La vérité du complot des médias contre le film « Hold-Up » 

La gestion calamiteuse de la crise du coronavirus par Macron et la clique de ses copains corrompus des comités bidon, les « Pieds nickelés de la science des affaires« , a engendré des théories du complot avec le Grand Reset des milliardaires de Davos contre les peuples, et éclaire la méfiance justifiée des Français.

La gestion calamiteuse de la pandémie du coronavirus par Macron a été incohérente, inhumaine et brutale. Et on ne peut pas dire que l’abjection des copains corrompus et des « Pieds nickelés de la science des affaires » sera diffusée dans les médias collabos pro-Macron et libèrera les Français du coronavirus !

« Le Figaro », Lena : La vérité qui dérange sur les théories du complot. Le débat autour de la gestion de la crise du coronavirus facilite la tâche des théories du complot. Quiconque doute de la version officielle et des mensonges de Macron et de ses comités bidon composés de copains corrompus, les « Pieds nickelés de la science des affaires » appartient déjà de fait au camp du complot selon « Le Figaro » pro-Macron !

Et de citer Cicéron qui savait précisément où était l’ennemi : un camp opposé à l’État est en train de s’établir et le nombre d’ennemis augmente chaque jour. Et le commandant de ce camp, le chef de l’ennemi, est dans nos murs. Il siège même au Sénat et complote quotidiennement contre l’intérieur de l’État !

« 20 minute »s, ce torchon complotiste de l’étranger, imagine des ennemis clairement identifiables : Dans l’ombre, c’est le conspirateur ! Et «  »20 minutes fait la lumière pour éclairer les plus hautes sphères de l’État !

Par son seul discours collabo-opportuniste, « 20 minutes », ce torchon complotiste de l’étranger, apporte aux lecteurs naïfs la preuve évidente de sa collaboration active au complot contre le film « Hold-Up ».

« 20 minutes » : « Hold-Up » symbolise le vacillement des discours d’autorité, juge Citton, le spécialiste des médias collabos. Dans la foulée du succès rencontré par le film documentaire « Hold-Up », mis en cause par les médias collabos pour les soi-disant fausses informations qu’il contient, Citton est interrogé par Alexis Orsini :

« 20 minutes » revient sur le succès du film « Hold-Up ». Ça ne passe pas et ça l’étouffe : « Le souci du film « Hold-Up » n’est pas qu’il conteste les discours d’autorité, mais qu’il adopte un discours d’autorité dans sa dénonciation« , estime Citton. Le film documentaire « Hold-Up » diffusé en ligne et réalisé grâce un financement participatif, a connu un succès considérable sur les réseaux sociaux. Citton dénonce les critiques du film sur la gestion politique de l’épidémie, les affirmations fausses sur certaines réalités scientifiques liées au virus…

« Le contenu de ce documentaire a beaucoup fait parler, jusque-là dans les médias traditionnels, qui ont principalement dénoncé ses inexactitudes et contre-vérités » (en tant que médias collabos pro-Macron).

Citton revient sur les raisons de ce succès et ce qu’il dit des médias. Au-delà de son contenu décrié, présentant des affirmations fausses comme des faits vérifiés, peut-on considérer que le film « Hold-Up » marque le triomphe d’une défiance du public envers les médias (mensongers collabos pro-Macron) dits traditionnels ?

« 20 minutes », Citton : « Ce qui me frappe, dans ce documentaire, plutôt ce « fauxcumentaire« , c’est qu’il est symptomatique de toute une série de problèmes en rapport avec les discours d’autorité et les médias. On assiste aujourd’hui au vacillement de ce qui faisait autorité » (chez les médiocres qui gouvernent le pays).

Citton pleurniche sur « 20 minutes », ce torchon complotiste de l’étranger : « Quelque part, le film « Hold-Up » peut être vu comme une dénonciation des paroles d’autorité (de tous les médiocres collabos pro-Macron), que ce soit celles d’un Premier ministre, d’un journaliste du 20 Heures, des scientifiques…

Citton dénonce sur « 20 minutes » : « Ces gens parlent comme s’ils savaient, et le film montre qu’ils se contredisent, qu’ils parlent sans savoir vraiment. La volonté du documentaire est clairement de déboulonner les prétentions d’autorité » (de tous les médiocres collabos pro-Macron) qui ont toujours été critiquées, mais qui étaient encore largement crues par des Français naïfs, désinformés et soumis jusqu’à peu à Macron !

Citton pleurniche sur « 20 minutes » : « La capacité à produire un documentaire comme le film « Hold-Up », avec des petits moyens et par financement participatif, montre que tout le monde peut aujourd’hui publier à large échelle une parole critique qui déboulonne et concurrence les discours d’autorité » (pro-Macron) !

« Tout cela montre que nos populations sont plus disposées à croire à une plus grande diversité de discours (complotistes !). L’épidémie du coronavirus a condensé, en très peu de temps, des volte-face qui ont montré (l’incohérence des mensonges) des discours d’autorité. Le film « Hold-Up » est à comprendre comme le symptôme du mensonge civilisationnel dans lequel les Français vivent avec Macron. Les mensonges d’État sont aussi vieux que le monde. Ça empire avec la crise du réchauffisme climatique où la vérité est aujourd’hui fondée sur des mensonges officiels. Macron dit d’un côté : les émissions de gaz à effet de serre doivent être drastiquement réduites pour ne pas rendre la planète inhabitable. Et en même temps, avec Macron anti-CO2, la fermeture idéologique de la centrale de Fessenheim est bien pire, avec le scandale du charbon en plus !

Sébastien Richet : « La fermeture de Fessenheim n’est ni économique, ni écologique, mais politique« .

La fermeture idéologique de Fessenheim sous le chantage des écolos-gauchistes révolutionnaires n’est qu’un nouveau gaspillage des ressources énergétiques de la France et de l’argent des contribuables qui s’envolera avec ce coup foireux contre Fessenheim, grâce à la médiocrité opportuniste de Macron soumis à Merkel et aux écolos-gauchistes allemands qui ont fermé leurs centrales nucléaires au profit du charbon !

Sébastien Richet : « Pourquoi sacrifier une centrale qui fonctionne très bien, qui évite d’aggraver un déficit commercial important et qui permet de rester dans le cadre des accords de Paris au sujet des gaz à effet de serre ? Les manipulations électorales et les accords entre l’Allemagne et la France sur Fessenheim conduisent à une décision politique opportuniste, ruineuse et absurde, de fermeture d’une installation qui fonctionne parfaitement, 24 heures sur 24 sept jours sur sept, comme Beznau, en Suisse, son aînée de 8 ans.

Christine Tasin, « Résistance républicaine » : Énorme, incroyable, scandaleux : la France a rallumé 2 de ses centrales à charbon ! 2 centrales sur 4 rallumées dès le 10 septembre, alors qu’il faisait très doux et ce n’est pas suffisant, on a importé de l’électricité d’Allemagne produite avec du charbon ! 22 à 24 réacteurs nucléaires sur 56 sont à l’arrêt. Sans parler des 2 réacteurs de Fessenheim fermés depuis le 30 juin sous pression des (écolos-cons) et de l’Allemagne qui vend ainsi son électricité produite avec du charbon ! Or les éoliennes et les hydroliennes qui sont partout ne représentent que 2% de la production électrique française !

Citton pleurniche sur « 20 minutes » : « La crise du coronavirus est le moment où le mensonge structurel s’accélère spectaculairement, puisqu’au lieu de se contredire sur dix ans, il se contredit sur dix jours. »

« 20 minutes », ce torchon complotiste de l’étranger : « Le risque, en reconnaissant que ces sujets sont trop complexes pour être tranchés simplement, n’est-il pas de remettre en question des faits ou des réalités scientifiques pourtant incontestables (???). Citton : « Le vrai problème, c’est de reconnaître que la plupart des affirmations sont contestables. C’est bien ce qui fait du film « Hold-Up » un très mauvais film. Le souci n’est pas qu’il conteste trop les discours d’autorité (des médiocres qui gouvernent le pays), mais qu’il adopte lui-même un discours d’autorité dans sa dénonciation (???). Le film « Hold-Up » repose sur une voix off qui s’exprime tout du long comme si elle était détentrice de la vérité et du savoir ! Ben voyons, Citton ! TAKAYCROIRE !

Citton dénonce sur « 20 minutes » : « Il est effectivement complotiste ou conspirationniste, parce qu’il veut nous faire croire que quelques-uns manipulent en sous-main tout ce qui est dit et tout ce qui arrive avec le coronavirus. Les présidents, les entreprises pharmaceutiques, les détenteurs de capitaux tentent de favoriser leurs intérêts et leurs profits en entretenant des collusions multiples ! Et il est nécessaire de le dénoncer.

« Mais la voix off insinue constamment que tout l’épisode extravagant du coronavirus émane d’un plan concerté où l’intention de quelques grands manipulateurs maîtrise le destin de la France. Or il semble (Citton suppute, car il n’en sait rien !) bien plus probable que personne ne sait rien ni ne contrôle rien de ce qui est en train d’arriver, quand beaucoup essaient de récupérer la crise à leur profit. Cette absence de pilote compétent dans la crise du coronavirus est plus inquiétante que le fantasme complotiste qui veut rassurer en faisant croire qu’une intention contrôle le destin de la France. Les médias sont dénoncés sur les réseaux sociaux pour leur capacité à mentir pour orienter l’information et mettre en avant une actualité plutôt qu’une autre.

Citton ne croit pas à l’idée du film « Hold-Up » de dire, en critiquant le pouvoir des médias : « Il y a une conspiration des médias, tous genres confondus, qui veulent faire le jeu du gouvernement en nous enfumant ! »

C’est quand même ça, le message continu du film « Hold-Up ». Si la conspiration des médias collabos consiste à dire qu’ils respirent le même air, c’est-à-dire qu’ils répondent tous à une même logique propre aux médias collabos, alors oui, ça a du sens. Les médias en continu fonctionnent pour parler en parlant de ce que tout le monde parle. Cette circularité du bavardage vide de sens est au cœur de la macronnerie vulgaire !

Ce que Citton a appelé la médiarchie, c’est la puissance du vide de la pensée des médias. Et la critique que fait le film « Hold-Up » des extravagances, cœur de la macronnerie vulgaire est parfaitement légitime.

Les médias de la médiocratie en continu « LCI » et « BFM » veulent mettre l’accent sur le coronavirus pour faire peur aux gens et tenter de justifier Macron qui a contracté des dettes de centaines de milliards d’euros, et encore plus pour faire croire à la nécessité de surtaxer les voitures au diesel pour décarboniser la planète !

Citton voit mal « 20 Minutes » collabo parler de décarbonisation plutôt que du coronavirus pendant trois semaines. « Mais si les réseaux sociaux diffèrent des médias collabos dits traditionnels, ne fonctionnent-ils pas grâce à cette même réalité que les journalistes et les médias collabos au sens large n’existent pas ? »

Cela dit, au niveau systémique, quelle est la soumission aux subventions économiques de Macron qui permet aux grands médias collabos de fonctionner dans leur conformisme politiquement correct bien-pensant, en reproduisant les dépêches collabos de l’AFP ? C’est la marchandisation de la propagande pro-Macron !

C’est en vendant de la propagande pro-Macron à des annonceurs qu’ils profitent, comme médias.

Chaque média collabo a besoin de vendre la propagande pro-Macron aussi vite et aussi fortement que possible. Cette compétition tire chaque média collabo vers le bas, puisqu’en règle générale, le plus pro-Macron est le gagnant des subventions et des annonceurs. C’est cette compétition dans la marchandisation de la propagande pro-Macron qui augmente la circularité collabo et l’impression de conspiration bien réelle.

La circularité des médias collabos engendre l’impression de conspiration bien réelle par le fait que les discours minoritaires en sont exclus comme les arguments critiques que fait le film « Hold-Up ». Ce qui change, avec les réseaux sociaux, c’est la temporalité et la contestation immédiate, de minute en minute, de la boucle de la répétition des mensonges des chaînes d’info, LCI pro-Macron et BFM-Macron en continu.

Cette urgence des réseaux sociaux à réagir au plus vite contre les mensonges des chaînes d’info en continu les prive de tout moment de tranquillité dans la marchandisation de la propagande pro-Macron.

Le propre des sites de réinformation sur les réseaux sociaux est de pouvoir diversifier les informations contre la propagande officielle mensongère, et de proposer de prendre du recul et une réflexion qui va libérer l’esprit aliéné par les fausses vérités officielles. Les internautes vont s’informer auprès de sources alternatives comme avec le film « Hold-Up ». Ils se félicitent de voir les sites de réinformation soutenir le film « Hold-Up » et la vérité qui dérange avec la validation de la vérité du complot des médias collabos contre lui.

La marchandisation de la propagande pro-Macron veut faire croire aux annonceurs que les gens ne peuvent pas vivre sans une croyance naïve dans les publicités mensongères vendues à prix d’or sur « TF1 » !

« TF1 » veut faire croire que les classes populaires ignorantes se raccrocheront toujours à une autorité, celle des publicités mensongères, pour justifier le bourrage de crâne sur « LCI » pro-Macron et sur « TF1 » !

Malgré cela, elles sont toutes suspectes, mais certaines publicités sont plus nocives que d’autres.

Le problème, c’est que les gens sont insuffisamment équipés pour comprendre la déconstruction de la vérité par les mensonges et les leurres dans la marchandisation de la propagande pro-Macron sur « LCI » pro-Macron et sur « TF1 » ! La critique des mensonges de Macron et de la clique des copains corrompus des comités bidons, les « Pieds nickelés de la science des affaires« , grâce au film « Hold-Up » permet d’établir la véracité des faits et d’aider les gens à comprendre les mensonges de la fausse science des experts payés par les labos !

Le problème du film « Hold-Up » a été de savoir argumenter sur ce fait que les mensonges des « Pieds nickelés de la science des affaires » ont été valorisés par les sociétés médicales corrompues par les labos qui ont su négocier d’énormes avantages financiers avec Big Pharma pour imposer le Remdésivir dangereux et pour interdire aux médecins de soigner les malades avec l’hydroxychloroquine et le protocole du Pr Raoult.

Mais quel mal n’aura pas produit la propagande scandaleuse des laboratoires pharmaceutiques !

N’est-ce pas la folle méthode des labos qui a réduit la médecine de CHU financée par les laboratoires à des proportions mesquines avec le refus de soigner les gens avec l’hydroxychloroquine ? N’est-ce pas elle encore qui a brutalement parqué les généralistes dans le rôle étroit de pourvoyeurs de l’hôpital public ?

La schizophrénie des experts médiatiques corrompus des CHU sur toutes les télés vulgaires, pour faire croire à une obligation de rigueur et à une garantie d’objectivité imaginaire avec la méthode en double-aveugle des labos, a été porteuse d’une science nouvelle : la science de l’abstention thérapeutique !

Vouloir critiquer le socialiste Véran, à propos de l’incurie de Macron dans sa gestion calamiteuse de la pandémie du coronavirus pour faire mourir les gens âgés, voilà une vérité qui ne doit pas être diffusée par les médias collabos. C’est pourquoi la sortie du film documentaire « Hold-Up » n’est pas passée inaperçue !

Le problème le plus important du film « Hold-Up » a été d’expliquer l’incurie de Macron et des experts corrompus des CHU dans la gestion calamiteuse de la pandémie de coronavirus, qui ont tenté de se justifier par une politique de communication d’une bassesse racoleuse pour faire peur aux gens ! Il ne s’agit pas pour Macron de dire ou de faire quoi que ce soit pour aider les gens à comprendre sa gestion de la pandémie. Or, ce travail est l’ouvrage du film « Hold-Up » pour comprendre les suites à donner aux manipulations de Macron !

Moralité : voilà pourquoi, pour avoir dénoncé la gestion calamiteuse de l’épidémie du coronavirus, le succès d’audience du film « Hold-Up » a eu autant d’écho ! Et sur ce coup-là, c’est bien la vérité qui dérange !

Et c’est le pourquoi de la vérité du complot des médias collabos contre le film « Hold-Up ».

Que peut-on attendre de ces gens-là, ces faux experts des CHU opportunistes pourris et corrompus, et Macron gay-friendly socialiste, opportuniste, incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur ?

La France soumise à la corruption des faux experts brûle, et pas seulement avec ses églises.

Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. en tout cas c’est grace à eux que je l’ai vu, la propagande étant si intense;
    et que nombre de mes connaissances ont pu le voir aussi

    • Ils vont trop vite et trop loin pour ne pas susciter une saine défiance..60% de nos compatriotes sont hostiles aux vaccins,un chiffre encourageant.La vérité fait son chemin…

  2. Gestion calamiteuse de l’épidémie : médecin moi-même, libéral et en EHPAD, j’ai vu dernièrement une note émanant de notre CHRU, sur le traitement médical des victimes du Covid en EHPAD. Où l’on nous demande de leur associer, en passant les détails, de l’oxygène, des anticoagulants, de la cortisone et des antibiotiques. Et en plus ça marche : les vieillards ainsi traités guérissent souvent sans hospitalisation mais cela soulève 2 problèmes :
    1/ faut-il à ce point être un grand professeur de médecine pour conseiller à tous les médecins de faire…ce qu’ils faisaient déjà depuis des décennies alors qu’il n’y avait pas encore de Covid-19 ?
    2/ et que penser de cette interdiction d’utiliser ce protocole, qui nous avait été faite en début d’année ? Combien de morts ? Et de temps perdu ?

  3. Grâce à « 20 minutes », plus besoin d’aller consulter mon médecin respectueux, lui, du serment d’Hippocrate ; je compte aller consulter un de ces journaleux qui savent mieux que les grands spécialistes cités dans « Hold up » et dont nous, Français, sommes si fiers, ce qui nous sera nécessaire non pas pour guérir mais pour ce que l’on dénomme pudiquement, une « aide à mourir dans la dignité »…!

    • Tout à fait, l’autre jour je demandais à une dame : « quand vous êtes malade, vous allez voir votre médecin ? ou un journaliste ? pour vous soigner »……

  4. Je suppose que le tocard Cirron est infectiologue, épidémiologiste ou prix Nobel de chimie pour critiquer ces scientifiques.
    Ah, non, en vérifiant, ce brillant spécialiste est « professeur de littérature et médias à l’Université Paris 8 ».
    Au moins, lui est hautement diplômé en racontage d’histoires.
    Typique de notre époque de se mêler de domaines où l’on n’entend rien.
    Bon, au moins, on n’a pas le journaleux de base, spécialiste de rien et qui parle de tout.

  5. Il n’y a jamais eu des théories du complot mais une seule et unique théorie du complot avec toutes ses origines et tous ses aspects qui sont tous plus diaboliques les uns que les autres ! ! ! ! J’
    Et cette théorie n’a pas attendu la prétendue épidémie de coronavirus ! ! ! ! ! ! !

Les commentaires sont fermés.