La vraie France n’était ni à Vichy ni à Londres

ALGER, ALGÉRIE – 1942 : Le général Giraud et le général de Gaulle à Alger, Algérie en 1942. (Photo by Keystone-FranceGamma-Rapho via Getty Images)

J’aurais préféré que l’on honore la mémoire des 350 000 soldats morts pour la France et tous ces combattaient français, algériens, sénégalais, marocains et tunisiens qui ont sauvé l’honneur de la France et qui ont fait preuve d’un héroïsme et d’une bravoure qui leur a valu les plus hautes distinctions militaires et la reconnaissance des autres corps d’armées étrangers.

Ils s’étaient tous battus et se sont sacrifiés pour que vive la France.
La vraie France n’était ni à Vichy ni à Londres, elle était sur le front de la guerre où elle a obtenu des victoires retentissantes contre les Allemands en Tunisie, ltalie, et la Corse entre autres.
C’est cette France- là qu’il faut louer et dont nous devons être tous fiers.
Cette France était l’armée la plus républicaine et égalitaire au monde. Aucun régiment n’a été de la chair à canon.

Affronter la mort, c’était leur métier.

Proportionnellement, ce sont les Bretons qui ont perdu le plus d’hommes.
Ils étaient portés par le même amour de leur patrie, la France, qui leur est éternellement reconnaissante.
Leurs faits d’armes en 14-18 et 39-45 sont passés dans la postérité.
En temps de guerre seuls les hommes qui se battent les armes à la main et qui ne reculent pas devant la mort écrivent l’histoire.

Pourquoi chercher la France ailleurs que sur les champs d’honneur ?

Mon père me disait que nous n’étions pas animistes, juifs, musulmans, chrétiens, agnostiques, nous étions tous français et portant l’uniforme de la France. Chaque balle tirée contre l’ennemi et chaque mort d’un soldat étaient l’expression de notre amour de notre mère-patrie, la France.

La patrie était le dénominateur commun de tous ces hommes, d’où qu’ils viennent.

Salem Benammar
image_pdfimage_print
18
1

19 Commentaires

  1. La vraie France n’était ni à Vichy ni à Londres, elle était sur le front de la guerre où elle a obtenu des victoires retentissantes contre les Allemands en Tunisie, ltalie, et la Corse entre autres./ dixit

    Vous pouvez même donner l’adresse de cette vraie France du passe, qui était de l’autre côté de la mer méditerranée…

    Et c’est bien pour cette raison que De Gaulle nous haïssait, car il avait bien conscience en 1941 que l’avenir des idées politiques de ce pays était la bas, plus dans l’hexagone decadent….

    https://youtu.be/jCIsJmksqsU

  2. Honneurs à l’armée d’Afrique du nord 1830-1962
    https://www.dailymotion.com/video/xpfbja
    Mais n’oublions pas les près de 100 000 soldats français qi furent tués en tentant de défendre leur pays contre les troupes allemandes en 1940. Notre histoire et nos mémoires les ont oubliés, il serait temps de réhabiliter ces premiers résistants.

    • Sans compter les 90 000 soldats français qui ralentirent et se sacrifièrent pour que les restes des troupes françaises et l’armée anglaise puissent embarquer à Dunkerke. Pour toutes récompenses ils eurent droit à cinq ans de camps de prisonniers et la mémoire de leur dévouement, pfiff… disparue !

  3. C’est faux, la vraie France, c’était la France politique, la France Libre, De Gaulle ;sans laquelle nous n’aurions pas accede à la table des vainqueurs en 1945. Eu égard aux forces en présence, notre participation à la victoire, pour courageuse qu’elle fut, n’a Été que symbolique.

    • L’Armée française de la Libération est l’Armée française réunifiée, résultant de la fusion de l’Armée d’Afrique giraudiste et des FFL gaullistes, qui, après avoir participé aux campagnes de Tunisie et d’Italie, débarque avec les Alliés pour reconquérir la France en 1944 et qui entre en 1945 en Allemagne.

      • les FFL gaullistes etaient assez peu nombreux…une dizaine de milliers ! ce qui etait STRICTEMENT PAS GRAND CHOSE par rapport a la puissance de l’armée d’afrique en 1942… !) dans pas longtemps vous allez nous dire l’inverse
        Les FFL ont cessé d’exister le 1er août 1943 à la suite de leur fusion avec l’Armée d’Afrique commandée par Henri Giraud, continuant leur combat dans les rangs de l’armée française de la Libération.
        A compter de 1943, le réarmement de l’armée française en Afrique du Nord est effectué par les Alliés, essentiellement avec du matériel venant des Etats-Unis. Les effectifs de l’armée d’Afrique sont près de 410 000 hommes (233 000 Maghrébins musulmans issus de quinze classes de 19 ans à 34 ans et 176 000 pieds noirs, dont une minorité de Juifs séfarades, issus des vingt-sept classes d’âge de 19 à 45 ans mobilisables, soit 16,40 % de la population européenne.) Ils représentent 75 % des effectifs de l’armée française de 1944…

        • L’Armée d’Afrique n’a basculé du bon côté qu’à partir de fin 42. Jusque là, elle restait obstinément fidèle à Vichy – et ce n’est pas très glorieux.
          Il a fallu que les Américains débarquent au Maroc, et que des centaines de morts soient à déplorer, pour qu’enfin, elle décide de rallier le bon camp – ce qu’avaient fait les gens des FFL depuis le début.
          Si en France métropolitaine nous avions eu des chefs un peu plus fermes et moins collabos, les soldats de métropole auraient eux aussi basculé dans le bon camp (dès 40, se souvenir par ex des nombreux soldats français rentrés d’Angleterre par obéissance aux ordres reçus).
          L’Histoire n’est pas toute blanche ou toute noire, et n’oublions pas que pas mal de plaintes pour viols et violences ont été déposées contre les troupes d’Af du nord, en Italie notamment.

          • Archi faux ! Votre vision est totalement manichéenne sur l’armée d’Afrique ou plutôt l’armée d’armistice…

            Robert Paxton, considérait cependant qu’il y eut « plusieurs Vichy » ( CE QUE MOI JE CROIS) selon les moments, de 1940 à 1944. Les générations actuelles ont, pour leur part, de cette époque, une vision souvent manichéenne ( la vôtre ! ), tant soit peu passionnelle et simpliste, celle qui leur a été enseignée, de manière parfois sommaire, dans nos écoles.

            Des le depart de cette guerre nous etions pour la France, nullement des complices de l allemagne… nous l avons prouve plus tard a monte cassino ou ailleurs…

    • Il n’est pas question de faire ombre à l’action de de Gaulle auprès des alliés. Salem veut simplement exprimer la sincérité, la bravoure de cette armée d’Afrique et de ces exploits souvent restés dans l’ombre, mise sous l’éteignoir par de Gaulle justement.

    • sans laquelle nous n’aurions pas accede à la table des vainqueurs en 1945. / dixit

      Vous etes incorrigible ! Et indecrottable Jill, c est maladif.

      La France a accede à la petite table des vainqueurs en 1945. ( a yalta elle n est pas presente… churchill / roosevelt ne voulant pas de charlot…)

      Donc elle accede aux miettes de cette table des vainqueurs grace aux troupes coloniales de Giraud !
      Et uniquement grace a ses troupes…( elles ont eus de nombreuses decorations americaines ce qui est rarissime pour une armee autre que US )

      Voila la verite

    • Vous ignorez l histoire …La Tunisie …la campagne d’Italie…le débarquement de Provence….La libération de Toulon et MARSEILLE…la remontée de la vallée du RHONE? LES COMBATS DES vOSGES, le franchissement du Rhin , la Foret noire,Ulm, Donaushingen , l Autriche n’avaient rien de symbolique

  4. mon père, dans ses mémoires, a décrit son aventure militaire, près de limoges son régiment avec des obusier tractés par des chevaux a été stoppé par les panzers, la remise des armes à l’armée nazie obligatoire ! il se trouvait uns soldat qui avait un fusil qui ne fonctionnait plus ! l’officier allemand l’a félicité « d’avoir saboter son arme pour qu »elle ne tombe pas aux mains de l’ennemi » rires réprimés dans la section !

    • Quel était son régiment ? Quelle était la date de sa capture ? ou alors, vous faites référence à des évènements survenus après l’armistice ? A priori, ce régiment appartenait à la VIème armée. Peu de prisonniers après le 20 juin.
      Sur la ligne de front, au nord de Limoges; il n’y avait pas de panzers…

    • Pas de réponse ? ça serait pas un peu du flanc, que vous nous contez là, patphil ?

  5. Comme sur les hauts de Rome, où les équipes à la Mimoum ont violes femmes homes enfants, tous des civils, paysans

    • @ chiartano
      Tu oublies tout simplement que c’est les ritals qui ont déclaré la guerre à la France et non l’inverse. Tu oublies aussi l’attitude des troupes ritales dans les territoires français occupés, notamment en Corse. Alors si qqs malheureux civils parmi tes compatriotes ont payé le prix fort l’inconséquence de leurs dirigeants, ce n’est pas à nous qu’il faut le reprocher.

      • Tu oublies aussi l’attitude des troupes ritales dans les territoires français occupés, notamment en Corse. / dixit

        Oui c est exact…! Il y a eu pas mal de saloperies italiennes sur les cousins corse… ( vieilles histoires de familles ou on regle ses comptes grace a une guerre, cas classique depuis la nuit des temps )

  6. « affronter la mort c’etait leur metier », hors le cas des mercenaires venus d’Afrique non ce n’était pas le métier des appelés français

Les commentaires sont fermés.