La valeur d’une culture ne vaut que par ses fondamentaux

Publié le 29 décembre 2020 - par - 7 commentaires - 404 vues
Traduire la page en :

La lutte contre l’islamisation de la France est d’autant plus importante que nos modèles de société sont en train de laisser la place à une culture dont les fondamentaux justifient le djihad, l’esclavage, l’inégalité entre hommes et femmes, la haine des Juifs, des apostats, des mécréants, des blasphémateurs, des homosexuels… et j’en passe !

Il est donc temps que la République réagisse, si elle entend demeurer un havre de liberté, de tolérance et de paix !

Certes, balayer une culture au nom de la liberté, de la tolérance et de la paix heurte l’idée même de liberté, de tolérance et de paix.

Mais ce n’est qu’apparence : en réalité, les valeurs fondamentales d’une culture n’ont de valeur qu’en fonction de ce qu’elles enseignent. Or, qu’enseigne-t-on dans les mosquées, sinon des préceptes qui légitiment les châtiments corporels (notamment à l’encontre des femmes !), la peine de mort pour adultère ou apostasie, l’infériorité des non-musulmans, des esclaves et – bien entendu – des femmes ?

Quel responsable politique doté du moindre bon sens justifierait cela ? Y a-t-il une autre religion qui qualifie de « mécréants » les adeptes d’une croyance qui n’est pas la sienne, ou qui recommande les violences « sacrées » ?

Voilà pourquoi l’islam est incompatible avec la démocratie, comme l’a reconnu officiellement la Convention européenne des Droits de l’Homme.

Voilà pourquoi l’islam est incompatible avec la France !

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Fabiola FERRANTE

MERCI pour votre article concis, claire et donc un plaisir à lire.
CROSSMUSLIMS : site en anglais, en arabe et en Français
vous donne entièrement raison !
http://crossmuslims.blogspot.com/?zx=5702c36ef5518f63

Je ne sais plus quel grand philosophe a dit que le monde était bâti sur le principe du bien contre le mal… L’islam est le mal !
Et toutes ces peuplades qui arrivent en masse pour, “soi-disant le fuir”, mais plus sûrement : pour nous l’imposer, me font très peur !
A 30 ans, on se dit “OK, on va se battre !”, mais à 66 ans…on pense plutôt à la sérénité, à consacrer sa retraite à ce qu’on aime : la beauté, les grands musiciens/auteurs, voyages culturels et non pas à tout remettre en question parce qu’on nous vole notre dû pour mieux entretenir ces envahisseurs indésirables.

POLYEUCTE

Plus simplement, quelle est la place de l’islam dans le Registre des Valeurs ?

zéphyrin

on en fait tout un fromage, le problème est facile à résoudre et ramener la paix et la bonne humeur. juste une lettre à changer…laïcité remplacé par l’aïdcité et voilà, merci professeur choron

Letallec

Pourtant Marine Le Pen nous affirme haut et fort que l’Islam est compatible avec la République. Je voudrais qu’on m’explique.

David contre Goliath de l'est

La République et l’islam patauge dans le sang innocent et ont le même patron Satan! Qui se ressemble s’assemble.
VIVE LE CHRISTE ROI!

patphil

lisez donc le coran, mais plume en main, en notant tout ce qui vous parait inacceptable, vous serez surpris tant il y en a

Gille Krempf

moi je l’ai fait et je peux vous dire que le coran est 1.000 fois pire que mein kampf (que j’ai aussi lu).Le coran c’est un appel au meurtre des non-musuimans à chaque page.

Lire Aussi