La toupie Ménard ne virevolte plus pour Macron !

 

Voilà plus de cinq mois que, sans discontinuer, Bob Ménard cogne sur Marine Le Pen, qu’il soutiendrait… et surtout, sur « son ami » Zemmour, usant à chaque fois du même argumentaire, comme s’il fut appris par cœur… Le petit maire de Béziers est devenu le porte-parole officiel des ennemis de Zemmour. Quoi que fasse ou dise le candidat, une chaîne de propagande lui tend un micro et il accourt dénigrer, avec hargne et virulence, son ancien confrère.

À notre grande surprise,  une heure après que  Zemmour ait publié sa vidéo de candidature, l’élu biterrois l’a salué sur Twitter :  « Un message touchant et poignant », « Il parle vrai. J’attends maintenant ses propositions avec impatience », a-t-il écrit.

Dès le lendemain du match Zemmour/Bouleau, il était sur BFM TV pour le massacrer et le surlendemain, sur CNews, pour répéter exactement les mêmes vacheries sur le plateau de Laurence Ferrari, contredisant, sans vergogne, totalement son tweet.

Il  a tout condamné : « une candidature qui a mal démarré, une vidéo apocalyptique, d’une noirceur inquiétante, au 20 h de TF1, il a été mauvais, il se croit au temps de l’ORTF, il était agressif, tellement il s’est senti mauvais, alors, il s’en est pris à Bouleau »… Et le meilleur : « on ne peut se contenter se dire éternellement les même choses », principe que Ménard devrait s’appliquer, tant depuis vingt-sept semaines, il nous serine le même refrain perfide !

Depuis le mois de juillet, l’on aura compris que Bob n’existe qu’en médisant son ancien copain qui « fait peur » et n’est « pas assez bienveillant »…  à défaut, qui s’intéresserait au maire insipide d’une petite commune de l’Hérault.

Récemment, il s’était mis à encenser Éric Ciotti… Toutefois, celui qui faisait constamment l’objet de sa dévotion servile était Macron, ses vaccins et son passe : le nec plus ultra de la dictature sanitaire mondiale. À tel point que Manu lui a rendu la politesse en venant serrer sa petite patoche à Béziers.

Et voilà que n’ayant pas obtenu la médaille ou le strapontin de ses rêves, profitant d’une villégiature chez Apolline de La peste, Bob a démoli Macron, considérant qu’il n’avait  « pas appris dans l’exercice », « On sent qu’il a envie de faire une sorte de mea-culpa. Ce n’est pas gentil ce que je vais dire mais ça sonne faux. ». Il « pas de réflexion sur le fond »,  « en même temps Président et en même temps candidat », « peut-être qu’il fait tous les efforts du monde et peut-être qu’il est très seul, ce garçon ». « C’est le signe d’une solitude de tour d’ivoire invraisemblable. », avant de conclure : « Il sous-estime la colère, le désarroi, l’inquiétude des Français. Je pense qu’il est à mille lieux de la réalité.»

Peu de temps auparavant, le petit édile avait connu son heure de gloire dans Paris Match, avec un article intitulé : « Emmanuelle et Robert Ménard, arbitres de l’extrême droite ». Ce à quoi l’on peut répondre qu’après toutes ses sorties venimeuses sur Éric, Marine, le RN,  et ses éloges réguliers faits à Macron, il n’est plus considéré comme proche de ce courant. De plus, cet ectoplasme malveillant n’arbitre absolument rien et n’est écouté de personne,  tant il s’est totalement ridiculisé et discrédité.

Rien ne sera oublié ni pardonné, sauf si un expert en désordres mentaux, après visionnage d’une vingtaine de ses dernières émissions, conclut que la charité s’impose.

Daphné Rigobert

 

image_pdfimage_print
37
1

25 Commentaires

  1. C’est un électron libre. Il serait bien qu’il n’oublie pas qu’il a été élu avec le soutien apparenté RN. Ceci-dit, il est un homme libre en démocratie. Il a le droit de s’exprimer et les reproches faits à Zemmour et à Macron ne sont pas dénués du bon sens. Je sais, ça ne fait pas les affaires de la secte Zemmourienne mais il faut vous mettre en tête que tout le monde ne va pas idôlatrer votre messie et c’est tant mieux.

  2. Les gens qui l’ont élu à Beziers, je peux vous assurer qu’ils ont été trahis, dommage qu’il en ait repris pour quelques années à (sa ville) pour retourner sa veste aussitôt.

  3. Avec la venue de Noël, Ménard a « d’autres chats à fouetter », vu qu’il a fait construire une jolie crèche devant l’hôtel de ville de Béziers et qu’il se retrouve avec tous les clochards de Gôôôche réunis en comité contre lui :
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/b%C3%A9ziers-robert-m%C3%A9nard-r%C3%A9cidive-avec-sa-cr%C3%A8che-de-no%C3%ABl-un-collectif-demande-son-retrait/ar-AARUrK4?ocid=msedgntp
    C’est pas possible qu’aujourd’hui en France on préfère l’Aïd de merde à Noël enchanteur et sa crèche sacrée…!

  4. J’ai envie de pleurer à entendre ce lèche cul parlant de nôtre petit Adolf , demain matin je vais au supermarché acheté des oignons.

  5. ce mois ci mais le mois prochain … et si pécresse est élue ils deviendront pécressistes, si mlp l’est ils deviendront des soutiens perpétuels, si zemmour est élu, ils s’étonneront de n’être plus écoutés

  6. Bien que n’y résidant pas, je connais bien cette ville qui est gangrénée par l’islam, c’est d’ailleurs le cas dans d’autres villes comme Montpellier ou j’ai résidé 25 ans et d’où je suis parti en 91 et qui était déjà polluée par les muzz, qu’est-ce que cela doit être aujourd’hui, sans parler de la petite ville de Lunel tristement célèbre baptisée DJIHAD CITY.

  7. Depuis qu’il a accès à la gamelle, bah ! comme tous les pourris sans foi, il voudrait une cuillère plus longue…

  8. Encore Menard ,putin ca suffit de montrer sa gueule de collabo, vous l’aimez ou quoi ? Grâce à vous il existe.

    • Exactement ! ce mec est une planche pourrie qu’il faut jeter à la décharge et l’oublier vite fait.

  9. Ce type était un parasite trotskyste quand il sévissait chez RSF et il n’a pas changé

  10. Je crois, en fait, qu’il ne faut pas trop se poser de questions sur le comportement erratique de Robert Ménard : ce gars est d’une médiocrité à ce point abyssale qu’il ne sait plus que faire et que dire pour exister… Cela lui brouille complètement l’esprit, de sorte qu’il est aujourd’hui comme un bateau ivre qui a perdu toute direction. En clair, son comportement est la traduction d’un désordre psychique qui va en s’aggravant.

    • Menard a une qualité ….il a inventé le mouvement perpétuel il produit plus d’énergie qu’il en consomme, sa toupie tourne de plus en plus vite juste qu’à l’emballement et la désintégration ,les lois de physique changent jetez vos livres car cet abruti arrive même avec une mie de pain à nourrir les cons de son espèce en ce bas monde , champion qui ? Champion Menard le dieu de la connerie sans bornes.

  11. BEL ARTICLE, si vrai !
    Mais pas de charité pour ce sale type.

    Le baire de Méziers Mobert Renard EST
    UN AUTHENTIQUE FASCISTE sous
    couvert de santé publique, minable paravent qui j espère ne trompe personne.
    Il lâche sa haine profonde. Ce donneur de leçons vaniteux et imbuvable ne connaît rien en médecine et épidémie mais fait de la propagande ignominieuse pour l’INOCULATION OBLIGATOIRE de produits géniques NON MAITRISÉS « imposés » par Big Pharma, avec prélèvement d’amendes sur les comptes des récalcitrants.
    C’est 1sale personnage totalitaire.
    Rien ne justifie de telles horreurs
    (est dans la même barque que le communiste roussel).
    Se prend pour un personnage important alors qu’il n’est qu un authentique nuisible dangereux bouffi de vanité.
    La liberté individuelle fondamentale inaliénable de décider ou pas de se faire inoculer, base de notre civilisation comme le disait par ex. H Guaino, doit être absolument respectée.
    Sauf pour 1fasciste.

  12. à défaut, qui s’intéresserait au maire insipide d’une petite commune de l’Hérault. Avant de dire ça renseigner vous sur Béziers qui est une ville de 80 000 habitants sous préfecture de l’Hérault de plus Ménard est en plus de maire, président de l’agglo Béziers Méditerranée 125 000 habitants votre haine de Ménard ne dois pas vous obligé de dire dire des bêtises au sujet de Béziers .Merci

  13. Robert Ménard sur LCI proposait de rendre la vaccination obligatoire en prélevant directement du pognon sur les comptes bancaires des récalcitrants.ce type bosse pour l’ennemi.

    • @ Laisser-Passer Consulaire
      Il a le comportement totalitaire d’un parfait troskiste qu’il n’a jamais cessé d’être. Ses ignobles déclarations peuvent donner des idées à plus d’immondes que lui ayant quelque pouvoir qui s’empresseront d’abuser.
      Voilâ le danger.

  14. Quelqu’un d’intelligent avait dit à propos de BAYROU : il est comme la queue d’une vache, un coup à gauche un coup à droite mais le trou du cul et toujours au milieu ! c’est la même chose pour MENARD. Opportuniste dans l’attente de « coller » au vainqueur. De le graine de traître, sans plus !
    Mieux qu’une merde, une sous merde.

  15. Super commentaire bravo, tout est dit des petites bassesses en politique. Si il n’a pas compris à ce stade que E. Z. est carrément au dessus de la mêlée des Macron, Marine, Ciotti, j’en passe et des meilleurs. C’est qu’il est nul à part gérer son joujou sa commune. Les ralliements d’office au supposé plus fort sont un crève cœur de patriotes qui savent qu’il y a des cas dans la vie, ou il faut savoir mourir pour ses idées. C’est pas son cas, il préfère vivre avec un collier, et la laisse qui va avec. C’est désespérant pour les générations qui cherchent des idéaux.

  16. flagrant délit d’humanité…personnes n’est parfait…mais à vouloir rejeter tous les gens de droite à part florian philippot qui n’est crédité que de 1% ….jamais ..au grand jamais il y aura un Président de droite élu…
    ne comprenez vous pas gagner il faut L’UNION ….

Les commentaires sont fermés.