1

L’abandon du passe vaccinal cache-t-il la mise en place du passe climatique ?

Dans une certaine mesure, le projet de loi sanitaire constitue une véritable victoire pour les opposants à la politique despotique de Macron. Le texte voté abroge en effet formellement à partir du 1er août la possibilité de recourir à  des mesures sanitaires tyranniques contre le covid-19, comme le confinement, le couvre-feu, l’obligation du port du masque et le passe sanitaire. Seule ombre au tableau, les soignants non vaccinés n’ont pas été réintégrés, ils sont punis d’avoir tenu tête à cette politique monstrueuse. Cette vengeance en dit long sur Macron et son ministre de la Santé, des minables dangereux !

Pourtant les faits  donnent raison à ces soignants héroïques,  le professeur Delfraissy lui-même  reconnaît que ce n’était pas le bon vaccin et qu’il a pu être instrumentalisé ! Oui, ceux qui militent encore pour ce vaccin semblent être vraiment le fond de cuve de la médecine et du journalisme !

Voilà, nous avons échappé à ce passe vaccinal, prélude à un contrôle numérique de nos vies.

Et là patatras ! nous avons chassé ce contrôle numérique par la porte, il pourrait rentrer par la fenêtre. On avait tous conscience que la peur du réchauffement climatique allait être le prélude d’une série de manipulations et de mesures liberticides, on finit par connaître la chanson de nos ennemis, et certains avaient évoqué un passe carbone, ou climatique…

 

Image

 

Et bien, une carte « visa climatique » existe et fonctionne en expérimentation depuis 2019 en Suède. La carte peut être bloquée dans sa version black, si votre empreinte carbone est dépassée !

Mais pour LCI, ce n’est que spéculation et complotisme, car la carte n’est pas obligatoire ! Cela existe mais il ne faut pas s’inquiéter ! Tout va très bien !

Il faudrait leur rappeler, à ces journalopes, que ces mauvaises pensées complotistes nous viennent de la lecture du WEF (world economic forum), nous n’inventons rien, nous ne faisons que mettre en lumière les délires de Klaus Schwab ! Et c’est un de ses projets fous !

Marquis de Dreslincourt