L’acharnement de certains de vos lecteurs contre Hollande tourne au ridicule

Publié le 30 avril 2012 - par - 927 vues
Share

A lire la teneur des principales contributions présentes sur ce site depuis le soir du premier tour de l’élection présidentielle, nous pourrions penser que Riposte Laïque est devenue un think-tank d’inspiration libérale-conservatrice, proche des idées défendues par le Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP).

L’acharnement et la véhémence vindicative de certains contributeurs à l’égard de François Hollande tournent au ridicule. Certains articles sont mêmes dignes de la prose raffinée de Nadine Morano et de la mauvaise foi partisane de Valérie Rosso-Debord. En d’autres termes, une argumentation de caniveau qui discrédite les auteurs de ces libellés. En revanche, malgré son bilan catastrophique, Nicolas Sarkozy bénéficie d’une mansuétude imméritée.

Or, les républicains sociaux n’ont pas oublié ces dix années de régression sociale. Nous n’avons pas oublié la réforme injuste des retraites, la mise en place d’un système fiscal au service des plus fortunés, la casse de l’hôpital et des services publics, les déremboursements des soins de santé et la taxation des mutuelles, le mépris à l’encontre des fonctionnaires et des grévistes. Nous ne pouvons, en aucun cas, soutenir un candidat qui, sur le plan européen, a fait le choix de l’austérité en s’alignant sur les positions d’Angela Merkel. Enfin, en matière de laïcité, l’UMP et son candidat ne semblent pas être des garants bien fiables de la loi de 1905.

Le 6 mai, chacun votera en son âme et conscience. Mais nous serons nombreux à sanctionner, dans les urnes, le candidat sortant. Quel que soit le vainqueur de l’élection présidentielle et le parti politique qui sera au pouvoir, Riposte Laïque devra poursuivre sa lutte contre l’obscurantisme religieux, en toute objectivité et impartialité politique.

Stanislas Geyler

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.