La victoire de Trump en chantant

L’acteur Mathieu Kassovitz, l’un des porte-paroles favoris de la bonne conscience de gauche, annonce l’apocalypse et la fin de notre civilisation si Donald Trump est réélu à la fin de l’année à la présidence des États-Unis. Ce Nostradamus à la petite semaine brille d’une rare intensité au firmament de l’anti-trumpisme et de la stupidité primaires qui caractérisent nos élites auto-proclamées…
L’anti-trumpisme est en effet une discipline très répandue en France, un passage quasi-obligé pour les journalistes, acteurs, auteurs, députés, diplomates ou même ministres, qui s’y adonnent avec passion. Ces observateurs inquiets de la vie politique américaine – à laquelle ils ne comprennent généralement rien, ou pas grand-chose – nous avaient déjà promis avec gourmandise, en 2016, la victoire d’Hillary Clinton, symbole de féminisme et de progrès. Quelle ne fut pas leur surprise et leur mauvaise humeur quand ils durent avaler la pilule empoisonnée de la victoire républicaine. Il y a quelques mois, à la suite de l’affaire George Floyd, ils reprenaient du poil de la bête : la bavure de la police de Minneapolis allait marquer, à coup sûr, la défaite de l’ignoble Trump, et la victoire des « gentils », à savoir les démocrates, anti-racistes, progressistes, socialistes, libertaires, et autres avorteurs.
La réalité du terrain est plus complexe. Depuis de longues semaines, les États-Unis sont secoués par des spasmes violents, manifestant un haut degré de tensions sociales et raciales – qui, cela dit, sont une constante de l’histoire de ce jeune pays, Trump ou pas Trump. Le mouvement #BlackLivesMatter a entraîné une cascade de troubles de grande envergure : guérilla urbaine, délires racialistes, destructions matérielles et symboliques sur tout le territoire. Les militants noirs de la première heure, réclamant la justice pour Floyd, ont très vite été dépassés par une cohorte d’antifas et de révolutionnaires professionnels dont l’objectif politique était on ne peut plus clair : empêcher la réélection de Trump à tout prix. Mais les choses, en politique, ne se passent jamais exactement de la manière attendue. Les flambées de violence et le chaos déplaisent fortement au citoyen américain moyen, amoureux d’ordre et de paix civile. La guerre la plus meurtrière qu’ont connue les États-Unis a été une guerre civile et a laissé de terribles souvenirs, encore bien vivants. Le désordre et la violence qui se déchaînent ne peuvent, à la longue, que pousser vers Trump des cohortes d’Américains moyens, démocrates comme républicains, qui n’ont aucune envie de voir leur pays ressembler à une banlieue française, d’autant que son adversaire, le quasi  grabataire Joe Biden, est bien en peine d’apparaître comme un recours dans une période de crise comme celle que nous traversons à l’échelle mondiale.
Dimanche, un « fait divers » survenu à Portland, dans l’Oregon, interprété avec une rare mauvaise foi par les médias français, est venu conforter un peu plus cette situation : un militant pro-Trump a été abattu par un activiste antifa. La presse française (comme Le Monde, au hasard) préfère nous parler d’un mort « en marge » de manifestations entre militants anti-racistes et trumpistes, sans s’appesantir sur les détails de ce crime. La ville de Portland plonge dans une anarchie profonde que bien peu d’Américains sont enclins à accepter : le coronavirus, et les questionnements sur sa gestion par les autorités fédérales, sont désormais bien loin, et il apparaît que Donald Trump a peut-être de bonnes chances d’être réélu.
À l’égard du président des États-Unis, la question n’est plus de savoir si nous le préférerions « plus ceci », ou « moins cela ». N’en déplaise à monsieur Kassovitz, la victoire de Trump est indispensable si l’on veut espérer continuer à battre en brèche le monstre du politiquement correct et de la culture de mort qui sévit à l’échelle planétaire, et dont les États-Unis, par leur culture omniprésente et leur influence, restent la plus vivante des incarnations.
Le démarrage officiel de la campagne de Biden s’est accompagné du soutien massif des déconstructeurs de tous poils, sur tous les plans. Le démarrage de celle de Trump s’est accompagné de discours profondément émouvants et éblouissants, d’une sœur en habit de religieuse ou d’une femme d’exception, ex-reine de l’avortement devenue ardente combattante pour la vie, ou d’un magnifique Ave Maria de Gounod chanté devant Donald Trump et sa famille, d’un balcon de la Maison-Blanche. En contemplant un tel spectacle, il n’est plus permis de désespérer : avec l’aide du Ciel, il est fort possible que les démocrates, dont les fondements sont à maints égards diaboliques, essuient un cuisant revers électoral dans quelques semaines. Nous pouvons l’espérer.

François Billot de Lochner

http://www.libertepolitique.com/Actualite/Editorial/La-victoire-de-Trump-en-chantant

image_pdf
0
0

26 Commentaires

  1. moi j’ai surtout peur de la triche dans ces élections américaines par cette gauche caviar nauséabonde !!!!!!

  2. Bel article et s’il faut parler de fin d’un monde, oui, ce sera biencelle de M Kassovitz et de toute la clique de menteur, tricheur, voleurs etc etc.. bref la fin des satanistes, qui ont la trouille de perdre leurs avantages leurs magouilles !!! Vive Trump et vivement qu’il nettoie cette merde……..

  3. Évidemment que Trump sera réélu. Il a trouvé le slogan parfait : Law and order. Merci à BLM et aux fous à lier gauchistes. Merci aussi à Trump pour son soutien sans faille contre la Turquie. Avec un autre président américain ç’aurait été pareil je vous l’accorde car, à la vérité, les États Unis ne servent que leurs intérêts y compris contre l’Europe. A quelque chose malheur est bon. J’espère ainsi que l’on en tirera les leçons une bonne fois pour toutes. Que la France se retire de l’OTAN et développe sa puissance militaire. Que la France se retire de l’UE et retrouve sa puissance économique. Que la France se soustraie au droit de la CEDH et retrouve sa justice.

  4. bien cher monsieur!
    vous oubliez la « triche » qui aura lieu forcément avec le « vote par correspondance »!!
    moi j’ai un envoyé un colis recommandé avec accusé de réception, pour être sûr qu’il parvienne à son destinataire! mais le récépicé n’a pas été délivré, ce qui fait que le colis en question va m’être retourné!!! sans que le destinataire ai été avisé de mon envoi!!!je n’ai d’autre moyen de communication avec ce destinataire!!! mais connait ses habitudes!
    dans les services de la poste américaine le problème sera le même, la poste française est islamo-gauchisée, tout comme aux USA!
    les pronostics de succès de TRUMP sont entre les mains, des postiers US…cher Monsieur…

  5. Je pleure mon beau pays la France et ses belles campagnes ou mes parents y sont décédés. Il faut faire quelque chose désormais c’est insupportable je suis triste

  6. Tout celui qui protège Israël est béni de Dieu comme il est écrit depuis 3000 ans.
    Vive Trump ! Il sera réélu c’est évident.
    Macron et la politique pro arabe de la France depuis 40 ans préfère l’Iran le Hezbollah et mahmoud abbas vous en voyez le résultat aujourd’hui. C’est quasi mathématique.
    Bravo à Riposte laïque et à tous ces intervenants.

  7. Parce que les dernières élections en 2016 se sont déroulées à la loyale et honnêtement ? Allons allons , laissez-moi rire !! Certain ont la mémoire ultra courte !!

  8. J’ai toujours soutenu Trump, le considérant dès son investiture et même durant sa campagne seul contre tous, comme l’homme providentiel dans la crise que traverse le monde occidental. Il n’a pas trompé mes attentes, comblant l’admiration qu’il m’inspire en faisant face à l’adversité avec une bravoure et une pugnacité époustouflantes. C’est pourquoi, vous dont je suis les chroniques avec grand intérêt, je vous avoue que le Trump-bashing pratiqué longtemps par le JT de Tvlibertés m’a paru très contre-productif et inspiré par un arbitraire du plus mauvais aloi.

  9. Retenez bien ce que je vais dire.
    Les tricheurs gagnent toujours. Et les tricheurs jouent contre nous, Trump n’était qu’un contretemps, un accident, la voix d’un peuple qu’ils n’ont pas muselée à temps.
    Ils ne referont plus cette erreur.

    • les tricheur gagne toujour ?…vraiment ?
      Alors le nazisme le stalinisme ecteras onts donc gagner ?

  10. Croisons les doigts pour que les démocrates ne sortent pas un coup tordu dont ils ont le secret pour encore semer le discrédit sur Trump en dernière minute.

    • La Lyonnaise vous voyez juste ,,,news from here usa,,,le coup tordu des demo/communiste :le vote par courrier [pas de preuves qui a votes et combien!] la « bagarre est dure et serree ici. Derriere les demos. c’est le communisme qu’ils veulent installer.

  11. future victoire de trump pour l’amérique mais quid de son attitude pro-erdogan quand la marine us fait des exercices avec la marine turque ?

    • Détrompez vous au contraire Trump est entrain d’endiguer petit à petit intelligemment Erdogan

  12. le dernier sondage donne 3% d’avance à Trump, j’ espére que les marxistes US appelés democrates vont se suicider en masse

    • et dans une interview, biden a dit qu’il battrait biden (véridique, la vidéo est sans pitié)

    • françois blanc ….les sondage c’est comme la boule de cristal…le propriétaire n’y voient que qu’il veux voir…..🤗
      rappel moi tout les sondages qui donnais Hillary vainqueur haut la main ?…🤭

  13. Excellente analyse d’ autant que les résultats économiques et sociaux positifs sont à l’ actif de TRUMP.

    • Entre la télé réalité et un sénile il est beau l’état des Etats-Unis les deux sont à chier.

Les commentaires sont fermés.