Lâche devant l’islam, Cukierman fait honte à la communauté juive

Publié le 4 juin 2014 - par - 2 575 vues
Share

Mehdi-NemmoucheRoger Cukierman, 78 ans, a présidé le CRIF (conseil représentatif des institutions juives de France) de 2001 à 2007, puis de nouveau élu le 26 mai 2013.

Une de ses missions consiste notamment à lutter contre l’antisémitisme, mais à l’écouter, et à observer son action, une évidence semble s’imposer : Il a dépassé sa date de péremption, car, soit il a du mou dans la tête, soit c’est un trouillard et donc un lâche eu égard à sa position, un soumis, un dhimmi, voire un traître par rapport à sa mission et à ses engagements.

Les personnes un peu au fait des histoires communautaires, savent que depuis qu’il en a repris la présidence, le CRIF a été infiltré par tous les ex-membres de l’UEJF, elle-même devenue une «chambre de résonnance communautaire du parti socialiste ».

Dés lors, Roger Cukierman, qui ne risque pas de mourir de courage… s’abstient consciencieusement de prononcer des ‘mots qui blessent’, qui ‘stigmatisent’, les musulmans ou l’Islam.

Lui qui est d’origine Ashkénaze (i.e. d’Europe de l’est), et non sépharade (i.e. juif originaire d’Afrique du nord), n’a vraisemblablement jamais pris conscience du statut de Dhimmi qui est un des piliers de l’Islam et du monde musulman. Il s’est naturellement fondu dans ce moule, sans même qu’on le lui demande….

Le 2 juin 2014, sur RTL, interviewé par Jean Michel Apathie, pour commenter l’arrestation de Medhi Nemmouche, il s’est livré à un insupportable exercice de langue de bois, où durant tout l’entretien, il s’est abstenu de prononcer les mots ‘islam’ et ‘islamistes’, alors que les meurtres de Bruxelles sont indissociablement liés à l’Islam et à l’Islamisme, et à certains de leurs adeptes.

http://www.rtl.fr/actualites/info/article/roger-cukierman-est-l-invite-de-rtl-7772375604

C’est lâchement qu’il a préféré parler avec des mots génériques, vagues, généralistes, informes, insipides, creux, technocratiques, vides, sans odeur et sans saveur pour vider son ‘message’ de toute émotion, et de toute portée pouvant provoquer la moindre ‘offense’ vis-à-vis de l’Islam ou des musulmans.

Il a évoqué « des terroristes contre les démocraties occidentales », de « ces gens-là », c’est « la guerre contre la terreur », « Ces gens-là ne méritent pas d’être français. », « Il faut surveiller les prosélytes » « le prosélytisme a pris de l’ampleur dans les prisons françaises ». Lequel ? le prosélytisme chrétien ? Le prosélytisme bouddhiste ? Vous n’en saurez pas plus braves gens.

Vous n’avez pas à savoir, cela doit être réservé à « une élite responsable ». Dire la vérité, parler vrai, n’est pas correct, cela devient indécent.

Ce comportement est répugnant, et le fait qu’il soit le représentant officiel de la communauté juive, couvre de honte la communauté juive de France dans son ensemble qui devrait exiger sans délai sa démission.

Stéphane HADDAD

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.