La tournante

En hommage à Sohane, brûlée vive, ainsi qu’à Samira Bellil, violée à 13 ans et aux femmes qui ont créé Ni putes ni soumises.

La tournante

Nique nique nique
Nique nique don
Nique donc ta mère c’est ton cri de guerre
L’hymne de ta rebellion
Nique don don nique dondaine
Entre les potes et le béton
Nique nique nique
Nique nique don
Nique la turne patibulaire
Nique le pavé nique la prison
Nique don don nique dondaine
Le collège et l’instruction
Nique nique nique
Nique la terre entière
Nique nique don
Nique le turbin et son salaire
Nique don don nique dondaine
Vendre du shit c’est moins con
Nique nique nique
Nique la fille à peine pubère
Nique nique don
À cinq ou six on va s’la faire
Nique don don nique dondaine
Sus ! baïonnette au canon
Nique nique nique
Viens la gamine c’est ton père
Nique nique don
Qui m’envoie pour ta protection
Nique don don nique dondaine
Comme un bon ange tutélaire
Nique nique nique
Par là c’est plus sûr et moins long
Nique nique don
On est seuls y a personne derrière
Nique don don nique don daine
On est presque à la maison
Nique nique nique
Ils rappliquent tous ventre à terre
Nique nique don
Allez ôte ton pantalon
Nique don don nique dondaine
Sinon on te brûle les tétons
Nique nique nique
Quelle partouze la queue à l’air
Nique nique don
Elle sentait encore le bouchon
Nique don don nique dondaine
Le pipi aigre et le savon
Nique nique nique
Elle pleurait va te faire lanlaire
Nique nique don
On la fourre au cul et au con
Nique don don nique don daine
Plein la gueule et sur les nichons
Nique nique nique
Tu paies la rage prisonnière
Nique nique don
Pute aux jambes en prière
Nique don don nique don daine
Ça nous lave de tous les affronts
Nique nique nique
Que ça te serve de leçon
Nique nique don
Faut pas provoquer les garçons
Nique don don nique dondaine
Ma sœur fait ça c’est le cimetière
Nique nique nique
On est de l’espèce guerrière
Nique nique don
À plusieurs on est les plus fiers
Nique don don nique dondaine
Faut pas marcher sur nos arpions
Nique nique nique
Parmi nous y a de faux frères
Nique nique don
Ils niquent l’Islam et la prière
Nique don don nique dondaine
La cité et ses traditions
Nique nique nique
Mais Allah est en colère
Nique nique don
Ils le paieront très cher
Nique don don nique dondaine
Pour les traîtres pas de pardon
Nique nique nique
Looke la pute violée hier
Nique nique don
Elle a pas fini sa galère
Nique don don nique dondaine
Entre les potes et le béton
C’est la femme qui fait l’homme
Quand la femme se donne
Ce monde sera civilisé
Quand une femme pourra circuler
En tout lieu sur la terre
Sans craindre d’être violentée
Jean Fabert

0
0