dans le vif du sujet avec les églises coptes incendiées par les disciples des frères musulmans(doux comme des agneaux en Occident mais très agressifs en Egypte) les églises dévalisées et vandalisées par l’E.I en Irak et en Syrie.
Comme dit la chanson de Serge Reggiani: » les loups sont entrés dans la ville ».

patphil

quel plaidoyer clair, éloquent et sans tortuosité.
il devrait être proposé dans toutes les écoles (de juges y compris)

Gerard Brazon

A faire suivre à tous nos contacts d’urgence.