La Turquie veut diriger une Union islamique mondiale gouvernée par la charia

Publié le 19 décembre 2018 - par - 35 commentaires - 2 320 vues
Share

https://www.gatestoneinstitute.org/13423/turkey-global-islamic-union

Le Centre turc de recherche stratégique sur les défenseurs de la justice envisage d’organiser jusqu’en 2023 un « Congrès international de l’Union islamique », qui se penchera sur « l’État confédéral islamique » qu’il vise à établir dans le monde musulman.

« Allez en Syrie, en Irak, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient ou dans les Balkans, et demandez aux gens ce qu’ils pensent de la Turquie et des Turcs. Vous n’entendrez jamais de mots tels que colonialisme, invasion, persécution ou massacre. Vous entendrez plutôt expressions de remerciement devenues un symbole, par exemple : « Le loyal Turc était ici. »… Oui, cela fait un siècle que nous avons quitté ces terres, mais l’attente et l’espoir des habitants de la région n’ont jamais pris fin… Vous savez, je dis : « Le monde est plus grand que cinq » [faisant référence aux cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies]. Et la Turquie est plus grande que la Turquie ; sachez simplement que nous ne pouvons pas être bloqués à l’intérieur de 780 000 kilomètres [la surface totale de la Turquie].  » – Le président turc Recep Tayyip Erdoğan, 10 novembre 2016.

La Turquie semble accélérer ses efforts pour mettre en place un gouvernement islamique de style ottoman englobant plusieurs pays musulmans. Un de ces efforts était apparent début novembre lors du deuxième « Congrès international de l’Union islamique » à Istanbul. La conférence est parrainée principalement par le Centre de recherche stratégique sur les défenseurs de la justice (ASSAM), dirigé par le conseiller militaire en chef du président turc Recep Tayyip Erdoğan, Adnan Tanrıverdi, lieutenant général à la retraite islamiste.

Parmi les autres organisateurs du congrès, dont le prochain se tiendra en décembre 2019, figurent l’Association des défenseurs de la justice (ASDER), l’Université d’Üsküdar (ÜÜ) d’Istanbul, l’Union des ONG du monde islamique (UNIW), l’Association internationale des savants musulmans (UMAD) et l’Union internationale des savants musulmans (IUMS).

L’objectif déclaré du congrès est « de prendre des décisions théoriques et politiques sur les problèmes actuels de la politique mondiale, en particulier dans la géographie du monde islamique, et de proposer des solutions aux décideurs ».

Lors de l’événement de novembre, Tanrıverdi et d’autres sympathisants d’Erdoğan ont promu la création d’un marché économique musulman commun. Les participants ont déclaré vouloir créer une « superpuissance de l’avenir islamique sur des terres islamiques appartenant à 60 pays islamiques et peuplée de 1,6 milliard de musulmans » sur 19 millions de km2, « constituant » 55,5 % des réserves mondiales de pétrole et 45,6 % de sa production. , 64,1 % des réserves de gaz naturel et 33 % de sa production.  »

Le vice-ministre turc des Finances, Nurettin Nebati, déplorant le « désarroi du monde musulman », a suggéré dans son discours aux congrès qu’Erdoğan – qu’il avait qualifié « d’imam de premier plan de la oumma [nation islamique] » – souhaitait qu’il préside cette future confédération islamique.

« Y a-t-il quelqu’un dont le pouvoir serait suffisant pour vaincre celui qui s’appuie sur Allah ? » il a demandé rhétoriquement.
Le théologien égyptien Yusuf al-Qaradawi, président de l’Union internationale des érudits musulmans liée aux Frères musulmans – connu pour son plaidoyer en faveur des attentats suicides à la bombe – a exprimé les mêmes sentiments:

« La Turquie est confrontée aux complots de ceux qui n’aiment pas voir cette nation [s’élever] et par l’Occident. Ils auraient réussi [dans leurs complots] sans le soutien d’Allah au président Recep Tayyip Erdoğan et à ses frères. Allah aidera Erdoğan. à sortir victorieux tant que les vrais musulmans le soutiendront.  »

Lors de la première conférence de l’ASSAM en novembre 2017, les participants ont approuvé l’objectif de « l’unité de l’islam » en créant la « Confédération des pays islamiques ». Sa déclaration a été approuvée par l’ASSAM et 109 ONG – dont 70 de Turquie – de 29 pays.

La déclaration se lit en partie comme suit :

« Les pays islamiques doivent s’unir sous une volonté commune et un Parlement des pays islamiques qui mènera les activités permanentes et qui doit être créé de toute urgence. [La confédération vise à inclure] soixante et un pays islamiques… dans l’unité de l’Islam à condition qu’ils décident librement et acceptent les conditions générales de l’unité « .

En outre, un modèle de constitution a été rédigé, selon lequel la capitale de la confédération islamique est Istanbul ; la souveraineté « appartient à la charia [loi islamique] » ; et quatre des États membres – principalement l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo et la Macédoine – devraient être des pays européens à majorité musulmane.

Le premier congrès a également conclu que « chaque pays islamique devrait créer un » ministère de l’Union islamique « au sein de son conseil des ministres ».

L’ASSAM envisage d’organiser chaque année jusqu’en 2023 un « Congrès international de l’Union islamique », afin de s’attaquer à « l’État confédéral islamique » qu’il vise à établir dans le monde musulman. L’année prochaine, les participants discuteront de « coopération dans le secteur de la défense » ; en 2020, ils visent à définir un « système de défense commun » ; en 2021, ils se concentreront sur une « politique étrangère commune » ; en 2022, l’ordre du jour est un « système de justice commun » ; et en 2023, il est prévu de définir « l’assistance et la sécurité communes » de l’Union islamique.

Ironiquement, 2023 marquera le centenaire de l’établissement de la République turque en 1923. Compte tenu des déclarations antérieures d’Erdoğan à la gloire de l’empire ottoman, il apparaît que les objectifs des congrès de l’ASSAM correspondent parfaitement à sa vision de l’avenir.

Lors d’un discours public en 2016, par exemple, Erdoğan a fait une distinction entre les « frontières physiques » de la Turquie et les « frontières de notre cœur [turc] »:

« Nos ancêtres ont toujours prospéré et fait prospérer partout où ils sont allés. Nous avons une tradition d’État qui a instauré un environnement de sécurité et de paix dans une vaste région géographique, allant de l’Europe centrale à l’Afrique pendant des siècles.
« Les efforts de ceux qui essaient de décrire ce corpus de connaissances comme une invasion de style occidental sont vains. Allez en Syrie, en Irak, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient ou dans les Balkans, et demandez aux habitants de ce qu’ils pensent de la Turquie et des Turcs. Vous n’entendra jamais de mots tels que colonialisme, invasion, persécution ou massacre, mais des expressions de remerciement devenues un symbole, par exemple: « Le loyal Turc était ici. »
Laissez-moi vous raconter une histoire vraie. Une équipe de TIKA [l’Agence turque de coopération et de coordination] se rend dans un village montagneux de Macédoine après de longs efforts et de nombreux défis. Une personne très âgée, munie d’une canne, s’approche de l’équipe. Le drapeau turc sur le véhicule, il attrape le responsable de la TIKA avec sa canne et lui demande: « Pourquoi venez-vous si tard? … Nous vous attendons depuis 100 ans. » »

Évoquant l’effondrement de l’empire ottoman et le retrait des forces turques des autres nations, Erdoğan a déclaré :

« Oui, cela fait un siècle que nous avons quitté ces terres, mais l’attente et l’espoir de ses habitants n’ont jamais pris fin. Hier, nous y étions en tant qu’État. Nous y sommes aujourd’hui avec nos organisations caritatives, éducatives et de santé, nos projets de développement. Vous savez, je dis: « Le monde est plus grand que cinq » [faisant référence au pouvoir de veto des cinq États membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies.] Et la Turquie est plus grande que la Turquie ; sachez simplement que nous ne pouvons pas être pris au piège à l’intérieur de 780 000 kilomètres carrés [la superficie totale de la Turquie]. Nos frontières physiques sont différentes de celles de notre cœur. Nos frères à Mossoul, Kirkuk [en Irak], à Al-Hasakah, Alep, Homs [en Syrie] , Misrata [en Libye], Skopje [en République de Macédoine], la Crimée [en Fédération de Russie] et le Caucase sont peut-être hors de nos frontières physiques, mais ils se trouvent tous à l’intérieur des frontières de notre cœur. »

En bref, comme le démontrent les congrès de l’ASSAM, Erdoğan semble déterminé à ramener l’Empire ottoman et un califat régi par la charia.

Uzay Bulut

Traduction de Jean-François Cerisier

Uzay Bulut est une journaliste turque née et qui a été élevée en musulmane, c’est une chercheuse distinguée à l’Institut Gatestone et elle est actuellement basée à Washington, DC.

© 2018 Institut Gatestone. Tous les droits sont réservés. Les articles imprimés ici ne reflètent pas nécessairement le point de vue des rédacteurs en chef ou du Gatestone Institute. Aucune partie du site Web de Gatestone ni aucun de ses contenus ne peuvent être reproduits, copiés ou modifiés sans l’autorisation écrite préalable de Gatestone Institute.

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
fabrice

Cela fait plus de 2000 ans que les propheties bibliques annoncent un Antichrist qui sortira de l’actuelle Turquie. Cet Antichrist provoquera un djihad global sur la terre. Voici plusieurs etudes http://www.islam-bible-prophecy.com/apocalypse/livre/origine-antichrist.php

DUFAITREZ

Je lisais que MBS, le Saoudien, avec sa nouvelle Ville, NEOM, voulait tenir ce rôle…
Gvt Mondial islamique !
« Attendez-vous à savoir » disait G. Tabouis… (pour les vieux…).

Pascal Olivier

C’est paradoxalement le retour en Turquie d’une politique ottomane qui risque bien de causer sa perte.

Kemal avait bien compris que la poursuite d’une politique impériale était à haut risque pour la Turquie, d’où son choix très nationaliste ainsi que la continuation du génocide des chrétiens.

Coincé entre l’Empire perse et l’Empire russe, il n’y a guère de place pour un Empire turc. A moins que Toton Sam et son protectorat ouest-européen ne lui offre la profondeur européenne pour ce faire.

Sniper83

Il y a longtemps que ce pays de merde aurait dû être vitrifié ainsi que les autres pays muzz de la région, et le problème avec cette secte malfaisante ne se poserait plus en europe !!!

Marnie

+ 1000

Joël

Signe avant-coureur ? En tout cas, en Autriche, la prévoyance semble de mise :
L’Autriche annonce vouloir suspendre la naturalisation des Turcs.
http://www.fdesouche.com/1129331-lautriche-annonce-vouloir-suspendre-la-naturalisation-des-turcs
Merveilleux pays où la bi-nationalité est interdite.

Kader Oussel

Et encore, le problème est minime chez eux. Ils n’en ont que 600 000 !

Fefe

Attention tout de même ! Si on donne la nationalité française à un algérien par exemple et qu’il abandonne sa nationalité algérienne, nous ne pourrons plus l’expulser. Je préfère qu’il garde les deux et dans ce cas nous pourrons lui retirer la française…

Clamp

Pourquoi un article d’une telle importance traîne en fin de lettre ? Bref, Cet Erdogan, il doit se prendre pour le Médi, je pense qu’il est celui qui pourrait amener sans doute la guerre mondiale contre l’islam, seule issue pour s’en débarrasser malheureusement. Par chance, les musulmans sont tellement divisés qu’il aura du mal à fédérer tout le monde, mais pas forcément autant qu’on pourrait l’espérer. Il faut vraiment le suivre de très près ce type.

L'arabe

Quand la france et l’Angleterre se sont faites ridiculisées par leur frère allemand en 39 , ce n’est pas la Turquie ni la Russie qui sont venues bombarder leurs villages à fin de faire face à Hitler n’est ce pas ? , ils ont sollicité les américains . Bah pour les arabes c’est la même chose , les peuples préfèrent solliciter la Turquie et l’Iran , l’occident lui n’est pas le bienvenu . c’est normal il n’a rien à voir avec le monde arabe enfin si un ex colon .

Vincent L.

La France ridiculisée, en 1940 (pas en 1939) mais pas vraiment l’Angleterre. Quant au vrai vainqueur de 45 ce ne sont pas les Etats-Unis mais plutôt la Russie. Il y a déjà deux belles bourdes dans votre commentaire. Mais la France n’est pas la seule à avoir connu de belles défaites militaires. L’Algérie aussi a été laminée en toute beauté en 1830. Et 1962, n’est aucunement une victoire militaire pour elle. En 1962, le FLN ne pouvait rien imposer militairement. Il était complètement défait – hormis les planqués du Maroc et de la Tunisie. Et je ne vous fais la… lire la suite

Dupond

Vincent L.
+10000000000000000000000000000µ
Le FLN pense avoir gagné la guerre d’indépendance et cela a bien arrangé Degaulle afin de s’en débarrasser . Il y eu des milliers de victimes des deux bords et c’est cela le plus triste . Des misérables souffrent de cette guerre sans vainqueur en France et là bas ,mais les plus a plaindre sont ceux qui croient en leurs libérateurs qui continuent de les manipuler face a la France colonialiste qui n’etait a l’époque pas plus néfaste que ceux qui ont repris les renes du pays
https://www.lematindz.net/news/24858-algerie-france-repentance-et-vous-m-bouteflika-qui-vous-pardonnera.html
https://vacarescribere.wordpress.com/2016/07/27/la-france-sest-elle-enrichie-grace-a-la-colonisation-algerienne/

De rede j

Renseigne toi Vincent l. Si les Russe sont arrivés à Berlin c’est grace au matérielles Americain . Je pense comme Sardou  » Si les Ricains n’étaient pas la nous serions tous en Germanie ….. »

Rems

Je rappelle que c’est ce salop de Sarko qui a annulé l’obligation d’un referendum pour l’entrée de la Turquie dans l’UE !!!

En effet, et lui aussi qui a intégré le « référendum d’initiative partagé » impossible à mettre en place car sous contrôle des parlementaires et du Conseil Constitutionnel ! Tout cela pour annuler celui de 2005 et faire avaler le traité de Lisbonne! Sarkozy est indigne de cette France qui lui a fait confiance!

Joël

Et qui a fait supprimer le délit de haute trahison de la constitution alors qu’il était ministre de l’intérieur. C’était donc bien prémédité.

Kader Oussel

Pourquoi organiser un référendum pour un état de fait ?
La Turquie est déjà en Europe ! Ou les turcs sont déjà en Europe, si vous préférez. 5,6 millions de turcs vivent en Allemagne. C’est l’équivalent du nombres d’habitants du Danemark et davantage que la population finlandaise !

Marnie

Les malheurs nous viennent de l’Allemagne. Ce n’est pas nouveau. Malheureusement l’Allemagne a rallié de nombreux pays à sa cause concernant la politique économique ultralibérale, ultramondialiste et ultra-immigrationniste. Cette politique est menée depuis vingt-cinq ans par les institutions européennes et les États membres, la France en tête.

Fefe

Les musulmans ne CRÉENT RIEN, DÉTRUISENT TOUT. Ils n’y a jamais eu d’islam des lumières, tout ça ce sont des bobards. L’islam est par nature contraire à toute amélioration. Si la charia devient mondiale, les non musulmans deviendront leurs esclaves afin de leur fournir tout ce qu’ils sont incapables de créer. Dans ce cas le mieux est de mourir ainsi ils se retrouveront dans un shithole mondial. La seule chose qui intéresse ces malades est de forniquer et de bouffer…..

Nestor

Laissez les mains libres à Erdogan et il deviendra le nouveau Führer musulman du continent européen…

Kader Oussel

Il y a qui en Europe pour le contrer ? Merkel lui assure ses fins de mois à coups de milliards d’euros. Erdogan, c’est de la dynamite !

Arthur’

Ce tyran moyenageux d’Erdogan. Et dire qu’un auteur de RL avait oser le citer pour nous expliquer que le « monde » condamnait la violence qu’aurait exercé Macron sur les GJ !

BobbyFR94

Arthur, une fois de plus, vous ne comprenez décidément RIEN !!

Riposte Laïque a cité cet IZNOGOOD uniquement pour montrer combien ce CONNARD de muzz était cynique !!

Mais ça, ça vous a – encore – échappé, manifestement !!!

Arthur’

Non pas du tout. Il était également question dans cet article d’un tweet de Trump. J’avais critiqué les 2 références, à Erdogan et Trump. Mais bon continuez à penser ce que vous voulez en ce qui me concerne et en ce qui vous concerne. Je m’en tape.

Clamp

Arthur’ Moi ce que je comprends c’est que si même le pire du pire arrive à condamner Macron, c’est qu’il n’y a vraiment rien à en tirer, mais bon, vous faîtes ce que vous pouvez, on sait bien. Tenez bon, à force de fréquenter RL, vous pourriez un jour voir la lumière, on vous accueillera alors parmi nous, surtout si vous êtes prêt ensuite à partager votre expérience d’apostat du panurgisme afin de permettre au monde de mieux comprendre les mécanismes de l’endoctrinement et ce qui permet de s’en sortir. On compte sur vous.

Arthur’

Vous n’avez toujours pas compris que je ne défendais pas Macron ni même que je ne l’appréciais pas. Pas grave. Si j’etais un mouton de Parnurge je ne viendrais même pas ici. Je tiendrais ma vérité comme « la » vérité et je n’essaierais même pas de confronter mon opinion ou ma façon de penser à d’autres. Ce n’est pas moi qui ai besoin de convaincre mais vous.

Clamp

Arthur’, où ai-je prétendu que vous défendiez Macron ? Je me contente seulement de vous expliquer la démarche de l’auteur que vous mentionnez. Quant à vos intentions à traîner sur ce site, pour sûr, elles posent question. Qu’y cherchez-vous, pourquoi y consacrer tant de temps, et en subtiliser autant aux autres, qui se sentent obligés de répondre et qui gaspillent aussi du nerf pour rien, ça reste un mystère, si ce n’est pas que vous avez besoin de convaincre, alors c’est forcément mal intentionné, il n’y a pas d’autre option. Quant à moi, vous avez parfaitement raison, je suis toujours… lire la suite

Arthur’

Effectivement je ne cherche pas à changer l’opinion des gens. Chacun la sienne. Partant de là il n’y a qu’une façon pour moi de dialoguer c’est sur le plan du raisonnement. Donc évidemment que je me confronte aux autres en argumentant. L’intérêt, c’est de comprendre et d’apprendre. Pas nécessairement comme vous le pensez. Je ne suis pas en recherche de vérité. Et non je ne suis pas un mouton. Parce que j’ai une caractéristique particulière : je n’ai jamais cherché à appartenir un groupe dans ma vie. C’est quelque chose qui m’est fondamentalement étranger car je le vois comme une… lire la suite

Clamp

Arthur, prenez une liste d’opinion toutes au moins un peu différentes sur un même thème, alors il y en a au plus une seule qui soit entièrement juste, et si la liste est complète, pour peu qu’elle soit de cardinal fini, il y en a aussi au moins une. Supposez maintenant que le thème en question ait un caractère gravissime et conséquent, n’est-il pas du devoir de chacun de défendre son opinion – pour convaincre par nature, c’est l’objet même d’un débat par définition – afin de déterminer in fine quelle est cette juste opinion ? Mais vous, vous passez… lire la suite

Arthur’

Tres bien donc j’arrête de vous répondre. Satisfait ?

Vincent L.

Mais j’ai plutôt compris que l’auteur faisait de l’ironie. Comment Erdogan peut-il se permettre de donner des leçons… même à Macron ? Qu’il s’occupe de ses fesses et de son Coran.

Arthur’

Vincent on est bien d’accord. Qu’il s’occupe de foutre en l’air l’héritage d’Atatûrk et d’instaurer la charria dans SON pays. Mais tant qu’à faire autant qu’on évite de le citer ainsi que Trump quand il s’agit de l’action de Macron. De toute façon, on est grand et on peut très bien s’occuper de notre président. La preuve avec les GJ ;-) On n’a pas besoin de l’avis de Trump ni d’Erdogan sur la France. Ils sont tellement pas dans le même monde que nous !

sitting bull

« Nos ancêtres ont toujours prospéré et fait prospérer partout où ils sont allés » ben il est gonflé de faire croire ces mensonges , ce serait plutôt de dire que partout ou sont allés les arabes musulmans depuis 1400ans et bien avant d avoir l islam , durant l antiquité , ces arabes ont toujours envahi les terres qui ne leurs appartenait pas , violant , brulant , massacrant , détruisant , les arabes ont toujours été des destructeurs , ils rentre dans un pays et détruise tout , un Example lorsque Hannibal envahi l Italie , celle ci… lire la suite

Kader Oussel

« 5000 ans de guerre ! » J’espère qu’on viendra à bout de l’islam bien avant !
Vous nous en souhaitez !

JF Cerisier

@sitting bull
Il conviendrait certainement de revoir ou préciser quelques concepts, par exemple Arabe, islam, musulman, perse, … Et de les caler précisément dans l’espace géographique et dans l’échelle du temps, en prenant bien soin de différencier les différentes époques. Par ailleurs Hannibal, un carthaginois, n’a guère de choses à voir avec les Arabes et encore moins avec l’islam. Tout cela alors que vous ne citez pas les Berbères (Imazighen)…
Un gentil méli-mélo historiquement, géographiquement, « civilisationnellement » pas vraiment compréhensible, quand bien même – toutes les « qualités » des arabo-musulmans ont été largement présentées par Ibn-Khaldun …
Voir : http://www.je-cherche.info/-Ibn+Khaldoun+Pdf