La victoire de Poutine en Ukraine mettra fin à l’impérialisme mondial de l’Amérique

Non seulement Poutine n’est pas fou, mais ce grand homme d’État courageux, digne du tsar Pierre le Grand, est sur le point de mettre fin en Ukraine à la domination américaine, depuis 1945, dans le monde. Poutine est aujourd’hui le champion de la multipolarité. Le fait que la Russie, agressée économiquement par l’Occident, trouve un grand nombre de partenaires économiques dont la Chine, l’Inde, le Brésil et de nombreux pays d’Asie, d’Afrique ou d’Amérique du Sud, soit plus des 2/3 de l’humanité, démontre la fin de la prépondérance politique, militaire et économique de l’Occident dans le monde. Si l’Ukraine connaît la défaite militaire, ce sera aussi la défaite de l’OTAN et de l’UE droit-de- l’hommiste, va-t-en-guerre, en raison de leur implication démesurée dans le conflit !

Quant aux sanctions économiques suicidaires de l’UE, Poutine a mis aussi en garde l’Occident : « Tout cela, une fois de plus, montre que les sanctions prises contre la Russie font beaucoup plus de dégâts dans les pays qui les imposent. Sans exagérer, la poursuite de cette politique de sanctions pourrait avoir des conséquences encore plus graves, voire catastrophiques sur le marché mondial de l’énergie ».

Lors d’un discours face à la Douma, le Parlement russe, Poutine a déclaré que « les choses sérieuses n’ont pas encore commencé en Ukraine ». Il semble donc que les troupes russes ne vont pas s’arrêter après la prise du Donbass. Le Président russe a même mis au défi les Occidentaux qui veulent défaire la Russie de le faire sur le champ de bataille : « Qu’ils essaient ! » a-t-il lancé. Il a aussi ajouté d’une façon ironique et réaliste : « Nous avons souvent entendu qu’ils voulaient se battre jusqu’au dernier Ukrainien et l’on semble aller dans cette direction. Une vraie tragédie pour le peuple ukrainien ».

Vladimir Poutine a aussi évoqué le « libéralisme totalitaire » occidental et estimé que l’offensive en Ukraine marquait le début d’une transition d’un monde marqué par « l’égocentrisme mondialisé américain vers un monde vraiment multipolaire ». Pour décocher enfin une pique à l’adresse de la pensée unique impérialiste occidentale : « Dans la plupart des pays, les gens ne veulent pas d’une telle vie ou d’un tel avenir. Ils sont fatigués de se mettre à genoux et de s’humilier devant ceux qui se croient exceptionnels », sous -entendu l’Amérique, l’OTAN, l’UE, les défenseurs de la pensée LGBT et « woke », les caniches atlantistes tels que Macron, von der Leyen et Scholz. Les paroles et l’action de Poutine trouvent un écho en Russie puisque sa cote d’approbation a augmenté ces dernières semaines, selon un avis unanime de tous les instituts de sondage, à plus de 75 % !

La crise ukrainienne est en fait l’aboutissement d’un projet de domination mondiale concocté depuis 30 ans par le mouvement néoconservateur américain. Il suffit de rappeler les frappes américaines en Serbie (1999), en Afghanistan (2001), en Irak (2003), en Syrie (2011) et en Libye (2011) ainsi que l’expansion sans fin de l’OTAN à l’Est, ce qui constituait une provocation inacceptable pour la Russie. Gardons toujours en mémoire les dessins satiriques cruels de vérité qui faisaient florès, représentant les bombes américaines lâchées sur les populations avec la mention : « Si vous ne venez pas à la mondialisation, la mondialisation viendra vers vous »  ou bien « Si tu ne veux pas de la démocratie, la démocratie viendra à toi ».

Selon les préceptes du mouvement néo-conservateur, apparu dans les années 1970, les États-Unis doivent dominer militairement, économiquement et culturellement toutes les régions du monde. Ils doivent donc affronter toutes les puissances régionales montantes qui pourraient contester leur hégémonie. C’est la raison pour laquelle les seuls États-Unis, et non pas la Russie ni même la Chine, disposent de centaines de bases militaires dans le monde, la plus importante en Europe étant celle de « Bonsdsteel » au Kosovo. La pensée néo-conservatrice préconisant l’expansion de l’OTAN en Europe de l’Est a été exprimée pour la première fois en 2002 par Paul Wolfowitz. L’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN était présentée comme une exigence nécessaire et fondamentale. On oubliait donc la promesse explicite qui avait été faite en 1990 à Gorbatchev par le ministre allemand des Affaires étrangères de l’époque, Hans Dietrich Genscher, que la réunification allemande ne serait pas suivie par l’expansion de l’OTAN vers l’Est, tandis que Gorbatchev s’était époumoné à demander en vain la création d’une « Maison commune Europe ».

Gardons en mémoire les paroles historiques suivantes qui tuent, afin de bien comprendre l’enjeu de l’Ukraine pour l’Amérique impérialiste. Washington cherche à établir un protectorat américain en Europe avec l’OTAN en créant un ennemi russe artificiel qui devrait être au contraire l’allié naturel et complémentaire des Européens :
– Tout d’abord la maxime célèbre du premier secrétaire général de l’OTAN, Lord Hastings Ismay, qui avait pu dire en 1949 que l’OTAN avait été créée pour, faisant allusion à l’Europe, « garder les Américains dedans, mettre les Russes dehors et garder les Allemands sous tutelle (« To Keep the Americans in, the Russians out, and the Germans down »). On devrait remplacer les Allemands par « les Européens », pour actualiser en 2022 le texte, datant de 1949, de Lord Hastings Ismay.

– Au moment de l’effondrement de l’URSS, l’ambassadeur américain à Moscou, Robert S. Strauss, écrit à Washington : « L’évènement le plus révolutionnaire de l’année 1991 pour la Russie n’est pas l’effondrement du communisme, mais la perte de l’Ukraine ! »
– En 1997, Zbigniew Brezinski a écrit noir sur blanc dans le « Grand Échiquier » : « L’Amérique doit absolument s’emparer de l’Ukraine parce que l’Ukraine est le pivot de la puissance russe en Europe. Une fois l’Ukraine séparée de la Russie, la Russie n’est plus une menace. »
– Déclaration récente du grand politologue Alexandre Douguine : « Sans la victoire en Ukraine, c’est la fin de la Russie »
– Déclaration du Président tchèque Vaclav Klaus : « Prise en otage par l’OTAN, l’Ukraine est, depuis le début, uniquement un pion sur l’échiquier d’un jeu plus vaste. »
– Déclaration récente de l’ambassadeur de Chine à Paris : « On doit réfléchir sur la cause profonde de la guerre. D’après nous, Chinois, ce sont les cinq cycles d’expansion à l’Est. »
– Déclaration cruelle, récente et réaliste du président du Mexique : « Ce que font les Américains, c’est : on vous fournit les armes, vous fournissez les cadavres. »

Les néo-conservateurs partent du principe que la supériorité militaire, financière, technologique et économique des États-Unis leur permet de dicter leurs conditions dans toutes les régions du monde. Or, selon l’économiste et politologue Jeffrey Sachs, la réalité est exactement le contraire de ce qu’ils affirment : « C’est une position qui contient à la fois une arrogance considérable et un mépris des faits. Depuis les années 1950, les États-Unis se sont mis en difficulté ou ont perdu dans presque tous les conflits régionaux auxquels ils ont été impliqués. »
Il n’y a plus que l’ « Institute for the Study of War », un groupe de réflexion néo-conservateur fondé en 2007, ou bien la journaliste Laure Mandeville du Figaro, ou le journal « Le Monde » et tous les médias bien-pensants de la pensée unique, pour croire encore que l’Ukraine va gagner la guerre avec les milliards de dollars des États-Unis et les fournitures d’armes lourdes à l’Ukraine, dont les 18 canons Caesar de Macron, soit le quart des canons de l’armée française !

Il semble en fait que la Russie a déjà gagné la guerre dans le Donbass, les Ukrainiens mal équipés se rendant en masse et laissant du matériel sur place, suite à la puissance de l’artillerie russe et à la maîtrise du ciel par l’aviation de Poutine. La guerre se terminera probablement par la conquête complète de Novorossia le long des côtes de la Mer noire dont Odessa jusqu’à la Transnistrie, et par la prise de nouveaux territoires à l’Est du Dniepr, y compris Kharkov.

Si les Ukrainiens sont défaits dans la guerre par procuration qu’ils mènent pour le compte de l’Amérique, cela signifiera la fin de l’arrogance impérialiste des États-Unis et la fin des fantasmes néo-conservateurs. La défaite de la politique des sanctions économiques occidentales et la défaite militaire en Ukraine peuvent conduire à terme à l’explosion de l’OTAN, à un rapprochement nécessaire de la France avec la Russie, à l’avènement d’un monde nouveau multipolaire, à la concrétisation du rêve gaullien d’une Europe libre et européenne, au réveil des Européens et au début de la mise en œuvre d’une Europe Puissance, ce que souhaitait déjà le général de Gaulle dans sa fameuse déclaration prémonitoire, absolument géniale du 29 mars 1949 au Palais d’Orsay :
« Moi je dis qu’il faut faire l’Europe avec un accord entre Français et Allemands. Une fois l’Europe faite sur ces bases, alors on pourra songer une bonne fois pour toutes à faire l’Europe tout entière avec la Russie, aussi, dût-elle changer de régime. Voilà le programme de vrais Européens, voilà le mien ».
Conférence de presse du général de Gaulle au Palais d’Orsay, le 24 mars 1949

Marc Rousset

Auteur de Comment sauver la France/ Pour une Europe des nations avec la Russie

 

image_pdfimage_print
36
1

41 Commentaires

  1. woke, cancel culture, LGBT Q, les gouvernants d’Europe en sont fous, et ne transigeront pas ; d’ailleurs il faut l’imposer a la Russie….Le Qatar dit pas de cela chez nous pendant le mondial ;les memes admettent que l’on doit respecter les us et coutumes des pays visites… la continuite des leches babouches….

    • Pardon ???? De Gaulle avait compris les pieds 👣 ??? Vous avez vu ça où ??? Il les a abandonné! Vous avez entendu parler des familles massacrées après l’indépendance, le 10/07??? Massacrées parce que De Gaulle avait donné l’ordre aux militaires de rester à la caserne !!!!
      NON,monsieur,De Gaulle n’a JAMAIS aidé les pieds-noirs !!

  2. Tout a fait d’ accord avec l’ idée de Marc ….Mais ça va être très difficile de renverser l’ état profond dont la matrice se trouve en France Ils vont tout essayer pour se maintenir au pouvoir quitte à déclencher une guerre civile On peut y arriver mais pas sans aide extérieure ….suivez mon regard : le soleil se lève à l’ Est

    • Et plus que jamais…L AVENIR EST À L EST !!!🥳🥳🥳🥳🥳🥳🥳💥💥💥💥💥💥💥

    • Ah ! Vous faites partie des « rares » qui ont compris que la guerre civile est à nos portes. Bienvenue au Club. Un conseil maintenant que vous êtes intellectuellement prêt : préparez-vous, équipement, entraînement et constitution de réseaux de proximité. Bonne chance et bon courage à vous. L’hiver arrive, il sera long et dur…

      • Vous avez raison . En ce qui me concerne c’est déjà bien avancé….pour la PATRIE !!!

  3. tout cela a aussi un effet positif les armées otanienne sout aussi touchées par le phénomène (fiotes and co) donc incapable de défendre une nation et encore moins livrer une guerre de grande ampleur . les russes et leurs alliés auront bientôt le champ libre
    et ça presse !

    • Au bout du bout, beaucoup de gesticulations et pour couronner le tout un G7 qui a tourné à la farce….entre tocards patentés

  4. Le fait est que l’Europe est (était ?) un marché captif des USA mais était sur le point d’être à saturation. Il faut donc aux USA trouver quelque chose qui permette la relance de son économie, car les USA qui vivent au dessus de leurs moyens malgré tout ont une dette abyssale de 30 000 milliards de dollars !…Bref un nouveau conflit arrangerait bien l’amérique d’autant qu’elle ne sera pas en première ligne !. Quant aux pays émergents ils ne supportent plus l’hégémonie du dollar et des USA déjà depuis longtemps. Notre démocratie occidentale dont nous nous vantions ne les inspirent plus !

  5. Mais si victoire il y’a l’impérialisme russe ne risque pas de s’arrêter. Après la Géorgie et l’Ukraine, quel sera le prochain pays dont Poutine voudra une part? Voir la totalité ?

    • Après la Géorgie et l’Ukraine, quel sera le prochain pays.
      Le pays de VON DER LEYEN cette provocatrice mérite une bonne correction.

    • Peut être la Papouasie Nouvelle Guinée ?!?..allez, c’est pour rire 💥💥💥💥

    • Dans leur histoire , ancienne comme récente , les russes n’ont pratiquement jamais démarré une guerre, mais ils y ont toujours répondu , et les ont terminées Ils ont mis fin à la domination militaire des suédois de CHARLES XII à POLTAVA….de Napoléon qu’ils ont raccompagné à PARIS….de HITLER à BERLIN pour ne citer que les principaux qui mirent la mère Patrie en péril

    • Vous avez raison sans doute, mais avant d’éliminer les ennemis de l’extérieur il faut éradiquer ceux de l’intérieur. Occupons nous en premier lieu des collabos.

  6. On fournit les armes, vous fournissez les cadavres……c est terrible….et terriblement vrai. Agréger la Russie à une Europe des nations eurasistes, car les Atlantistes….c est bientôt terminé. Vladimir Poutine est en train de montrer à l Occident que la Russie est forte, puissante et le restera. Contrairement à la France qui devient une décharge publique sauvage et….enracaillee !!!
    De tout coeur, vive une Sainte Alliance Fraternelle Franco Russe.

  7. C’est presqu’une lutte cvilisationnelle entre Chrétiens ..alors que les ennemis clairement identifiés sont Chine et Islam…mais que voulez-vous les Americains (et leurs valets européens a leur suite ne voient pas plus loin que le bout de leur nez : les Etats-Unis nous ont chassé du Vietnam ou ils ont dû ensuite prendre la lutte contre le communisme à leur compte (58.000 GI tués) ; ils nous ont chassé d’Algérie ou s’est installé un régime socialiste inféodé a Moscou ; ils ont fourni des armes aux talibans en Afghanistan pour aller ensuite les combattre…et on pourrait multiplier les exemples (Kosovo, Irak, Syrie,…)

  8. quand on a des gouvernants qui ne valent rien ils ne viennent pas tout seul c’est par une minorité de votant qu’ils sont au pouvoir les autres 60% préferent aller a la pêche ou autres loisir ils récolteront ce qu’ils sème pas eux leur enfants ou petits enfants paieront leur lâcheté

  9. biden va bientot clapser….a voir aprés qui reprendra les renes ( kaka harris ?) j’espére que cela changera les choses,et l’UE arrogante finira par se casser la gueule,le soucis c’est qu’elle a pensée que tout le peuple européen soutiendrait et serait derriére l’Ukraine mais ce n’est pas le cas,seuls les dirigeants européen s’interesse a ce conflit,ca ne marche pas,les russes progressent militairement,malgrés tout le fric donné a zelenski …il n’y arrive pas,je pense qu’il va s’enfuir tel un lache aux USA et Poutine reprendra son du.

  10. Les USA ne veulent pas d’une Europe unie de Vladivostok aux confins des rivages de l’ouest ils perdraient leur hégémonie mondiale face à la force que cela représenterait.

    • C’est vrai ! Mais ce qu ils veulent n est plus vraiment prépondérant car en face, ça s organise sec même si ce n’est pas encore totalement fait. La violence otanesque de ces dernières décennies….ça va peser lourd, très lourd.

      • Violence  » Otanesque  » ??
        Attendons de voir qui va passer à l’attaque de l’Europe …. Les arabes ? on a vu leurs performances lors des guerres contre Israël. A part des dromadaires, ils ne savent pas piloter grand chose………..
        Quand aux russes, ils sont à la peine contre un petit pays  » de merde » de 40 millions d’habitants défendu par des résistants très courageux.
        En France , les russes auraient gagné en une semaine avec les traitres de la CGT et les bougnoules qui squattent chez nous.

  11. Sur un site turque :
    L’ex-président japonais Shinzo Abe a-t-il vraiment été abattu ? Ou est-ce juste caché ? Après le deuxième coup, il a avancé de quelques mètres. Il portait un gilet en acier. Regardez la quantité de sang. De plus, le sang n’est présent que sur le gilet sur la chemise. Il n’y a pas de sang dessous. Aussi, quel est le mécanisme sous la veste ?
    https://twitter.com/reptilianplanet/status/1546254416654770176?cxt=HHwWgICx0eKMs_UqAAAA

  12. Félicitations pour la pertinence et l’intelligence de vos analyses!
    je vous lis toujours avec plaisir et me retrouve dans vos propos , que je partage entièrement;

  13. Pour mémoire : Il y a 23 ans, le 24 mars 1999 les civils yougoslaves se sont réveillés des sirènes des raids aériens. L’OTAN bombardait Belgrade.

    Environ 5 000 personnes ont été tuées, plus de 10 000 ont été blessées. Un millier et demi d’infrastructures ont été détruites.

  14. Effectivement c’est le meilleur service qu’il puisse nous rendre avec l’éclatement de la soi-disant UE .

  15. Bon article de Marc Rousset et beaucoup de bons commentaires également…cela fait chaud au coeur!

  16. l’UE et les USA ne sont plus que des états voyous et mafieux
    en plus d’être des états terroristes et génocidaires !
    ces états mériteraient d’être vitrifiés après avoir été atomisés !

  17. Les Amériques sont des continents………… du nord, du Sud et Centrale.
    Ce dont vous parlez ce sont les PUTAINS D’ETATS UNIS !!

  18. Pour l’instant la Russie, au bord de l’épuisement de ses ressources, est obligée de quémander des drones à l’Iran. La Grande Russie ?

    • Prestit surtout la sainte Russie islamo chrétienne. Que voulez vous ? Ici certains ne sont pas regardants sur les alliances mème quand on sait que l’Iran avec Khomeiny a été le moteur qui a relancé l’islamisme, voire le djihadisme en lançant ses fatwas contre l’Occident, en promouvant le voile, … Ils paieront leur complaisance en se reniant totalement car rien n’arrête le nihilisme.

    • Prestit, tu devrais arrêter la fumette et la lecture des immondices que l’on trouve sur des sites internet pro-terroriste-otanesque et pro-fasciste-nazi américain. Prestit tu fais parti de ces personnes soufrant de sénilité et de mythomanie, à savoir, croire et se persuadé de son propre mensonge, tout en se se pensant vivre dans une réalité alternative, qui bien sûr n’existe que dans la tête de psychopathes.

    • la Russie quand elle s’appelait encore l’URSS dans les années 50/60
      envoyait déjà des satellites dans l’espace et des fusées habitées dans le cosmos
      alors que la France était fière de rouler en 2CV et en 4L
      et puis la Russie possède déjà ses drones (secrets)
      et là en l’occurrence c’est un geste d’amitié qui scelle le pacte d’alliance mutuelle
      entre l’Iran et la Russie …
      et pour épiloguer ce chapitre la France à ses propres barbus islamistes terroristes
      en djellabas, chèches, babouches et ici-même sur le sol métropolitain
      et qui sont tous sponsorisés par la RF maçonnique, sioniste et mondialiste !..

Les commentaires sont fermés.